background preloader

Neurosciences et pédagogie

Facebook Twitter

Unpacking the Problem of Unmotivated Online Students. Recently, I received this message from a college professor in response to a blog post I wrote: “I truly believe in the benefits of online learning; but only for those who really want to learn. And unfortunately, those students are few and far between—maybe 5 to 10 percent ... I have found many professors at my university and at conferences agree with this. We need to develop some sort of a methodology whereby taking an online course is seen as a privilege and an opportunity to learn a subject more deeply than in a face-to-face class. Until we do this, online course [sic] will continue to be considered by students as the easy way out—not seen, not heard, just getting by.” I’ve thought deeply about this message for a while and I’d like to unpack my reflections a bit more here. Motivation’s Shaping Forces To start, motivation is not like having a size 8 foot.

IoT

Capsule outil : Neuroscience et apprentissage : 5 choses à garder à l'esprit. Capsule outil : Neuroscience et apprentissage : 5 choses à garder à l'esprit 1) Parler de nos mémoires plutôt que de la mémoire La mémoire est ce qui reste de nos apprentissages.

Capsule outil : Neuroscience et apprentissage : 5 choses à garder à l'esprit

C'est la trace concrète qui en est conservé dans nos réseaux de neurones. La mémoire n'est pas pour autant un concept unifié. Notre cerveau possède différents systèmes de mémoire spécialisés. On a par exemple des circuits nerveux spécialisés dans le souvenir des événements que nous avons vécus durant notre vie passée (mémoire épisodique) qui ne sont pas les mêmes que ceux qui permettent la mémoire du sens des mots, de la fonction des choses, de leur couleur ou de leur odeur (mémoire sémantique).

Traditionnellement, les études se sont concentrées sur les mémoires dites explicites, c'est-à-dire celles dont on peut exprimer verbalement le contenu (comme les deux premiers exemples précédents). 2) Répéter au bon moment pour contrer l'oubli La mémoire est " une faculté qui oublie ", et c'est tant mieux ! 5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation. Quels sont, à votre avis, les avantages et inconvénients des pédagogies actives, ludiques et participatives ?

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation

Si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ? De mon point de vue, la réponse est indéniablement : OUI ! Et les recherches scientifiques menées ces dernières années vont clairement dans ce sens. Suite à la présentation que j’ai eu l’occasion de réaliser au forum, je vous invite donc à découvrir ci-dessous 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux former et apprendre :

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene. L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre.

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene

Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale. Car c’est précisément ce qui nous permet d’apprendre. Neurosciences et pédagogie. Dans le monde de l'éducation, c'est une innovation : améliorer l'enseignement et l'apprentissage par ce qu'on connaît du fonctionnement du cerveau.

Neurosciences et pédagogie

Et cela s'appelle la neuropédagogie. Domaine de recherche relativement nouveau qui fait la jonction entre les neurosciences et les sciences de l'éducation, il s'intéresse aux processus biologiques en jeu dans l'apprentissage ainsi que les expériences sociales et émotionnelles. La gymnastique du cerveau D'une manière pratique, les applications de la neuropédagogie mènent vers des évolutions dans la manière d'enseigner et d'apprendre et vise in fine à "stimuler de nouvelles zones du cerveau, à créer de nouvelles connexions pour faciliter les apprentissages". 8 Characteristics Of A Great Teacher. 8 Characteristics Of A Great Teacher by Ian Lancaster What makes a teacher strong?

8 Characteristics Of A Great Teacher

What differentiates the best from the rest? How The Memory Works In Learning. How The Memory Works In Learning By Dr.

How The Memory Works In Learning

Judy Willis, M.D., M.Ed. Teachers are the caretakers of the development of students’ highest brain during the years of its most extensive changes. As such, they have the privilege and opportunity to influence the quality and quantity of neuronal and connective pathways so all children leave school with their brains optimized for future success. This introduction to the basics of the neuroscience of learning includes information that should be included in all teacher education programs. Teaching Grows Brain Cells IQ is not fixed at birth and brain development and intelligence are “plastic” in that internal and environmental stimuli constantly change the structure and function of neurons and their connections.

It was once believed that brain cell growth stops after age twenty.