background preloader

Complotisme - hoax - intox - detox

Facebook Twitter

Pourquoi l'Allemagne ne cède-t-elle pas à la mode du «fact-checking» ? Aussi étonnant que cela puisse paraître, à l’ère de ladite «post-vérité» et des fake news («fausses informations») inventées à la chaîne en Macédoine, les médias allemands échappent à cette tendance journalistique qu’est le fact-checking politique («vérification des faits»).

Pourquoi l'Allemagne ne cède-t-elle pas à la mode du «fact-checking» ?

On a beau chercher parmi les onglets des grands titres de la presse germanique : les rubriques de «désintox» ou de «vrai/faux» n’ont actuellement pas d’équivalents, qui distribueraient des nein à Angela Merkel ou à Martin Schulz. Etonnamment, la seule chose qui est scrupuleusement vérifiée chaque lundi, est la crédibilité des épisodes de la série policière Tatort… L’absence de fact-checkers, dont la principale préoccupation consiste à corriger les déclarations fausses des personnalités publiques, signifie-t-elle que les politiques allemands ne mentent jamais ? Après tout, le travail de ces journalistes repose sur un matériau : le bobard. Mais au fait, qui sont les "sites d'infaux" américains ?

Ils sont accusés d'avoir joué un rôle dans l'élection de Donald Trump et ont poussé, ce 4 décembre, un homme à rentrer armé dans une pizzeria de Washington pour "mener sa propre enquête" : les sites de "fake news", que l'on pourrait traduire ici par "sites d'infaux", sont au coeur du débat depuis plusieurs semaines.

Mais au fait, qui sont les "sites d'infaux" américains ?

A quoi ressemblent ces sites volatiles, souvent mal référencés, qui s'embarrassent peu de faits et dont les articles sont partagés des milliers de fois sur les réseaux sociaux ? Visite guidée (avec une petite escale en Macédoine). Un fusil d'assaut pour démêler le vrai du faux. Dimanche 4 décembre, un homme de 28 ans, armé d'un AR-15, est entré dans un restaurant de Washington. Plusieurs coups de feu ont été tirés, aucun client n'a été blessé.

Conspirations, rumeurs, parodies: l'annuaire des sites "d'infaux". Méthodologie: 1.

Conspirations, rumeurs, parodies: l'annuaire des sites "d'infaux"

Pourquoi une telle base de données? "C'est quoi ce site? " Face à la profusion d'informations émanant de sources diverses et souvent inconnues du lecteur, il est utile de donner des repères aux internautes. Conspirations, rumeurs, parodies: l'annuaire des sites "d'infaux" L’Instant Detox de franceinfo : l’émission de fact-checking 100% réseaux sociaux. Julien Pain, rédacteur en chef des modules @franceinfo, a accepté de m’emmener sur un des tournages de l’émission L’instant Detox diffusée sur la nouvelle chaîne d’info du service public, mais pas que.

L’Instant Detox de franceinfo : l’émission de fact-checking 100% réseaux sociaux

Ce nouveau module de fact-checking en direct contient dans son fond et dans sa forme tellement de révolutions qu’on ne pouvait pas ne pas vous en parler. L'interview est à écouter ci-dessous, dans son intégralité : Fact-checking, bots et « push revival » : les stratégies des médias d’info pour 2017. Par Gautier Roos, France Télévisions, Direction de la Prospective Comme chaque année, l'Institut Reuters a sondé 150 cadres officiant dans des médias d'information pour publier son rapport sur les tendances médiatiques à venir.

Fact-checking, bots et « push revival » : les stratégies des médias d’info pour 2017

A travers 24 pays, l’étude offre un panorama détaillé des éditeurs du monde entier, des enjeux auxquels ils font face, et donne des clés sur leur façon d’envisager l’avenir. Modèle économique, nouveaux usages, opportunités éditoriales : voici donc un condensé des grandes tendances de l’information pour 2017. 2016 aura marqué une révolution copernicienne pour les médias d'infos internationaux. Fragilisés économiquement, ils doivent aussi composer avec une méfiance toujours plus accrue chez les jeunes. Franceinfo tente le fact-checking en direct (et sur Facebook) Diffuser un micro-trottoir... en direct sur Facebook Live.

Franceinfo tente le fact-checking en direct (et sur Facebook)

La nouvelle chaîne de télévision Franceinfo, récemment épinglée par @si pour avoir relayé une fausse alerte attentat et pour avoir diffusé des directs en différé, se lance dans la "détox" en direct sur Facebook. Quarante-cinq minutes pendant lesquelles un journaliste interroge des passants pour "voir leur réaction" face à de fausses informations provenant, généralement, de la fachosphère. Une tentative audacieuse et innovante, mais un problème de droit à l'image. Série documentaire - CONSPI HUNTERS - Est-il pertinent d'attaquer les théories du complot ? "Spicee", média d'information en ligne, publie en partenariat avec Europe 1 "Conspi Hunter", une série de documentaires visant à mettre en lumière et démonter les mécaniques à l'œuvre dans les "théories du complot".

Série documentaire - CONSPI HUNTERS - Est-il pertinent d'attaquer les théories du complot ?

Charlie Hebdo, le 11 septembre, les "reptiliens", les avions qui balancent des somnifères… Les journalistes entendent s'attaquer aux thèmes préférés des complotistes, ces théoriciens qui interprètent les évènements du monde par la conspiration, souvent celle d'une poignée d'élites cachée et toute puissante. Avant de parvenir à ce résultat, les réalisateurs du documentaire avaient, en décembre, déjà publié une première vidéo. Ils y montraient comment ils ont eux-mêmes réussi à réaliser et à faire accepter un film complotiste. Leur film, inventé de toute pièce, affirmait ainsi que le Sida avait été inventé par les Etats-Unis. De l'info à l'intox. Public De l'info à l'intox created using Breast Cancer Awareness template published by vpatigniez Views Share52 De l'info à l'intox.

De l'info à l'intox

Eduscol. 10 - Les désinformateurs du web (1/3) - Raisonnance. 12 - Comment vérifier rapidement une information sur internet - Raisonnance. Comment les images fabriquent l'opinion. Pour manipuler l’opinion, au temps où les images étaient rares, il fallait les retoucher ou les détourner.

Comment les images fabriquent l'opinion

À présent qu’elles sont surabondantes, mieux vaut sélectionner avec soin des images réelles pour mieux les propager. Il est étonnant de constater qu’à plus de quarante années d’intervalle, deux célèbres photographies ont fait l’objet de la même opération de recadrage avant leur publication. La première date de 1972. Kit de Détection de Balivernes. Traduit à partir de par Michel Roudot En science nous pouvons commencer par des résultats, des données, des observations, des mesures, des 'faits' expérimentaux.

Kit de Détection de Balivernes

Nous inventons, si nous pouvons, un riche ensemble d'explications possibles et confrontons systématiquement chaque explication avec les faits. Aborder les complots : des pédagogies anticonspis - mediaeducation.fr. Depuis la diffusion de quelques scénarios peu soucieux des faits après les attentats terroristes, des médias nombreux se sont penchés sur le succès des thèses complotistes. Puis les pouvoirs publics se sont émus de leur influence. La communauté éducative n’a pas attendu ces cris d’alerte pour s’inquiéter du phénomène. Elle élaborait déjà quelques propositions pédagogiques. Recherche par image – Google. Glisser-déposer une image Sur la page images.google.fr, effectuez un glisser-déposer d'une image à partir du Web, ou depuis votre ordinateur vers le champ de recherche.

Importer une image Sur le site images.google.fr, cliquez sur l'icône représentant un appareil photo, puis sélectionnez "Importer une image". Libé : repérer de fausses photos et vidéos. Une vidéo de l’aéroport de Bruxelles circule… Alors qu’elle avait déjà illustré des attentats à Moscou en 2011, une autre de l’explosion dans le métro… avait déjà en fait été utilisée pour l’attentat de Minsk en 2011.

Etonnant ? Hélas non. Après chaque événement dramatique, de fausses photos et vidéos circulent sur les réseaux sociaux. Comment ne pas se faire avoir ? HoaxBuster - Vérifier l'information en circulation sur le web. Petite méthode pour démonter une théorie du complot. Kit de Détection de Balivernes.

20 moisissures argumentatives pour concours de mauvaise foi.