background preloader

Pédagogie

Facebook Twitter

Guide_cooperation_7.pdf. Article revue personnel janvier2012. Une mindmap pour l’évaluation de vos formations. Quel outil utiliser pour l’évaluation en fin de formation ? Après 6 heures de formation, vos participants n’en peuvent plus. Leur donner une grille interminable à remplir ne les fait pas bondir de joie. Leur envoyer une évaluation par mail ou par courrier quelques jours plus tard est illusoire : si 10 % d’entre eux répondent, vous avez de la chance ! Que faire ? Une mindmap peut s’avérer très utile. Tout le monde s’accorde sur le fait qu’il faut évaluer les formations. Les participants ont ainsi l’occasion de s’exprimer. Mais les outils sous forme de grille sont tout sauf amusants à compléter. Vous pouvez opter pour des solutions alternatives.

Le côté ludique de la mindmap L’autre solution que je préconise est d’utiliser une mindmap pour ce faire. Benoît, l’un des participants à une formation que je suis en train de donner à des formateurs et acteurs de l’économie sociale m’a envoyé une carte d’évaluation de formation. Mindmap d’évaluation de formation Toutes les dimensions de la formation. 1 Grille Evaluation Fin. Kit Evaluation definitif 05 02 10. Une mindmap pour l’évaluation de vos formations. Numérique et plaisir d'apprendre.

Comment stimuler créativité et interactivité pour un plaisir d’apprendre retrouvé ? Maël Joyeux , enseignante d’anglais au lycée François Villon des Mureaux (Yvelines) et formatrice académique pour l'ESPE de l'académie de Versailles, ainsi que Laurence Peyressatre-Gillot, enseignante d’anglais au lycée Richelieu de Rueil-Malmaison (Hauts de Seine) et coordinatrice de la formation interlangues pour l’académie de Versailles, donnent à Cyber Langues quelques idées pour stimuler la créativité des élèves en utilisant le numérique.

L’outil numérique permet au professeur de changer le rapport que l’élève a à l’écrit, qui n’est plus le texte figé écrit au tableau. En donnant, par exemple, la possibilité d’un travail écrit collaboratif (écriture à plusieurs mains d’une histoire) ou en permettant un passage de l’écrit vers l’oral sous la forme, par exemple d’un mini-journal TV, ou d’un enregistrement vidéo. L’aspect ludique est vraiment désinhibant pour l’élève. Christophe Jaeglin. Apprendre à apprendre : la compétence qui manque. Les nouveaux rapports aux savoirs, l’impact du numérique qui nous les rendent tous (ou presque) accessibles, les nécessités nouvelles de savoir trier, sélectionner, trouver les sources, faire preuve d’esprit critique… renforcent la nécessité pour l’Éducation de développer les compétences des apprenants.

L’inscription, plus que jamais indispensable, d’une éducation tout au long de la vie fait porter de nouvelles exigences sur « le temps premier de l’Éducation », celui de la scolarité obligatoire et du socle commun. En effet, il ne s’agit plus uniquement aujourd’hui pour les professeurs, d’enseigner des connaissances et pour les élèves de les apprendre. Le temps est venu pour tous d’apprendre à apprendre. L’ « apprendre à apprendre » doit s’inscrire dans les missions éducatives prioritaires. Crédit photo : Stanford EdTech via photopin cc Like this: J'aime chargement… L'arbre des compétences.

Qu’est-ce que l’arbre des compétences ? Les arbres de compétences (également nommés "arbres de connaissances") ont été imaginés dans les années 1990. Cette méthodologie pédagogique a été rapidement utilisée dans les écoles Freinet essentiellement. Depuis quelques années, les entreprises utilisent ces arbres de compétences pour dynamiser et réorganiser leurs services (elles utilisent d’ailleurs un logiciel privé fort coûteux pour le faire, mais vous allez constater par vous même qu’il n’y a pas du tout besoin de ce logiciel pour faire le même travail et qu’il serait même plutôt contre-productif d’utiliser ce logiciel).

Je dois bien vous avouer n’avoir pas lu intégralement le livre fondateur de ces "arbres de connaissances", mais je n’en ai pas -à priori- besoin car j’ai trouvé ici ce que je souhaite faire avec mes élèves afin de corriger les problèmes rencontrés. Un outil de mutualisation des compétences et de dynamisation du groupe classe Mise en application pédagogique Les documents. Travail en groupes. Travailler en groupe. Evaluer par compétences : pourquoi et comment ? Les limites de l'approche par compétences. Les savoirs essentiels dans une approche par compétences? C'est du gâteau!

Les compétences au coeur du dispositif pédagogique. Dix mots... évaluer. Comment évaluer pour favoriser le développement des compétences ? Évaluation, auto-évaluation et innovation. Retour sur le premier Booster Lab : l'open innovation pour booster vos idées. Le 22 janvier dernier le WORKLAB organisait le premier Booster LAB à l’occasion de l’inauguration du nouvel espace de coworking Toulousain Etincelle.

Mais c’est quoi un Booster LAB me direz vous ? Le concept est simple : une journée pour donner un coup d’accélérateur à vos idées. Profitez du collectif pour faire murir les idées plus vite. Un peu sur le modèle de ce que l’on peut retrouver dans les évènements comme les Startup Weekend ou les Lean Startup Machine mais pour n’importe quelle idée. L’objectif était donc de démocratiser ces approches pour en faire bénéficier tous les porteurs d’idées, que ce soit des idées business ou non. Nous voici donc à Toulouse de bon matin avec des porteurs d’idées de toutes sortes : créer un évènement, monter un site marchand, créer une startup, développer son activité de conseil… Etape 1 : faire prendre la mayonnaise Avant de commencer à travailler ensemble, il faut bien penser à s’échauffer et initier les interactions. Etape 2 : porter à ébullition. Le jeu de la carte postale (ressource pédagogique) Ce petit jeu, dit "de la carte postale" (ou "Comment naissent les malentendus") est une ressource pédagogique qui nous montre que la communication orale est trop souvent perçue comme un processus où les choses vont pour ainsi dire de soi, alors que dans la réalité il en va tout autrement.

Et même si nous nous en doutions plus ou moins, cette activité toute simple permet à chacun de nous de le vivre, ce qui fait toute la différence. Matériel : Une cinquantaine de cartes postales (on peut les choisir neuves, ou même puiser dans son stock perso de cartes postales reçues, c'est selon...). Durée : Compter 10 minutes pour le jeu proprement dit, et autant pour le débriefing en groupe (6 à 50 personnes). Déroulement du jeu Dans chaque groupe, le premier participant regarde (pour lui seul) la photo ou l'image de sa carte postale, puis, sans la montrer à l’autre, se met à la lui décrire de son mieux. Ensuite on échange les rôles, on repart pour 5 autres minutes. La phase de débriefing Entre... Le jeu des prénoms. Dans de nombreux systèmes de formation en face-à-face (eh oui, il en existe encore !)

Il est à la fois utile et sympathique de pouvoir s’interpeller entre participants, et ceci le plus tôt possible dans le déroulement de la session. Or, retenir le nom ou le prénom de tous et de chacun n’est pas chose aisée… La présence des « chevalets » (déjà évoquée ici) peut dans certains cas y remédier, mais cela contribue souvent à donner une tournure par trop « formelle » à l’action de formation en cours. Dans certains cas cela s’y prête parfaitement… et dans d’autres, nettement moins. Voici donc un petit jeu, très rapide à mettre en oeuvre, ne réclamant aucune préparation ni aucun matériel (ah… je vois déjà des yeux qui s’écarquillent, dans le fond de la salle…) et qui permet de retenir très rapidement les prénoms de tout le monde.

Supposons que cet ordre donne ceci (dans cet exemple, les prénoms commencent dans l’ordre alphabétique) : AliceBertrandCarolineDavidÉléonoreFélixGaëlle[…] Zoé WordPress: Méthode des six chapeaux. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour cela, chaque participant prend un « chapeau » d'une couleur particulière, lui assignant ou lui reconnaissant un rôle.

Ce chapeau peut changer durant la réunion. Il peut aussi être identique à celui d'autres participants. La méthode[modifier | modifier le code] Quand il s'agit d'utiliser la méthode lors d'une réunion, le principe est de faire l’effort d’endosser tous les modes de pensée à tour de rôle (ou de les reconnaître chez les autres intervenants). Une séquence d’utilisation des chapeaux est déterminée à l’avance selon le problème à traiter (ex : tous les participants pensent d’abord en chapeau blanc, ensuite en rouge, puis en noir, etc.) ; chacun des intervenants doit utiliser le mode de pensée relié au chapeau déterminé par la séquence.

Ce système crée un climat de discussion cordial et créatif et facilite la contribution de chacun. Cette méthode centralise l’énergie créatrice de l’équipe, rarement sollicitée. Icebreakers. Carte interactive de l'innovation. Icebreakers. Icebreakers. Les pédagogues renommés. Définir des objectifs pédagogiques efficaces et cohérents grâce à la taxonomie de Bloom et la méthode SMART. Une fois les besoins et attentes de formation analysés, définir vos objectifs pédagogiques constitue une étape fondamentale dans le développement de votre projet de formation. C’est le message que j’avais tenté de faire passer dans l’article de lundi : cette étape vous permet non seulement de baliser votre parcours, et aussi d’en faciliter l’évaluation. Toutefois il n’est pas toujours évident de définir facilement ses objectifs pédagogiques : quelles formulations utiliser ?

Faut-il nécessairement intégrer des verbes d’action ? Comment vérifier que les objectifs soient effectivement opérationnels ? … La bonne nouvelle, c’est qu’il existe 2 outils simples et géniaux qui, combinés, peuvent vous aider à réaliser cette étape les doigts dans le nez : il s’agit de la taxonomie de Bloom et de la méthode SMART. Je vous propose de passer ces 2 outils en revue ci-dessous : La taxonomie de Bloom pour définir vos objectifs pédagogiques… [table id=1 /] … et la méthode SMART pour les affiner !

Sources : Viser plus haut : Bloom et Vygotski dans la classe.