background preloader

Auteurs

Facebook Twitter

Guillaume Apollinaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guillaume Apollinaire

Guillaume Apollinaire Apollinaire en 1916. Signature Biographie Sa mère, Angelika Kostrowicka (clan Wąż, ou Angelica de Wąż-Kostrowicky), est née à Nowogródek dans le grand-duché de Lituanie, appartenant à l'Empire russe (aujourd'hui Navahrudak en Biélorussie) dans une famille de la noblesse polonaise. En juillet 1901, il écrit son premier article pour Tabarin, hebdomadaire satirique dirigé par Ernest Gaillet, puis en septembre 1901 ses premiers poèmes dans la revue La Grande France sous son nom Wilhelm Kostrowiztky[7].

Entre 1902 et 1907, il travaille pour divers organismes boursiers et parallèlement publie contes et poèmes dans des revues. Il tente de s'engager dans l'armée française en août 1914[Note 4], mais le conseil de révision ajourne sa demande car il n'a pas la nationalité française. Mais la jeune femme ne l'aimera jamais, du moins comme il l'aurait voulu ; ils rompent en mars 1915 en se promettant de rester amis. Alexandre Dumas. Denis Diderot. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « Jeune homme, prends et lis.

Denis Diderot

Si tu peux aller jusqu'à la fin de cet ouvrage, tu ne seras pas incapable d'en entendre un meilleur. Comme je me suis moins proposé de t'instruire que de t'exercer, il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes, pourvu qu'elles emploient toute ton attention. Un plus habile t'apprendra à connaître les forces de la nature ; il me suffira de t'avoir fait essayer les tiennes. » Mal connu de ses contemporains, tenu éloigné des polémiques de son temps, peu enclin à la vie des salons et mal reçu par la Révolution, Diderot devra attendre la fin du XIXe siècle pour recevoir enfin tout l'intérêt et la reconnaissance de la postérité dans laquelle il avait placé une partie de ses espoirs.

Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse (1713-1728)[modifier | modifier le code] Ses parents mariés en 1712 eurent six enfants dont seulement quatre atteignirent l'âge adulte. Les années 1737-1740 sont difficiles. Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux Œuvres principales Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux, plus connu sous le nom de Marivaux, né le 4 février 1688 et baptisé le à Paris où il meurt le , est un écrivain français. Biographie Dans l’Avant-propos de son ouvrage Marivaux dramaturge, Françoise Rubellin précise que nous n’avons que très peu de documents sur la vie de Marivaux et que de nombreuses informations à son sujet sont erronées. Cet article utilise donc des éléments qui peuvent être hypothétiques, et il ne faut pas perdre de vue cette indétermination qui entoure la biographie de Marivaux.

Jeunesse et études. Voltaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Voltaire

Œuvres principales Compléments François-Marie Arouet, dit Voltaire, né le 21 novembre 1694 à Paris, ville où il est mort le (à 83 ans), est un écrivain et philosophe français qui a marqué le XVIIIe siècle et qui occupe une place particulière dans la mémoire collective française et internationale. Son œuvre littéraire est variée : son théâtre, sa poésie épique, ses œuvres historiques, firent de lui l’un des écrivains français les plus célèbres au XVIIIe siècle mais elle comprend également des contes et romans, les Lettres philosophiques, le Dictionnaire philosophique et une importante correspondance, plus de 21 000 lettres retrouvées.

Madame de La Fayette. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Madame de La Fayette

Madame la Fayette, gravure de 1840 d'après Desrochers. Œuvres principales Marie-Madeleine Pioche de La Vergne, comtesse de La Fayette (ou Lafayette), née le 18 mars 1634 à Paris et morte le 25 mai 1693 dans la même ville, est une femme de lettres française. Biographie[modifier | modifier le code] Jean de La Fontaine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean de La Fontaine

Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. Jean de La Fontaine (né le à Château-Thierry, et mort le à Paris) est un poète français de grande renommée, principalement pour ses Fables et dans une moindre mesure ses contes licencieux. Joachim Du Bellay. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Joachim Du Bellay

Biographie Plaque commémorative située impasse Chartière qui rappelle la situation du collège de Coqueret, où étudia Joachim du Bellay. Michel de Montaigne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Michel de Montaigne

Signature de Michel de Montaigne. Les Essais (1572-1592) ont nourri la réflexion des plus grands auteurs en France et en Europe, de Shakespeare à Pascal[2] et Descartes, de Nietzsche et Proust à Heidegger. Le projet de se peindre soi-même pour instruire le lecteur semble original, si l'on ignore les Confessions de Saint Augustin : « Je n’ai d’autre objet que de me peindre moi-même. » (cf. introspection) ; « Ce ne sont pas mes actes que je décris, c’est moi, c’est mon essence[3]. » Saint Augustin dans ses Confessions retraçait l'itinéraire d'une âme passée de la jeunesse aux erreurs de la dévotion.

Jean-Jacques Rousseau cherchera à se justifier devant ses contemporains ; Stendhal cultive l'égotisme ; avant ces deux-là, Montaigne a une autre ambition que de « se faire connaître à ses amis et parents » : celle d'explorer le psychisme humain, de décrire la forme de la condition humaine. Biographie Origines familiales Éducation La Boétie Mariage. Friedrich Nietzsche. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Friedrich Nietzsche

Friedrich Wilhelm Nietzsche Friedrich Wilhelm Nietzsche (prononcé en allemand [ˈfʁiːdʁɪç ˈvɪlhɛlm ˈniːt͡sʃə ], souvent francisé en [nit͡ʃ ]) est un philologue, philosophe et poète allemand né le à Röcken, en Prusse, et mort le à Weimar, en Allemagne. Peu reconnu de son vivant, son influence a été et demeure importante sur la philosophie contemporaine de tendance continentale, notamment l'existentialisme et la philosophie postmoderne ; mais Nietzsche a également suscité ces dernières années l'intérêt de philosophes analytiques, ou de langue anglaise, qui en soutiennent une lecture naturaliste remettant en cause une appropriation par la philosophie continentale jugée problématique[1]. Biographie[modifier | modifier le code] Aristote. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aristote

Aristote (Ἀριστοτέλης) Philosophie grecque Antiquité. Pierre Choderlos de Laclos. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Laclos. Pierre Ambroise François Choderlos de Laclos, né à Amiens le et mort à Tarente le , est un écrivain français — longtemps considéré comme scandaleux —, militaire et franc-maçon. La carrière militaire[modifier | modifier le code] Nommé capitaine à l’ancienneté en 1771 – il le restera durant dix-sept ans jusqu’à la veille de la Révolution – cet artilleur, froid et logicien, à l’esprit subtil, s’ennuie parmi ses soldats grossiers.

Pour s'occuper, il s'adonne à la littérature et à l’écriture. Léon Tolstoï. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Voix de Léon Tolstoï : « Qu’est-ce qu’est la religion ? » (1908). Sigmund Freud. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vous lisez un « article de qualité ». Sigmund Freud. Fiodor Dostoïevski. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dostoïevski en 1876 Œuvres principales Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski (aussi Fédor, Fedor ou Théodore[1] en français) Écouter (en russe : Фёдор Михайлович Достоевский) est un écrivain russe, né à Moscou le et mort à Saint-Pétersbourg le .

Considéré comme l'un des plus grands romanciers russes, il a influencé de nombreux écrivains et philosophes. Après une enfance difficile, il fréquente une école d'officiers et se lie avec les mouvements progressistes pétersbourgeois. Milan Kundera. Aldous Huxley. François Rabelais. Romain Gary. Ernest Hemingway. Louis Aragon. Heinrich Heine. Johann Wolfgang von Goethe. Gérard de Nerval. Paul Claudel. Jean Racine. Pierre Corneille. Franz Kafka. François-René de Chateaubriand. Marcel Proust. Boccace. Alfred de Musset.

Prosper Mérimée. Théophile Gautier. Jean-Paul Sartre. Colette. Homère. Homer. Gustave Flaubert. Oscar Wilde. Edgar Allan Poe. Honoré de Balzac. Jean-Paul Sartre. Robert Merle. Guy de Maupassant. Ernest Hemingway. Bernard Werber. Charles Baudelaire. Jules Verne. Jacques Prévert. André Malraux. Molière. Stendhal. Émile Zola. Victor Hugo. Boris Vian.