background preloader

Intelligence artificielle

Facebook Twitter

Cahier lysias intelligence artificielle. Réflexion sur un Statut Légal de l'Intelligence Artificielle. Robotum criminalis: Analyse prospective de l’application des concepts de ... - Kevin Moustapha Adou. Lorsque l’accusé est un robot - Horizons. Développé à l’Université Wasada près de Tokyo, le robot Twendy-One, 111 kilos, aide un étudiant à monter dans une chaise roulante.

Lorsque l’accusé est un robot - Horizons

De l’intelligence artificielle à l’intelligence juridique - Tendance Droit. Publication d’un livre blanc :De l’intelligence artificielle à l’intelligence juridiqueMettre les progrès technologiques au service des métiers du droit LexisNexis, éditeur historique accompagnant les professions du droit depuis plus de 110 ans et acteur majeur de la LegalTech avec près de 10 millions d’euros par an consacrés à l’innovation, publie un nouveau livre blanc consacré à l’intelligence artificielle au service des métiers du droit.

De l’intelligence artificielle à l’intelligence juridique - Tendance Droit

Le développement récent et rapide des LegalTechs a mis en lumière les potentielles applications de l’intelligence artificielle (IA) aux métiers juridiques. Ces avancées technologiques suscitent une certaine inquiétude au sein de la profession : l’IA pourrait-t-elle à terme se substituer à l’intelligence humaine, menaçant ainsi l’avenir de certains métiers, et par-là-même l’équilibre du droit dans sa globalité ? Loik Amis Directeur de la stratégie, LexisNexis. CPDC(2018)18 FR AGENDA Session Thematique.docx (2) Random Dark Shopper, responsabilité pénale et robot. Le débat sur la responsabilité pénale des robots a été récemment relancé par les achats d’un robot sur le darknet.

Random Dark Shopper, responsabilité pénale et robot

Le robot « Random Dark Shopper » a été créé par le groupe MedienGruppe Bitnik dans l’optique d’effectuer de manière autonome et aléatoire des achats sur le darknet. Un darknet est un réseau privé virtuel dont les utilisateurs sont considérés comme des personnes de confiance. Un budget de 100 dollars en bitcoins par semaine lui a été alloué et le robot fait livrer l’ensemble de ses achats au musée Kunst à St Gallen en Suisse, afin qu’ils soient exposés.

Si parmi les achats de Random Dark Shopper figuraient des objets non sujets à controverse (l’intégrale du Seigneur des anneaux, des chaussures de sport de collection…), d’autres achats étaient plus problématiques puisqu’ont notamment été livrés au musée des cachets d’ecstasy et un faux passeport. IA et algorithmes prédictifs dans le processus décisionnel pénal. Le 02 avril 2020 - Emilie De Ruyffelaere et Gauthier Farez, étudiants en dernière année à l'EDHEC Business School, LLM Law & Tax Management - Droit - Actualité du droit « Prédire les décisions de justice est depuis toujours l'objectif de tout avocat et de tout universitaire consultant.

IA et algorithmes prédictifs dans le processus décisionnel pénal

Qui se tourne vers l'un ou l'autre de ces acteurs attend d'eux, avec plus ou moins d'espoir, une prescience de la jurisprudence » explique Bruno Dondero. Craints ou espérés, les algorithmes prédictifs sont régulièrement présentés comme de futurs outils indispensables au droit, et en particulier au contentieux. S'ils sont encore actuellement en phase de développement, nul doute qu'ils seront à l'avenir une composante majeure du processus juridictionnel. Avant toute chose, il est essentiel – le sujet est technique – de préciser ce dont il est question. En matière pénale, ces algorithmes, et notamment ceux de machine learning, permettent une certaine dose de prédiction. IA, outil contre la subjectivité du juge. Barraud B., Le droit en datas, comment l’intelligence artificielle redessine le monde juridique (1)

Définitions & histoire

Droit des robots. La personnalité virtuelle. Dérives. Exemple de la voiture autonome. Acteurs, sites thématiques. Stratégie gvt français. Stratégie gouvernement Suisse. Voici à quoi «rêve» le réseau d'intelligence artificielle de Google. Les ingénieurs de Google en charge du développement de l’intelligence artificielle du moteur de recherche ont publié un post fascinant révélant à quel point les ordinateurs prennent de l’autonomie créative, un sujet central pour que l’intelligence artificielle soit plus qu’un outil trop «robotique» et se rapproche de la sensibilité humaine.

Voici à quoi «rêve» le réseau d'intelligence artificielle de Google

L’outil de Google est un réseau de neurones artificiels, un réseau informatique qui s’inspire du fonctionnement biologique des neurones pour apprendre. Comme les ingénieurs le détaillent sur le blog de recherche de Google, ce réseau «apprend» à identifier des objets sur des images grâce à des couches successives qui se concentrent chacune sur un aspect (couleur, forme, orientation, etc.): c’est de cette manière que le réseau arrive progressivement à faire la distinction entre un oiseau, une porte, une fourchette ou une voiture après avoir passé en revue des millions d'images en entraînement.

Robots in Cinema: Artificial Intelligence and the Moving Image - CURNBLOG. The recent release of the trailer for the new Robocop remake started me thinking about the many films that deal with notions of artificial intelligence and robotics.

Robots in Cinema: Artificial Intelligence and the Moving Image - CURNBLOG

From Frankenstein to Transformers, the creation of consciousness (accidental or otherwise) has been a part of the popular imagination for well over a century. While many have merely used the notion of mechanised consciousness as a narrative gimmick to create scary monsters, others have set out to explore deeper issues and/or ideas. And so, with a deliberate attempt to avoid some of the most popular and tired examples, I’ve decided to pull together a list of ten of my favourite films about (or at least involving) artificial intelligence.

Robocop (1987) Paul Verhoeven’s tongue-in-cheek vision, a corporate dystopia in the not-too distant future, is one of the finest science fiction films of the 1980s. This is pulp-art at its finest. Se former à l’ère de l’intelligence artificielle. « Les illettrés du XXIème siècle ne seront pas ceux qui ne savent pas lire ou écrire mais ceux qui ne savent pas apprendre, désapprendre et réapprendre », prédisait le futurologue Alvin Toffler dès les années 70.

Se former à l’ère de l’intelligence artificielle

Mais que faut-il apprendre dans un monde déjà dominé par les nouvelles technologies et demain par l’intelligence artificielle ? Et comment ? Que deviendront les diplômés d’aujourd’hui dans ce monde de la « fin du travail » que prophétisait Jeremy Rifkin en 1995 dans son livre éponyme ? Autant de questions qu’on s’est posé la semaine dernière au Qatar où se déroulait le World Innovation Summit for Education (Wise), un événement qui réunit depuis 2009 les grands acteurs de l’éducation venus du monde entier. Des étudiants de NEOMA BS visitent une entreprise en réalité virtuelle.