background preloader

Constat de base : consommation = consumérisme

Facebook Twitter

Une civilisation se termine et nous devons en bâtir une nouvelle. Il y a peu en Espagne, le manifeste "Le dernier appel" a été lancé par plus de 250 chercheur-e-s, militant-e-s, syndicalistes, politiques de différents partis, etc., afin d’alerter sur l’effondrement écologique et social à venir si rien n’est fait pour y remédier.

Une civilisation se termine et nous devons en bâtir une nouvelle

En peu de jours, ce manifeste a reçu plus de six mille signatures et a été diffusé largement au travers des réseaux sociaux et de la presse en Espagne et bien au-delà, en anglais, en portugais, en italien, en grec, en esperanto... Prendre conscience de l’impact de l’homme sur la planète en 8 vues satellites. On a souvent du mal à imaginer l’impact de notre quotidien sur la planète.

Prendre conscience de l’impact de l’homme sur la planète en 8 vues satellites

La prise de conscience est difficile lorsque l’on reste concentré sur cette routine du métro/boulot/dodo. Prenons un peu de hauteur. Voici une série d’images satellites qui montrent l’impact de la vie humaine sur la Terre. Marée noire dans le Golf du Mexique Voici une image de la pire marée noire de l’histoire des États-Unis. Sans Lendemain. Question Power. Consumérisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Consumérisme

Le mot « consumérisme » a plusieurs sens : un sens courant dans la vie sociale qui définit l'« action concertée de consommateurs » face aux entreprises;un sens étymologiquement erroné mais répandu en sociologie qui définit un « mode de vie lié à la consommation » ;une théorie qui considère que l'augmentation de la consommation des biens fournit un bénéfice économique. Défense des consommateurs[modifier | modifier le code] Son premier sens, conforté par son étymologie anglaise « consumer », qui signifie « consommateur », est celui de l'action concertée de consommateurs dans le but de défendre leurs intérêts face aux entreprises. « Face à la dimension criminelle de la crise, les élites sont aveugles, incompétentes ou complices.

10 photos qui vont changer votre vision de la consommation. Pour un consommateur lambda, il est presque impossible d'estimerles ramifications de nos gaspillages et déchets quotidiens.

10 photos qui vont changer votre vision de la consommation

Même si chaque empreinte individuelle n'a peut-être pas d'impact, l'effet combiné des déchets de chacun est difficilement négligeable. Cell phones #2, Atlanta 2005. Et si le temps était venu de "devenir indiens"? Le Nouvel Observateur Peut-on comparer la contestation qui a entouré la préparation de la Coupe du Monde aux autres mouvements qui ont secoué la planète ces dernières années: Occupy Wall Street aux Etats-Unis, les «indignés» en Espagne, les printemps arabes?

Et si le temps était venu de "devenir indiens"?

La consommation annuelle d'un Français ... Demain les centres-villes seront-ils “des galeries commerciales à ciel ouvert” ? Le centre-ville du futur sera “intelligent”.

Demain les centres-villes seront-ils “des galeries commerciales à ciel ouvert” ?

Cibler la PUB qui nous cible... Low-tech : « Il va falloir apprendre à s’appauvrir » « L’âge des Low Tech » : vers une civilisation techniquement soutenable. Après Quel futur pour les métaux ?

« L’âge des Low Tech » : vers une civilisation techniquement soutenable

, édité en 2010, et le chapitre 4 de l’ouvrage collectif Penser la décroissance, dirigé par Agnès Sinaï, où il invoque déjà la remise à l’honneur de « basses technologies », Philippe Bihouix explore l’ensemble des comportements économiques soutenables dans L’âge des Low tech. Par « soutenables », il faut entendre à la fois généralisables à toute l’humanité et durables dans le temps au fil des générations. J’ai trouvé dans ce livre une mise en ordre experte de différents problèmes que j’essaie de soulever depuis plusieurs années de colloques en articles.

C’est dire mon bonheur et mon soulagement. Une vision prenant en compte les limites. Low Tech Innovation. Pierre Rabhi : « Le problème est de savoir s’il y a une vie avant la mort » Capture d’écran de Jean-Marie Le Clézio et Pierre Rabhi sur le plateau de « La Grande Librairie » (France 5) Etourdissant face-à-face, jeudi soir, entre Jean-Marie Le Clézio et Pierre Rabhi sur le plateau de « La Grande Librairie », l’émission de François Busnel sur la France 5.

Pierre Rabhi : « Le problème est de savoir s’il y a une vie avant la mort »

Discours du chef Seattle. 1854 / Français - Español / Discurso del Jefe Seattle 1854. «Il est temps de réconcilier écologie et économie» Certaines questions deviennent de véritables fabriques à migraines lorsqu’elles sont bien posées.

«Il est temps de réconcilier écologie et économie»

Espérons que le Collège de France sera doté de suffisamment d’aspirine dès ce jeudi pour soulager son public. Durant deux jours, la vénérable institution accueille un colloque (1) à l’intitulé passionnant : «L’homme peut-il s’adapter à lui-même ?» Si les catastrophistes répondront intuitivement que non, les scientifiques, philosophes et politiciens invités apporteront toutes les nuances qui siéent à l’optimisme.

Avec ce colloque, Gilles Bœuf, président du Muséum national d’histoire naturelle et professeur invité de cette vénérable institution, réitère un exercice déjà pratiqué en 2012 qui avait donné lieu à un ouvrage collectif paru chez Quae Editions. «La notion de développement durable nous a endormis» Pour Laurence Tubiana, professeure à Sciences-Po et fondatrice de l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri), la rencontre entre innovations sociales et technologiques peut créer les conditions d’un développement - vraiment - durable.

«La notion de développement durable nous a endormis»

"Pourquoi le monde doit accélérer autrement" Quand le monde manquera de métaux - Retour à l'âge du fer ? Raréfaction des métaux : demain, le « peak all » Merci à la rédaction du magazine Science & Vie, qui propose ce mois-ci une enquête sur un sujet essentiel que je me désespérais de trouver le temps de traiter : le déclin des réserves mondiales de métaux (précieux ou pas). Hé oui, le pétrole n’est pas la seule matière première que menace le prurit de la société de consommation. Le cuivre, le zinc, l’or et l’uranium figurent parmi les principaux métaux dont les ressources mondiales semblent en voie d’épuisement.

Une mine de cuivre moderne, aux Etats-Unis. Parmi les grands gisements épuisés, Science & Vie donne l'exemple de la "fabuleuse" mine suédoise de Stora Kopparberg, "qui alimenta toute l'Europe des XVIe et XVIIe siècle", fermée en 1992. DR. La nuit en voie de disparition. Bien évidemment, cela fait rêver: voir, du ciel, la planète bleue, illuminée...

Publiées par la Nasa en fin d'année dernière, les images représentant la nuit terrestre telle que photographiée par le satellite Suomi NPP, puis reconstituée par les experts de l'agence spatiale américaine, sont désormais visibles par tout un chacun, en ligne. Une version électrique de la célèbre «Terre vue du Ciel» de Yann Arthus Bertrand, en quelque sorte. publicité. Selon sa taille, l’éclairage public représente jusqu’à 50 % des consommations d’électricité d’une commune. Selon sa taille, l’éclairage public représente jusqu’à 50 % des consommations d’électricité d’une commune Les conclusions d’une récente enquête de l’Ademe « énergie et patrimoine communal » en 2013 sur les consommations et les dépenses d’énergie des communes montrent une part importante de la consommation d’énergie est due à l’éclairage public. Elle montre que l’éclairage public représente jusqu’à 50 % des consommations d’électricité d’une commune suivant sa taille. Opinion et pratiques environnementales des Français en 2013 - pratiques-environnementales-CGDD.pdf.

Quand les pays matures sont plus rentables que les émergents, High tech. BONUS : investigations ==> Société du GASPILLAGE. Internet et consommation énergétique et ressources. Extractivisme et anthropocène. Jour du dépassement (empreinte écologique) Épuisement des RESSOURCES. EXTRACTIVISME et Raréfaction des minerais (détail) Épuisement des ressources.