background preloader

Lambanne

Facebook Twitter

Egalité fille garçon, parité : comment enseigner cela en classe ? Enseigner la parité, belle idée, mais comment s'y prend-on ? Piste 1 : la littérature de jeunesse : On peut étudier des héroïnes intéressantes en littérature de jeunesse.Découvrir absolument les éditions Talents Hauts, dont une des lignes éditoriales est l'égalité des sexes.Un coup de coeur pour La princesse et le dragon qui est, parait-il, un incontournable.

(selon @2vanssay)Lire des contes, relever les adjectifs employés en fonction du sexe des personnages, les réécrire.. (@vincentcarriere)En commentaire, des visiteurs conseillent Mademoiselle Zazi a-t-elle un zizi ? Piste 2 : Les femmes dans l'histoire Pistes 3 : Les femmes dans l'actualité Mauf Fontenoy, Angela Merkel, Ellen Mac Arthur, Simone Veil, Aung San Suu Kyi, Claudie André-Deshays, Malala...

Piste 4 : des mises en situation concrètes Ma fille m'a raconté qu'un jour leur maitre leur avait dit "Pour la prochaine période, j'hésite entre deux sports à vous faire travailler : le badminton ou le volley ? ". Piste 6 et suivantes : Égalité filles-garçons - Textes de référence. Convention interministérielle pour l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif, 2013-2018 Télécharger le texte de la convention Loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République Le texte de la Loi sur Légifrance Code de l'éducation Article L121-1 extraits : Les écoles, les collèges, les lycées et les établissements d'enseignement supérieur sont chargés de transmettre et de faire acquérir connaissances et méthodes de travail.

L'article sur Légifrance Article L312-17-1 Une information consacrée à l'égalité entre les hommes et les femmes, à la lutte contre les préjugés sexistes et à la lutte contre les violences faites aux femmes et les violences commises au sein du couple est dispensée à tous les stades de la scolarité. L'article sur Légifrance Article L311-4 L'article sur Légifrance Article L321-3 L'article sur Légifrance Article L721-2 L'article sur Légifrance extraits : .../... Sexisme et images : une étude d’observation. En matière de discrimination entre les hommes et les femmes, on s’accorde souvent à penser qu’au-delà des lois, le problème s’ancre dans l’imaginaire collectif, sur le terrain du symbolique. Le sexisme se manifeste par des images, des signes, à la fois sources et reflets de l’imaginaire collectif. Travaillant moi-même sur le terrain du symbolique dans une optique d’ artiste chercheur, j’ai souhaité enrichir mon point de vue sur l’état actuel des représentations hommes-femmes à l’aide d’observations pour une fois « générales », sans m’arrêter sur les cas particuliers.

Les images aussi dessinent des statistiques… Mais quelles images observer ? Quels signes ? Le corpus Il s’agit des bandes annonces des cinq films les plus vus chaque semaine au cinéma, en France, sur une période de six mois, de novembre 2013 à mai 2014 (cliquez ici pour en récupérer la liste). Trois observations pour établir la proportion d’hommes et de femmes 1ère observation Les personnages : Hommes : 70% Femmes : 30%

Ringards sur le monde, par Marie Darrieussecq. Mon fils est en troisième et il étudie, en français, la nouvelle : c’est au programme de littérature, et forcément, ça m’intéresse. Douze Nouvelles contemporaines ; regards sur le monde, c’est le titre du livre conseillé, que vont lire quantité d’élèves cette année. Un tableau de Martial Raysse fait la couverture, une jolie femme avec un cœur sur la joue. Au dos, la liste des douze auteurs : dix Français, un Italien, un Américain ; je ne les connais pas tous, mais ce qui me saute aux yeux, c’est que ce sont tous des hommes. J’ai un petit espoir sur un ou une Claude ; ah non, c’est un Claude.

«Regards sur le monde», au pluriel peut-être, mais tous masculins. Comment éduquons-nous nos enfants ? Une jeune amie australienne me montre avec étonnement la carte d’étudiant qu’elle vient d’obtenir à la Sorbonne : «Est-ce que le "e" du féminin est toujours mis entre parenthèses ?» Cette chronique est assurée en alternance par Olivier Adam, Thomas Clerc, Marie Darrieussecq et Camille Laurens.

Rapport – Lutter contre les stéréotypes filles-garçons. Ce rapport « Lutter contre les stéréotypes filles-garçons. Un enjeu d’égalité et de mixité dès l’enfance. » a été remis à Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du Gouvernement. Rapport – Lutter contre les stéréotypes filles-garçons Les inégalités entre les femmes et les hommes sont connues : les femmes comptent pour 46 % des salariés du privé mais 20 % des cadres dirigeants et 20 % des membres des conseils d’administration du CAC 40.

Les femmes cadres dirigeantes sont payées 32 % de moins que les hommes – en équivalent-temps plein. 82 % des temps partiels (souvent contraints) sont féminins. La retraite moyenne des femmes (y compris les avantages accessoires, et notamment les pensions de réversion) représente 72 % de celle des hommes. Néanmoins des inégalités socioéconomiques significatives entre hommes et femmes perdurent. Le rapport se départit, dans son ton, de la neutralité distante propre aux documents administratifs et aux écrits scientifiques. A la crèche, les stéréotypes genrés se portent bien. Comment diminuer la perpétuation des stéréotypes entre les garçons et les filles dès la petite enfance ?

C’est l’enjeu d’un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) remis ce jeudi matin à la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem. Pour les deux auteurs, les inspecteurs généraux Brigitte Grésy et Philippe Georges, à la crèche, «les pratiques, sous couvert de neutralité, confortent les stéréotypes». Si, dans la théorie, «il n’y aucune mention du caractère sexué des enfants dans les documents des collectivités territoriales et une affirmation de neutralité de la part des professionnelles», ils remarquent que des déséquilibres se créent malgré tout dans de nombreuses activités de ces lieux d'accueil.

Poupée contre Lego Les vêtements Pour les auteurs, les vêtements et leurs couleurs jouent aussi un rôle dans la construction des rôles sociaux. Les questions de représentation Le prince charmant et la princesse endormie ont la vie dure. Le personnel encadrant. Jouets genrés : comment ils influencent les goûts et capacités de vos enfants. Des enfants dans un magasin de jouets, à Paris, le 30 novembre 2011 (P.VERDY/AFP) "Princesse un jour… boniche toujours ! " Scandé le 13 décembre dernier devant un magasin Toys’R’Us du 13e arrondissement de Paris, ce slogan s’inscrit dans une action menée à l’appel de plusieurs associations féministes visant à informer les client-e-s sur les conséquences sociales du sexisme dans l’industrie et le commerce du jouet. Les parents furent à l’occasion invité-e-s à faire preuve de vigilance : "Voulez-vous conditionner vos filles à prendre en charge tous les travaux domestiques et vos garçons à les leur déléguer ? ", "Ne les mettons pas dans des cases !

" Plusieurs rapports et études sur le marketing genré Depuis quelques années, le jouet – et les stéréotypes de genre qu’il véhicule par le biais notamment de son marketing – est en effet au centre de toutes les attentions, militantes mais aussi institutionnelles. Ces stéréotypes n'ont pas toujours été aussi importants. Représentations sexuées dans l'audiovisuel. Les clichés selon Françoise Héritier. CERVEAU, SEXE, ET PRÉJUGÉS - France Culture Plus.

"La Fabrique des garçons": "On éduque les garçons à l'agressivité, à la compétition, à ne pas pleurer" Comment fonctionne la “fabrique des garçons” ? Sylvie Ayral – S’il y a eu beaucoup de travaux sur les femmes dans une approche féministe, il y en a encore trop peu sur les hommes et sur la manière dont se construit leur identité masculine. Dès leur plus jeune âge, on éduque les garçons à l’agressivité, la compétition, à refouler le “je” au profit du “nous” du groupe de pairs, à masquer leurs émotions, à ne pas pleurer. C’est le prix à payer pour pouvoir dominer, plus tard, presque toutes les sphères de la vie publique. Notre travail consiste à décrypter comment les garçons s’emparent ou non des figures d’hommes virils et dominants auxquelles on les expose.

A l’école par exemple, ils subissent une double injonction: on leur dit qu’il faut être obéissants, qu’il faut s’appliquer, mais s’ils sont trop sages, leurs camarades vont les traiter d’intellos, de “gonzesse” ou même, comme on l’entend fréquemment en ce moment, de “soumis”. Vous décrivez, en définitive, une “fabrique de machos” ? Hommes/femmes : Les stéréotypes sont partout, même chez les élèves d’HEC | Maestria Consulting. Par Béatrice Toulon J’ai regardé cette vidéo conseillée par un copain qui l’a trouvée drôle et signe de l’époque. Moi aussi. Mais j’y ai vu aussi autre chose… Juin 2012, cérémonie de remise des prix sur le campus d’HEC. Au milieu de la fête, un petit film réalisé par les élèves avec la participation complice du directeur délégué de l’école, Loïc-Anil Peyrache.

Sympa, potache, ciné. Comme on le sait dans notre époque du tout-communication, derrière les messages affichés se trouvent les « méta-messages », involontaires mais bien là. Je vous propose un petit décodage d’un des nombreux messages à notre inconscient de ce petit films plutôt drôle: Une fille/deux garçons, le ratio d’or Les potaches d’HEC ont reproduit sans y penser le ratio d’or : une fille/deux garçons. Nemo, Rafiki… des héros au masculin Les garçons devant, les filles derrière Une minute et demi contre dix secondes. Françoise Héritier et le genre. L'anthropologue Françoise Héritier sur l'égalité homme-femme, les différences entre sexes, et le genre. Outils pour une éducation non sexiste.

Pour la formation des adultes La Poupée de Timothée et le camion de Lison, Ed. Le deuxième Observatoire, 2012 Edité par Le deuxième Observatoire, un institut de recherche et de formation sur les rapports de genre qui a été créé en Suisse romande en 1998, ce guide pratique est destiné aux professionnel-les de l’enfance et aux étudiant-es, afin de leur permettre de décrypter les messages véhiculés au travers de leurs attitudes et de leurs paroles et de celles des enfants. La première partie du guide invite à une auto-observation ou une observation entre collègues pour une analyse qualitative des pratiques.

La seconde partie fournit grille et codification pour une analyse quantitative. → Page de téléchargement Manuel pour la formation des enseignant-es à une pédagogie non sexiste, projet pilote belge subventionné par le programme européen Daphné avec, en associé européen français, le Rectorat du Nord-Pas de Calais et l’Institut universitaire de formation des Maîtres de Lille. Genre et enfance. Les filles peuvent réussir aussi bien que les garçons, mais... Papa scientifique, maman littéraire ? Dans une étude publiée le 5 mars, l'OCDE dévoile les écarts de performance entre filles et garçons et tente d'en comprendre les mécanismes. Car les filles peuvent être aussi bonnes en sciences que les garçons.

Les garçons apprennent à devenir aussi bons en compréhension de l'écrit que les filles. Pourtant le destin des unes et des autres est tracé par le poids des stéréotypes qui, au final, piègent les filles. L'Ecole peut lutter contre les stéréotypes de genre. Les écarts de compétences entre filles et garçons ne sont pas innés En anglais, l'étude s'appelle "Les ABC de l'égalité". Filles et garçons peuvent échapper aux stéréotypes de genre. De forts écarts de scolarité Pourtant les scolarités des filles et des garçons sont bien différentes. Le numérique joue un rôle éclairant dans cette situation. Au final, " les garçons semblent mieux préparés que les filles pour l’entrée dans la vie active ou la recherche d’un emploi. Que peut faire l'Ecole ? Égalité des filles et des garçons.

Une politique éducative en faveur de l'égalité à l'école Le code de l'éducation rappelle que la transmission de la valeur d'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, se fait dès l'école primaire. Cette politique publique est une condition nécessaire pour que, progressivement, les stéréotypes s'estompent et que d'autres modèles de comportement se construisent sans discrimination sexiste ni violence. Elle a pour finalité la constitution d'une culture de l'égalité et du respect mutuel. Les établissements sont invités à inscrire cette problématique dans leur règlement intérieur et à mettre en place, dans le cadre des comités d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC), des actions de sensibilisation et de formation dédiées. Les écoles, collèges et lycées sont également incités à nouer des partenariats, notamment avec des acteurs du monde économique et professionnel ou du secteur associatif, pour développer des projets éducatifs autour de l'égalité. par exemple :

§. Le genre. Le terme « genre » détermine les rôles, les comportements, les activités et les attributions socialement construits, qu’une société donnée considère comme appropriés pour les femmes et les hommes *. La Médiathèque Olympe de Gouges, 3 rue Kuhn, propose depuis le 29 mars 2012 un Espace Egalité de Genre Vous y trouverez : ► des livres et des DVD documentaires sur les thèmes de la diversité sexuelle, de l’identité sexuée et du genre, du féminisme, de la parité, du sexisme, de l’homosexualité et de l’homophobie… dans leurs aspects sociaux, politiques, historiques… ► des brochures d’information des associations strasbourgeoises ressources ► un poste informatique permettant d’accéder à de nombreux sites de ressources sélectionnés par les bibliothécaires ► un poste de visionnage des DVD documentaires de l’Espace Egalité de Genre * définition inscrite dans la « convention européenne sur la prévention et la lutte contre les violences à l’égard des femmes et la violence domestique », mai 2011.

ACTES DE L'ATELIER DU 9 DECEMBRE 2014. C’est quoi, l’égalité entre les filles et les garçons. Plaquette thème 2015. Les pionnières. Actes colloque du 17 juin 2012. Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes | Secrétariat d'Etat chargé des Droits des femmes. Sexe, genre et bibliothèque. Malgré son titre un tantinet provocateur, « Sexe, genre et bibliothèque », la journée d’étude organisée à Médiadix a traité avec sérieux les thématiques autour du genre et des inégalités qui concernent tout particulièrement les bibliothèques. Les initiatives et les exemples ont été nombreux. Les points de vue différents des intervenants ont permis de croiser les expériences. Comprendre la construction du genre à l’adolescence Christine Détrez, sociologue et maître de conférences à l’École normale supérieure de Lyon, à la fois spécialiste des pratiques adolescentes et de l’approche des problématiques de genres, présente les résultats de deux enquêtes.

La première montre qu’au regard des inscriptions, les filles comme les garçons se détournent de la bibliothèque en grandissant, quel que soit le milieu d’origine. Les critères de choix de lecture ne sont pas les mêmes durant l’adolescence. Lutter contre les inégalités de sexes et de genre dans les bibliothèques. 60383-du-placard-aux-rayons-visibilite-des-questions-de-genre-dans-les-bibliotheques-publiques.pdf. Annuaire des Fiches Action. Fiche action Soumis par Emmanuelle Posse le lun, 11/07/2016 - 16:32 Se rencontrer autour d’un intérêt commun Partager ses connaissances Apprendre et faire avec les autres Participer à des activités créatives Soumis par Emmanuelle Posse le ven, 06/05/2016 - 15:44 Proposer aux usagers un service dédié à l'insertion professionnelle : collections, services numériques, ateliers (recherche d'emploi, orientation professionnelle, scolaire et universitaire, reconversion, création d'entreprises...)

Soumis par Emmanuelle Posse le ven, 15/04/2016 - 17:26 Augmenter les stratégies d'exploration d’images en relief. Améliorer les capacités à se représenter les volumes à partir de feuilles planes et inversement. Soumis par Emmanuelle Posse le mar, 12/04/2016 - 16:18 Soumis par Emmanuelle Posse le ven, 25/03/2016 - 18:31 Soumis par Emmanuelle Posse le mar, 08/03/2016 - 12:24 Soumis par Emmanuelle Posse le ven, 19/02/2016 - 16:09 Soumis par Emmanuelle Posse le mar, 05/01/2016 - 16:57. Documents et essais d'actualité - 100 ans de combats pour la liberté des femmes.