background preloader

POLITIQUE DEMOCRATIE

Facebook Twitter

RETRAITE DE MINISTRES ? ABSTENTION.

Loi confiance vie publique

Aulnay: "D'habitude, les policiers sont violents, mais là, ils sont gentils" Armé d'un casque, d'un bouclier et d'une matraque, un garçon d'une douzaine d'années chasse des délinquants fictifs sur un terrain bétonné du Stade du Moulin Neuf d'Aulnay-sous-Bois.

Aulnay: "D'habitude, les policiers sont violents, mais là, ils sont gentils"

Le matériel, lui, est bien réel. Il lui a été prêté, comme à plusieurs de ses camarades, par des agents de la police municipale de la ville mobilisés pour cette journée de rencontre intitulée: "Police municipale et jeunes: mieux se connaître". Législatives : que se passe-t-il si aucun candidat n'obtient 12,5% des inscrits? Quinze jours après l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République, la France est de nouveau officiellement en campagne électorale depuis ce lundi : les candidats dans les 577 circonscriptions avaient jusqu’à vendredi pour déposer leur candidature avant le premier tour des législatives, le 11 juin.

Législatives : que se passe-t-il si aucun candidat n'obtient 12,5% des inscrits?

Dans certaines circonscriptions, c’est la ruée, la barre des vingt candidats étant régulièrement franchie (26 dans la 6e circonscription de Paris, par exemple). Déjà des regrets? François Hollande, le meilleur gestionnaire des deniers publics - Challenges.fr. Et si François Hollande avait été le meilleur gestionnaire des deniers publics de ces trente dernières années ?

Déjà des regrets? François Hollande, le meilleur gestionnaire des deniers publics - Challenges.fr

Syndicats. Pourquoi François Bayrou reste au gouvernement malgré sa mise en examen. L'affaire tombe mal et pour cause : voilà qu'un ministre de la Justice nouvellement nommé se retrouve mis en examen.

Pourquoi François Bayrou reste au gouvernement malgré sa mise en examen

Le garde des Sceaux François Bayrou a appris, vendredi 19 mai, qu'il aura lui-même affaire à la justice à l'occasion d'un procès pour diffamation. Ce dernier doit pourtant porter la première loi du quinquennat, celle sur la moralisation de la vie publique. Mais, pourquoi reste-t-il alors au gouvernement ?

Franceinfo vous explique les raisons de son maintien. La gauche, dans l'Histoire, c'est : LEGISLATIVES 2017. Non, Daech ne prendra pas la présidentielle en otage. L’acharnement meurtrier de Daech contre la France masque mal une dégradation continue de ses capacités de frappe dans notre pays.

Une chose que peu de personnes semble relever est que le terrorisme a fait 250 morts depuis janvier 2015. Par an c’est à peu près la même chose que les violences conjugales en France (225 morts par an). Sinon les accidents de la route c’est 4 800 morts. Les suicides c’est 13 000 par an, soit environ 35 par jour. Le terrorisme fait pourtant bien plus peur, comme si c’était une évidence. Pourtant, au delà des évidences, les chiffres méritent quand même qu’on se pose la question de pourquoi cette peur. Ce serait intéressant que l’intérêt que chacun porte à un risque soit justement proportionnel à ce risque (soyons fous). François Fillon proposerait peut être de rendre obligatoire des GPS qui dénonceraient systématiquement tout excès de vitesse pour arrêter les chauffards. Marine LePen proposerait de décupler les effectifs dans les hopitaux psychiatriques pour traiter convenablement les patients et réduire les suicides. Tous les gens fichés « s » (suicide) seraient systématiquement envoyés vers des équipes à leur écoute et soucieuse de les aider à réduire leur mal-être. – lanava
La revendication très rapide (et peut-être incorrecte si le belge annoncé est celui localisé à Anvers et n’est donc pas l’auteur de cet assassinat) est un bon signe de la fébrilité ou de la mauvaise communication de cet organisme qui a peut-être ainsi « grillé » un de ses agents. – lanava
Et puis surtout, ne pas oublier : le but ultime de Daech est de créer de toute pièce une guerre des civilisations. Musulmans contre le reste du monde, ainsi ils pourront unir les musulmans sous leur bannière sanglante. Et donc, clairement, voter Front national, c’est alimenter leur discours. c’est faire le jeu des fondamentalistes islamistes. Le timing de l’attentat d’hier soir n’est sans doute pas anodin en ce sens : les fondamentalistes savent confusément qu’un tel coup si proche d’une élection ne peut que bénéficier à leur championne idéologique. A bons entendeurs... – lanava

Les Champs-Elysées après l’attaque du 20 avril 2017 La « campagne d’Europe » de Daech a pu frapper au cœur de Berlin, de Londres et de Stockholm.

Non, Daech ne prendra pas la présidentielle en otage

Mais la France demeure une cible de choix pour la planification terroriste, avec la volonté désormais affichée de peser sur le scrutin présidentiel. Le dernier attentat de masse perpétré par Daech sur le territoire français remonte au 14 juillet 2016, avec les 86 morts du carnage de la Promenade des Anglais, à Nice. Les assassins de Saint-Etienne du Rouvray, le 26 juillet 2016, ont tué le prêtre de cette église, avant d’être eux-mêmes abattus. La stratégie de la mouche: pourquoi le terrorisme est-il efficace ?

Je trouve totalement inconcevable de changer quoi que ce soit à mon quotidien parce qu'une personne a été assassinée sur les champs elysées. Il y a presque un policier assassiné tous les mois en France, et beaucoup plus d'un par mois si on tient compte des non-policiers. Que la violence et la stupidité des humains soit décourageante, ça peut se comprendre, mais le terrorisme a si peu d'effet concret, que ce soit en valeur absolue ou comparé aux autres motifs d'assassinat, qu'il ne mérite pas qu'on lui accorde de l'importance. Le faire c'est de l'émotivité mal placée, en plus d'être stupide vu que c'est exclusivement quand on prête attention à lui que le terrorisme atteint son objectif. – lanava

Syndicat magistrature. Decléaraton HATVP 2017.

Encore un complot institutionnel fomenté par François Hollande, avec l'aide des juges rouges pour un assassinat politique. ^^ À moins que la justice travaille simplement en toute indépendance, pour Fillon comme pour Le Roux ? – lanava
La démission d'un ministre, même si elle est symbolique est un geste de simple dignité, qu'il soit coupable ou non. Dans le même registre, il me paraît indigne qu'une personne mise en examen reste candidat à la présidence de la république. Si ça ne vous gêne pas, tant mieux, cependant je m'interroge sur l'honnêteté intellectuelle des électeurs de François Fillon. – lanava

UNIFORME A L ECOLE ? "Complément d'enquête". Des députés à la loupe. Après l’affaire Fillon et le scandale Cahuzac, de plus en plus de parlementaires se plaignent de devoir se justifier : salaires, indemnités, temps de présence, leur activité est même scrutée par des citoyens lambda… des ingénieurs, des enseignants qui épluchent leurs agendas à l’Assemblée et leur demandent des comptes !

"Complément d'enquête". Des députés à la loupe

Il existe aussi des sites internet spécialisés dans l'observation du travail parlementaire, qui décernent cartons rouges et bonnets d'âne aux cancres du palais Bourbon. "Complément d’enquête" a mis au banc d'essai deux députés. Des politiques ou des juges, qui manque de "retenue"? La fin du régime fiscal dérogatoire des élus locaux fait des vagues. REFERENDUM ? Policiers en colère : un leader autoproclamé proche du FN et... employé chez Carrefour.

Jeudi soir, Place Beauvau, il fut le plus virulent des porte-parole qui s'adressaient aux médias. « Il joue au jusqu'au-boutiste alors qu'il ne risque rien », commentait un ex des Renseignements généraux de Seine-Saint-Denis "C'est une aberration que Schwartz s'autoproclame porte-parole " Rodolphe Schwartz, 30 ans, a fondé en 2013 l'Association de défense des forces de l'ordre. Comme lui, ses rares adhérents gravitent autour du Front national et du Rassemblement Bleu Marine. Schwartz a d'ailleurs figuré sur la liste de Wallerand de Saint-Just lors des dernières élections municipales à Paris. Sur son compte Facebook, il avait lancé un appel à Marine Le Pen afin qu'elle rejoigne le rassemblement à Évry, d'où est partie la révolte des policiers de terrain. – lanava

Heures sup défiscalisées. François Hollande envisage de réduire ses privilèges de futur ex-Président. François Hollande jeudi à Paris.

François Hollande envisage de réduire ses privilèges de futur ex-Président

Reuters. La décision de François Hollande devrait être prise "en début de semaine prochaine" mais la nature de l'annonce reste encore incertaine. Selon des informations de France Info, vendredi, le chef de l'Etat envisage de revoir les privilèges accordés aux anciens présidents de la République. Il n'y aura pas de rétroactivité, précise d'emblée sur son site le groupe public. Cette disposition s'appliquera donc pour François Hollande lui-même, soit l'an prochain ou en 2022 s'il est réélu pour un second mandat, et ses successeurs.

Si François Hollande va prendre à ce sujet un décret, il hésite encore sur la façon de communiquer. La diffusion ce mois-ci par Mediapart d'un rapport sur le "coût" d'un ancien président a relancé ce débat. Arnaud Focraud - leJDD.fr. AVANTAGES ANCIENS PRESIDENTS DE LA REPUBLIQUE. Robert Badinter: "La peine de mort susciterait encore plus de vocations terroristes" Face au terrorisme, la question de la peine de mort est de nouveau posée.

L'abolition ne relève pas seulement de la loi de 1981, due à l'initiative de François Mitterrand. L'abolition a été constitutionnalisée en 2007 à une très forte majorité du Congrès, à l'initiative du président Jacques Chirac. Il faudrait donc modifier la Constitution pour rétablir la peine de mort. De surcroît, l'abolition est inscrite dans une série de conventions internationales dont la force juridique est supérieure à celle de la loi nationale. Je citerai, parmi d'autres, les 6e et 13e protocoles annexes à la Convention européenne des droits de l'homme et la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne. Sur le plan mondial, l'abolition est aussi consacrée par des protocoles de l'ONU auxquels la France est partie. La France, qui se veut patrie des droits de l'homme, ne saurait dénoncer ces engagements internationaux sans renier le message dont elle se veut toujours porteuse. – lanava
L'abolition ne relève pas seulement de la loi de 1981, due à l'initiative de François Mitterrand. L'abolition a été constitutionnalisée en 2007 à une très forte majorité du Congrès, à l'initiative du président Jacques Chirac. Il faudrait donc modifier la Constitution pour rétablir la peine de mort. De surcroît, l'abolition est inscrite dans une série de conventions internationales dont la force juridique est supérieure à celle de la loi nationale. Je cite rai, parmi d'autres, les 6e et 13e protocoles annexes à la Convention européenne des droits de l'homme et la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne. Sur le plan mondial, l'abolition est aussi consacrée par des protocoles de l'ONU auxquels la France est partie. La France, qui se veut patrie des droits de l'homme, ne saurait dénoncer ces engagements internationaux sans renier le message dont elle se veut toujours porteuse. – lanava

Que répond celui qui a fait voter son abolition en 1981?

Robert Badinter: "La peine de mort susciterait encore plus de vocations terroristes"

Depuis l'attentat du RER à Saint-Michel [à Paris], en 1995, tout grave attentat suscite une loi nouvelle pour durcir la législation existante. Le terrorisme lance ainsi un défi sanglant à nos démocraties. Les collectivités économisent figurez-vous... ! Quand Jean-Louis Debré tente d'intimider un policier. Les indemnités cachées des parlementaires.

Corse

Cumul des mandats ? TROP C'EST TROP... A GAUCHE COMME A DROITE ! Transparence : faut-il en finir avec la réserve parlementaire des députés. Une supercagnotte annuelle de près de 90 millions d'euros pour les députés et de 58 millions pour les sénateurs, soit 130.000 par élu.

Transparence : faut-il en finir avec la réserve parlementaire des députés

Il ne s'agit pas du loto, mais de la réserve parlementaire, cette drôle de pratique ancrée dans la tradition politique française, qui permet à chaque élu de subventionner à sa guise des associations de sa circonscription. Une tradition de plus en plus critiquée (sa suppression a même été envisagée en 2013), malgré l'obligation faite à chaque parlementaire, depuis 2013, de détailler de façon transparente la liste des sommes allouées et des bénéficiaires. Cette transparence qui a justement fait apparaître l'an dernier des cas de clientélisme, ou présentés comme tels. Rassemblement contre le désengagement du Bas-Rhin de l'hébergement d'urgence jeudi. 21 SDF sont morts à Strasbourg en 2014 (Photo Benoit Theodore / Flickr / cc) Un rassemblement contre le désengagement total du Département du Bas-Rhin de l’hébergement d’urgence est prévu ce jeudi 11 février à 16h.

Le conseil départemental du Bas-Rhin, présidé, depuis avril 2015, par Frédéric Bierry (LR), a, vendredi 5 février, rayé de son budget 2016 la totalité de la ligne de 640 000 euros consacrés à l’hébergement d’urgence. Ce sont donc, outre le Centre communal d’action sociale de Strasbourg, neuf associations qui, du jour au lendemain, verront leurs moyens réduits, de 15 000 à 150 000 euros. L’association Le Regain, par exemple, perd 130 000 euros, soit 18 % de son budget, ce qui pourrait l’obliger à fermer son centre d’hébergement de 60 places pour femmes seules avec enfants ; l’Association d’accueil et d’hébergement pour les jeunes (AAHJ) devra faire sans les 150 000 euros du département, alors qu’elle gère 70 places dites de stabilisation et 20 d’urgence ; Horizon Amitié et ses deux centres d’accueil ne peuvent plus compter sur 115 000 euros et Le Relais, qui assure un accueil de jour et un accompagnement de près de mille personnes par an, sur 15 000 euros… La Maison de l’Alsace, à Paris, et l’Office pour la langue et la culture d’Alsace, présidé par le conseiller régional (LR) Justin Vogel, conservent, eux, leurs subventions, entre 60 000 et 75 000 euros chacune. Les sans-abri sont donc, dans le Bas-Rhin, les victimes collatérales de querelles budgétaires entre Etat, métropole et département, sur fond d’austérité. – lanava

La manifestation se déroule place du petit Broglie, à côté de la résidence du préfet, qui doit rencontrer le président du Bas-Rhin Frédéric Bierry (LR) au même moment à ce sujet.

Rassemblement contre le désengagement du Bas-Rhin de l'hébergement d'urgence jeudi

Pour son budget 2016, le département a coupé l’aide aux associations qui permettent l’hébergement d’urgence des personnes sans-abri, soit 640 000 euros (sur un budget total de 1,1 milliard d’euros). Les structures impactées ne l’ont appris que la dernière semaine de janvier. Le département du Bas-Rhin coupe les crédits destinés à l’hébergement d’urgence. Le conseil départemental du Bas-Rhin, présidé, depuis avril 2015, par Frédéric Bierry (LR), a, vendredi 5 février, rayé de son budget 2016 la totalité de la ligne de 640 000 euros consacrés à l’hébergement d’urgence.

Hier le Haut-Rhin, aujourd'hui le Bas-Rhin. Ces grands humanistes républicains commencent par taper sur les plus démunis. C'est plus facile car ceux-là ne manifestent ni ne bloquent les routes. Malheureusement, ils ont été élus et c'est eux qui décident. J'ai mal à mon Alsace ! – lanava

Ce sont donc, outre le Centre communal d’action sociale de Strasbourg, neuf associations qui, du jour au lendemain, verront leurs moyens réduits, de 15 000 à 150 000 euros. L’association Le Regain, par exemple, perd 130 000 euros, soit 18 % de son budget, ce qui pourrait l’obliger à fermer son centre d’hébergement de 60 places pour femmes seules avec enfants ; l’Association d’accueil et d’hébergement pour les jeunes (AAHJ) devra faire sans les 150 000 euros du département, alors qu’elle gère 70 places dites de stabilisation et 20 d’urgence ; Horizon Amitié et ses deux centres d’accueil ne peuvent plus compter sur 115 000 euros et Le Relais, qui assure un accueil de jour et un accompagnement de près de mille personnes par an, sur 15 000 euros… ACAL. CUMUL DES MANDATS. « Nos jeunes sont massivement prêts à participer à un mouvement de révolte » Budget militaire : la France dépensera plus que la Russie en 2017.