background preloader

Capitalisme, néo libéralisme et société

Facebook Twitter

Dette publique, un siècle de bras de fer, par Renaud Lambert (Le Monde diplomatique, mars 2015) Il fut un temps où les Etats se libéraient facilement du fardeau de la dette.

Dette publique, un siècle de bras de fer, par Renaud Lambert (Le Monde diplomatique, mars 2015)

Il suffisait par exemple aux rois de France d’exécuter leurs créanciers pour assainir leurs finances : une forme balbutiante, mais commune, de « restructuration » (1). Le droit international a privé les débiteurs d’une telle facilité. The Forms of Capital by Pierre Bourdieu 1986. Pierre Bourdieu 1986.

The Forms of Capital by Pierre Bourdieu 1986

Source: Knowledge Policy, proofed/corrected this html version (1) by comparing it with a .pdf image of the article from a book found at: The Eltan Burgos School of Economics.First published: Bourdieu, P. (1986) The forms of capital. In J. Richardson (Ed.) Handbook of Theory and Research for the Sociology of Education (New York, Greenwood), 241-258.Originally: in “Ökonomisches Kapital, kulturelles Kapital, soziales Kapital.” in Soziale Ungleichheiten (Soziale Welt, Sonderheft 2), edited by Reinhard Kreckel. Goettingen: Otto Schartz & Co.. 1983. pp. 183-98.

The social world is accumulated history, and if it is not to be reduced to a discontinuous series of instantaneous mechanical equilibria between agents who are treated as interchangeable particles, one must reintroduce into it the notion of capital and with it, accumulation and all its effects. Ne pas détruire les banques : les saisir ! L'essence du néolibéralisme, par Pierre Bourdieu.

Le monde économique est-il vraiment, comme le veut le discours dominant, un ordre pur et parfait, déroulant implacablement la logique de ses conséquences prévisibles, et prompt à réprimer tous les manquements par les sanctions qu’il inflige, soit de manière automatique, soit — plus exceptionnellement — par l’intermédiaire de ses bras armés, le FMI ou l’OCDE, et des politiques qu’ils imposent : baisse du coût de la main-d’œuvre, réduction des dépenses publiques et flexibilisation du travail ?

L'essence du néolibéralisme, par Pierre Bourdieu

La bonne fortune des milliardaires européens. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Jérôme Porier Le patrimoine des milliardaires européens représente 30 % de celui des grandes fortunes dans le monde, contre 24 % il y a un quart de siècle, selon une étude réalisée par Forbes et publiée par Société générale Private Banking le 1er avril.

La bonne fortune des milliardaires européens

Recensant les fortunes familiales de plus d'un milliard de dollars (726 millions d'euros) à travers le monde, elle vise à analyser la pérennité de la richesse sur le Vieux Continent. Etonnamment, Forbes a intégré la Russie et la Turquie au sein de l'Europe. Un choix qui a de lourdes conséquences puisque ces deux pays représentent 38 % du nombre de grandes fortunes et 32 % du patrimoine financier détenu dans la région. Depuis 2008, il y a davantage de milliardaires en Russie qu'en Allemagne et Moscou est devenue depuis 2011 la ville au monde qui en compte le plus grand nombre. Faust et l’alchimie capitaliste, par Bernard Umbrecht. Johann Wolfgang von Goethe écrit Faust pendant les révolutions industrielles et politiques qui bouleversent la fin du XVIIIe siècle et le début du XIXe siècle en Europe.

Faust et l’alchimie capitaliste, par Bernard Umbrecht

Pire que l’autre, la nouvelle science économique, par Laura Raim. La théorie économique dominante, dite « néoclassique », vit des jours difficiles.

Pire que l’autre, la nouvelle science économique, par Laura Raim

Non seulement les liens incestueux de ses spécialistes avec les institutions financières sont révélés (1), mais leur responsabilité dans la dernière crise éclate au grand jour. L’autorégulation se justifiait, avaient coutume d’expliquer les maîtres incontestés de la discipline, par la parfaite efficience des marchés, elle-même découlant de la rationalité sans faille des agents. Un conte pour enfants sages mis à mal par la crise financière. La face cachée de la fraude sociale, par Philippe Warin. «La fraude sociale : ce sport national qui plombe notre économie » ; « Fisc, Sécu, chômage : ce que les fraudeurs nous coûtent » ; « Fraudeurs de la Sécu. Ceux qui ruinent la France » ; « La grande triche. Enquête sur les 15 milliards volés à la protection sociale » ; « La France des assistés.

Comment le traité transatlantique menace l’emploi et les droits sociaux. Cela a été dit et répété dans les grands médias : un accord de libre-échange entre l’Union européenne et les Etats-Unis devrait permettre aux deux puissances de part et d’autre de l’atlantique de sortir du marasme économique.

Comment le traité transatlantique menace l’emploi et les droits sociaux

Dans son discours sur l’état de l’Union le 13 février 2013, le Président Obama annonçait : « nous allons lancer des négociations pour un vaste partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (PTCI) avec l’Union européenne – parce qu’un commerce atlantique libre et juste permettra de créer des millions d’emplois de qualité en Amérique ». Pourtant si on considère ces chiffres de plus près, on se rend compte que les retombées économiques du PTCI sont largement surestimées. Qui a peur de la démondialisation ?

Bâtir la civilisation du temps libéré (Gorz)

La « fronde bretonne » pour ceux qui débarquent. Manifestation devant un portique écotaxe à Montauban-de-Bretagne (JEAN-SEBASTIEN EVRARD/AFP) Détournons la phrase fameuse de l’historien Henry Laurens : si vous avez compris quelque chose à la Bretagne, c’est qu’on vous l’a mal expliqué.

La « fronde bretonne » pour ceux qui débarquent

La fronde contre l’écotaxe occupe la une des journaux depuis deux semaines sans qu’on saisisse forcément le lien entre les ratés de l’agroalimentaire breton et le « scandale » Ecomouv. De comprendre ce qui fait défiler ensemble les patrons et les licenciés. D’autant que, devant les ultimatums et les destructions de portiques, l’Armorique commence à perdre son capital de sympathie dans le reste de l’Hexagone. Agro-industrie bretonne : l'heure de vérité. Le Monde.fr | | Par Aurélie Trouvé (économiste et agronome, coprésidente du Conseil scientifique d'Attac) Ces derniers jours, le projet d'écotaxe a essuyé une pluie de critiques, pour beaucoup à juste titre.

Agro-industrie bretonne : l'heure de vérité

Impôts : "le gouvernement, dans l'improvisation permanente" Impôts, fabrication du « ras-le-bol » et réalité de l’injustice, par Jean Gadrey. «Rien, dans notre histoire contemporaine, n’était encore paru si proche de ces soulèvements populaires lancés contre un niveau d’imposition illégitime », écrit l’éditorialiste des Echos Jean-Francis Pecresse, n’hésitant pas à comparer les manifestations des « bonnets rouges » aux révoltes des paysans français contre l’impôt au XIVe siècle.

Impôts, fabrication du « ras-le-bol » et réalité de l’injustice, par Jean Gadrey

Dénonciations du système néo libéral

Les économistes hétérodoxes en voie de disparition à la fac ? Zapping Taxe Tobin (TTF) - 15 ans d'Attac. Paradoxe : les êtres humains n’ont jamais été aussi riches ! Les inégalités ne cessent de croître. Pourtant la richesse monétaire des individus, à l’échelle mondiale, a doublé en une décennie ! Qui détient ces fortunes ? Quels sont les pays qui tirent leur épingle du jeu ? Quelle serait la richesse de chaque Français si on répartissait l’argent de manière égalitaire ? Réponses. La richesse globale – ce que possède en valeur monétaire l’ensemble des 4,7 milliards d’êtres humains adultes – a battu un nouveau record historique en 2013 : 241 000 milliards de dollars (241 trillions), selon le rapport annuel sur la « richesse globale », publié début octobre par le groupe Crédit suisse, l’une des principales banques mondiales [1]. 70% de pauvres En moyenne, chaque adulte détient en théorie 51 600 dollars. La richesse mondiale a doublé depuis 2000 (et 9 autres chiffres révoltants)

Le groupe de services financiers Crédit suisse et la Croix-Rouge viennent chacun de sortir un rapport dont la lecture conjuguée est désespérante. Le premier (en anglais, PDF) fait un bilan statistique de la richesse mondiale. On apprend qu’elle « a plus que doublé depuis 2000, atteignant un nouveau record historique de 241 000 milliards de dollars ». Le deuxième (en anglais, PDF) parle des « impacts humanitaires de la crise économique en Europe » (42 pays étudiés dans l’Union européenne, les Balkans, l’Europe orientale). L'évasion fiscale mondiale : dix fois le PIB de la France. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Soren Seelow Imaginez la richesse nationale annuelle des Etats-Unis et du Japon.

C'est ce que pèserait le stock de l'évasion fiscale accumulée au fil des années par les particuliers, selon une étude réalisée par le groupe de pression Tax Justice Network, analysée sur le site du Guardian à travers deux articles (1 et 2). Selon les données collectées auprès de la Banque mondiale, du Fonds monétaire international, des Nations unies et des banques centrales, les actifs financiers de particuliers dissimulés dans des paradis fiscaux atteindraient 17 000 milliards d'euros.

L'auteur de l'étude, James Henry, ancien économiste en chef pour le cabinet McKinsey, estime lui-même que ses conclusions sont probablement sous-évaluées : la vraie somme pourrait selon lui se situer autour de 26 000 milliards d'euros, soit dix fois le PIB annuel de la France. Un "trou noir dans l'économie mondiale" Pauvre comme Jobs. Fukushima : Tepco a-t-il menti sur la gestion des eaux contaminées ? La "santé financière" passe devant l'écologie...

Quelles actions ?

Ce que l’extrême droite ne nous prendra pas. Autour du revenu de base. L’Ecole et le Capital : deux cents ans de bouleversements et de contradictions.