background preloader

Stress / Cerveau

Facebook Twitter

Blablabla teste

M decine : le stress, un ph nom ne biochimique. Si le stress fait aujourd'hui figure de phénomène social et est abordé comme tel, on ne saurait oublier qu'il constitue une réaction biochimique. Connaître les mécanismes physiques en jeu permet de mieux appréhender la souffrance au travail. Le stress au travail fait aujourd'hui l'objet d'un débat public sans que la signification de ce terme soit clairement perçue. La notion de stress est avant toute chose une notion biologique. Elle vise à rendre compte des réponses de l'organisme en présence d'une menace ou d'une agression.

Le cortisol, apaisant ou toxique Lorsqu'il perçoit une menace, l'organisme active instantanément l'hypothalamus, une structure du cerveau qui joue un rôle central dans les régulations biologiques (voir schéma ci-contre). L'hypothalamus a d'emblée réagi en augmentant la sécrétion de CRH (l'hormone de libération du cortisol), mais il faut plusieurs heures pour que la glande corticosurrénale réponde en augmentant le taux de cortisol. De coûteuses stratégies de défense. Mécanismes de la neuroplasticité : le stress - Neuroplasticité. Otherpublications stress fr. LE STRESS 12 Quel impact sur le cerveau de l'enfant. Quel lien entre stress et cerveau ?