background preloader

Femmes et sciences

Facebook Twitter

Les prix Nobelles. Une émission proposée et présentée par René Frydman En partenariat avec Le Quotidien du Médecin Leur sexe : ce sont des femmes.

Les prix Nobelles

Ont-elles des points communs ? Le professeur Hélène Merle-Béral qui vient de publier 17 femmes prix Nobel de sciences aux éditions Odile Jacob, nous parlera de leur environnement socio-culturel, de leur détermination, de leur curiosité intellectuelle et de leur passion au travail. Prix partagé ou en solitaire de la jeune Ada Yonath en 2009 qui découvre les ribosomes en trois dimensions à Youyou Tu en 2015 qui redécouvre les vertus de l’armoise dans un texte du IVe siècle pour traiter le paludisme et qui est primée à l’âge de quatre-vingt-quatre ans. Marie Curie fut la première femme scientifique à recevoir deux prix Nobel, l’un en physique, l’autre en chimie.

Une promenade trop courte avec d’autres Nobel comme Rita Levi-Montalcini et plus près de nous Françoise Barré-Sinoussi. Intervenants. En première, montrer aux filles qu'elles peuvent devenir astrophysicienne ou chimiste. Ils sont enseignants et débordent d’idées et d’envie.

En première, montrer aux filles qu'elles peuvent devenir astrophysicienne ou chimiste

Dans leur classe, ils tentent de nouvelles manières d’enseigner, en inventent ou réinventent. Parfois ça foire, parfois ça marche. Aucune solution ne résoudra d’un coup de baguette les maux de l’école, ils le savent. Mais ils essaient. Résolution de rentrée à Libération : mettre en avant une initiative concrète au sein de l’Education nationale. A (re) lire le sixième épisode : «Ce petit robot, ce n’est qu’un outil, un prétexte pour apprendre des tas de choses» L’établissement. L’idée. J’en ai parlé à une de mes collègues, très sensibilisée à la lutte contre le sexisme. Le résultat. Juliette Deborde. Femmes et sciences : au delà des idées reçues. Femmes & mathématiques. Elles en sciences. Promouvoir les sciences et les techniques auprès des femmes, promouvoir les femmes dans les sciences et les techniques. Femmes et Sciences - Regard sur les femmes scientifiques, d'hier et d'aujourd'hui par TV5MONDE.

Rosalind Elsie Franklin (1920-1958) Son père aurait aimé que Rosalind Elsie Franklin s’investisse dans des œuvres de bienfaisance… Mademoiselle Noether est la plus grande mathématicienne qui a jamais vécu… Amalie Emmy Noether (1882-1935) Lise Meitner (1878-1968) En 1944, Otto Hahn reçoit, seul, le prix Nobel pour avoir découvert la fission nucléaire induite. Marie Curie, née Sklodowska (1867-1934) Prix Nobel de physique avec son mari en 1903 ; prix Nobel de Chimie en 1911, elle est non seulement la première femme nobélisée mais aussi la seule à l’avoir été deux fois. Ada Lovelace (1815-1852) De sa collaboratrice, le mathématicien britannique Charles Babbage dit qu’elle est « L’enchanteresse des nombres ». Au siècle des lumières, elle est une scientifique avant l’heure, occupée de philosophie autant que de mathématiques ou de physique. Women in science - Research & Innovation.

Les femmes et la science, une vieille histoire de stéréotypes. 10 femmes oubliées par les manuels scolaires qui ont pourtant révolutionné la science. Restez curieux.

10 femmes oubliées par les manuels scolaires qui ont pourtant révolutionné la science

Suivez nous ! Ces 10 femmes d’exception ont eu une incidence significative sur diverses avancées scientifiques dans des domaines tels que la paléontologie, la médecine, la physique… et pourtant elles sont encore méconnues. SooCurious vous offre donc une chance de découvrir ces femmes qui ont grandement participé à l’évolution scientifique au cours de l’Histoire. Mary Anning (1799-1847) : Paléontologue Elle n’avait que 12 ans lorsqu’elle et son petit frère ont découvert un squelette d’ichtyosaure près de leur ville natale en Angleterre, dès lors elle se passionne pour cette science qui étudie les fossiles. Alice Hamilton (1869-1970) : Chercheuse en maladies professionnelles Avec un doctorat en médecine en poche, obtenu à l’université du Michigan en 1893, Alice s’est lancée dans des études sur les conditions de travail en entreprises, principalement celles qui utilisaient du plomb, du mercure ou encore d’autres substances toxiques.

Lise Meitner (1878-1968) : Physicienne.