background preloader

Planète

Facebook Twitter

The Culture of a World Without Oil. Margaret Atwood’s brilliant contribution to this discussion analyzes the salient features of the climate change that we can now recognize as the inevitable outcome of the culture of consumption that oil and gas made possible.

The Culture of a World Without Oil

An Encyclical from Pope Francis was the most recent mainstream identification of this linkage, specifically focused on its cultural implications. As Atwood observes, my 2014 book Art& Energy: How Culture Changes (The AAM Press) demonstrates how all of our external energy sources have been accompanied by cultural transitions, from the mastery of fire and the culture of community around the hearth that it made possible to the culture of stewardship of the earth and the body that we are adopting as we switch to renewable energy.

Now we have daily news of the struggle between that incoming culture and the still dominant oil-based culture of consumption on which we are so dependent. In a world without oil, shopping will no longer focus our culture as it does today. 15 of the hottest spots around the world in 2014. The last selfie de WWF - DANS LE MONDE. Après l'agence brésilienne NBS (Nobullshit) qui avait dévoilé en mars dernier, une opération de sensibilisation lancée sur Snapchat pour l'association OndAzul, c'est au tour de WWF Danemark et Turquie de lancer la leur sur l'application mobile.

The last selfie de WWF - DANS LE MONDE

Ce sont cinq espèces animales en voie d’extinction que l'ONG a choisi de mettre en avant dans cette campagne intitulée “Don’t let this be my #lastselfie” utilisant donc l'application photo des pro du selfie. Sur Snapchat chaque photo disparait au bout de 10 secondes, d'où l'intérêt de mettre en parallèle ce côté éphémère et le sursis dans lequel se trouvent, tigres, orangs-outangs, gorilles, pandas et ours blancs, afin de sensibiliser les jeunes. On reste néanmoins sur la même idée que celle de l'association OndAzul. Climat : le « moment oh merde ! » Par Marlowe HOOD Une statue de Godzilla installée dans un parc à Tokyo pour promouvoir le film du même nom, en juillet 2014 (AFP / Yoshikazu Tsuno) PARIS, 22 septembre 2014 - Il m'a fallu plus de deux ans pour tirer la substantifique moelle d'une demi-décennie passée à suivre les pandémies mondiales de grippe, les insaisissables particules élémentaires et les océans moribonds.

Climat : le « moment oh merde ! »

Et cet instant d'illumination soudaine, celui où toutes les pièces du puzzle se mettent en place dans un claquement de doigts, c'est à Godzilla que je le dois. Le temps de gestation peut paraître long. Et pourtant, avant même de quitter une rubrique composée d'un tiers de science, d'un tiers de santé et… de 100% de changement climatique, je commençais déjà à capter les premières notes du chant du cygne. C'est du moins ce que j'ai ressenti après avoir fait l'expérience de ce que le philosophe australien Clive Hamilton - auteur, entre autres, du livre "Requiem pour l'espèce humaine" - appelle le "Oh shit! Anthropocene: is this the new epoch of humans? New York fait ville pleine contre le réchauffement climatique. Le Monde.fr | | Par Laurence Caramel (New York, envoyée spéciale) Les organisateurs de la « Marche du peuple pour le climat » ont réussi leur pari en faisant de cet événement le plus grand rassemblement contre le changement climatique de l'histoire.

New York fait ville pleine contre le réchauffement climatique

Plus de 300 000 personnes, trois fois plus qu'’annoncé, ont envahi les rues de New York, dimanche 21 septembre au matin, pour un défilé pacifique porté par un message simple « Messieurs les chefs d’'Etat, agissez ! ». A l'’invitation du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, qui espère redonner ainsi un élan politique aux négociations internationales menées dans le cadre de la convention sur le climat, ceux-ci doivent se réunir, mardi 23 septembre, pour un sommet extraordinaire. Réserve de la Haute-Touche : réintroduction de cistudes en Savoie. Disparue de Savoie depuis le XIXe siècle : en Savoie, l’espèce avait disparu depuis la fin du XIXe siècle.

Réserve de la Haute-Touche : réintroduction de cistudes en Savoie

Une population de 35 individus adultes, prélevés en Brenne, a été réintroduite en 2000 au sud du lac du Bourget. En 2009, un deuxième noyau de 24 tortues juvéniles, issu de pontes prélevées en milieu naturel, a été relâché au nord du lac. A terme, le projet a pour ambition la connexion des populations savoyardes aux populations de l’Isère, via le bassin versant du Rhône. Vu du ciel : un barrage géant construit par des castors sur MSN. Inondations en Pologne: la faute aux castors? Le ministre polonais de l’Intérieur Jerzy Miller a accusé mardi les castors d’avoir contribué aux inondations qui affectent la Pologne et qui y ont déjà provoqué la mort de 15 personnes.

Inondations en Pologne: la faute aux castors?

«Le plus grand ennemi des digues, c’est un animal qui s’appelle le castor. Les castors vivent partout le long des digues de la Vistule et contribuent largement à leur détérioration», a déclaré M. Miller lors d’une conférence de presse. Selon les services de protection de la nature, quelque 50.000 castors vivent en Pologne où ils sont partiellement protégés. A la suite des inondations, les autorités locales ont augmenté les quotas de chasse aux castors.

Des crues record dans les bassins de la Vistule et de l’Oder continuaient mardi à monter vers le nord du pays. A Varsovie, un important boulevard longeant la Vistule était toujours fermé à la circulation mardi, des affaissements de terrain y ayant été signalés. Animal artists and architects.