background preloader

Milieux djihadistes

Facebook Twitter

Arabie saoudite. Al-Qaida, l’Arabie saoudite et Israël. La révélation que le condamné Zacarias Moussaoui, membre actif d’al-Qaida, a identifié des hauts responsables du gouvernement saoudien comme financiers du réseau terroriste, transforme potentiellement la manière dont les états-uniens percevront dorénavant les événements au Moyen-Orient et fait courir un risque au gouvernement Likoud d’Israël, qui a forgé une alliance improbable avec certains de ces mêmes Saoudiens.

Al-Qaida, l’Arabie saoudite et Israël

Selon un article paru dans le New York Times mercredi 4 février 2015, Moussaoui a déclaré, dans une déposition faite en prison, qu’il avait été choisi, en 1998 ou 1999, par des chefs d’al-Qaida en Afghanistan pour créer une base de données informatiques des donateurs du groupe, et que la liste incluait le prince Turki al-Faisal, alors chef des services secrets saoudiens, le prince Bandar bin Sultan, longtemps ambassadeur d’Arabie saoudite aux Etats-Unis, le prince al-Waleed bin Talal, un célèbre milliardaire et investisseur, ainsi que de nombreux dignitaires religieux. Source: La chimie des coups d’état. Les « Printemps arabe » et le putsch de Kiev ont été accomplis grâce aux amphétamines, ces « pilules de l’horreur ».

Un oeil sur l'actu Vendredi 09 Janvier 2015. LA PROPHETIE DE KADHAFI. Libye: l’incroyable à-plat-ventrisme de l’Occident face à Daesh. Mouammar Kadhafi En 2011, Mouammar Kadhafi avait sinistrement prédit que la guerre d’Al Qaïda contre l’Occident, viendrait à partir de la Libye, parlant de la Méditerranée comme « la mer du chaos ».

LA PROPHETIE DE KADHAFI. Libye: l’incroyable à-plat-ventrisme de l’Occident face à Daesh

Avoir 20 ans dans les quartiers populaires : mépris de « classe » et humiliation de « race » 25 novembre 2014 Article en PDF : Paupérisation, précarisation, discrimination.

Avoir 20 ans dans les quartiers populaires : mépris de « classe » et humiliation de « race »

"opérations banlieues"

L'E.I.

Radio : Géostratégie. On serait presque tenté de dire : La Grandeur de la France n’est plus !

Radio : Géostratégie

A plus forte raison cela concerne la région du Proche et Moyen-Orient. Jihadistes revenus de Syrie : déjà plus de 150 morts en Chine. La présence de jihadistes chinois en Syrie est attestée depuis octobre 2012 [1], mais elle s’est considérablement accrue à l’été 2014, au point de constituer un quartier chinois à Rakka, capitale de l’Émirat islamique.

Jihadistes revenus de Syrie : déjà plus de 150 morts en Chine

Principalement issus de la communauté ouïgour, ces combattants passent souvent par le Cambodge ou l’Indonésie et sont véhiculés avec l’aide des services de renseignement turcs (MIT). Au cours des derniers mois, plusieurs attentats islamistes ont été perpétrés en Chine par des jihadistes revenus de Syrie place Tiananmen à Pékin, le 28 octobre 2013, 5 morts et plus de 40 blessés ; gare de Kunming, le 1er mars 2014, 29 morts et 143 blessés ; gare d’Uruqmi, 30 avril 2014, 2 morts et 79 blessés ; marché d’Urumqi, le 22 mai 2014, 31 morts et de nombreux blessés ; hôtel de police de Kargilik, le 21 juin 2014, 13 morts et 3 blessés. hôtel de police de Shache/Yarkant, 28 juillet 2014, 96 morts et de très nombreux blessés. Afganistan / Pakistan.

« L'Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie n'avaient pas lésiné sur les moyens pour favoriser l'émergence du terrorisme » 21-9-2014 - Le Temps d’Algérie : Certains pays ont fait alliance avec « la rébellion » pour renverser le président Al Assad.

« L'Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie n'avaient pas lésiné sur les moyens pour favoriser l'émergence du terrorisme »

Ingérence impérialiste au Moyen-Orient: Israël donne la zone tampon frontalière du Golan à Al Qaïda… et se fait botter le cul ! Le Hezbollah attaque Israël aux fermes de Chebaa Réseau Voltaire 8 Octobre 2014.

Ingérence impérialiste au Moyen-Orient: Israël donne la zone tampon frontalière du Golan à Al Qaïda… et se fait botter le cul !

Le Hezbollah attaque l'occupant israélien aux fermes de Chebaa. Le 7 octobre 2014, le Hezbollah a attaqué les Forces israéliennes stationnées illégalement sur le territoire libanais aux fermes de Chebaa.

Le Hezbollah attaque l'occupant israélien aux fermes de Chebaa

Il s’agit de la première attaque de la Résistance libanaise contre l’occupant israélien depuis la guerre de 2006. Cette opération est généralement interprétée comme un message du Hezbollah à l’État hébreu afin qu’il ne tente pas d’étendre à la frontière libano-israélienne le dispositif qu’il a mis en place à la frontière syro-israélienne. Révélations de Snowden : comment les USA aident Israël et recrutent les djihadistes de l'EIIL.

Selon des documents relachés par le FBI, le terroriste musulman al-Awlaki était un de ses informateurs. Un musulman extrémiste qui avait [selon la version officielle - NdT] acheté trois des tickets d’avion des [supposés - NdT] pirates de l’air du 11-Septembre était en contact avec le FBI et l’informait très probablement plusieurs années encore après les attentats.

Selon des documents relachés par le FBI, le terroriste musulman al-Awlaki était un de ses informateurs

Des documents fraichement déclassifiés indiquent qu’Anwar al-Awlaki, aussi connu sous le nom de « Ben Laden de l’Internet », a échangé des emails et des messages vocaux avec des agents du FBI en 2003 et 2004, après avoir été capturé à l’aéroport international JFK en 2002 puis relaché sur demande de l’Agence. Ces documents ont été obtenus par l’association Judicial Watch – qui surveille ce que fait le gouvernement US (Watchdog en anglais) – dans le cadre d’une plainte faisant appel à la loi Freedom of Information Act contre le FBI. FBI Federal Bureau of Investigation.

ONU : Intervention de la Syrie suite à l’adoption de la résolution 2178. Monsieur le Président, Je vous remercie pour avoir eu l’initiative de cette importante réunion impulsée par l’empressement de certains intervenants sur la scène internationale à faire face au terrorisme contre lequel nous avons été les premiers à mettre en garde et avons appelé à le contrer et à l’éradiquer, avant qu’il ne se propage, ne soit exploité, et ne soit enfin reconnu comme une véritable menace après une longue période de déni.

ONU : Intervention de la Syrie suite à l’adoption de la résolution 2178

SHELL_GAME.pdf. Sociétés secrète et haute finance. Géopolitique et sociétés secrètes. Le double jeu américain avec le Calife. La « triade impérialiste » : Europe, États-Unis, Japon. Le retour du plan US de remodelage du « Moyen-Orient élargi », par Thierry Meyssan. Le calife Ibrahim Le président Obama a annoncé, lors d’une allocution télévisée le 10 septembre 2014, la poursuite de la stratégie imposée à son pays par les putschistes du 11 septembre 2001 : le remodelage du « Moyen-Orient élargi » [1]. Simon Elliot, alias Al-Baghdadi, de père et mère juifs, et agent du Mossad. Abou Bakr al-Baghdadi est le khalife à la tête des milices qui se sont nommées elles-mêmes EIIL (État Islamique en Irak et au Levant) rebaptisées depuis EI (État Islamique). Outre les atrocités commises par ces véritables armées du diable, une nouvelle information vient apporter plus de clarté à la situation.

Nous vous proposons ci-dessous trois traductions qui se veulent affirmer que le Khalife Al-Baghdadi est un agent intégral du Mossad et qu’il serait né de père et de mère juifs : Urgent et très graves : les réseaux sociaux font tourner une information importante d’origine iranienne qui a été en mesure de détecter l’identité réelle du chef de l’État islamique (Daesh).Le vrai nom de Abu Bakr Al-Baghdadi est « Simon Elliott » de père et mère juifs. EIIL annonce la mort d’un habitant de Tourcoing en Irak. Oligarchie euro-atlantiste. Émirat du Qatar. Le grand retournement saoudien. Alors que depuis 35 ans, l'Arabie saoudite soutient tous les mouvements jihadistes jusqu'aux plus extrémistes, Riyad semble changer soudainement de politique.

Menacée dans son existence même par une possible attaque de l'Émirat islamique, l'Arabie saoudite a donné le signal de la destruction de l'organisation. Les Balkans, terre de recrutement pour les jihadistes. Confrontés à une croissance inquiétante du nombre de volontaires qui vont combattre au Moyen-Orient, les États des Balkans s’empressent de juguler cette tendance alimentée par un marasme économique généralisé qui fait de la région une terre fertile de recrutement pour les jihadistes. Plus de cinq millions de musulmans, soit presque autant qu’en France, mais sur une population totale d’environ 20 millions d’habitants, vivent dans les pays issus de l’ex-Yougoslavie, dont les économies ont été successivement ravagées par une série de conflits sanglants dans les années 1990, ainsi qu’en Albanie, un des pays les plus pauvres d’Europe.

Selon les médias régionaux, citant un récent rapport attribué à l’agence américaine CIA, des centaines d’entre eux ont rejoint les rangs de l’État islamique (EI), un chiffre les plaçant tout juste derrière ceux partis de Jordanie, Arabie saoudite et Tunisie. Ex-Yougoslavie. L’ex-avocate de Mohamed Merah : ‘’C'était un agent des services français, ils l'ont éliminé’’ (Video) Affaire Merah.