background preloader

EOE

Facebook Twitter

Connaître et reconnaître les principales figures de rhétorique. Les principales figures de rhétorique Métaphore, comparaison, métonymie La Métaphore est le transfert d'un terme concret dans un contexte abstrait, ou du nom d'un objet sur un autre, présentant avec lui des analogies.

Connaître et reconnaître les principales figures de rhétorique

C'est le passage du sens propre au sens figuré, et la création d'une image : A qui profite la taule ? #DATAGUEULE 47. Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le complot #DATAGUEULE 50. Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le complot #DATAGUEULE 50. Démocratie représentative : suffrage, Ô désespoir ! #DATAGUEULE 57. Les origines socioculturelles des inégalités hommes-femmes. Idées reçues sur les migrants (2/6) : « Ils sont mieux logés que les SDF » Série (2/6).

Idées reçues sur les migrants (2/6) : « Ils sont mieux logés que les SDF »

Souvent dans des campements de fortune, les demandeurs d’asile peuvent bénéficier de certains hébergements distincts de ceux des sans-abri français. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Mathilde Damgé Cet article est un élément d’une série en six volets sur les idées reçues concernant les migrants, que vous pourrez retrouver tout au long de la semaine. Cette idée reçue fait référence au logement en hôtel de certains migrants étrangers, alors que des Français sans domicile seraient obligés de vivre dans la rue. Il ne s’agit pas ici d’opposer ces deux situations. Force est de constater cependant qu’un ressortissant français aura en principe accès à un parc d’hébergement spécifique (hébergement d’insertion, places d’allocation logement temporaire, places de stabilisation…), en plus du logement social (grâce à l’intermédiation locative par exemple) et de l’hébergement d’urgence, partagés avec les migrants.

Lire : Calais : les limites des solutions d’hébergement proposées aux migrants. Radicalisation : les travailleurs sociaux veulent croire en une réponse éducative - Club Prevention Securite. «Tous les acteurs de la prévention spécialisée souffrent, car les assas­sins sont des jeunes comme ceux que nous accompagnons. » Au lendemain des attentats terroristes de début janvier, le président du ­Comité national de liaison des acteurs de la prévention spécialisée (CNLAPS), ­Richard ­Pierre, se faisait l’écho du ­malaise des éducateurs de rue.

Radicalisation : les travailleurs sociaux veulent croire en une réponse éducative - Club Prevention Securite

Une émotion largement partagée par l’ensemble des professionnels du travail ­social. Qu’il s’agisse des animateurs, des éducateurs spécialisés, des assistants de service social, des éducateurs de jeunes enfants, des intervenants sociaux ou encore des cadres de collectivité territoriale et des responsables associatifs, tous se savent aux avant-postes des maux de la société, au plus près des publics les plus fragilisés.

Mais comment perçoivent-ils ce phénomène de radicalisation, relayé tous azimuts par les médias ? Qu’en connaissent-ils ? Peu de retours d’expérience Préserver la confiance Passage ou rupture ? Temporalités variées Focus. Nouvelles, actualités, politique, culture et chroniques. Deux fois par mois, Le Devoir lance à des passionnés de philosophie, d’histoire et d’histoire des idées le défi de décrypter une question d’actualité à partir des thèses d’un penseur marquant.

Nouvelles, actualités, politique, culture et chroniques

Soyons clairs : Monsieur Jourdain, le personnage principal de la pièce de Molière, n’est pas un bourgeois gentilhomme ; c’est un bourgeois qui rêve de devenir un gentilhomme, c’est-à-dire un noble, et qui est prêt à tout pour y parvenir. Monsieur Jourdain n’aime pas ce qu’il est, il méprise son statut social. Toutes ses énergies sont dépensées à se nier lui-même, à se faire passer pour ce qu’il n’est pas, parce que le grand Autre, la noblesse, objet de tous ses fantasmes, incarne, à ses yeux, tout ce qu’il chérit. Cours de Français 3e - Affirmer son point de vue dans l'argumentation. Un sujet de réflexion invite à exprimer une opinion, un point de vue sur un thème sous la forme d’un texte argumentatif.

Cours de Français 3e - Affirmer son point de vue dans l'argumentation

Affirmer son point de vue consiste à exprimer une thèse, à l’aide d’arguments et d’exemples, pour convaincre des destinataires (parfois les défenseurs de la thèse opposée) à prendre parti. 1. Les caractéristiques du discours argumentatif a. Choix de la thèse La thèse est une opinion pouvant être discutée. Il est important de bien définir : → Quelle est la thèse (l’opinion soutenue par l’énonciateur) ; → Qui la soutient, à quel titre on la soutient (je, nous, on) ; → Qui en est le destinataire (enfant, adulte…). b.