background preloader

Ecologie Urbaine

Facebook Twitter

Sites utiles. La ville durable française dans la compétition mondiale 1/3 04/11/2014 - Paul-Antoine LECUYER Missionné en début d’année par le premier ministre pour définir les contours d’un « Institut pour la Ville Durable », le conseiller d’Etat Roland Peylet a remis son rapport le 30 octobre 2014. Le document fait le bilan une dizaine d’années d’ambition affichée pour un aménagement durable des territoires. Il dresse un constat... Rencontre avec Cécile DUFLOT 2/2. De - Quartier écologique de Freiburg - Sujets. Home. Welcome to BedZED Pavilion a community facility for the Hackbridge area in the London Borough of Sutton a venue for classes and community activitieslocated in Sandmartin Way SM6 7DF, near to 127, 151, 80 and S1 bus routesavailable for hire for private and community events, including conferences, family parties and classes Please click for: our latest news, important forthcoming events, our regular activities programme, including adult and child registration forms, and our Activate London programmes funded by the Big Lottery, including Wellbeing Days and Intercultural Food Events.

It is possible to hire the Pavilion for private and corporate events, and our Activities calendar showing all bookings of the Pavilion. The Pavilion is managed by The New Possibility Committee, in partnership with the Peabody Trust and the London Borough of Sutton. Contact us: Please contact the Pavilion Manager, phone 020 8544 5113; email: enquiries@bedzedpavilion.org.uk Company Number 5986323. Accueil - Lyon Confluence.

Les EcoQuartiers. En attribuant le label EcoQuartier, le ministère valorise les opérations exemplaires, qui partout en France, permettent aux habitants de vivre dans des quartiers, conçus selon les principes du développement durable. Un EcoQuartier doit respecter tous les principes du développement durable par : la nécessité de faire du projet autrement, en impliquant tous les acteurs de la ville, du citoyen à l’élu, mais aussi par l’offre d’outils de concertation et de suivi pour garantir la qualité du projet dans la durée et à l’usage ;la contribution à l’amélioration du quotidien, par la mise en vie d’un cadre de vie sain et sûr pour tous les habitants et usagers de l’espace public ou privé, et qui favorise le vivre ensemble ;la participation au dynamisme économique et territorial ;la promotion d’une gestion responsable des ressources et de l’adaptation au changement climatique Un label, pour quoi faire ?

Le label n’est pas une norme et ne propose pas de modèle unique. Les dates clés. Du logement social HQE à l'écoquartier : les solutions constructives durables. Vidéo Développement Durable. Les éco-quartiers : laboratoires de la ville durable. “À la fois vitrine, symbole et manifestation concrète d’avancées de la politique écologique et durable globale de la ville, l’éco-quartier rend visible une intention, attire le regard des citadins sur les mutations urbaines amorcées pour négocier le virage de la durabilité. […] Un éco-quartier est ainsi autant un lieu pilote qu’un aboutissement : il tire la ville vers le durable autant que la politique de durabilité de la ville le pousse à éclore” (La Revue durable, 2008). 1À l’échelle de la ville, le développement durable constitue désormais la référence obligée des politiques urbaines. En témoigne notamment la signature massive de la charte d’Aalborg (1994) par les villes européennes.

Une des formes les plus manifestes de ce phénomène est la diffusion du modèle d’urbanisme dit des éco-quartiers. 2Dans la littérature francophone, ces éco-quartiers sont posés de manière quasi unanime comme des laboratoires ou des espaces témoin. Du quartier à la ville : un transfert difficile ? Taoufik Souami, Ecoquartiers et urbanisme durable, Paris, Problèmes politiques et sociaux, Paris, La Documentation Française, N°981, 111 pages, 2011. 1 Souami T. (2009), Ecoquartiers : secrets de fabrication. Analyse critique d'exemples européens, P (...) 1Dans la lignée de son ouvrage publié récemment aux carnets de l’info1, Taoufik Souami nous livre ici une compilation brièvement introduite de textes sur ce véritable phénomène que représentent aujourd’hui les écoquartiers sur la scène urbanistique française.

Il s’agit d’un regard salutaire posant plus de questions que n’offrant de réponses, sur cette “fabrique” des écoquartiers et de leur place dans les enjeux urbains contemporains. 2Donnons tout de suite les limites de l’exercice, liées au format de la collection « Problèmes politiques et sociaux », qui s’adresse notamment “aux étudiants, candidats aux concours, enseignants, documentalistes, experts, fonctionnaires, journalistes”2, curieux de ce nouvel objet, fer de lance des institutions en charge de la ville durable. 4Quel est le problème ? 6Cette participation est en effet soumise à une double injonction contradictoire. Www.ecoparc.ch - Ecoparc. Terra eco. Écologie Urbaine | Magazine Durabilis.

Ushuaïa TV - Ushuaia TV. Graine Ile de France | Réseau d'éducation à l'environnement. Initiatives solidaires, éthiques et durables : ecoplusTV, la webTV de l'économie positive.

Agriculture contemporaine

CEUM - Comprendre l'écologie urbaine. ADEME | Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie. Association 4D | Dossiers et Débat pour le DD. BIO CONSOM'ACTEURS | Agir pour une bio locale et équitable. La Ruche qui dit Oui ! Le Jardin dans Tous Ses Etats - réseau national des jardins partagés. Toits Vivants ← projet d'agriculture participative, sur toitures et terrasses.

Qui sommes nous ? Qui sommes-nous ? La Ville de Paris La Ville de Paris avec son Agence d’Ecologie Urbaine (Direction des espaces verts et de l'environnement) coordonne l’animation de l’ensemble du dispositif des Acteurs du Paris durable. L'Agence d'Ecologie Urbaine accompagne la mutation environnementale du territoire en pilotant des plans d'actions municipaux pour le climat, l'alimentation durable, la biodiversité, la prévention du bruit... Elle compte un réseau de 5 pôles ressources : la Maison de l'Air (20e arr.), la Ferme de Paris (bois de Vincennes 12e arr.), la Maison Paris-Nature (parc Floral de Paris 12e arr.) , la Maison du Jardinage (parc de Bercy 12e arr.) et la maison des Acteurs du Paris durable (4e arr.). Le comité d’orientation Pour valider les méthodologies employées, un Comité d’orientation composé de personnalités expertes dans les domaines de l’environnement, du développement durable et des changements de comportement a été constitué.En font partie : Les partenaires.

Jardinons-ensemble ! Les jardins partagés à Paris. Débroussaillons le terrain ! Les jardins partagés sont à distinguer des jardins ouvriers du 19e siècle, ensuite appelés « jardins familiaux », cultivés par les familles modestes pour leur consommation domestique. Apparus dans les années 70 outre-Atlantique, ce n’est que dans les années 90 que des associations d’habitants ont créé à Paris les premiers jardins d’usage collectif. Jardins éphémères et jardins nomades Au début des années 2000, des associations de quartiers ont demandé à la ville de Paris d’occuper provisoirement des terrains en friche destinés à être construits, pour y jardiner.

Elles profitaient ainsi de ces « jardins éphémères » pendant plusieurs années. Une fois le projet de construction démarré, les jardins pouvaient être transférés temporairement sur une autre friche libre, d’où leur appellation de « jardins nomades ». Éclosion des jardins partagés à Paris « La ville de Paris a ensuite créé en 2003 le Programme Main verte qui a fêté ses dix ans cette année. Les jardins dans les villes | Magazine Durabilis. Dossier Jardins partag s. Décembre 2010 (mise à jour : mars 2011) (Flickr/Frederic Dinh) Depuis quelques années des jardins entretenus par des habitants fleurissent en ville.

On les appelle des jardins partagés, collectifs ou communautaires. Outre le jardinage, ces espaces favorisent les échanges entre voisins par le biais d’activités sociales, culturelles ou éducatives. Sommaire Un jardin partagé, qu'est-ce que c'est ? Comment créer un jardin partagé ? Un jardin partagé, qu'est-ce que c'est ? Définition Un jardin partagé est un jardin conçu, créé et cultivé collectivement par les habitants d’un quartier ou d’un village. Les différents types de jardins partagés Les jardins collectifs désignent les espaces où l’on jardine en commun. Le premier jardin urbain Communty garden. Dans les années 1970, la ville de New York connaît une crise financière.

Le premier jardin partagé en France Jardin partagé, un terme ambigu Evolution réglementaire des jardins partagés Un lien social Un avantage économique Un jardin écologique. Graine de Jardins. L’association Graine de Jardins anime le réseau régional des jardins partagés d’Île-de-France en valorisant leurs initiatives et en créant du lien entre eux. Graine de Jardins développe et soutient les jardins partagés franciliens. L’association apporte un appui au montage de projet, à la gestion du jardin et intervient, si besoin, comme médiateur. Elle représente régionalement le Réseau national des jardins partagés, le Jardin dans Tous ses États (JTSE). Graine de Jardins lance la campagne d’adhésions pour 2015. Participez au réseau francilien des Jardins Partagés, rejoignez-nous !

Le Pouce Vert - Pré St-Gervais 93 Graine de Jardins Adhésion Graine de Jardins lance la campagne d’adhésions pour 2015. GreenWatchers® | Témoins et acteurs de la transition écologique. Diversité de l'agriculture urbaine. Écoquartiers français et jardins collectifs : actualité et perspectives. 1 Le ministère français de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, a lancé en 2009 un C (...) 2 Celui-ci émane principalement des services techniques des collectivités locales concourant. 3 Cette exploitation s'effectue dans le cadre du programme de recherche PAGODE (Participation, Animat (...) 4 Le terme « jardin collectif », par opposition aux jardins privés individuels, intègre l’idée de cul (...) 1À l’international comme en France, on observe une préoccupation croissante pour le développement urbain durable, en même temps qu’un renouveau des jardins collectifs dans le champ de l’aménagement et de l’urbanisme.

Ces derniers, figures de la « nature en ville » et de l’agriculture urbaine, donnent lieu à un engouement notable depuis les années 1990-2000, période qui marque aussi l’émergence des premiers écoquartiers en France. 2Les jardins collectifs, sous diverses formes, ont connu en France, des cycles d’expansion et de résorption depuis le XIXe siècle. 9 Art.

Figure 1. Table ronde : l'agriculture urbaine. La permaculture grand format. La permaculture est une approche globale que l’on peut mettre en pratique à l’échelle d’un jardin, d’une maison, d’un hameau, mais qu’en est-il à une échelle beaucoup plus grande ? Nous avions déjà évoqué dans le premier dossier de Kaizen consacré aux villes comestibles la ferme urbaine de l’éco-quartier de Lanxmeer à Culemborg, petite ville de 27 000 âmes au sud d’Utrecht aux Pays-Bas. Ce quartier unique à plus d’un titre est justement le fruit d’une réflexion globale qui prend racine dans la permaculture. Retour à Culemborg Le projet a démarré en 1993, impulsé par la dynamique Marleen Kaptein. Cette dernière, après avoir travaillé dans l’accompagnement de projets d’habitat participatif puis dans une grande association de promotion de l’habitat écologique, s’est formée auprès de Declan Kennedy, architecte irlandais, ancien directeur de l’Institut européen de Permaculture.

Du lien avec l’humain et la nature Bicyclettes et paniers bios Texte et photos : Yvan Saint-Jours. Ça y est ! J’ai compris ce qu’est la permaculture ! Thoiras (Gard), reportage Le hameau de Rouveyrac se niche sur les pentes abruptes d’une vallée cévenole. Sous les châtaigniers, Tom, Simon et Charlotte ont installé une vieille gazinière, un canapé en cuir défoncé et un tableau en bois bricolé. Des livres s’éparpillent sur la table. Guide de botanique, essai sur l’agroécologie, manuel d’outils participatifs... Nous sommes une douzaine, venus nous initier à la permaculture. Nombreux sont ceux qui ont déjà entendu le mot, très en vogue dans les milieux alters, mais peu savent le définir. Idée reçue n°1 : C’est la même chose que l’agroécologie « La permaculture, c’est une démarche, une philosophie, explique Tom. . - Les trois piliers de la permaculture, sur le site - Mais attention, elle ne se résume pas à l’agroécologie. « Aujourd’hui, on cherche à créer une culture durable, permanente, en prenant en compte tous les domaines de la vie humaine », explique Simon.

Idée reçue n°2 : C’est une mode récente. Incredible edible info | Incroyables Comestibles France. Volume 10 numéro 2 | septembre 2010 L’agriculture urbaine : un outil multidimensionnel pour le développement des villes et des communautés. Sous la direction de Eric Duchemin (VertigO - La revue électronique en sciences de l’environnement) (Institut des sciences de l’environnement, Université du Québec à Montréal) (Université du Québec à Montréal), Luc Mougeot (CRDI, Canada) et Joe Nasr (Collège Ryerson, Canada) Depuis maintenant plus d’une décennie - selon la plus récente estimation disponible – ils sont mondialement environ 800 millions à pratiquer l’agriculture urbaine (AU). 200 millions d’entre eux réalisent de la production de marché et 150 millions le font à plein temps. Ces gens produisent environ 15% de la production mondiale de nourriture.

Selon les prédictions, ce pourcentage pourrait doubler dans la prochaine génération. Depuis 1996, les chiffres disponibles pour certaines villes ont démontré une augmentation du nombre de producteurs, de production et de valeur dans cette activité urbaine. Un potager sur le toit - 26 novembre 2013. Imaginez un potager, situé sur le toit d'un gymnase, entouré de buildings d'une dizaine d'étages et offrant une vue panoramique sur toute la ville. Non, vous n'êtes pas dans une des méga-fermes qui poussent au sommet des tours de Brooklyn ou Montréal, mais sur le toit d'un gymnase du 20e arrondissement de Paris, dans le premier jardin sur toit de la ville.

Oubliez aussi les retraités en mal d'occupations. Ce matin, c'est une population variée faite d'étudiants, de mères de famille et barbus lookés comme dans un catalogue d'Urban Outfitters qui sont venus en découdre avec les mauvaises herbes. « Pendant la belle saison, les gens viennent jardiner mais aussi lire, prendre le soleil, partager un repas ou bavarder avec leurs voisins. Il y a des enfants partout, c'est très sympa », précise Nadine Lahoud, l'une des habituées de ce lieu de 600 m2, qui vient de repiquer épinards et betteraves.

A l'ère des graines tueuses, des oeufs à la dioxine et des lasagnes au cheval, rien de très étonnant. Brooklyn, la ville-laboratoire. Écologie urbaine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’écologie urbaine étudie l'ensemble des problématiques environnementales concernant le milieu urbain ou périurbain.

Elle vise à articuler ces enjeux en les insérant dans les politiques territoriales pour limiter ou réparer les impacts environnementaux et améliorer le cadre de vie et la qualité de vie des habitants. Cette notion a parfois un sens plus restrictif, désignant spécifiquement l'écologie des organismes vivants dans une zone urbaine, principalement représentés par les espaces verts, publics et privés et les animaux sauvages - mais cet usage tend à se raréfier. Exemple d'indicateurs (retenus par le programme URBIO), sous l'égide de l'ONU (PNUE) Histoire[modifier | modifier le code] De nouveaux concepts tels que l' urbotanique[5], l'agriculture urbaine intégrée apparaissent. L'écologie urbaine et le concept de ville soutenable[modifier | modifier le code] Tendances[modifier | modifier le code] Paul Ariès : "Les décroissants ne sont pas des talibans verts" | Rue89. Green washing. Petit manuel de l'écologie urbaine, Guillaume Jan - achat vente : en occasion ou neuf avec la Fnac.

Mes-eco-gestes-au-quotidien.pdf. Signification-logos-et-labels.pdf. 0000.pdf.