background preloader

Migrations internationales

Facebook Twitter

La France boudée par les réfugiés syriens du 12 février 2016 - France Inter. Une enquête de Jacques Monin Une vague de migration sans précédent allait déferler sur l’Europe : c’est ce qu’on pouvait entendre et lire à l’automne 2015 dans les médias et les débats politiques passionnés, parfois hystériques.

La France boudée par les réfugiés syriens du 12 février 2016 - France Inter

D’un côté les plus inquiets face à une vague migratoire qui devait déstabiliser tout le pays, et en face les partisans d’un très large accueil au nom de la défense des droits de l’homme. CARTE. Accueil des réfugiés: les bons et les mauvais élèves de la planète. Déplacez le curseur sur les pays pour afficher leurs statistiques.

CARTE. Accueil des réfugiés: les bons et les mauvais élèves de la planète

Cliquez sur les deux flèches dans le coin supérieur gauche pour afficher la carte en grand écran dans un nouvel onglet. En matière d'accueil des réfugiés, qui sont les bons et les mauvais élèves? La cartographie ci-dessus recense les données fournies par les Etats au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), pour l'ensemble de l'année 2015. Chaque Etat procède au recensement des réfugiés et demandeurs d'asile avec sa propre méthode de comptage. Les chiffres ne prennent pas en compte les immigrés clandestins et les sans-papier. Le nombre de réfugiés dans le monde équivaut à l’ensemble de la population française. Pour la première fois en 2015, le seuil de 60 millions de personnes déracinées dans le monde a été franchi, selon le Haut Commissariat aux réfugiés.

Le nombre de réfugiés dans le monde équivaut à l’ensemble de la population française

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jules Grandin Un seuil historique a été franchi. Selon le rapport statistique annuel du Haut Commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR), le nombre de personnes déracinées dans le monde en 2015 a dépassé les 60 millions, atteignant le seuil historique de 65,3 millions de personnes. Frontières. La carte interactive des murs à travers le monde. La grande muraille de Chine, les murs d’Hadrien ou de Berlin… Dans l’histoire de l’Humanité, les murs ont toujours existé.

Frontières. La carte interactive des murs à travers le monde

Mais c’est une véritable inflation à laquelle on assiste depuis cinq ans. Plus de soixante-dix édifices sont désormais construits ou programmés dans le monde, sur environ 41 000 km, l’équivalent du tour de la Terre… Donald Trump a fait de l’achèvement du mur entre les États-Unis et le Mexique un thème de sa campagne. Mais c’est à l’est de l’Union européenne que le rythme de construction est le plus soutenu. La Hongrie a édifié un mur avec la Serbie, mais aussi avec la Croatie et la Roumanie, pourtant membres de l’UE.

Border security – Illegal immigration issues in Europe, U.S. - Washington Post. Réfugiés écologiques : comment le climat façonne les migrations. Emission du 19 octobre 2016 Contrairement à ce que l’on entend, les déplacements liés aux changements climatiques ne sont pas nouveaux.

Réfugiés écologiques : comment le climat façonne les migrations

Ils sont en revanche en forte croissance, à cause du hausse du niveau de la mer, du recul des forêts tropicales, et de l’avancée des déserts.. Selon la définition de l’Organisation internationale des migrations, un migrant environnemental est une personne qui « pour des raisons contraignantes de changement soudain ou progressif de l’environnement (…) est obligée de quitter sa résidence habituelle ». Ce statut, récemment défini par l’ONU, n’offre pour autant aucune reconnaissance juridique, et empêche donc de dresser des statistiques précises. Datagueule : des chiffres contre les idées reçues sur les migrants. Rapport ONU 2015. 12 janvier 2016 – Le nombre de migrants internationaux – c'est-à-dire de personnes vivant dans un pays autre que celui où elles sont nées – a atteint 244 millions en 2015, soit une augmentation de 41% par rapport à 2000, selon de nouvelles statistiques présentées mardi par les Nations Unies.

Rapport ONU 2015

Ce nombre inclut près de 20 millions de réfugiés. Cette tendance « illustre l'importance croissante de la migration internationale, qui est devenue partie intégrante de nos économies et de nos sociétés », a déclaré le Secrétaire général adjoint pour les affaires économiques et sociales, Wu Hongbo. « Une migration bien gérée apporte des bienfaits importants aux pays d'origine et de destination, ainsi qu'aux migrants eux-mêmes et à leurs familles », a-t-il ajouté. L'immigration, un problème économique. Réfugiés. Au Bangladesh, les prisonniers du Brahmapoutre. Pour la quatorzième fois de sa vie, Shaina s’est résignée à partir.

Au Bangladesh, les prisonniers du Brahmapoutre

Elle a demandé de l’aide à ses voisines pour démonter sa maison, puis a rangé quelques poussins dans une casserole, ficelé les pattes de ses poules, enroulé des vêtements et ustensiles de cuisine dans des ballots, et embarqué sur une longue pirogue pour accoster sur l’île d’en face. En quelques heures, sa cabane en tôle a été reconstruite sur un carré d’herbe brûlé par le soleil. Shaina distribue un repas à ceux qui l’ont aidée, faute de pouvoir les payer, le visage dissimulé derrière son sari usé.

Quand on lui demande son âge, elle répond avoir eu quatre enfants et être née « quelque part au milieu du fleuve, sur une île qui a sûrement disparu ». Cette paysanne à la peau tannée, dure comme le cuir, a l’habitude des déménagements soudains : « Le fleuve est imprévisible. Une « terre en qui on peut avoir confiance » Contrôle aux frontières : la mobilité au pied des murs. La construction de murs, ou de clôtures le plus souvent, est un mode de plus en plus répandu de gestion de l’espace et des flux.

Contrôle aux frontières : la mobilité au pied des murs

Dans les villes, les quartiers fermés - ou gated communities - dotés de murs, de caméras et de gardiens se sont multipliés depuis les années 70 ; aux frontières, des dispositifs similaires se multiplient. On peut appeler «teichopolitiques» (1) ces politiques de cloisonnement fondées sur la construction de barrières à la morphologie variable (le mur au sens strict étant relativement rare aux frontières des Etats). Ces barrières n’ont pas pour fonction de fermer les territoires qu’ils protègent, mais de rendre obligatoire le contrôle pour y pénétrer. Les teichopolitiques impliquent sélection, autorisation d’entrer ou refoulement suivant des modalités variables en fonction des échelles. Non, l'Europe n'accueille pas toute la misère du monde. INTOX.

Non, l'Europe n'accueille pas toute la misère du monde

Quand il s’agit de parler d’immigration, les hommes politiques français de droite comme de gauche se plaisent à citer la fameuse phrase de Michel Rocard (phrase dont nous avons raconté la véritable histoire dans ces colonnes) sur la France et la «misère du monde». Invité mercredi 25 août au 20 heures de TF1, le candidat à la primaire LR Alain Juppé n’a pas dérogé à la règle, se laissant aller à une version plus continentale : «L’Europe ne peut accueillir toute la misère du monde.»

DESINTOX. L’Europe ployant sous la misère du monde ? De fait, il n’en est rien. L’afflux vers l’Europe, d’une importance inédite depuis plusieurs années, est bien réel. «La Turquie et le Liban sont des terres d’accueil mais qui ont besoin d’aide. Le nombre de migrants et de réfugiés a explosé au XXIe siècle dans le monde. En cette journée internationale des migrants, retour sur plusieurs décennies de migrations forcées par des conflits et la misère. 18 décembre, journée internationale des migrants.

Le nombre de migrants et de réfugiés a explosé au XXIe siècle dans le monde

Il y a eu les images des « assauts » coordonnés de centaines de personnes s’écharpant sur des grillages barbelés dans les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, au Maroc. Puis les décomptes macabres des dizaines, centaines, milliers de personnes mortes noyées dans la Méditerranée, les images des survivants hagards après avoir réussi à traverser la mer sur une embarcation de fortune. Si leur nombre a diminué ces dernières semaines, notamment en raison de conditions météorologiques plus difficile et d’une température de l’eau plus basse, ils sont encore nombreux à tenter de rejoindre l’Europe, certains fuyant la guerre dans leur pays, d’autres la misère. 52,9 millions L’augmentation, progressive, a connu une accélération fulgurante depuis 2005.

En Europe, une politique d'asile en ordre dispersé.