background preloader

Etude 2020

Facebook Twitter

Bien-être des salariés au travail : chiffres clés et statistiques | Les thématiques | Travail et environnement. Les sondages sont formels : les conditions de travail se dégradent et le mal-être est grandissant chez les salariés. Le bien-être au travail est pourtant essentiel à la bonne marche de l’entreprise. Le préserver doit donc faire partie des priorités de l’employeur. Bien-être des salariés au travail : chiffres clés et statistiques En France, le bien-être des salariés se dégrade. De plus en plus d'études sur le bien-être des salariés le démontrent : En 2010, 33% des salariés français déclaraient travailler dans un mauvais environnement de travail, la part la plus élevée au sein des pays européens. L’analyse montre que de mauvaises conditions de travail nuisent à la santé mentale et physique des travailleurs.

Le bien-être au travail pris en considération Face au mal-être croissant des salariés ces dernières années, de nombreuses initiatives ont été prises pour promouvoir le bien-être au travail des salariés au travail : Les partenaires sociaux ont conclu : Le Gouvernement : Evaluer. Lien entre Qualité de vie au travail et Qualité du travail. Photo sous licence creative commons – auteur : cindy47452 Yves Clot – titulaire de la chaire de psychologie du travail au CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) s’est entretenu avec la HAS (Haute Autorité de Santé) sur le lien entre qualité de vie au travail et qualité du travail.

Voici quelques mots de synthèse de cet entretien filmé et l’opinion de l’équipe Novéquilibres sur ce sujet. Yves Clot dans un entretien filmé avec la Haute Autorité de Santé explique le lien qu’il voit entre qualité de vie au travail et qualité du travail. De son point de vue, qualité de vie au travail et qualité du travail ne sont pas suffisamment reliées actuellement dans les esprits.

Et séparer ces deux notions revient à séparer la santé et la performance. Et pourtant de son point de vue, « santé au travail et efficacité sont des choses reliées de l’intérieur ». Selon lui, le monde du travail souffre de ne pas pouvoir mettre en débat le sujet de l’efficacité. L’opinion de l’équipe Novéquilibres. Changer d'emploi, c'est améliorer ses conditions de travail.

Même si un changement d’emploi est souvent contraint, dans la majorité des cas il permet à celui qui le réalise d’améliorer ses conditions de travail, apprend-on d’une étude de la DARES, le service des statistiques du ministère du Travail. Les personnes les plus heureuses sont celles qui ont changé de voie professionnelle Entre 2013 et 2016, 23% des salariés qui ont changé d’emploi ou de profession ont fortement amélioré leurs conditions de travail, contre 13% des salariés qui sont restés dans le même emploi, révèle une étude de la DARES.

L’amélioration est la plus significative pour ceux qui ont changé de profession, 29% déclarant un changement en mieux. S’agissant du salaire, 30% des personnes ayant changé d’emploi et de profession se disent plus satisfaits de leur salaire actuel, contre 20% de l’ensemble des salariés. Et même en gardant son métier, on peut être plus heureux en changeant d’entreprise. Quid des personnes dont les conditions de travail se sont dégradées ? Faut-il changer d’emploi pour améliorer ses conditions de travail ?