background preloader

La réinvention du travail prospective

Facebook Twitter

Franck Lepage : « L'école fabrique des travailleurs adaptables et non des esprits critiques » Entretien inédit pour le site de Ballast Ancien directeur du développement culturel à la Fédération française des maisons des jeunes et de la culture, auteur de conférences gesticulées, cofondateur de la coopérative d’éducation populaire Le Pavé et de l’association l’Ardeur, militant se refusant artiste, décrit comme un « Desproges bourdieusien », Lepage affirme que « la démocratie ne tombe pas du ciel, elle s’apprend et s’enseigne » et que « pour être durable, elle doit être choisie : il faut donc que chacun puisse y réfléchir ».

Franck Lepage : « L'école fabrique des travailleurs adaptables et non des esprits critiques »

Il défend qu’il « incombe à la République d’ajouter un volet à l’instruction publique : une éducation politique des jeunes adultes ». Bernard Friot : « Nous pouvons organiser nous-mêmes le travail, sans employeurs, ni prêteurs » Sociologue et économiste, Bernard Friot est spécialiste de la Sécurité sociale.

Bernard Friot : « Nous pouvons organiser nous-mêmes le travail, sans employeurs, ni prêteurs »

Aux côtés de l’association Réseau salariat qu’il a cofondé en 2012, il promeut l’octroi d’un salaire à vie pour tous. L’auteur de « L’enjeu du salaire » et « Émanciper le travail » publiait le 5 octobre 2017 aux éditions La Dispute « Vaincre Macron ». Il était présent au colloque « Communisme : Théories et pratiques » organisé à l’Université de Rennes 1 au printemps 2017, où il a accepté de répondre à nos questions. L’occasion pour vous, lecteurs du Comptoir, de (re)découvrir ses propositions concrètes pour recommencer à avancer à gauche. L’image de une est un portrait de Bernard Friot réalisé par Cyrille Choupas pour sa série « T.I.N.A : There is no alternative ? Top 5 des meilleurs podcasts sur le travail. Les podcasts sont en plein essor.

Top 5 des meilleurs podcasts sur le travail

On les écoute dans le métro, sur la plage, en se baladant… Nous en avons sélectionnés qui parlent de travail de manière positive et inspirante au travers de témoignages et de partages d’expériences. Mais en fait, pourquoi on travaille ? Pourquoi vous levez-vous le matin ?

Mais en fait, pourquoi on travaille ?

Avez-vous envie d’envoyer balader votre job et vos collègues ou êtes-vous électrisé par vos challenges ? Adoré, saoulant, frustrant, aimé à nouveau… nous entretenons une relation bien compliquée avec notre boulot ! Pour la démêler en ce 1er mai, fête du travail, on a discuté avec Jean-François Dortier, fondateur de la revue Sciences Humaines. Pour le sociologue, notre motivation professionnelle est un savant cocktail qui évolue au cours de nos vies. Sandra Reinflet passe sa vie d'adulte à réaliser ses rêves d'enfant - ChEEk Magazine. Plus de Vidéos recto verso “Quand je dois remplir un formulaire avec ma profession, j’écris désormais inventeuse d’histoires vraies.

Sandra Reinflet passe sa vie d'adulte à réaliser ses rêves d'enfant - ChEEk Magazine

Pendant longtemps, je n’ai pas osé, je voyais bien que ma vie d’écrivaine-chanteuse-photographe-voyageuse ne correspondait à aucun repère traditionnel. Crème de la Crème - Blog. La Génération Y fait couler beaucoup d’encre.

Crème de la Crème - Blog

Voici quelques pistes de réflexions personnelles pour décoder le Management de la génération Y. Né en 1989, la même année qu’internet, je suis de cette fameuse génération Y.Laissez moi vous expliquer ce qui m’anime au quotidien et quelques pistes de réflexion sur ma pratique. Côté pile, j’ai une formation technique en réseau, télécommunication et développement. Boulots de merde : « On revient à une économie de type féodale, une économie de la domesticité » - Basta ! Basta !

Boulots de merde : « On revient à une économie de type féodale, une économie de la domesticité » - Basta !

: Le titre de votre livre, Boulots de merde, se réfère au texte de l’anthropologue David Graeber sur les « bullshit jobs » [1]. Il y décrit les métiers absurdes qu’induit le capitalisme financier, tels que ceux exercés par les avocats d’affaire, lesquels s’ennuient prodigieusement au travail. "Late bloomers" : pourquoi réussir sur le tard n'est pas si... Les Français viennent d’élire le plus jeune président de la Ve République, lequel ne cesse de rendre hommage à son épouse de vingt-quatre ans son aînée, rappelant dès qu’il le peut : « Sans elle, je ne serais pas devenu ce que je suis. » L’expérience aurait-elle donc des vertus dont la précocité serait dépourvue ?

"Late bloomers" : pourquoi réussir sur le tard n'est pas si...

À l’heure où l’on se bouscule pour emmener son enfant de 5 ans apprendre le chinois, les échecs ou le langage du code, certains résistent et demandent… du temps au temps pour se révéler. On les appelle les « late bloomers », ou les épanouis tardifs. “J’ai tout lâché, tout. Mon job, mon fiancé, mon appart...” « Le Chief Happiness Officer crée du liant entre les services, c’est un facilitateur » – My Happy Job.

Nathalie Forestier est la plus ancienne salariée d’Allo Resto.

« Le Chief Happiness Officer crée du liant entre les services, c’est un facilitateur » – My Happy Job

C’est aussi la Chief Happiness Officer de l’entreprise qui compte aujourd’hui 70 salariés. Elle nous raconte ses missions, et les initiatives mises en place pour aider ses collaborateurs à être épanouis dans leur job. Comment êtes-vous devenue la Chief Happiness Officer (CHO) d’Allo Resto ? A l’origine, j’étais responsable grands comptes dans l’entreprise. Apprendre à communiquer avec le D.E.S.C. La communication, les rapports humains sont souvent délicats et fragiles.

Apprendre à communiquer avec le D.E.S.C.

Apprendre à gérer ses propres émotions, celles des autres, gérer les susceptibilités, composer avec chacun relève souvent d’un emploi à temps plein (avec son conjoint/e, enfants, collègues, amis, famille, etc…) et demande beaucoup de patience et d’énergie. Communiquer avec la méthode D.E.S.C => Non, ce n’est pas un bureau.

Alain Damasio : « Il faut faire le deuil d'une conception totalement absurde du travail » « Extravaillance ». À comprendre dans le sens de « ex-travaillance ». Le travail contre nature - Penser le travail autrement. Cet ouvrage est le résultat d’une réflexion que j’ai conduite dans un cadre académique d’abord, puis que j’ai poursuivie et complétée, avec l’espoir qu’il puisse servir au débat et à la réflexion de tous ceux qui sont intéressés par les questions du travail. Il vient d'être publié par les Editions du Panthéon.

C’est un livre de 350 pages, constitué de 30 articles, d’une cinquantaine d’illustrations et d’un lexique. Il permet ainsi trois entrées différentes dans son contenu et ses thèses. Talent : êtes-vous un collaborateur exceptionnel ? On connaît les qualités des bons salariés : ils sont fiables, proactifs, à l’écoute, bosseurs, engagés… Mais connaît-on les caractéristiques du talent exceptionnel ? Celui que les entreprises rêvent d’avoir car il est là pour faire avancer n’importe quel projet ou d'avoir la super bonne idée.

Portrait du collaborateur exceptionnel (par Jeff Haden, écrivain et speaker) Pourquoi il faudrait travailler seulement 3 jours par semaine. VIDÉOS - C'est l'avis de Carlos Slim, magnat des télécoms mexicains et deuxième plus grosse fortune mondiale. Il estime que le monde du travail a besoin d'une «réforme radicale». Et si nous avions tout faux dans notre manière de concevoir le travail aujourd'hui? C'est ce qu'a déclaré le multi-milliardaire mexicain Carlos Slim, lors d'une conférence d'affaires au Paraguay. Selon lui, il faut prendre en considération le fait que l'espérance de vie augmente considérablement, et doit donc se répercuter sur notre manière de travailler: il faudrait travailler moins, mais plus longtemps. «Les gens vont avoir à travailler davantage d'années, jusqu'à leurs 70 ou 75 ans...

“Au travail, rester fidèle à ses valeurs est devenu difficile” De notre métier, nous attendons beaucoup. Trop, sans doute. Notamment qu’il réponde à notre éthique et donne ainsi plus de sens à nos actes. Travail : osons l'impertinence constructive. Prise de décision collaborative. Enspiral, l'alternative néo-zélandaise à l'ubérisation. Ne cherchez plus, vous êtes ce qu’on appelle un multipotentiel. Si toi aussi tu as voulu un jour être avocat, bosser dans la com’, être écrivain, monter ta boite, faire des vidéos sur Youtube, être plombier en Suisse et par dessus tout ne rien faire comme tout le monde parce qu’au fond ce n’est pas que te veux te faire remarquer, non !

C’est juste un sentiment hyper puissant, un truc qui te fait te sentir si différent. Mais ce mot est devenu un gros mot, tellement gros, que l’ambiance qui t’entoure va finir par te faire imploser. Être multipotentiel et faire un choix : entre appréhension et damnation. By Jordane Z. Emilie Wapnick: Pourquoi certains d'entre nous n'ont pas de vocation. Accélération, fuite du temps : « Le burn-out menace quasiment tout le monde » - Basta ! Qui sont les "nouveaux travailleurs" ? Neuf caractéristiques d'une culture émergente. Remix est la plus grande communauté de coworkers à Paris - 4 espaces et 300 coworkers. Horaires décalés, coworking : en finir avec les transports saturés pour aller au travail. Le pari de l’intelligence collective. Bonheur au travail : Néerlandais et Britanniques en tête.

Bienvenue ! {* welcomeName *} {* loginWidget *} Se connecter à Facebook. Le Bonheur Au Travail sur France 24. Les Chief Happiness Officer arrivent. En première intention le titre que j'avais imaginé était "Au secours, les Chief Happiness Officer arrivent". Idée vite abandonnée car inutilement provocatrice. "Les managers du bonheur arrivent dans les entreprises" Ça y est, la fonction de Happiness Manager [manager du bonheur] existe en entreprise, ainsi que celle de Chief Happiness Officer! Travailleur libéré : choisir plutôt que subir son travail. Cela a été mon choix. – Medium. Vie sociale, hyperspécialisation, performance : autopsie de la génération burn-out. Bretagne memoire tifenn le berre vd. La fin du siècle des experts : l’avènement des Leonards — SWITCH COLLECTIVE.

Ces entreprises françaises qui investissent dans le bien-être. « C’est confirmé : je suis plus utile au chômage. Une capacité individuelle qui prédit l'intelligence collective d'un groupe. La France championne de la démotivation au travail. Je n’ai pas trouvé ma place dans ce monde du travail et je compte bien la créer — SWITCH COLLECTIVE. Le salariat a vécu. Comment lutter contre la procrastination. Pour réussir, il faut d’abord commencer par comprendre l'échec. Michel Serres : "La seule autorité possible est fondée sur la compétence" Heureux sans travailler. Une boîte et un boulot uniques, non merci ! Travail : surtout ne plus prendre de décisions... « Produire autrement et partager le travail pour en finir avec le chômage » Vidéos. «Le chômage de masse n’est pas lié à la rigidité du contrat de travail»

Repenser le travail face à l'accélération technologique - Diana Filippova, Connector OuiShare. SideWays - Épisode 1 "Strictly Moneyless" [EVENT] Les chemins de l'innovation : perspectives business! RDV le 8 avril. S'inspirer des systèmes vivants pour innover : la France accélère. Mes trucs pour faire le bonheur des salariés de Zappos. Comment rompre avec les organisations bureaucratiques - Les Echos. Marché du travail : la grande fracture. Poult : la croissance à deux chiffres d'une biscuiterie sans manager - Positive post. Qui sont les nouveaux entrepreneurs ? Travail nomade : quel impact sur la surface  ?, Dossiers thema.