background preloader

Buttes, lasagnes et ballots de paille

Facebook Twitter

Les Conseils de Josiane - Episode 1. Comment faire un jardin en permaculture ? Avant de parler de jardin en permaculture, rappelons que la permaculture est bien plus qu’une nouvelle approche du jardinage, c’est une philosophie de vie où animaux, insectes, êtres humains, plantes et micro-organismes vivent en harmonie dans un environnement sain et auto-suffisant.

Comment faire un jardin en permaculture ?

Le mot « permaculture » en lui-même est la contraction de « (agri)culture permanente ». Il fut inventé par Bill Mollison et David Holmgren dans les années 1970. Il regroupe des principes et des techniques d’aménagement et de culture, à la fois ancestraux et novateurs, dans un concept global, le design. Technique de permaculture. Bien qu’il y ait une description de mulch en couche pour jardins dans Permaculture 1 (p. 1181), cette technique a provoqué de nombreuses questions, auxquelles j’espère pouvoir répondre ici.

Technique de permaculture

Cette technique est illustrée sur la fig. 3.3, et des méthodes similaires sont décrites par Ruth Stout en même temps que d’autres, publiées ou non, qui toutes connaissent des variations. Un film vidéo de l’auteur faisant la démonstration du procédé peut être obtenu par W.A.I.T. (West Australia Institute of Technology, Perth) : contactez Barry Oldfield, ou via Smith’s Bookstore, Canberra, contactez Harry Smith. La toute première chose à savoir sur le mulch en couche est qu’il épargne beaucoup de travail et économise beaucoup d’eau, tout en utilisant des matériaux que l’on a l’habitude de jeter.

Le fait d’utiliser du mulch permet également aux services publics d’économiser de l’argent tout en produisant un excellent sol. 75 mm de, au choix : ou un mélange de ces matériaux. 150 mm de, au choix : Techniques et avantages de la Culture sur Buttes. On les voit fleurir un peu partout, elles représentent une vraie révolution dans notre relation au sol et notre façon de cultiver.

Techniques et avantages de la Culture sur Buttes.

Symboles par excellence de l’agroécologie mais surtout de la permaculture , elles n’en sont pourtant qu’un élément parmi d’autres. Elles représentent l’antithèse du jardin à la papa : un espace riche et vivant, résistant à la sécheresse, à l’excès de pluie, un espace multidimensionnel extrêmement productif qui peut même être auto-fertile. L’observation et l’imitation de la Nature nous ouvre de nouvelles portes délivrées du travail du sol, des intrants chimiques et du pétrole, pour une agriculture non plate, non linéaire, vivante et qui crée de la fertilité.

C’est Emilia Hazelipp qui semble la première avoir importé la culture sur butte en France. Deux grands courants pratiquent la culture sur buttes : le premier d’inspiration biointensive, le second d’inspiration permaculturale. La butte, combine épatante du jardinier bio et paresseux. Elles demandent peu de travail, peu d’arrosage et surtout pas, bien sûr, de produits chimiques.

La butte, combine épatante du jardinier bio et paresseux

Elles font gagner de la place et favorisent durablement à la fois la vie du sol et la fertilité des plantations. La culture sur buttes – on les appelle parfois buttes autofertiles ou buttes de permaculture – a tout pour plaire. Du coup, celles-ci pullulent depuis quelques mois dans tout ce que la France compte de jardins bio, fermes biodynamiques et autres havres permaculturels. B comme Buttes. Eric vous propose de réaliser une butte de jardin pour deux sous 1 quart! Jardinage- hors sol : Réaliser une butte de jardin qui vous apportera une pleine manne de bons légumes et d’excellents fruits l’an prochain… est plutôt simple.

Eric vous propose de réaliser une butte de jardin pour deux sous 1 quart!

MAIS… … il y a tout de même quelques petits trucs à savoir. Alors pour bien faire et pour réussir votre butte, voici une vidéo d’Eric : La culture sur buttes (fiche technique) Pour les bonnes raisons de pratiquer la culture sur buttes, voir ici.

La culture sur buttes (fiche technique)

Deux grands courants pratiquent la culture sur buttes : le premier d’inspiration biointensive, le second d’inspiration permaculturale. La biointensive cherche en gros à maximiser le rendement aussi vite que possible en utilisant tous les moyens biologiques à disposition du jardinier. La permaculture recherche plutôt à imiter la nature, et à éviter les pratiques trop coûteuses en travail, quitte à obtenir un rendement plus faible ou à prendre plus de temps pour obtenir un résultat. Mais les deux ont des points communs, notamment l’utilisation des buttes, la création d’un écosystème complet, l’amélioration du sol. 1.

Dans tous les cas, la création des buttes est le moment le plus important de la mise en place du jardin. Les buttes sont espacées par des allées de 30 à 50cm de large. 30cm représentent la longueur d’un pied moyen, 50cm permettent par exemple de travailler à genoux. 2. 3. 4. 5. Butte autofertile. Butte autofertile - an album on Flickr. La culture sur buttes (1/3) le jardin naturel. La culture sur buttes (2/3) différentes téchniques. La culture sur buttes (3/3) la visualisation. Permaculture : création et évolution d'une butte autofertile. Pas-à-pas : fabriquer des lasagnes végétales.

Quelle curieuse appellation que celle de « lasagnes végétales » !

Pas-à-pas : fabriquer des lasagnes végétales

Et surtout, que se cache-t-il derrière cette technique venue d’outre-Atlantique ? Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un jardin à la terre arable et fertile. Vous habitez peut-être en ville et vous vous êtes résigné(e) à regarder pousser vos plantes dans des pots ? Vous avez une cour intérieure et vous demandez bien ce que vous pourriez y faire pousser pour occuper cette place perdue ? Fertiliser un sol ingrat vous rebute, vous n’êtes pas adepte de la bêche ou les forces vous manquent ? Opter pour un potager en lasagne pour le printemps prochain. On parle plus couramment de potager en lasagne car cette technique prend toute sa signification grâce à la production très abondante de fruits et de légumes.

Opter pour un potager en lasagne pour le printemps prochain

Sachez que cette technique est également compatible avec le jardin ornemental. La culture en lasagne permet d’obtenir des plantes exubérantes comme au potager. Le résultat est tout aussi spectaculaire… Construire la butte, semer, planter, récolter légumes, fruits et graines… Sans expérience et grâce à la technique du potager en lasagne, vous pouvez produire vos premiers fruits. Pas de panique cultiver sans travail du sol grâce au potager en lasagne. Pas de panique au potager en lasagne !

Pas de panique cultiver sans travail du sol grâce au potager en lasagne

Dans ce premier volet, je vous propose d’aborder les blocages intellectuels à la technique du potager en lasagne. Il est vrai que cette technique du potager en lasagne qui consiste à empiler des couches de déchets verts, frais et azotés, et des couches de déchets, bruns et carbonés, nous laisse un peu septique ou même reboute certains jardiniers en herbe qui ne franchissent pas le cap de l’apprentissage car il n’y a aucun travail du sol… Cultiver sans travailler le sol ! Le premier cap à franchir…

Guide-Jardinage-Culture-en-Lasagne.pdf. Lasagna bed, ou pourquoi j'ai mis des lasagnes dans mon potager... - Le jardin d'une gourmande paresseuse. Pour la création de mon premier potager, étant une grande paresseuse dans l'âme, je n'ai eu de cesse de sillonner le net en quête de " the idee".

Lasagna bed, ou pourquoi j'ai mis des lasagnes dans mon potager... - Le jardin d'une gourmande paresseuse

Celle qui allait me permettre de concilier mon indéfectible loyauté envers la loi du moindre effort avec une envie de plus en plus pressante de m'essayer à cultiver ne fut-ce qu'une infime partie des légumes destinés à attérir dans mon assiette. Bien que ne possédant que peu d'espoir de trouver cette formule magique qui, en trois coups de cuillère à pot, m'offrirait la perspective d'une récolte sans pour autant en payer le prix fort ( des heures et des heures à retourner laborieusement la terre, courbant l'échine pour arracher des brouettes entières de "mauvaises" herbes, entre autres sympathiques perspectives ... ), je suis finalement pourtant " tombée" sur une idée.

Elle peut sembler à première vue un peu farfelue, mais ne pouvait que me séduire par sa rapidité et sa simplicité de mise en oeuvre. Procédé : 1) Le carton 2) Les déchets verts. Ecomatisme : Le jardin en lasagnes. Mon potager en carrés. Organiser les cultures dans un carré potager. Les plates-bandes - La fin de la crise. La culture bio-intensive permet d'avoir le maximum de production sur un minimum de surface en qualité bio (sans produit chimique). Ce mode de production permet d'avoir la même quantité de production (et même plus !) Que l'agriculture intensive classique et aussi d'avoir exactement la même qualité de production que le bio artisanale (et non l'agriculture bio "industrielle").

Mais vous constaterez qu'elle demande un gros investissement physique. Le potager en carrés : comment débuter ? Dès février, nous (enfin, surtout Nicolas, mon petit mari bricoleur ;-) nous mettons au travail pour la réalisation des chassis de bois (1m30 x 1m30) destinés à abriter chacun 16 carrés de culture, d'environ 30 cm de côté. Au Nord de la Loire, en effet, on conseille des carrés un peu plus grands (130 de côté plutôt que 120) afin d'améliorer l'ensoleillement de chaque mini-carré de plantes. Après ça, on place les carrés (nous avons vu grand avec 6 carrés) sans lésiner sur les allées, qui doivent être bien larges (80 cm environ). J'ai mis des dalles en bois exotique, jolies mais pas très durables et... un abri trop facile pour les limaces ! Sur deux côtés, c'est de l'herbe, pas idéal pour les limaces ni pour les graines et racinesindésirables (liseron, chiendent, renoncules, pissenlits...)... Les petits buis sur les coins, par contre, sont très mignons.

Remplir les carrés de terre (bonne terre, avec compost) semble un préalable indispensable à toute culture. Un potager cultivé sur des ballots de paille. Légumes et potager | 14/08/2013 Au festival de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher), le jardin Un paysage à goûter présente un potager réalisé avec une technique originale, le “Straw Bale Gardening”. Des légumes qui poussent sur des bottes de paille.

Au jardin éphémère Un paysage à goûter, le potager est cultivé sur de la paille de blé. “Straw Bale Gardening” est une technique utilisée en Amérique du Nord. Potager sur ballot de paille. Oui, bien vu, c'est sur la nouvelle parcelle, tu as de face la pente et à gauche et la partie qui sera cultivée de manière classique. Pour la culture sur balles de paille, il n'y a pas vraiment de nouveautés sur le principe de base, c'est un dérivé de la méthode des couches chaudes que j'ai déjà beaucoup vu chez nos anciens, la principale différence étant qu'au lieu d'utiliser un cadre de bois ou de parpaing pour servir de contenant, tu utilises la paille.

Pour commencer la culture, il faut que le coeur de la botte de paille soit en activité modérée de décomposition avec une température de 20 à 25°C. Cela veux dire, comme tu le soulignes que la botte doit déjà être bien compostée à l'intérieur. C'est d'ailleurs pour ça que j'ai déjà fait la mise en place.

Les plantations sont prévues pour le 15 mai environ, cela laisse bien du temps pour composter les bottes. A droite, mon thermomètre à compost, et à gauche mon multi-fonction qui donne l'hydrométrie et le PH de la terre. Potager facile - la culture sur bottes de paille. Potager facile - La culture sur bottes de paille Des légumes qui poussent sur des bottes de paille ? En voilà une drôle d'idée... Cette culture particulière appelée “Straw Bale Gardening” est utilisée en Amérique du Nord. Culture sur butte biologique en bottes de paille.

La culture sur bottes de paille. Straw.jpg (JPEG Image, 720 × 540 pixels) Culture-sur-botte-de-paille-kristel-thiry.