background preloader

Pierres de Foudre

Facebook Twitter

Thunderbolt. The thunderbolt is the weapon of heaven in the most literally sense of the word.

Sans doute un excellent résumé – edidnacjardin

In a narrower sense it is the arms or attribute of the supreme god or, when the armed authority is delegated to a lower god, of the god of war.

Thunderbolt

When used by human beings the thunderbolt is the symbol of armed authority. As a symbol the thunderbolt doubtlessly is of Mesopotamian origin. There are different forms, the first consisting of a bident with two undulated points. This form is of Babylonian origin and is the attribute of the war-god Adad. The second form is a trident. Also derived from the trident is the trisula, (= three points) the trident of the hindu destroyer-god Shiva. The third form is a double trident. The fourth form is the four-fold trident or Dorje Gyatum. For a gallery of pictures of the different thunderbolts see Trident et Foudre (in french).

Pierres qui symbolisent la foudre

Tarot marseille maison dieu arcane xvi 16.

Il semble que les pierres tombent du ciel sur cette tour foudroyée. Le nom de la carte est Maison-Dieu qui peut se traduire Beith-El en hébreux. Ceci est à rapprocher de Betyle nom sous lequel les peuples sémites désignent les pierres tombées du ciel – edidnacjardin

Bétyle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bétyle

Un bétyle est une météorite, au sens strict ou supposé, dans laquelle les anciens voyaient la manifestation d'une divinité, tombée du ciel. Les bétyles étaient ordinairement l'objet d'un culte et parfois d'offrandes. Les bétyles sont donc des pierres qui sont considérées comme des « demeures divines » par les peuples anciens. Dans le récit de la Genèse, le nom de Beith-el est également donné à la pierre de Jacob, et ce nom fut appliqué par extension au lieu même où il avait eu sa vision pendant que sa tête reposait sur la pierre.

Par extension, un bétyle est donc une pierre sacrée en général. Les bétyles sont désignés chez de nombreux peuples anciens par le nom de « pierres noires ». Origine du mot[modifier | modifier le code] Le mot bétyle provient de l'hébreu 'Beth-el' (« demeure divine » ou « Maison de Dieu »). Quelques exemples de bétyles anciens[modifier | modifier le code] Monnaie montrant le bétyle dans le temple d'Aphrodite à Byblos. Graal (prétendu taillé dans un betyle ?) Oursin - Oeuf du Monde. Omphalos (Delphes) Zeus.gif (529×700) Aérolithe - Pierre Noire. 32207125.jpg (609×800) Kaaba. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kaaba

Histoire[modifier | modifier le code] Période pré-islamique[modifier | modifier le code] La Kaaba primitive apparaissait probablement au départ comme un simple enclos de pierres sans toit, édifié à proximité immédiate d'un point d'eau salvateur au fond d'une vallée sèche et non arborée[2], elle fut édifiée à une époque indéterminée. Rien ne signale La Mekke avant la cartographie de Claude Ptolémée au IIe siècle après J.

-C. La construction dans ce lieu insolite, la Bakka (autre nom de « La Mecque ») signalait manifestement déjà une intention cultuelle et confirmait son caractère d'espace sacré. « Le Temple béni » (Maison sacrée, Maison sainte, Sainte-Demeure) est l’esplanade entourant la Kaaba. La religion des tribus est le polydémonisme: on adore « dans le désert des pierres, des météorites, des arbres, des sources. La circumambulation se pratiquait avant l'Islam comme la plupart des rites du pèlerinage. La Kaaba vue de nuit. — Abou Dâwoûd. Une miniature de Mahomet déplaçant la pierre noire de la Kaaba. L’image est extraite du livre Jamî Attawarikh (histoire universelle) de Rashid Addin (Tabriz, Paerse 1315) . Le manuscrit se trouve au à la bibliothèque de l’Université de d’Edinburgh.

Beith-el : Maison Dieu. Beit-El en hébreu et en arabe.