background preloader

Les 15-25 ans et leur smartphone

Facebook Twitter

Synthèse de veille PDF. Les jeunes et les smartphones (veille)PDF. Analyses de fond et études Médiamétrie sur les usages et l'audience des médias auduiovisuels et interactifs, ainsi que les comportements du public à leur égard. Les 15-24 ans qui sont de grands adeptes de la gratuité font bon accueil à la publicité qui finance l’écosystème.

Analyses de fond et études Médiamétrie sur les usages et l'audience des médias auduiovisuels et interactifs, ainsi que les comportements du public à leur égard

Ils sont même moins zappeurs qu’on ne l’imagine. Ils voient la pub et l’acceptent avec le sourire pour son côté utilitaire. Ainsi les deux tiers des utilisateurs d’un smartphone (64,1%) témoignent avoir vu une publicité sur leur mobile, selon le module Mobile Consumer Insight de l’enquête Web Observatoire portant sur le 4e trimestre 2013. De quoi enchanter les annonceurs qui chérissent cette jeune cible car la population en général n’a pas l’oeil aussi exercé (49,5%). La première occasion de voir la pub a lieu au cours du surf sur Internet, cela se passe ainsi chez un bon tiers de la cible (35,6% des jeunes).

La publicité réjouit une bonne part des internautes de 15-24 ans utilisateurs de smartphones dès l’instant où elle les maintient informés, leur offre des avantages dans leur vie quotidienne et… fait baisser l’addition. Marc Pellerin. Les jeunes, inseparables de leurs smartphones. Le nombre de possesseurs de smartphones ne fait que s’accroitre en France, en particulier chez les jeunes.

Les jeunes, inseparables de leurs smartphones

Alors que les 15-24 ans représentent 12% de la population française (7,3 millions), la quasi-totalité possède un smartphone. Pourquoi plait-il autant ? Quels sont les usages les plus récurrents chez les 15-24 ans ? L’étude Médiamétrie décrypte les pratiques et les tendances les plus marquantes. Internet, partout et tout le temps Le public des 15-24 ans fait partie des plus grands fans du smartphone. L’interactivité privilégiée avant tout Qu’ils s’agissent de réseaux sociaux, de sms, de messagerie instantanée ou de chat, le smartphone favorise l’échange et l’interactivité avec son entourage. Des applications pour se divertir, s’informer et se faciliter la vie 64,1% des jeunes aiment également télécharger des applications gratuites (contre 54,3% pour l’ensemble de la population) et recevoir et envoyer des mails (62,9%). Les jeunes Français peuvent se passer de télévision, pas de leur smartphone. A l'instar des baby-boomers accrochés à leur transistor pour écouter Salut Les Copains dans les années 60 ou de la génération Club Dorothée qui ne ratait pas un épisode de Dragon Ball Z à la fin des années 80, les jeunes sont aujourd'hui scotchés à leur smartphone comme à un "doudou" numérique.

Les jeunes Français peuvent se passer de télévision, pas de leur smartphone

Ils y sont tellement accros que 68% des Français de 13 à 24 ans indiquent ne pas pouvoir sortir de chez eux sans leur portable. C'est ce qui ressort d'une vaste étude* réalisée par CrowdDNA pour le compte de Facebook et dont les résultats pour l'Hexagone viennent d'être publiés. Les adolescents et jeunes adultes français seraient même très largement prêts à sacrifier leur poste de télévision. 57% d'entre eux préféreraient abandonner leur télévision plutôt que leur téléphone. Des téléspectateurs de plus en plus âgés Après la presse écrite et la radio, la télévision aurait-elle pris à son tour un petit coup de vieux ? Les jeunes d'aujourd'hui sont en effet hyper connectés par rapport à leurs aînés. JEUNES : Les plus accros aux téléphones portables. Etude : Les 15-24 ans en première ligne de la révolution de l'internet mobile.