background preloader

Evaluation des sites web

Facebook Twitter

Histoire des résidences universitaires toulousaines (1920-1974) L’augmentation des étudiants manquant du nécessaire amena Robert Garipuy à chercher des locaux où ceux-ci pourraient être hébergés.

Histoire des résidences universitaires toulousaines (1920-1974)

En 1940, suite à l’armistice, la Poudrerie Nationale se voyait contrainte d’abandonner des pavillons qu’elle était entrain d’édifier à Papus pour le logement d’une partie de son personnel. Ces constructions, d’ailleurs inachevées, étaient cédées à l’université. • Les premiers mois de fonctionnement Grâce au matériel fourni par le Service de Santé militaire (1), l’installation de la Cité Universitaire avait pu être faite rapidement et, dès la rentrée universitaire suivante, les premiers étudiants hébergés. Au cours des premiers mois, quatre-vingt chambres furent provisoirement aménagées et permirent à deux cents étudiants réfugiés de trouver un toit protecteur (2). • Le projet final • Une Cité se voulant avant tout utile Les conditions d’admission sont intéressantes pour confirmer ou non cette vocation sociale. . (5) Idem.

Peut-on se fier à Wikipédia ? Les conseils de Guy Delsaut - Recherche éveillée. Pour autant, la plus grande encyclopédie du monde fait régulièrement l’objet de mises en garde, de débats et de controverses, relatifs notamment à la fiabilité des informations qu’elle rassemble.

Peut-on se fier à Wikipédia ? Les conseils de Guy Delsaut - Recherche éveillée

Car en étant construite sur le mode du wiki, elle permet à tout un chacun de collaborer au contenu des articles, ce qui fait sa force … mais aussi sa faiblesse. Guy Delsaut : « La plus grande force de Wikipédia est sans doute sa mise à jour » Contributeur actif à Wikipédia – autrement dit « Wikipédien » – depuis plus de 10 ans, Guy Delsaut est conscient que l’information lue sur l’encyclopédie collaborative doit être maniée avec précautions. Pour permettre aux internautes d’utiliser cet outil de manière aussi pertinente que possible, et de s’assurer en particulier de la fiabilité des informations, il vient de publier aux Editions Klog un ouvrage baptisé « Utiliser Wikipédia comme source d’information fiable » . crédit photo : Denis Renard, ABD-BVD Recherche éveillée : Bonjour Guy.

Antonio A. Amélie Nothomb. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Amélie Nothomb

Amélie Nothomb, née sous le nom de Fabienne Claire Nothomb le à Etterbeek, Bruxelles, est une femme de lettres belge francophone. Ses romans, décrits comme une intertextualité entre la littérature japonaise médiévale et la littérature occidentale[1], évoquent des thèmes comme le sens de la vie et de la condition humaine, le métier d'écrivain — ils mettent également en scène un personnage de l'écrivain présenté comme autobiographique — ou encore le suicide amoureux.

Depuis ses débuts en 1992, elle publie exactement un ouvrage par an. Biographie[modifier | modifier le code] Amélie Nothomb à la foire du livre de Bruxelles en 2012. Amélie Nothomb[N 2],[2] naît sous les prénoms Fabienne Claire à Etterbeek, une commune de Bruxelles, le 9 juillet 1966[N 1], au sein d'une famille noble belge, dont les centres d'intérêt sont la politique et la littérature[3]. En 1992, elle commence sa carrière d'écrivain et choisit comme nom de plume Amélie Nothomb. Amélie Nothomb (personnage) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Amélie Nothomb (personnage)

Cet article ou cette section peut contenir un travail inédit ou des déclarations non vérifiées(indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Cet article concerne le personnage de fiction présenté comme autobiographique. Pour l'écrivain, voir Amélie Nothomb. Amélie Nothomb est un personnage de fiction créé par l'écrivain Amélie Nothomb et présenté dans son œuvre comme autobiographique. Le personnage est né à Kobé le 13 août 1967. La narratrice est la fille d'un diplomate, dont l'enfance est rythmée par d'incessants déménagements au gré des affectations paternelles. En 1972, son père quitte le Japon pour Pékin, alors qu'elle a six ans. La narratrice plonge, avec sa sœur Juliette, dans la potomanie, un besoin irrépressible de boire constamment, généralement de l'eau, puis dans l'alcoolisme infantile et l'anorexie[1]. Elle découvre la Belgique à l'âge de 17 ans et y poursuit des études en philologie romane. Pour récolter les informations justes sur Internet - Recherche éveillée.

Évaluer un site Web. INFOSPHERE de l'UQAM. ALEXA Analytics for the Web. Whois. Whois Lookup, Domain Availability & IP Search - DomainTools. WHOIS » Chercher dans WHOIS » Autorité canadienne pour les enregistrements Internet. English » Chercher dans WHOIS En accédant et en utilisant le site Web de l'ACEI, vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les conditions d'utilisation du site énoncées dans modalités d'utilisation du site web et dans la politique de l'ACEI en matière de confidentialité.

WHOIS » Chercher dans WHOIS » Autorité canadienne pour les enregistrements Internet