background preloader

Economie et politique

Facebook Twitter

[reflexion] Adapter la gestion de votre patrimoine face aux mutations sociétales en cours. Nous vivons une époque formidable.

[reflexion] Adapter la gestion de votre patrimoine face aux mutations sociétales en cours.

Quel que soit le résultat des élections présidentielle dont la longue campagne est le reflet parfait de la mutation de la société, nous entrons dans une nouvelle ère, une ère qui bouleverse 30 années d’une société (et donc d’une gestion de votre patrimoine) guidé par la théorie financière, la recherche d’une mondialisation sans limite des échanges des capitaux, personnes et marchandises, l’optimisation, … Demain, et quel que soit le candidat finalement élu, la richesse incroyable de cette campagne présidentielle pourrait laisser des traces indélébiles dans nos pratiques, analyses, projection, et donc dans la gestion de votre patrimoine. L’important n’est pas tant le résultat que le chemin ! Trois mots /expressions me semble symboliser l’époque que nous traversons : Remise en cause du modèle. Transparence et probité. Retour sur l’humain et la valeur ajoutée. #Présidentielle : les propositions des candidats en matière d'#impôts.

SERIE 5/9.

#Présidentielle : les propositions des candidats en matière d'#impôts

A cinq semaines du premier tour de l'élection présidentielle, notre journal poursuit la publication d'une série de dossiers sur les grands enjeux de la campagne et les préoccupations des Français. En dix ans, le montant des prélèvements obligatoires s'est envolé. La réforme de la fiscalité est au cœur des programmes des candidats. Le candidat de la France insoumise est pour que tout le monde paie l'impôt sur le revenu qu'il étalera en quatorze tranches.

Il veut renforcer l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), augmenter les droits de succession sur les gros patrimoines. Le candidat PS veut «mener à bien le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu» (IR), augmenter le nombre de tranches afin de le rendre plus progressif. Le candidat d'En marche veut permettre aux couples d'individualiser leur impôt sur le revenu.

Immobilier, banque: inquiétude pour l'économie britannique après le Brexit. Les effets du Brexit commencent à se faire sentir sur l'économie britannique.

Immobilier, banque: inquiétude pour l'économie britannique après le Brexit

En deux jours, trois groupes financiers ont annoncé le gel de fonds immobiliers face à l'afflux des demandes de retraits. Ces signes pourraient révéler un début de panique post-Brexit sur le marché immobilier, après le séisme provoqué par la décision des Britanniques de quitter l'UE lors du référendum du 23 juin. Pression à la baisse sur les prix de l'immobilier Confrontées à un manque de liquidités, les sociétés M&G Investment et Aviva Investors ont suspendu leurs transactions, ce mardi. Le gel doit permettre à Aviva de ne pas vendre à la va-vite les biens immobiliers commerciaux d'une valeur de 1,8 milliard de livres gérés par son fonds.

Les ventes en ligne décollent dans les banques françaises, Banque - Assurances. Si l'engouement des Français pour les banques en ligne low cost reste somme toute modeste, la vente de produits et de services bancaires par Internet ou par téléphone est néanmoins en pleine expansion et elle devrait prendre une place majeure dans les prochaines années. « Les conseillers développent de plus en plus la relation à ­distance.

Les ventes en ligne décollent dans les banques françaises, Banque - Assurances

Ceci génère, pour la Caisse d'Epargne, davantage de ventes en ligne », constate Denis Mancosu, le directeur de la distribution multi­canale Caisse d'Epargne. « Cette ­tendance est clairement en forte augmentation », renchérit Jean-Pierre Bessy, responsable du pôle Internet et mobile chez LCL. Dans ce réseau, les souscriptions sur ce modèle dématérialisé ont représenté, en avril 2016, plus de 11 % du total des ventes. Autre exemple : la Caisse d'Epargne Ile-de-France a réalisé 136.000 ventes à distance en 2015, soit 49 % de plus qu'en 2014.

Voir plus loin, voir plus clair. Résultats 2015 : la banque privée UFF entame son plan Odyssée 2020 dans le vert. C’est sur la base de résultats financiers en hausse en 2015, que l’UFF (Union financière de France), banque privée filiale d’Aviva, se met en route pour son nouveau plan baptisé Odyssée 2020.

Résultats 2015 : la banque privée UFF entame son plan Odyssée 2020 dans le vert

Dans la continuité du plan Ambition patrimoine 2015, l’UFF annonce ses perspectives pour 2020 développées autour de 4 axes fondamentaux : - l’enrichissement de l’expérience client par des investissements dans les outils et systèmes et l’acquisition de nouvelles expertises dans le digital ; Tendances n°44 avril 2016 - UFF Banque Conseil en Gestion de Patrimoine. Pétrole: la remontée des cours, c'est vraiment maintenant? Cette fois-ci c'est la bonne.

Pétrole: la remontée des cours, c'est vraiment maintenant?

Seize pays producteurs de pétrole, membres de l'Opep ou non, doivent se réunir ce dimanche à Doha, la capitale du Qatar. Selon l'agence de presse russe Interfax, il y aurait déjà un accord entre Moscou et l'Arabie saoudite pour un gel de la production, rapportent Les Echos. Alors que les prix ont commencé à monter depuis février, à un moment où le baril de brent avait plongé à 27 dollars, cette perspective l'a propulsé cette semaine au dessus des 40 dollars. "Des niveaux de production stratosphériques" Quels seront les placements les plus attractifs en 2016 ? - Placement. Immobilier, assurance-vie, Bourse...

Quels seront les placements les plus attractifs en 2016 ? - Placement

Qui sera le grand gagnant cette année ? Zoom sur les placements qui devraient le plus rapporter, selon une étude menée par le courtier Meilleurtaux avec le cabinet Asterès. Les placements sans risque sont-ils également les plus prisés par les Français ? Si c’était vrai il y a encore quelques années, ce n’est aujourd’hui plus le cas. La raison est simple, les produits d’épargne ne rapportent quasiment plus rien. Depuis août 2015, il ne rapporte plus que 0,75% par an, et devrait rester à un niveau bas car "le gouvernement l’a surévalué de 0,25 point par rapport à ce qu’il devrait être compte tenu de l’inflation quasi-nulle et de taux interbancaires négatifs", explique Meilleurtaux dans une étude menée avec le cabinet Asterès.

La loi El Khomri est-elle déjà en retard d’une mondialisation ?