background preloader

Richard Stallman et Co

Facebook Twitter

Book about Richard Stallman

Happening. About France (Richard Stallman) General thoughts and philosophy. Interview. Software. Patents & Co (Richard Stallman side) Richard Stallman's Personal Page. Richard Stallman. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Richard Stallman Richard Stallman aux Preliminares, en 2012. Richard Matthew Stallman (né à Manhattan, le ), connu aussi sous les initiales rms (en minuscules[1]), est un programmeur et militant du logiciel libre. Il est à l’origine du projet GNU et de la licence publique générale GNU connue aussi sous l’acronyme GPL, qu’il a rédigée avec l’avocat Eben Moglen. Il a popularisé le terme anglais « copyleft »[2]. Depuis le milieu des années 1990, il consacre la majeure partie de son temps à la promotion du logiciel libre auprès de divers publics un peu partout dans le monde. Biographie[modifier | modifier le code] Richard Matthew Stallman est né à Manhattan le .

Il finit par arrêter ses études à Harvard pour se consacrer uniquement à la programmation. Tout bascule au début des années 1980. Emacs[modifier | modifier le code] Cette version augmentée de Teco conduisit les hackers du AI Lab à programmer une quantité énorme de macros. Savoir-vivre: accueillir Richard Stallman, embûches et impératifs. Derrière les logiciels comme les idées en général, il y a des humains.

Savoir-vivre: accueillir Richard Stallman, embûches et impératifs

Avec leur caractère, leurs qualités et leurs défauts. Cela vaut bien sûr pour les nombreuses personnalités qui ont forgé le mouvement des logiciels libres (comme Eric Raymond, auteur du texte fondamental qu'est "La cathédrale et le bazar", mais aussi libertarien fou d'armes), dont la figure qu'est Richard Stallman (RMS). (sur lequel on peut lire en français un excellent Framabook, la biographie "Richard Stallman et la révolution du logiciel libre") Richard Stallman, 59 ans, se déplace depuis des années à travers le monde et est un conférencier connu pour ses présentations de la philosophie du Libre, comme pour ses plaisanteries et ses détestations (éviter de parler devant lui de Linux, en oubliant le GNU devant, ou d'open source). Le libriste Florent Zara a publié sur Linuxfr un résumé commenté de ce texte (avec le lien vers sa version originale). À lire aussi. Richard M. Stallman on Steve Jobs: "I'm not glad he's dead, but I'm glad he's gone"

I'm not sure what Richard M.

Richard M. Stallman on Steve Jobs: "I'm not glad he's dead, but I'm glad he's gone"

Stallman, software freedon activist and the main author of the GNU General Public License, was thinking when he wrote this over on his personal blog: Steve Jobs, the pioneer of the computer as a jail made cool, designed to sever fools from their freedom, has died. As Chicago Mayor Harold Washington said of the corrupt former Mayor Daley, "I'm not glad he's dead, but I'm glad he's gone. "

Others topics