background preloader

Management

Facebook Twitter

La MAIF a mis en place le management par la confiance. Fin 2014, la MAIF, une mutuelle d’assurances qui emploie environ 7 000 personnes, lance un processus de libération de l’entreprise qui repose sur le management par la confiance. Rencontres avec Pascal Demurger, le directeur général, Patrick Blanchard, pilote de l’activité Sinistres de la MAIF, Dominique Movellan, responsable de la mission Ancrer la confiance au quotidien et Olivier Ruthardt, Directeur des Richesses Humaines. A quatre voix, ils m’ont raconté avec passion l’histoire de la libération de leur entreprise. Patrick Blanchard, Olivier Ruthardt et Dominique Movellan de la MAIF « Parlons clairement », dit Patrick Blanchard, « si Pascal Demurger ne nous avait pas conduit dans cette direction, nous n’y serions pas allés spontanément ».

Patrick Blanchard avait assumé, à partir de septembre 2014, la mission management par la confiance. Dominique Movellan en a pris le relais en 2016. « Ils portent le projet » m’a dit plus tard Pascal Demurger. Libérer pour sauver l’entreprise. Deux étudiants font un tour du monde du management - Les Echos. Télétravail et management à distance chez Freshr. Certaines personnes sont dotées d’une envie de création irrépressible — produire de la valeur ajoutée, faire de la matière là où il n’y avait rien, à partir du peu dont on dispose. D’autres ont besoin d’un cadre, d’une organisation, éventuellement d’une hiérarchie, avant de pouvoir s’approprier leurs fonctions et mener à bien les missions qu’on leur confie.

(Source : Medium) « Je croyais que les startups ce n’était pas pour moi » ! Dans cet article, Coline Preumont explique son intégration comme correctrice dans l’équipe de Freshr, journalisme et revue de presse innovants à base de chatbot sur Messenger. Si, si, essayez-le, c’est bluffant. Mais ce que révèle aussi cet article c’est l’organisation du travail chez Freshr. Coline Preumont est extrêmement enthousiaste : « C’est peut-être ce dernier point qui démarque le plus Freshr des autres expériences que j’ai pu avoir. Décidément Freshr est bien innovante. L'innovation managériale, l'enfant non (re)connu de l'innovation - Les Echos. Edition de Nancy Ville | Ces boîtes qui misent sur le bonheur. Cinq poules et deux béliers qui gambadent dans le jardin, un distributeur d’œufs installé au rez-de-chaussée, un espace ouvert dont les murs, façon tableau noir, sont bariolés de schémas et de notes.

Voilà pour le cadre… à la coule. Ne vous y trompez pas. Chez Cube, PME d’ingénierie de Meurthe-et-Moselle, le bien-être au travail ne se niche pas dans ce décor sympathique. Pour Alexandre Merlot, son dirigeant, « il s’agit de se satisfaire de ce que l’on a et d’en vouloir plus pour les autres. Être plutôt qu’avoir. » Ambition de cet entrepreneur quadra : « Etre heureux.

Que chacun s’émancipe et puisse faire les choses dont il a envie. » Le bien-être comme religion, au travail, dans la vie et dans la société tout entière. Le moyen ? Ici donc, « pas de contraintes, dans la mesure où cela ne s’oppose pas au process » . « Dans notre entreprise, avant, c’était hiérarchie, reportings et notes de service à tout-va » Total Management. Travail : L’entreprise sans chef. Debout. La seule séance de la semaine ne dure pas plus de trente minutes autour d’une table haute, sans chaise ni procès-verbal. «Xavier, comment ça va? Qu’est-ce qui t’a plu la semaine dernière?» Pour s’assurer que chacun s’écoute, les téléphones portables sont éteints et déposés dans une boîte. Chacun prend la parole, détaille les projets en cours, mais pas seulement. Systeo est une entreprise dite «libérée». «Ceux qui bossent sont ceux qui savent» Paradoxalement, c’est l’engagement d’un manager qui a conduit les associés à tout remettre à plat il y a deux ans.

Dans ce système, le titre et le cahier des charges correspondant ne font plus sens. Durant la séance hebdomadaire, l’un des employés a évoqué la nécessité de remplacer du matériel informatique. Ceux avec qui ça ne marche pas A l’heure où bon nombre de métiers se transforment de manière brutale, l’intérêt pour ces nouvelles formes d’organisation s’intensifie. Par ailleurs, la grande autonomie implique d’apprendre vite et bien. LIENS A COPIER COLLER. Congrès MRH : L’entreprise libérée ou le chemin de la confiance. Valentine Urvoy Les 7, 8 et 9 juin prochains au Méridien Tahiti, le Congrès propose de mettre le développement durable au coeur de la réflexion des dirigeants de notre pays : “Comment construire un futur durable pour les organisations et épanouissant pour les équipes”. Tahiti Congrès affirme qu’il n’y aura pas de développement durable possible sans développement des talents des personnes.

Chaque jour jusqu’au Congrès nous vous proposerons ainsi de découvrir les différentes activités proposées, nos conférenciers et nos partenaires sur l’événement à travers une série de portraits. Mme Valentine Urvoy et Mme Marielle Thomas, IMA Technologies : "L'entreprise libérée ou le chemin de la confiance", conférence du 09 juin 2017 : Valentine Urvoy est Directrice des Richesses Humaines. Oui, vous avez bien lu ! La TEP (Société Transport d'Energie Electrique en Polynésie française), partenaire du Congrès, associé à la conférence de Mmes Urvoy et Thomas. L’entreprise libérée, « entre excès d’honneur et excès d’indignation » Dans une tribune au « Monde », Jean-Pierre Bouchez, chercheur en sciences de gestion, explique que les initiatives autour du bonheur au travail méritent d’être analysées en profondeur, au-delà des effets de mode. LE MONDE ECONOMIE | | Par Jean-Pierre Bouchez (Chercheur associé au laboratoire de recherche en management, université de Versailles-Saint-Quentin) TRIBUNE.

Le thème de « l’entreprise libérée » s’est positionné depuis peu au cœur des débats sur le renouvellement et la transformation des pratiques managériales. La raison de cet engouement et de cette médiatisation en France, qui s’assimile à une forme de « mainstream », est en partie liée à un phénomène classique : la publication d’un best-seller, Liberté & Cie. Vision quasi idyllique Cette vision quasi idyllique est illustrée à travers un condensé de « stories telling » présentées...

Le point de vue : l'entreprise libérée par Nicolas Hernandez, CEO de 360 Learning et membre de The Galion Project - Les Echos. L’entreprise libérée : révolution ou simple mode ? De plus en plus d’entreprises placent l’humain au centre de leur fonctionnement et se reposent sur le savoir-faire et l’esprit d’initiative de leurs salariés. En partant du principe que chacun sait ce qu’il doit faire, l’entreprise libérée met en place un nouveau système de management et d’organisation.

Cette méthode constitue un bouleversement dans la tradition hiérarchique verticale en place depuis toujours. S’agit-il d’une simple tendance ou de la forme de l’entreprise de demain ? La confiance comme ciment de la société Théorisée en 2012 dans l’ouvrage d’Isaac Getz et Brian M. Responsabiliser ses salariés pour un meilleur rendement L’absence de contrôle et de supervision des tâches confèrerait une source de motivation supplémentaire au personnel, qui se sentirait écouté et pris au sérieux.

Une autonomie relative Cette grande autonomie ne rime pas pour autant avec anarchie, des règles définies collectivement indiquent à chacun son degré de liberté. D. Management : des entreprises libérées pour le bonheur des salariés. Un nouveau modèle d'entreprise, les entreprises libérées, met en avant de nouvelles méthodes de management pour valoriser le travail des salariés. Dans cette entreprise de portails, les salariés sont fiers de leur nouvelle machine à 200 000 euros, ils l'ont choisi pour faciliter leur travail.

Depuis, les salariés ont moins de douleurs musculaires et se mettent moins en arrêt maladie. Et cette initiative a été portée par les salariés eux-mêmes, libres de donner leurs opinions avec ce nouveau management. Ce nouveau management, c'est l'entreprise libérée. Dans cette entreprise, le patron partage les responsabilités avec les 200 salariés et a réduit par deux le nombre de chefs de service. À la place, des salariés sont choisis par leurs collègues comme conseillers pour une durée indéterminée. Le JT. Entreprise libérée : effet de mode ou réel levier d’engagement des salariés ? | Ressources Humaines. « L’entreprise libérée » : un concept qui trouve un écho médiatique amplifié par les profondes mutations de notre rapport au travail D’abord popularisée en France par l’ouvrage d’Isaac GETZ, Liberté & Cie, paru en 2012, la notion d’entreprise libérée, définie comme « une forme organisationnelle dans laquelle les salariés sont totalement libres et responsables dans les actions qu'ils jugent bon — eux et non leur patron — d'entreprendre » (1) a déclenché un véritable buzz médiatique avec la diffusion du documentaire Le Bonheur au Travail sur Arte début 2015.

Et cet intérêt ne retombe pas : le modèle organisationnel n’interpelle pas seulement les instances dirigeantes et les cabinets de conseil, il anime aussi les salariés, entre l’enthousiasme naturellement suscité par la promesse de liberté et de bonheur, et la défiance quant à leur application dans l’entreprise. Pour mieux comprendre l’entreprise libérée, il faut d’abord en démystifier les concepts. Sociocratie et Nouvelle Donne (Préambule) Sociocratie, Principe 1 : la figure du cercle. Sociocratie, Principe 2 : Le double lien. Sociocratie, Principe 3 : L'élection sans candidats. Sociocratie, Principe 4 :La décision par consentement. What is Holacracy? Holacracy: A Radical New Approach to Management | Brian Robertson | TEDxGrandRapids. Le créosote, ce manager performant qui détruit votre entreprise | Le blog de Philippe Silberzahn.

Je continue à étudier les facteurs de déclin des entreprises. Après avoir évoqué le silence imposé aux employés et les talents qui n’en sont pas, regardons aujourd’hui le manager créosote, celui qui tue tout autour de lui pour s’épanouir. Le créosote peuple à peu près toutes les entreprises que je rencontre et qui ont tant de mal à innover. N’y aurait-il donc pas un lien de cause à effet? Intéressons-nous cette semaine à un buisson peu connu, le buisson créosote, de son nom scientifique Larrea tridentata.

Une plante qui vit dans le désert et qui, pour s’épanouir, tue toute forme de vie autour d’elle, voilà la métaphore parfaite pour un certain type de manager que les entreprises adorent… à leurs dépens, le manager créosote. Créosote, je crée le désert autour de moi Comme le buisson, le manager créosote fleurit dans le désert, c’est à dire qu’on le retrouve dans les entreprises qui ont déjà passé le point de rupture de leur capacité créative et sont entrées en phase de déclin. WordPress: Holacracy - Entreprise libérée. Et si on essayait la bienveillance en entreprise? - La Libre.

Placements / Marchés Depuis plusieurs décennies, le terme « service du personnel » a été remplacé par la formulation « département des ressources humaines ». Ceci démontre à quel point les hommes et les femmes travaillant dans l’entreprise ont été réduits à l’état de ressources. Nous assistons également à une poursuite effrénée vers la performance, l’agilité et vers la création de groupes industriels de plus en plus gigantesques. Parallèlement, on note une progression des cas de stress, de burn-out et de démotivation au sein des entreprises. Comme le soulignait à maintes reprises le regretté Professeur Philippe de Woot, il semble que, trop souvent, nous ayons oublié de mettre l’entreprise au service de l’homme et de placer l’humain au cœur de la société. Mais qu’entend-on par management bienveillant ? Holacratie & Hiérarchie : Vive l’entreprise libérée ? - Management de l'intelligence collective. Extrait du livre : La stratégie du Thé, agilité, innovation et engagement dans un monde digital, incertain et complexe.

Voir chapitre 17 (2ème partie du livre). L’intelligence collective attire beaucoup de personnes qui pensent qu’il s’agit d’un concept pour en finir avec des organisations pyramidales d’un autre âge et une hiérarchie qui opprime les salariés. Les modes collaboratifs non hiérarchiques et tout ce qui est dit « open » sont vus comme le modèle de gouvernance de l’avenir. Aujourd’hui, la mode est à l’entreprise libérée (sous-entendu libérée du chefaillon) soutenue par Isaac Getz, l’organisation de type Teal dite opale (une organisation fonctionnant comme une force indépendante avec sa propre finalité et pas uniquement un moyen au service de l’atteinte des objectifs fixés par le management) soutenue par Frédéric Laloux et à l’Holacratie (qui transforme les pyramides en cercles) soutenu par Brian J.

Robertson. Le reste est has been. Les rôles du manager sont de : Related. Letemps. 5 idées à retenir de… « Le patron qui ne voulait plus être chef » - Les Echos. Face aux contractions économiques, vive l'entreprise “agile“ ! - Encore un mot. Le salarié de demain ne sera pas seulement en marche. Il sera « agile ». Dès son arrivée au travail, plutôt que de pousser pesamment la porte en maugréant contre la perte des acquis sociaux (comme s’ils avaient disparu durant la nuit !) , il sautera joyeusement par-dessus le portail. À petits bonds de cabri, le svelte gaillard rejoindra son poste. Quelle belle journée à redresser cette France toute courbatue, en appuyant promptement sur la jambe d’impulsion, sans jamais ressentir le poids de la fatigue.

Son contrat de travail sera agile aussi, tellement souple qu’il pourra se plier sans aucune résistance aux désirs de son patron. « L’un des grands blocages de l’économie française, c’est la peur d’embaucher. Entreprise agile. Agile comme un lièvre « Le candidat Macron ou l’agilité d’une présidentielle libérée (…) . « Exécuter sa stratégie : quand l’agilité devient gymnastique d’entreprise. . « À peine quadras, déjà patrons. Quand ses « talents  empêchent l’entreprise d’innover | «Le blog de Philippe Silberzahn.

C’est une expérience hélas fréquente: au cours d’un séminaire sur l’innovation conduit pour un grand groupe, nous déterminions les grandes lignes d’une démarche d’innovation basée notamment sur le développement de l’intrapreneuriat. Nous déroulions les programmes qui permettraient aux collaborateurs de développer leurs idées, les structures, les dispositifs, etc. Puis finalement le moment crucial vint. Quelqu’un posa la question fatidique: « Mais avons-nous les gens pour faire cela? » Tout le monde se regarda consterné. Des années de politique RH consacrées au recrutement et au développement des « talents » avait mené l’entreprise à une impasse.

Et bien-sûr ça marche: en filtrant les outsiders, les marginaux et ceux qui ne rentrent pas dans le cadre, l’entreprise gagne en les recrutant une fiabilité et une prédictibilité, gage de sa performance. Et puis un jour survient une rupture. Mais il n’y a pas de miracle en management. WordPress: J'aime chargement… Autonomie au travail : la France a tout faux ! - Management & RSE. France : l’ordre, la discipline et la hiérarchie plutôt que l’autonomie… Au cœur de la notion d’« entreprise libérée » se trouve le concept d’autonomie au travail, une approche que les entreprises françaises peinent à valoriser.

Or les études mobilisées dans cet article montrent que le développement de l’autonomie constitue un impératif de performance sur le plan économique (compétitivité) et social (qualité de vie au travail). Le modèle d’analyse de l’autonomie au travail que je propose dans cet article permet de poser la question de la nature, de l’étendue et du caractère émancipateur de cette « libération ». La notion d’autonomie au travail : définition Comme souvent, l’étymologie est éclairante : autonomie vient du grec auton (soi-même) et nomos (la loi, la règle, l’organisation) : il s’agit de déterminer soi-même ses propres règles.

En d’autres termes, et de façon plus succincte, l’autonomie est l’incorporation du « décider » dans l’acte de travail. Conclusion Management & RSE. A quoi ressemblera le manager 3.0 dans l’entreprise de demain ? | L'Atelier : Accelerating Innovation. Les 10 tendances qui traversent le monde du travail – My Happy Job. Comment reconnaître une boîte qui encourage la prise d’initiatives. L'erreur et l'échec moteurs de la liberté et la créativité entrepreneuriale. La performance des entreprises liée à la prise d’initiative des salariés - Courrier cadres. Pour Raphaël Enthoven, la liberté n’est pas un droit mais une tâche à accomplir. Reblog : Entreprise libérée : des Businessmen, pas des Bisounours | Blog de Philippe Kalousdian. Histoire du textile (2) : Le temps des chemises, le temps d’une enquête. Management : des entreprises libérées pour le bonheur des salariés.

Entreprise libérée : effet de mode ou réel levier d’engagement des salariés ? | Ressources Humaines. Gérez efficacement votre temps avec la matrice d'Eisenhower - Simple Slide. "Les managers du bonheur arrivent dans les entreprises" Bienveillance : recevoir des compliments rend plus compétent. Ces 12 phrases simples qu’un manager doit dire à son équipe | Cadreo. Infographie 14 états d'esprit Kaizen - Excellence Opérationnelle.tv. Boss-vs-leader-differences-3 - Piwee. Comment la « 7ᵉ Compagnie » a inspiré le management bienveillant. "Les 4 rôles du leader" - Conférence de Christophe Barman - CEO de Loyco. « Il faut valoriser les salariés pour ce qu’ils font, mais aussi pour... L’entreprise libérée n’est pas une norme, Développer son leadership. 4 tendances pour innover sur son lieu de travail – HUB Institute – Digital Think Tank.

Le Blog. La journée de travail des générations Y et Z va vous étonner. 15 commandes pour gérer Trello dans Slack. Un salarié sur deux ne se sent pas respecté par son employeur. L'intelligence émotionnelle, la nouvelle force des managers. 611120-courbe1. Mouvement pour l’Organisation et le Management du 21ème siècle. Travailler de manière collaborative, oui ! Mais comment s’organiser ? - Ressource Info. La bienveillance, une chance pour l'entreprise, une chance pour la France... Par Philippe Rodet - Focus RH. Bienveillance, empathie: les trop gentils ont-ils droit au bonheur? - L'Express Styles.

Tout le monde doit-il avoir un chief happiness officer ? Management : 10 leçons du bonheur en entreprise. Les bienfaits de la gentillesse en entreprise. Commencer par les articles—pas par le livre—et continuer par les entreprises - Blog livre/Contact I.Getz. Isaac Getz : « Il n'y a pas d'entreprise libérée sans forte implication des RH » Management et conduite du changement : enjeux et outils. Le vin, l'amour et la liberté | Isaac GETZ | TEDxValenciennes. Regards croisés entre les neurosciences et le Management Equitable® Liberté, coopération et initiative, le tiercé gagnant de l'entreprise libérée. La QVT  : l’expérimentation sociale au service de la performance écononomique. Claude Onesta : « La performance, en soi, on s’en fout » 5 choses à savoir sur l'holacratie.

LE MANAGEMENT INTUITIF ! | Gaël Chatelain. Le MOOC Innovation Managériale, 1ères impressions. Le management coopératif: pour prévenir les risques psycho sociaux? CPS, Design Thinking, Lean Startup: en finir avec les Buzzwords ! De l’art de recruter en interne les bons intrapreneurs – Partie 1: les qualités recherchées – Les Hacktivateurs.

Éloge de la sérendipité dans le coaching. L’innovation ne se décrète pas. La théorie de « l’entreprise libérée , clef du bonheur au travail ? | «le blog E.M.C.I. 4 modèles de management pour 4 générations | le blog E.M.C.I. 3 minutes pour comprendre le Compte Personnel de Formation. Management de l'innovation. Entreprise libérée. Conduire et accompagner le changement. Innovation organisationnelle. Entreprise libérée.