background preloader

Économie

Facebook Twitter

Idée reçue : "Les banquiers ont causé la crise de 2008" Par Eddie Willers.

Idée reçue : "Les banquiers ont causé la crise de 2008"

Monopoly crédits Thomas Hawk (licence creative commons) En 2008, l était alors de bon ton de désigner les banquiers comme coupables de la “faillite du capitalisme”. Or les banquiers étaient loin d’être les seuls responsables de cette crise et malheureusement les années qui ont précédé la crise n’avaient pas grand chose à voir avec le capitalisme. Pour comprendre d’où vient la crise de 2008, il faut revenir en … 1992 ! Certains ne s’en souviennent peut-être pas mais l’année est marquée aux États-Unis par des émeutes dramatiques à Los Angeles. Moins d’un an plus tard, Bill Clinton entre à la Maison-Blanche et l’analyse qu’il fait de ces émeutes est la suivante : les gens n’auraient pas mis à sac certains quartiers s’ils avaient été propriétaires de leur maison. L’Etat américain soutien des subprimes Néanmoins quel établissement bancaire serait assez fou pour prêter à des ménages non solvables ? Abolir le droit à la fortune : je travaille sur ce sujet tabou et je me sens bien seul.

La représentation du milliardaire qui nage dans sa fortune par Walt Disney (Aaron Gustafson/Flickr) Il y a quelques années, je me suis posé une question : pourquoi une personne a-t-elle le droit de posséder une fortune représentant des millions, voire des milliards, d’euros (en placements financiers, en immobilier, en parts d'entreprise) ?

Abolir le droit à la fortune : je travaille sur ce sujet tabou et je me sens bien seul

Dans nos sociétés, nous avons des droits. Ils sont généralement bornés, avec des règles strictes, afin de respecter le "vivre ensemble". Chez soi, en voiture, dans la rue, au travail... nous devons nous conformer à de nombreuses règles, qui limitent nos droits pour respecter ceux des autres. Mais concernant la richesse, il n'existe aucune limite. Une personne peut posséder 5, 20, ou 100 millions d’euros, voire plusieurs milliards... c'est incroyable quand on y pense ! Pour mieux comprendre cette réalité, j'ai alors commencé à travailler sérieusement le sujet.

La richesse individuelle sans limite n'est plus efficace. Un rapport propose de taxer plus lourdement les héritages. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

Un rapport propose de taxer plus lourdement les héritages

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... bien ensoleillé. Grèves, retards, prix prohibitifs : pourquoi certains Britanniques veulent renationaliser leurs chemins de fer. "Renationalisez le réseau ferroviaire MAINTENANT !

Grèves, retards, prix prohibitifs : pourquoi certains Britanniques veulent renationaliser leurs chemins de fer

" C'est le titre que les Britanniques pouvaient lire à la une du Daily Mirror, mardi 13 décembre. Dans une tribune, le journal dénonce, pêle-mêle, les tarifs "les plus chers d'Europe" et des dysfonctionnements quotidiens. Les citoyens d'outre-Manche sont nombreux à avoir réagi à cet appel à "reprendre le contrôle" du rail. L’économie comme on ne vous l’a jamais expliquée dans les médias, par Renaud Lambert & Hélène Richard (Le Monde diplomatique, septembre 2016) Les libéraux ne se satisfont pas des êtres humains tels qu’ils sont : trop imprévisibles, mus par des passions obscures.

L’économie comme on ne vous l’a jamais expliquée dans les médias, par Renaud Lambert & Hélène Richard (Le Monde diplomatique, septembre 2016)

Ils ont donc inventé l’individu néoclassique. Dépourvu de culture et d’affect, celui-ci n’éprouve aucun sentiment : pas d’amour, pas de haine, pas de solidarité, encore moins d’abnégation. Il permet de produire de savants travaux de laboratoire sur le fonctionnement du monde sans avoir à se soucier d’histoire, de géographie ou d’émotions.

Dépenses publiques

Gates, Buffett, Niel, Bettencourt : ces milliardaires méritent-ils leur argent ? – Le Comptoir. Condorcet disait « l’existence des grandes fortunes est nuisible par elle-même ; qu’il est utile qu’elles se rapprochent de l’égalité ». Aujourd’hui, les propos de l’ancien Girondin sonnent bien creux, puisque la moindre proposition visant à limiter les rémunérations excessives ou à appliquer un revenu maximum fait hurler au scandale l’élite économique du pays.

Il est ainsi coutume d’affirmer qu’en France, on “pénalise la réussite” ou qu’“on décourage les jeunes à devenir riches”. Ces propos, plutôt attendus de la part des propriétaires du capital, résonnent également dans la masse de Français convertis au libéralisme économique, qui croient dur comme fer aux prophéties du banquier Macron, encourageant « les jeunes Français à devenir milliardaires ». La confusion des sentiments, par Renaud Lambert (Le Monde diplomatique, novembre 2016) Au secours, Thatcher revient ! Ou pourquoi la droite fait peur. La Suède connaît un regain économique inattendu. La peur de l’embauche est-elle justifiée. « Désormais, la règle sera compréhensible par tous et lèvera la peur d'embaucher, qui est une des causes du recours excessif aux contrats courts. » Le 17 février 2016, alors que la loi travail n'en était qu'au stade de l'avant-projet, la ministre du Travail, Myriam El Khomri défendait la barémisation obligatoire des indemnités prud'homales en cas de licenciement abusif.

La peur de l’embauche est-elle justifiée

Depuis, l'eau a coulé sous les ponts. Cette disposition polémique a finalement été retirée du texte promulgué le 8 août dernier. Les effets étonnants de la journée de travail de 5 heures. Il y a de cela un an, un CEO américain de location de matériel de stand up paddle a décidé de renvoyer tous les jours ses employés chez eux, à 13 heures.

Les effets étonnants de la journée de travail de 5 heures

Nouvel horaire imposé: au lieu du classique 9 to five, il a créé le 8 to 1. Tous ses employés commencent à 8 heures jusque 13 heures, et cela sans perte de salaire. L’autre erreur de Cahuc et Zylberberg. Je ne vais pas revenir sur l’ouvrage de Cahuc et Zylberberg, déjà largement commenté (voir notamment la tribune d’André Orléan et la note de lecture de Stéphane Ménia).

L’autre erreur de Cahuc et Zylberberg

Je vais plutôt développer un point qu’ils avancent dans un texte pour les Echos, où ils cherchent à répondre à la polémique, car ce point me tient à cœur, qu’il me semble essentiel, et que je considère que Cahuc et Zylberberg se trompent de nouveau. Je dis cela sans animosité : si la polémique en cours permet de parler un peu entre chercheurs de comment on fabrique de la science, ma foi, tout ne sera pas totalement perdu. Cahuc et Zylberberg veulent combattre l’idée qu’en économie tout est affaire d’opinion. Les Français, travailleurs et flexibles. Le refrain est connu : la France serait un pays peuplé de travailleurs fainéants et protégés par un droit du travail trop confortable.

Les Français, travailleurs et flexibles

Ce n'est pas si simple. Démonstration en trois points. Le dogme ultra-libéral, c'est fini. C'est un paradoxe, mais le modèle social français, si décrié, est peut-être aujourd'hui un de ceux qui s'exporte le plus.

Le dogme ultra-libéral, c'est fini

Piégés dans la litanie répétitive, qui fait de la France un pays d'un autre temps, replié sur ses avantages acquis anachroniques, nos cerveaux hexagonaux peinent aujourd'hui à assimiler le fait que le temps des certitudes est révolu partout dans le monde. Le système capitaliste cherche sa voie et nul pays n'échappe à l'introspection de son modèle, notamment les pays anglo-saxons. Thérésa May, gardienne du dogme ? Et ces pays sont bel et bien en train de tourner définitivement la page de l'ère Reagan-Thatcher, celle de l'ultralibéralisme triomphant. Cela est vrai aussi bien du côté des intellectuels que des politiques. « Négationnisme économique » : l’affaire Cahuc. Contre l’intimidation économique. Jean Tirole : l’économiste, le pédagogue et le militant.

Jean Tirole, prix de la Banque de Suède et président de la Toulouse School of Economics, vient de publier un énorme ouvrage de 629 pages. On y trouve de nombreuses explications pédagogiques sur des sujets divers. Mais également des prises de position très militantes. Problème : les secondes sont exposées comme les premières au nom d’une science économique supposée neutre et consensuelle. Une position qui gomme les rapports de force internes à la profession et dissimule un engagement favorable à des intérêts particuliers. Alain Juppé ou la défense des inégalités. Si l’on en croit les résultats des sondages, l’ancien Premier ministre Alain Juppé semble avoir de bonnes chances de jouer un rôle important lors des primaires de la droite en novembre prochain, et donc au moment de l’élection présidentielle de 2017.

Monnaies locales : « on voit les premiers effets réels sur l’économie locale » Anne Hidalgo vous offre quatre minutes de fessée verbale adressée à Emmanuel Macron. Emmanuel Macron, plus proche de Juppé que de Hollande dans les urnes virtuelles. Les électeurs anglais ont aussi mis dehors les économistes. Pourquoi la campagne de Médecins du Monde relève du populisme. La vérité sur… la surenchère des anticancéreux - 15 mai 2016. Transfrontaliers chômeurs : le gros raté franco-suisse. En France, les dividendes ont bondi de plus de 50% au premier trimestre. CICE : François Hollande vient de me faire cadeau de 50 000 euros. Pédophilie, guerre, pétrole : les dessous de Panama Papers. Rapport : la plupart des industries en faillite sans l’aide des États.

Taxation

Temps de travail. Fausses analogies économiques. David Graeber, anthropologue : “Nous pourrions être déjà sortis du capitalisme sans nous en rendre compte” - Idées. "J'ai un job à la con" : neuf salariés racontent leur boulot vide de sens. Les PME n'ont pas besoin de la loi El Khomri (et c'est un patron qui le dit) La recette du miracle allemand ? Un marché du travail moins flexible qu’en France... Taux & Changes : De la monnaie pour le peuple.

1 150 000 000 000 dollars de dividendes versés en 2015. Intermittente de D8 : comment j’ai fait plier Canal+ et pourquoi je serai dans la rue le 9 mars. Comment Pierre Gattaz se sucre sur l’argent public. Comprendre d'où vient la menace d'une nouvelle crise financière en 5 minutes. Ikea aurait échappé à un milliard d'euros d'impôts dans l'UE. Le chocolat, un plaisir (trop) partagé que le cacao n'arrive pas à fournir. L'économie mondiale en "terra incognita" : 6 questions sur les taux d’intérêts négatifs. Pourquoi les solutions de Pierre Gattaz ne profiteront qu'aux grandes entreprises. Les idées économiques : un marché fermé. Quand un ministre suggère de baisser la durée et le montant des allocations chômage.

Quand les actionnaires accaparent 60% des bénéfices des entreprises. Why 99% of trading is pointless. Grèce : le stupéfiant aveu de la BCE. Jeremy Corbyn, un autre espoir. Le Monde a son chroniqueur esclavagiste. Pour le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz, François Hollande «a tout faux» La France populaire décroche. L'Allemagne a vivement profité de la crise en Grèce, selon une étude. Conditions de travail: Stagiaire non rémunéré à l’ONU, David vit sous tente. Le revenu de base (2/3) : comment l'appliquer ?

Revenu de base - France. Le plan B de Varoufakis est édifiant, mais celui de Schäuble est terrifiant. Bernard Maris : « La recherche de la croissance infinie, une quête morbide. Les pauvres fraudent dix fois moins que les riches. Le « jour de libération fiscale » est-il un indicateur sérieux ? Thomas Piketty. Tafta : Traité transaltlantique. « Je n’avais plus le droit de parler avec mes collègues, ensuite ils m’ont supprimé ma pause pipi. Une employée d'Amazon raconte «la peur organisée» Notes sur l'austérité. 50 milliards d'économies: une austérité à l'espagnole.

L’alternative de Syriza : passer sous la table ou la renverser. Juncker dit « non » à la Grèce et menace la France. L'arène nue: Dette : combien la France coûte-t-elle à la Grèce ? Retour en quatre graphiques sur la tragédie grecque. Voyage dans la pire économie du monde - Les Echos. La stratégie du choc, la montée d'un capitalisme du désastre. Les Classiques des sciences sociales: Karl Marx, Le Capital (1867) Inflation, déflation : l'indice des prix reflète-t-il la réalité économique? La bien triste Europe de monsieur Leparmentier. L'Allemagne a-t-elle une dette de guerre envers la Grèce ? L’Islande a laissé ses banques faire faillite, et jeté des banquiers en prison. Et voici ce qui s’est produit. 'La Grèce se prépare à nationaliser son système bancaire et à introdui... Le traité transatlantique, un typhon qui menace les Européens, par Lori M. Wallach (Le Monde diplomatique, novembre 2013)

Grèce : qui sont les économistes derrière Syriza ? Grèce : le FMI quitte la table des négociations.

Sortie de l'Euro

Loi Macron.