background preloader

Économie expliqué

Facebook Twitter

Actes dateliers. La Banque du Canada vient d’annoncer que l’État pouvait avoir un effet positif sur l’économie. Lors de son dernier budget, le gouvernement fédéral a choisi de faire les choses autrement.

La Banque du Canada vient d’annoncer que l’État pouvait avoir un effet positif sur l’économie

Gaël Giraud. Gaël Giraud. Gael Giraud : Un monde ancien s'en est allé. L'histoire ne se répète pas mais elle se ressemble. Ne pas être surpris ne veut pas dire cautionner le système, au contraire, nous pouvons y voir un problème systémique plutôt que quelques pommes pourries, comme le disait mon collègue Philippe lundi dernier.

L'histoire ne se répète pas mais elle se ressemble

D’autres y voient plutôt quelque chose de normal. Ramon Fonseca, co-fondateur de la firme Mossack Fonseca et ancien ministre panaméen, nous dit aussi que nous ne devrions pas être surpris. Sa sortie n’est évidemment pas pour condamner les personnes faisant usage des paradis fiscaux, mais plutôt de trouver un autre coupable : «Certains pays n’aiment pas que nous soyons aussi compétitifs pour attirer des compagnies.» En d’autres termes, ce sont les politiques fiscales des États qui font défaut, pas les individus et les entreprises qui font usage de stratagèmes fiscaux pour ne pas payer d’impôt. Revenons-en justement, aux faits. Panama papers: voyage dans le ventre du dragon. Le cabinet d’où émane le scandale est donc panaméen.

Panama papers: voyage dans le ventre du dragon

Voyons en rafale quelques unes de ses principales caractéristiques. · Depuis 40 ans, Mossack Fonseca a aidé à créer plus de 210 000 entreprises offshores, dont 54 % sont situées dans les Îles Vierges britanniques. Quel lien direct entre le PIB et l'énergie ? par Gaël Giraud. " L'Illusion financière..." - Gaël GIRAUD - (1/4) - Conférence ESH. «Panama Papers» expliqués pour les enfants de 5 ans. Les Panama Papers, cette histoire à propos de gens puissants qui cachent de l’argent dans des paradis fiscaux, peut s’avérer incroyablement compliquée pour certains.

«Panama Papers» expliqués pour les enfants de 5 ans

Surtout si vous ne vous tenez pas au jus en ce qui a trait au secteur bancaire et au droit fiscal. Bernard Stiegler : l'économie de la contribution... ou le chaos ? "La société contemporaine est devenue massivement indigne" du fait des dérives du capitalisme, juge le philosophe Bernard Stiegler dans une interview accordée à l'Express à l'occasion de la sortie de son livre "Pharmacologie du Front National".

Bernard Stiegler : l'économie de la contribution... ou le chaos ?

Sa thèse ? Le FN entrera au gouvernement dans les années qui viennent, si on n'agit pas rapidement. Pour éviter ce scénario, il propose d'accélérer la mise en oeuvre d'une économie contributive, fondée sur le numérique, seul moyen selon lui de maintenir les savoirs et de valoriser les hommes afin de les éloigner de l'extrême droite. Le problème : un modèle à bout de souffle.

MANIFESTE 2010. Anglais . portugais . slovaque . polonais italien Cinq ans après sa fondation, Trois ans après le déclenchement de la crise économique mondiale, Ars Industrialis publie un nouveau manifeste.

MANIFESTE 2010

Le futur, c'était pas mieux avant ? Bernard Stiegler : l'économie de la contribution... ou le chaos ? Bernard Stiegler : L’emploi est mort, vive le travail ! - visions. Un bout de colline à monter avec Bernard Stiegler Bernard Stiegler n’est ni un maître à penser ni un chef de meute.

Bernard Stiegler : L’emploi est mort, vive le travail ! - visions

Il ne défend nul dogme, ne prétend détenir aucune vérité. Pourtant il se bat comme personne pour défendre ses convictions et les faire vivre au cœur du monde «réel». Et c’est ainsi qu’il a été avec d’autres en 2005 à l’origine de la création d’Ars Industrialis, «association internationale pour une politique industrielle des technologies de l’esprit». Ce philosophe a quelque chose de présocratique. Faut-il abolir l'argent liquide? Économie et affaires Faut-il abolir l'argent liquide?

Faut-il abolir l'argent liquide?

Le mardi 16 février 2016 La Banque Nationale a proposé au gouvernement du Québec d'accélérer le virage vers la monnaie exclusivement électronique, à l'instar de pays comme la Suède ou le Danemark. Claude Breton, vice-président aux affaires publiques de la Banque Nationale, explique à Catherine Perrin pourquoi c'est la voie de l'avenir, tandis qu'Eve-Lyne Couturier, chercheuse à l'Institut de recherche et d'informations socio-économiques, explique les répercussions d'une telle mesure pour les moins riches. L'argent virtuel, vive le progrès? Quand j’étais jeune, mes parents me donnaient 5$ cash chaque semaine.

L'argent virtuel, vive le progrès?

CASH! Pas un chèque, pas un virement bancaire, pas une promesse de m’acheter quelque chose à 5$ plus tard. Trousse d’animation sur la fiscalité et la redistribution de la richesse - Collectif pour un québec sans pauvreté. Parce que toutes et tous contribuent à la fiscalité par les impôts, les taxes, les tarifs, etc.

Trousse d’animation sur la fiscalité et la redistribution de la richesse - Collectif pour un québec sans pauvreté

La fiscalité a des impacts sur la vie de chacunE d’entre nous.   Le blogue Économie de Gérald Fillion. C’est avec bonheur que j’ai reçu la nouvelle de mes patrons que nous allions présenter une soirée spéciale sur les paradis fiscaux sur les ondes d’ICI Radio-Canada Télé. Samedi soir à 19 h (HAE), ce rendez-vous exceptionnel, que vous ne pouvez pas rater, commencera par une table ronde suivie du film Le prix à payer et ensuite de nouveau la table ronde.

Je sais que l’enjeu des paradis fiscaux vous préoccupe. Je reçois beaucoup de messages à ce sujet. New Democratic Party of Canada: Re-instate the Bank of Canada Act of 1934. L’aggravation des inégalités rend plus difficile une reprise robuste. Aujourd’hui 1 % de la population de la planète détient près de la moitié de la fortune mondiale. Si on mettait 80 multimilliardaires dans un autobus, il contiendrait une fortune équivalente à celle de la moitié la plus pauvre de l’humanité. L’inégalité massive qui émerge aux États-Unis et dans beaucoup de pays avancés est devenue tellement frappante qu’elle fait l’objet de nombreuses images et métaphores. Elle est également le sujet de l’ouvrage de Joseph E. Stiglitz, La grande fracture. Un sujet qui peut paraître galvaudé, mais auquel économistes et politiques ne se seraient intéressés que trop récemment, après avoir suscité l’indifférence si ce n’est « une hostilité directe », regrette l’auteur, qui pointe l’incapacité des économistes à saisir les conséquences de l’ascension de l’inégalité et à élaborer des politiques qui auraient pu permettre de changer de cap.

Crise financière et inégalité sont inextricablement mêlées. L'économie pour tout le monde : brève introduction à une critique de l'économie. Nom de l'organisme : Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS) Thème : Néolibéralisme Objectifs : Rendre les concepts économiques accessibles au plus grand nombre Année de production : 2014 Type d'outil : Brochure de 44 pages, bande dessinée et six courtes vidéos Format : PDF et youtube.

Brochure-upop-economie.pdf. Échanges sur le film Un revenu pour la vie. L’héritage de John Forbes Nash : L’erreur d’Adam Smith et la critique de la politique du «laissez-faire» Bien entendu, Hollywood a probablement dramatisé la portée critique de la théorie de Nash envers l’œuvre de Smith, père du fameux modèle de l’offre et de la demande. Nash ne vient qu’ajouter un bémol aux travaux de ce dernier. Des compagnies canadiennes ont caché près de 200 milliards de dollars dans les paradis fiscaux, selon CPFE. L’an dernier, des entreprises canadiennes ont escamoté 71 milliards de dollars à la Barbade et environ 36 milliards dans les îles Caïmans. Est-ce que l’élite économique aurait anticipé un boom économique dans l’industrie des petits parasols à cocktails? Pas vraiment. En fait, il y a de fortes chances qu’elle protège ses revenus des impôts. Selon une récente estimation de l’organisme Canadiens pour une fiscalité équitable (CPFE), le montant d’argent dissimulé dans le top 10 des paradis fiscaux est passé à 199 milliards de dollars en 2014, comparativement à 187 milliards l’an dernier.

Les priorités de l’austérité. Montréal accueillera le prochain Forum social mondial en août 2016. Une première dans un pays du Nord ! - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) Réuni le 29 mars dernier à Tunis, dans le cadre de l’édition 2015 du Forum social mondial (FSM), le Conseil international du FSM a confirmé que Montréal sera l’hôte du prochain rendez-vous mondial de la société civile. « Ce premier Forum social mondial au Nord sera l’occasion historique de renouveler les luttes sociales mondiales et le tout, porté par la fougue de la jeunesse québécoise » confirme Chico Whitaker, membre fondateur du FSM.

L'emploi recule à Montréal malgré la croissance. Globalement, l'économie de Montréal a connu une meilleure croissance en 2014 qu'en 2013. Le retour de la croissance est inégal dans le monde. La croissance économique mondiale est encourageante, l’Europe et le Japon montrant notamment des signes de reprise, mais les perspectives pour les États-Unis se sont un peu tempérées, indique le Fonds monétaire international (FMI) mardi. Le FMI prévoit toujours 3,5 % de croissance en 2015 pour l’ensemble du monde et 3,8 % pour 2016, ce dernier chiffre est en très légère amélioration par rapport à ses dernières prévisions de janvier. ATELIERS/FORMATIONS D'ATTAC-QUÉBEC OFFERTS À TRAVERS LE QUÉBEC. Canadian Banking System Exposed - Bill Abram. Donner 628 millions à 7300 riches.

Dq150115a-fra.pdf. Nouvelles et analyses économiques. Le niveau d'endettement des ménages canadiens a atteint un nouveau sommet au quatrième trimestre, a indiqué jeudi Statistique Canada, les revenus des consommateurs ayant progressé … La Mauricie affiche un taux d'assistance sociale de 9,8 %, soit le plus élevé du Québec, devant la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (9,2 %) et l'Île-de-Montréal (9,1 %). Des mesures concrètes pour lutter contre les inégalités. Lawyer Sues Bank of Canada - You won't believe what happens. Untitled. La surépargne expliquée à M. Geloso. La question de l’argent qui dort, ou ce que nous avons nommé la surépargne des grandes entreprises, continue à nourrir les réflexions économiques au Québec et au Canada.

À 32% du PIB, cet amas de liquidités improductives témoigne de l’échec des politiques de stimulation de l’investissement par le biais de baisses d’impôts des revenus des entreprises. Dette, crise, chômage : qui crée l'argent ? La Mondialisation en 3 minutes. Régler les différends et réduire les tensions commerciales. Le dessous des cartes - L'Organisation Mondiale du Commerce (OMC)

OMC pour les nuls (part 1-4) Vidéos. Qu'est-ce que le libre-échange ? La mondialisation (libre échange) en 5mn. Comprendre le néolibéralisme. Du microcrédit aux « subprime » pour les pauvres, par Paul Lagneau-Ymonet et Philip Mader (Le Monde diplomatique, septembre 2013) L'austérité expliquée par Éric Pineault. La dette du Québec expliquée par Éric Pineault. Il faut investir dans la réduction des inégalités  [Carnet de Louis Favreau Chaire de recherche en développement des collectivités (CRDC)] Oikos Blogue. L'économie, mode d'emploi - Qu'est-ce que la spéculation? Dessine-moi l'éco : La financiarisation des entreprises. Dessine-moi l'éco : Austérité ou relance, comment ça marche ? Dessine-moi l'éco : Qu'est-ce que le Produit Intérieur Brut (PIB) ?