background preloader

Les thèmes de réflexion s/W collaboratif

Facebook Twitter

Schéma. Un groupe de travail de la Fondation Internet Nouvelle Génération Page principale - S'identifier Ce groupe a terminé ses travaux - Il s'agit d'un site d'archive Schéma.

Schéma

Veille et Analyses de l'ifé. Dossier de veille de l'IFÉ : Des projets pour mieux apprendre ?

Veille et Analyses de l'ifé

N° 82, février 2013 Auteur(s) : Catherine Reverdy Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Résumé : L’apprentissage par projet, né dans les années 1920 en même temps que les autres méthodes actives, a été remis en lumière il y a une trentaine d’années en écho à la tendance de la société à « penser en projet » et dans le but d’engager davantage les élèves dans leur apprentissage. Abstract : Improving learning through projects? Project-based learning first emerged in the 1920s as part of a broader trend toward active learning and engagement. Pour citer ce dossier : Catherine Reverdy (2013).

Numérique : L'enseignant expérimentateur. L'analyse de nombreuses expérimentations autour de l'usage du numérique en classe (ou de pratiques d'enseignants expérimentés) amène à constater que "l'enseignant expérimentateur est celui qui construit un écosystème techno pédagogique au sein duquel il va autoriser les élèves à effectuer une démarche et un parcours apprenant.

Numérique : L'enseignant expérimentateur

" Cette phrase qui peut sembler "ampoulée" demande certes d'être expliquée, mais également prolongée et approfondie. Un enseignant expérimentateur n'est pas forcément un enseignant inventeur ou innovateur. C'est d'abord quelqu'un qui essaie d'organiser son enseignement pour mieux répondre aux besoins des élèves, compte tenu de l'analyse qu'il fait du groupe, des individualités, de l'histoire de ce groupe et des contraintes de contexte, aussi bien proches qu'éloignées.

Guide du projet tutoré -Sommaire du Guide. Favoriser la coopération, comment et jusqu'où. Collaborer, coopérer, et faire travailler l'intelligence collective...

Favoriser la coopération, comment et jusqu'où

Aujourd'hui, personne n'oserait promouvoir une méthode qui ne s'appuierait au moins un peu sur ces principes. Les formes d'intelligence sont multiples, autant les faire travailler ensemble. L'échange, la réactivité sont les bases sur lesquels tout se construit. Terminée l'image du génie sollitaire. Même ceux qui vont le plus loin dans leur discipline ne sont pas seuls.

Et pourtant, les statistiques de fréquentation des espaces collaboratifs, dans un cadre professionnel ou de formation, montrent que plonger dans une telle organisation est loin d'être évident. La leçon des moocs Les moocs nous montrent que la coopération est difficile, même lorsqu'ils sont construits sur un modèle connectiviste. Collaboration et partage : jusqu'où ?

Dans les espaces numériques le partage, plus qu'une valeur, est une fonction.

Collaboration et partage : jusqu'où ?

Les outils de partage se multiplient. Et bien entendu, le marketing s'en mêle : tous ceux qui ont quelque chose à vendre courtisent les "partageurs" en espérant que leurs recommandations décideront leurs amis à acheter de nouveaux produits. Mais ce raisonnement tient plus de la croyance que de la réalité : les communautés d'amis en ligne regroupent déjà des individus aux goûts similaires, désireux de renforcer leur identité collective en cultivant la normalité. Nombre d'organisations ont connecté leurs collaborateurs à leurs pairs et à l'information sans voir la productivité et la créativité augmenter de manière significative. Ceci, parce que la collaboration n'a pas été suffisamment orientée, et que son sens s'est perdu au fil des conversations. Illustration : Eldan Goldenberg, Flickr, licence CC BY-NC-SA 2.0 La grosse fatigue des réseaux sociaux 9 janvier 2012.

Leeks515456.pdf. Document. Deagaetan.pdf.

Avantages et objectifs

Rôle du prof dans le W de groupe. Evaluation du travail de groupe. Gérer le risque internet. Risques psychologiques du groupe de W. Apprentissage et travail collaboratif. Dans un rapport récent de l'OCDE, François Taddei revient sur certaines de ses idées et propose un nouveau modèle d'éducation dont les notions de créativité, d’adaptabilité et de collaboration.

Rechercher le rapport de l'OCDE de François Taddei. – isajamet

Le rapport complet n’est disponible que dans sa version anglaise, mais le billet de Bruno Devauchelle comprend une traduction libre de quelques-unes de ses recommandations.

Apprentissage et travail collaboratif

Recommandations pour enseignantsEtre disponible pour les enseignants quand ils ont besoin de retour sur leurs idées. Créer des cours dans lesquels ils peuvent développer leur propre projet. Doc16 111 organisation travaux de groupe. Sciences de gestion - thème 2 : Information et intelligence collective. Intelligence collective et gestion des ressources humaines.

Introduction En France, le football est le sport le plus populaire.

Intelligence collective et gestion des ressources humaines

Dans la presse spécialisée, ce sont les exploits individuels qui sont mis en avant (exemple du fameux but marqué par ZLATAN IBRAHIMOVIC). Cependant, sans ses 10 autres co-équipiers, Z. IBRAHIMOVIC n’aurait probablement pas réussi cet exploit. Le point de vue des entraîneurs confirme cette idée car nombreux sont ceux qui considèrent leur équipe comme une organisation complexe, et dont l’entraîneur doit définir une stratégie à partir des individualités certes, mais individualités qui s’ajoutent et se complètent. Dans un domaine différent de celui du sport, le domaine musical, J. Un climat de travail favorable, l’équité du temps de parole, la diversité dans la composition du groupe.

Travailler en groupe - Les Amphis de France 5. Travailler en groupe Quoi de plus naturel que de se regrouper dans le but de résoudre un problème ?

Travailler en groupe - Les Amphis de France 5

Cependant, le travail de groupe se heurte souvent aux individualités. Cela nécessite d'être à l'écoute des autres pour passer d'une vision incomplète à une analyse objective du problème. L'analyse et la résolution du problème consistent en sept points regroupés de la manière suivante : - SAVOIR : choix et analyse du problème, définition des objectifs en consensus - POUVOIR : trouver des solutions et en choisir une en consensus - VOULOIR : mettre en oeuvre les décisions, suivre et contrôler les résultats, atteindre le but fixé. Cette démarche nécessite des attitudes spécifiques et la mise en oeuvre d'outils. Voir l'ensemble des programmes de la collection "des méthodes pour apprendre" :