background preloader

Les outils recommandés par LEC

Facebook Twitter

Pearltrees. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pearltrees Pearltrees est un service qui permet à ses utilisateurs d'organiser, d'explorer et de partager des pages web, des notes, des photos ou des fichiers. Suivant la logique de curation de contenu (faire ressortir le meilleur contenu du web), Pearltrees fait à la fois office d'agrégateur de contenu mais aussi de moteur de recherche communautaire. Son concept repose sur l'idée que la multiplication des contenus (blogues, images, vidéos, etc.) rend nécessaire une organisation humaine du web[1].

Le réseau d'utilisateurs de Pearltrees s'étend aujourd'hui à de nombreux pays : l'application a été saluée en France et dans la Silicon Valley, et est maintenant utilisée dans plus de 150 pays[2]. Origine et concept[modifier | modifier le code] La société à l'origine de Pearltrees a depuis fait évoluer son produit vers un ersatz de Digg, avec une présentation en carrés côte à côte et une hiérarchisation en dossiers "à-là" Explorateur Windows. Utiliser Popplet en ligne. Skype. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Skype est un logiciel gratuit qui permet aux utilisateurs de passer des appels téléphoniques et vidéo via Internet. Les appels d’utilisateur à utilisateur sont gratuits, tandis que ceux vers les lignes téléphoniques fixes et les téléphones mobiles sont payants.

Il existe des fonctionnalités additionnelles comme la messagerie instantanée, le transfert de fichiers et la visioconférence. Histoire[modifier | modifier le code] Skype a été fondé par Niklas Zennström et Janus Friis en 2003[1]. Il a été développé par les programmeurs Ahti Heinla, Priit Kasesalu et Jaan Tallinn[2]. Depuis 2007, le logiciel propose des services payants élargissant les possibilités. Avec le rachat par Microsoft et sa volonté de monétiser son trafic, on apprend le 14 juin 2012 qu'il y aura dorénavant des publicités ciblées utilisant des informations échangées au cours de conversations[6]. En juillet 2013 Skype atteint les 10 millions d'installations sur Android[10]. Un éditeur de texte libre fonctionnant en mode collaboratif et en temps réel. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. EtherPad est un éditeur de texte libre fonctionnant en mode collaboratif et en temps réel. Il permet par défaut à un maximum de seize personnes de partager simultanément un texte en cours d'élaboration.

Il peut avoir des usages pédagogiques, notamment pour l'apprentissage collaboratif. Principes[modifier | modifier le code] Logo de la fondation EtherPad Les contributions de chacun apparaissent immédiatement sur l'écran de tous les participants. Chaque contributeur se désigne par une couleur, et chaque ajout ou retrait qu'il fait est signalé par cette couleur. Une fenêtre de messagerie instantanée est également disponible. Le système ne requiert ni installation, ni inscription, il suffit d'avoir une connexion internet et un navigateur web.

Histoire[modifier | modifier le code] L'application a été lancée le 19 novembre 2008 par David Greenspan, Aaron Iba et J.D. Le 17 décembre 2009, Google libère les sources d'EtherPad sous licence Apache v2. Tutoriel : PiratePad. Tutoriel PiratePad (FR)[edit] Tutoriel sur l'utilisation de PiratePad (Éditeur de texte en ligne EtherPad). * Chapitre 1 : Présentation général * [edit] PiratePad est "un éditeur de texte collaboratif en temps réel" qui permet à n'importe qui de pouvoir écrire/modifier le texte à volonté en temps réel par rapport aux autres personnes connectées sur le Pad (Le terme "Pad" sera utilisé à la place de "PiratePad" à partir de maintenant) La force de cet outil est de pouvoir permettre à tout le monde de collaborer et ainsi de contribuer à ce que l'on souhaite rendre au final. * Chapitre 2 : Présentation de l'outil * [edit] Commencez par ouvrir l'url suivante : PiratePad et cliquez sur New Pad, par exemple.

Ensuite, vous devriez avoir un texte déjà écrit, supprimez le tout pour que l'on puisse avoir un pad vierge. Nous allons définir les différentes catégories du pad en fonction de leurs emplacements : - En Orange, vous avez le nombre de lignes. - En Rouge, vous avez la zone de texte. [edit] [edit] Google Documents. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Google Drive (anciennement Google Documents) est une suite bureautique web gratuite développée par Google.

C'est une suite des évolutions de Google Spreadsheets, version déjà mise en ligne auparavant et de Writely, logiciel de traitement de texte. Ces programmes fusionnés permettent un travail en ligne et collaboratif (inscription de collaborateurs par courriel) et seraient l'un des nouveaux fers de lance des applications du Web 2.0. En 2009, 1,75 million d'entreprises utiliseraient Google Documents[1]. Depuis avril 2012, ce service est progressivement remplacé par Google Drive, de façon quasi-transparente pour l'utilisateur. Description[modifier | modifier le code] Le 11 octobre 2006, Google ouvre le site Google Docs & Spreadsheets qui regroupe les accès à l'ancien Writely et Google Spreadsheets[2]. Documents : anciennement Writely, est un traitement de textes en ligne initialement développé par la société Upstartle. Ancien logo Spreadsheets. Google Drive. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un exemple de fichier texte avec l'interface en allemand Google Drive est un service de stockage et de partage de fichiers dans le cloud lancé par la société Google, le 24 avril 2012.

Google Drive remplace Google Docs une fois actif. Les documents existant déjà sur Google Docs sont automatiquement transférés sur Google Drive. Il sert à synchroniser, partager et modifier les données entre plusieurs ordinateurs et/ou utilisateurs. Sécurité et confidentialité des fichiers stockés[modifier | modifier le code] Spécificités[modifier | modifier le code] Accès aux données[modifier | modifier le code] L'accès aux données stockées sur son espace Google Drive peut être fait soit en ligne via le site de Google, soit via la synchronisation sur un terminal.

Espace de stockage[modifier | modifier le code] À l'origine, Google Docs proposait 1 Go de stockage dans sa version gratuite. Quelques restrictions sont également appliquées aux fichiers stockés. Getting Things Done (GTD) - "Faire avancer les choses". La « productivité sans stress »[modifier | modifier le code] David Allen prend soin d'emblée de préciser que la méthode GTD ne procède pas de la « gestion du temps », mais de la « gestion des actions afin d'obtenir des résultats ».

GTD est une démarche d'organisation personnelle applicable par chacun à l'ensemble de ses activités, tant professionnelles que privées. Pratiquer la méthode amène à identifier avec sûreté ses priorités à tout moment, et à mieux se mettre en position d'agir immédiatement sur la priorité choisie. L'auteur montre que pour bien choisir sa priorité et s'y consacrer pleinement, il faut pouvoir s'appuyer en permanence sur un système que l'on sait fiable. Au moment de choisir ce à quoi se consacrer maintenant, ce système doit présenter toutes les actions immédiatement exécutables là où l'on se trouve, qui feront progresser vers un des objectifs attendus, ou réaliser un des engagements établis. Un processus structuré[modifier | modifier le code] Capture (collecte) Revue. Comment s'organiser pour réussir (méthode GTD)

Nirvana - gestionnaire de tâche (via Google Translate) SlideShare. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. SlideShare Logo de SlideShare SlideShare est un site web d'hébergement et de partage de présentations et d'autres contenus professionnels fondé le 4 octobre 2006[1] par Jonathan Boutelle, Amit Ranjan et Rashmi Sinha. LinkedIn a annoncé le rachat de SlideShare Inc. le 3 mai 2012[2]. En tant que site d'hébergement et de partage de présentations, SlideShare propose aux internautes de télécharger et de partager différents types de fichiers. SlideShare accepte les fichiers d'une taille maximale de 100 Mo et différents formats : PowerPoint : ppt, pps, pot, pptx, potx, ppsx;OpenOffice : odp, pdfApple Keynote : key, zip or pdfMicrosoft Office : doc, docx, rtf, xlsOpenOffice : odt, ods, pdfiWork Pages Aujourd'hui, SlideShare est l'un des plus grands site d'hébergement et de partage au monde, surtout en ce qui concerne les documents professionnels.

Références[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Prezi. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Prezi est un logiciel de présentation édité par la société hongroise éponyme, créé et lancé à Budapest en 2009. La société, qui emploie 200 salariés basés à Budapest, San Francisco et en Corée[1], revendique, depuis 2009, 50 millions d'utilisateurs à travers le monde. Histoire[modifier | modifier le code] L'outil est créé par Ádám Somlai-Fischer en 2009, avec la collaboration du professeur Péter Halácsy (Université polytechnique et économique de Budapest) et de l'entrepreneur Péter Árvai.

Il est dévoilé à la conférence The Next Web[2] et lancé en Hongrie, puis à San Francisco. En 2010, la startup est "saluée" par les organisateurs de Conférence TED et lève 14 millions de dollars en 2011 auprès d'Accel Partners, un fonds d'investissement américain. La même année, Prezi est repérée par Barack Obama qui intègre la startup au projet ConnectED au côté d'Apple, Microsoft et AT&T. Le 2 avril 2014 Prezi lance une version française[3]. YouTube. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. YouTube, LLC YouTube est un site web d’hébergement de vidéos sur lequel les utilisateurs peuvent envoyer, regarder et partager des vidéos.

Il a été créé en par Steve Chen, Chad Hurley et Jawed Karim, trois anciens employés de PayPal et racheté par Google en pour la somme de 1,65 milliard de dollars. Le service est situé à San Bruno, en Californie. En 2009, environ 350 millions de personnes visitent chaque mois ce site de partage de vidéos[3]. En , YouTube annonce avoir franchi le cap des deux milliards de vidéos vues quotidiennement[4]. Présentation La plupart des vidéos du site ou les chaînes YouTube peuvent être visualisées par tous les internautes, tandis que seules les personnes inscrites peuvent envoyer des vidéos de façon illimitée.

Statistiques Au 16 avril 2015, YouTube est disponible dans 76 pays et dans 76 langues. 80 % du trafic est généré hors des États-Unis. Historique Reconnaissance des médias Dans la presse Modèle économique Critiques. Twitter. Le siège social de Twitter Inc. se situe aux États-Unis à San Francisco. Historique[modifier | modifier le code] Quartier général de Twitter à San Francisco (Californie), en juin 2014 Quartier général au 1355 Market St, San Francisco Croquis préliminaire sur papier de Twitter (alors intitulé « stat.us »). Le marché du podcast étant déjà très concurrentiel, Jack Dorsey, ingénieur spécialiste du dispatchingdispatching, et Noah Glass, ancien collaborateur de Marc Canter (fondateur de MacroMind (en)) et fondateur du service de blog podcasting AudBlog (qui a fusionné avec Odeo), furent chargés de développer un nouveau service[source insuffisante].

L’idée de départ lancée par Jack Dorsey était de permettre aux utilisateurs de partager facilement leurs petits moments de vie avec leurs amis[source insuffisante]. Ouverte au public le 13 juillet 2006, la première version s’intitulait Stat.us puis Twttr, en référence au site de partage de photos Flickr puis Twitter, son nom actuel. LinkedIn. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. LinkedIn Logo de LinkedIn Description[modifier | modifier le code] LinkedIn est un service en ligne qui permet de construire et d’agréger son réseau professionnel. Gouvernance Environnement concurrentiel Les réseaux sociaux comme Facebook ou MySpace ne sont pas considérés comme des concurrents directs, mais comme des réseaux complémentaires. Après avoir levé 100 millions de dollars en 2008[7] sur des marchés secondaires de gré à gré (ouverts seulement aux investisseurs accrédités (en)), LinkedIn compte néanmoins de nombreux concurrents dont Plaxo aux États-Unis, XING en Allemagne, Viadeo en France[8], Jobssip en Espagne, etc.

Histoire[modifier | modifier le code] LinkedIn a été fondé en décembre 2002 et lancé en mai 2003 par Reid Hoffman et Allen Blue, membres de la PayPal Mafia[10], et trois autres entrepreneurs. La société est devenue bénéficiaire en mars 2006[11] avec un modèle économique reposant sur trois sources de revenus : Site officiel. Exponentiel - Bienvenu sur le réseau professionnel des arts du spectacle et des arts visuels -

Presentation du réseau Exponentiel. Facebook. Facebook [ˈfeɪsbʊk][3] Écouter (litt. « trombinoscope » en anglais) est un réseau social en ligne qui permet à ses utilisateurs de publier des images, des photos, des vidéos, des fichiers et documents, d'échanger des messages, joindre et créer des groupes et d'utiliser une variété d'applications. Facebook fait régulièrement l'objet de débats, tant sur le plan politique que juridique, économique, culturel et social. Son influence dans la sphère publique et la manière dont il affecte la vie sociale de ses utilisateurs, son usage des données personnelles, son rôle dans la propagation des infox, sa responsabilité dans la banalisation des discours de haine, son inaction face à du contenu enfreignant ses propres règles, ou bien encore sa politique de régulation des contenus sont ainsi souvent discutés dans l'actualité.

Histoire[modifier | modifier le code] Développement (2004–2005)[modifier | modifier le code] Améliorations (2006–2009)[modifier | modifier le code] Site officiel [archive] Conférence TED. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Ted. TED (technology, entertainment and design), des idées qui méritent d'être diffusées. TED permet de voir les conférences de plusieurs façons. TEDxParis, soirée de lancement du 28 mai 2009. Les conférences TED (Technology, Entertainment and Design), sont une série internationale de conférences organisées par la fondation à but non lucratif Sapling foundation. Objectifs[modifier | modifier le code] La conférence TED définit sa mission comme « propagateur d'idées », et met gratuitement à la disposition du public les meilleures conférences sur son site Web.

TED a deux sièges sociaux : l'un est situé à New York aux États-Unis et l'autre à Vancouver, au Canada. Historique[modifier | modifier le code] Prix TED[modifier | modifier le code] Le Prix TED existe depuis 2005. Chaque lauréat prononce un "voeu pour changer le monde" lors de la conférence annuelle de l'organisation[12]. Québec[modifier | modifier le code] Exemple de TED (localisé) : TEDxParisUniversités - Loic Lefebvre - Exponentiel / Networking for Real.

Comparaison de logiciels GTD. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La méthode de gestion des priorités GTD peut être mise en œuvre avec seulement du support papier (dossiers, post-its, carnet, todo list); toutefois la création, la mise à jour et le suivi (liens hypertextes) de listes sont facilités sur support numérique, comme avec un PDA qu'on a toujours avec soi. Ce tableau présente une liste de logiciels capables d'implémenter Getting Things Done.

Le plus souvent les solutions sont en anglais, l'usage de GTD étant pour l'instant plus répandu en Amérique du Nord. Presque tous les agendas électroniques du marché y sont représentés. Portail de l’informatique. Outils de collaboration en ligne et cloud computing.