background preloader

La réinvention du travail prospective

Facebook Twitter

« Le Chief Happiness Officer crée du liant entre les services, c’est un facilitateur » – My Happy Job. Nathalie Forestier est la plus ancienne salariée d’Allo Resto.

« Le Chief Happiness Officer crée du liant entre les services, c’est un facilitateur » – My Happy Job

C’est aussi la Chief Happiness Officer de l’entreprise qui compte aujourd’hui 70 salariés. Elle nous raconte ses missions, et les initiatives mises en place pour aider ses collaborateurs à être épanouis dans leur job. Comment êtes-vous devenue la Chief Happiness Officer (CHO) d’Allo Resto ? A l’origine, j’étais responsable grands comptes dans l’entreprise.

C’est un job qui me plaisait. En quoi consiste ce fameux poste de CHO ? Quels événements avez-vous organisés récemment ? Que faites-vous pour l’intégration des nouveaux collaborateurs ? Apprendre à communiquer avec le D.E.S.C. La communication, les rapports humains sont souvent délicats et fragiles.

Apprendre à communiquer avec le D.E.S.C.

Apprendre à gérer ses propres émotions, celles des autres, gérer les susceptibilités, composer avec chacun relève souvent d’un emploi à temps plein (avec son conjoint/e, enfants, collègues, amis, famille, etc…) et demande beaucoup de patience et d’énergie. Communiquer avec la méthode D.E.S.C => Non, ce n’est pas un bureau Cette méthode est préconisée par Sharon A. et Gordon H. Bower (Asserting yourself, 1976). Le D.E.S.C. est un outil de communication pour traiter d’un problème lors d’un conflit dans la vie courante et professionnelle.

Alain Damasio : « Il faut faire le deuil d'une conception totalement absurde du travail » « Extravaillance ».

Alain Damasio : « Il faut faire le deuil d'une conception totalement absurde du travail »

À comprendre dans le sens de « ex-travaillance ». Le titre de l’exposition d’Alain Damasio, Nobert Merjagnan et Didier Fiuza Faustino présentée dans le cadre de la 10ème Biennale Internationale Design de Saint-Etienne donne tout de suite le ton au spectateur : le travail tel qu’on le connaît aujourd’hui, à savoir l'emploi salarié aliénant, synonyme d’effort et de souffrance, appartient au passé. Le travail contre nature - Penser le travail autrement. Cet ouvrage est le résultat d’une réflexion que j’ai conduite dans un cadre académique d’abord, puis que j’ai poursuivie et complétée, avec l’espoir qu’il puisse servir au débat et à la réflexion de tous ceux qui sont intéressés par les questions du travail.

Le travail contre nature - Penser le travail autrement

Il vient d'être publié par les Editions du Panthéon. C’est un livre de 350 pages, constitué de 30 articles, d’une cinquantaine d’illustrations et d’un lexique. Talent : êtes-vous un collaborateur exceptionnel ? On connaît les qualités des bons salariés : ils sont fiables, proactifs, à l’écoute, bosseurs, engagés… Mais connaît-on les caractéristiques du talent exceptionnel ?

Talent : êtes-vous un collaborateur exceptionnel ?

Celui que les entreprises rêvent d’avoir car il est là pour faire avancer n’importe quel projet ou d'avoir la super bonne idée. Pourquoi il faudrait travailler seulement 3 jours par semaine. VIDÉOS - C'est l'avis de Carlos Slim, magnat des télécoms mexicains et deuxième plus grosse fortune mondiale.

Pourquoi il faudrait travailler seulement 3 jours par semaine

Il estime que le monde du travail a besoin d'une «réforme radicale». Et si nous avions tout faux dans notre manière de concevoir le travail aujourd'hui? C'est ce qu'a déclaré le multi-milliardaire mexicain Carlos Slim, lors d'une conférence d'affaires au Paraguay. Selon lui, il faut prendre en considération le fait que l'espérance de vie augmente considérablement, et doit donc se répercuter sur notre manière de travailler: il faudrait travailler moins, mais plus longtemps. «Les gens vont avoir à travailler davantage d'années, jusqu'à leurs 70 ou 75 ans... “Au travail, rester fidèle à ses valeurs est devenu difficile” Travail : osons l'impertinence constructive.

Oser contredire son chef, souligner l’inefficacité d’une réunion, dire stop à des comportements odieux, proposer des idées différentes… Voici des exemples d’impertinence constructive au travail.

Travail : osons l'impertinence constructive

Constructive, car ils sont source d’efficacité, de performance et de bien-être professionnel, défend Agnès Muir-Poulle. Pour cette coach et professeur de management, il est urgent, face à l’augmentation de la souffrance au travail et de la résignation, de libérer la parole et l’intelligence collective. Propos recueillis par Margaux Rambert Vous avez écrit ce livre car il y a urgence selon vous. Pourquoi ?

Prise de décision collaborative. Enspiral, l'alternative néo-zélandaise à l'ubérisation. Ne cherchez plus, vous êtes ce qu’on appelle un multipotentiel. Si toi aussi tu as voulu un jour être avocat, bosser dans la com’, être écrivain, monter ta boite, faire des vidéos sur Youtube, être plombier en Suisse et par dessus tout ne rien faire comme tout le monde parce qu’au fond ce n’est pas que te veux te faire remarquer, non !

Ne cherchez plus, vous êtes ce qu’on appelle un multipotentiel.

C’est juste un sentiment hyper puissant, un truc qui te fait te sentir si différent. Mais ce mot est devenu un gros mot, tellement gros, que l’ambiance qui t’entoure va finir par te faire imploser. Être multipotentiel et faire un choix : entre appréhension et damnation. By Jordane Z.

Être multipotentiel et faire un choix : entre appréhension et damnation

Être multipotentiel et faire un choix : entre appréhension et damnation Aujourd’hui on va parler du fait d’être multipotentiel et de faire des choix dans sa vie professionnelle. J’ai précédemment abordé dans un article vidéo, le concept de multipotentialité et je vous invite à vous pencher dessus pour mieux comprendre ce que signifie être multipotentiel. Est-ce que comme moi, quand vous étiez enfant vous répondiez une réponse différente à chaque personne qui vous posait cette question insensée : Qu’est-ce que tu veux faire plus tard? Emilie Wapnick: Pourquoi certains d'entre nous n'ont pas de vocation.

Accélération, fuite du temps : « Le burn-out menace quasiment tout le monde » - Basta ! Cet article a initialement été publié dans le numéro 355 de la Revue Projet, intitulé : « Je suis débordé, donc je suis ?

Accélération, fuite du temps : « Le burn-out menace quasiment tout le monde » - Basta !

». Pour découvrir ce numéro et la Revue Projet, rendez-vous ici. Revue Projet : Comment en êtes-vous venu à vous intéresser au thème de l’accélération ? Qui sont les "nouveaux travailleurs" ? Neuf caractéristiques d'une culture émergente. Remix est la plus grande communauté de coworkers à Paris - 4 espaces et 300 coworkers. (Crédit : Laure Bernard) Bâtir une communauté, assise sur un socle de valeurs et mue par une énergie authentique, humble, et totalement axée sur une façon différente de voir le travail et sa vie dans le travail.

Voilà le Remix Coworking tel que nous l’avons imaginé avec mon associée, et créé en janvier 2013. Les coworkers commencèrent à arriver. Des startupers, seuls ou à plusieurs, autodidactes ou sur-diplômés, des femmes entrepreneures, des jeunes artistes, des anciens employés de grandes entreprises qui ne se sentaient pas en adéquation avec “la firme”, des jeunes (que certains appellent les “Y”), des très jeunes (que certains appellent les “Z”), des seniors en reconversion, des freelances, des coworkers qui cumulent 2, 3 ou 4 métiers, d’autres qui ont changé deux ou trois fois d’activité depuis leur arrivée. Horaires décalés, coworking : en finir avec les transports saturés pour aller au travail. INFOGRAPHIE - Temps de trajet, transports bondés... Pour une grande partie des plus de 5 millions d'actifs en Île-de-France, aller au travail le matin et en revenir le soir est une épreuve.

Un rapport prône des solutions simples pour y remédier. Comment en finir avec les heures de pointe dans le métro, RER ou train de banlieue en région parisienne? Le pari de l’intelligence collective. Le meilleur gouvernement est celui qui nous enseigne à nous gouverner nous même. » Goethe Imaginez des communautés de travail autogérées, sans rapport hiérarchique, sans budget centralisé, ou tous les salariés décident de leurs méthodes de travail, de leurs horaires, de leur rémunération et même de leur fiche de poste. Imaginez des structures où les dirigeants sont choisis pour leur humilité et leurs qualités humaines et dont le rôle est d’accroître l’autonomie des groupes de travail et des individus, de développer les espaces de dialogue et d’émulation, de révéler les talents qui résident en chacun de nous. Trop beau pour être vrai, pensez-vous, pourtant ces organisations existent bel et bien.

Réussir à faire travailler de concert les individus et leur ego La richesse de ces organisations réside dans le soin apporté à l’apprentissage par chaque personne des comportements coopératifs qui permettent l’intelligence collective. Bonheur au travail : Néerlandais et Britanniques en tête. Bienvenue ! {* welcomeName *} {* loginWidget *} Se connecter à Facebook. Le Bonheur Au Travail sur France 24. Les Chief Happiness Officer arrivent. En première intention le titre que j'avais imaginé était "Au secours, les Chief Happiness Officer arrivent". Idée vite abandonnée car inutilement provocatrice. "Les managers du bonheur arrivent dans les entreprises" Ça y est, la fonction de Happiness Manager [manager du bonheur] existe en entreprise, ainsi que celle de Chief Happiness Officer!

Travailleur libéré : choisir plutôt que subir son travail. Cela a été mon choix. – Medium. Vie sociale, hyperspécialisation, performance : autopsie de la génération burn-out. Bretagne memoire tifenn le berre vd. La fin du siècle des experts : l’avènement des Leonards — SWITCH COLLECTIVE. Ces entreprises françaises qui investissent dans le bien-être. Yoga, cours de philo, méditation… De plus en plus de sociétés proposent ces activités à leurs salariés. Objectif : favoriser l’épanouissement personnel pour prévenir le burn out et améliorer la compétitivité. « C’est confirmé : je suis plus utile au chômage. Notre société est obnubilée par un seul objectif : le plein emploi. Une capacité individuelle qui prédit l'intelligence collective d'un groupe.

Les groupes les plus performants ne sont pas ceux dont les membres ont les quotients intellectuels les plus élevés, selon une étude publiée dans la revue Current Directions in Psychological Science. Les chercheurs en psychologie Anita Williams Woolley (Carnegie Mellon University), Ishani Aggarwal (Fundação Getulio Vargas), et Thomas Malone (Massachusetts Institute of Technology) ont analysé les études portant sur l'influence de la composition des groupes et de l'interaction de leurs membres sur leur intelligence collective, c'est-à-dire leur capacité de réaliser une variété de tâches cognitives.

Depuis plus d'un siècle, rapportent-ils, les psychologues ont montré que les personnes qui obtiennent de bons résultats dans certaines tâches cognitives ont également tendance à apprendre rapidement dans des domaines différents et ils ont développé des tests d'intelligence (tests de QI) pour mesurer cette « intelligence générale » sous-jacente. La France championne de la démotivation au travail. Des espaces de travail qui laissent peu de liberté au salarié. En France plus qu’ailleurs, il semble que l’on soit "cloué" à une place déterminée, alors qu’ailleurs dans le monde, de plus en plus souvent, on peut choisir de travailler à un bureau fixe, dans une salle de retrait, à l’abri des conversations et du téléphone qui sonne, ou tout simplement chez soi.

Je n’ai pas trouvé ma place dans ce monde du travail et je compte bien la créer — SWITCH COLLECTIVE. “Tu veux faire quoi quand tu seras grand ?” Le salariat a vécu. Comment lutter contre la procrastination. Pour réussir, il faut d’abord commencer par comprendre l'échec. Michel Serres : "La seule autorité possible est fondée sur la compétence" Heureux sans travailler.

Une boîte et un boulot uniques, non merci ! Travail : surtout ne plus prendre de décisions... « Produire autrement et partager le travail pour en finir avec le chômage » Vidéos. «Le chômage de masse n’est pas lié à la rigidité du contrat de travail» Repenser le travail face à l'accélération technologique - Diana Filippova, Connector OuiShare. SideWays - Épisode 1 "Strictly Moneyless" [EVENT] Les chemins de l'innovation : perspectives business! RDV le 8 avril. S'inspirer des systèmes vivants pour innover : la France accélère. Mes trucs pour faire le bonheur des salariés de Zappos. Comment rompre avec les organisations bureaucratiques - Les Echos.

Marché du travail : la grande fracture. Poult : la croissance à deux chiffres d'une biscuiterie sans manager - Positive post. Qui sont les nouveaux entrepreneurs ? Travail nomade : quel impact sur la surface  ?, Dossiers thema.