background preloader

Enseignants et milieu éducatif

Facebook Twitter

L’autonomie des établissements : pour qui, pour quoi? Alors que se profile la quatrième session des Entretiens Ferdinand Buisson consacrée à l’autonomie des établissements scolaires, et que la campagne électorale pour les présidentielles a résonné de propositions portant sur une plus grande autonomie, que peut-on lire à ce sujet dans les rapports institutionnels et travaux de recherche ?

L’autonomie des établissements : pour qui, pour quoi?

Certains pays connaissent une décentralisation de leur système éducatif depuis plusieurs dizaines d’années, d’autres, comme la France privilégie plutôt une centralisation. D’autre part, la centralisation/décentralisation n’est pas un mouvement irréversible, certains pays, après avoir décentralisé partiellement sont revenus à plus de centralisation : entre 2003 et 2011, le pourcentage de décisions du ressort des établissements a diminué dans 10 pays [sur 21], et n’a augmenté que dans 4 pays » (Écosse, Islande, République slovaque et République tchèque) (OCDE, Regards sur l’éducation, 2012). Cnesco : 30 mesures et 1 espoir pour l'Ecole. Le débat sur l'Ecole peut-il échapper au pessimisme, au ressentiment, à l'angoisse, aux discours de Café du commerce ?

Cnesco : 30 mesures et 1 espoir pour l'Ecole

Si c'est possible, alors le Cnesco est en train de le faire. D'observateur, le Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco) est en train de devenir un acteur majeur du débat sur l'Ecole. Institution chargée d'évaluer l'Ecole, le Cnesco publie le 2 mars un véritable plan pour l'Ecole en mettant en ordre de bataille les propositions tirées de ses travaux. "Il faut rompre avec le discours fataliste d'une institution scolaire bloquée", affirme Nathalie Mons, sa présidente.

890.n°890 - Anne Barrère : « On ne change pas les pratiques enseignantes par décret » Anne Barrère est professeur en sciences de l’éducation à l’université Paris-Descartes (Sorbonne Paris Cité) La réforme du collège se met en place, mais sera inégalement appliquée selon les établissements.

890.n°890 - Anne Barrère : « On ne change pas les pratiques enseignantes par décret »

Certains mettent en cause la « résistance au changement », mais vous n’abondez pas dans ce sens... En effet, il me semble utile de se rappeler que les sociologues des organisations Michel Crozier et Erhard Friedberg proposaient de rayer cette expression du vocabulaire. Pour eux, elle évoque trop une réaction passive, globale et par défaut, alors qu’il s’agit de stratégies d’acteurs raisonnées, centrées sur la défense de ce qu’ils estiment être, à un moment donné, des enjeux importants. Luc Ria : Pour une réduction de « l’absentéisme » Créer une culture de collaboration dans nos collèges: Est-ce possible.

Le palmarès des lycées ou les comparaisons de performances entre les collèges français ont le mérite de nous apporter chaque année de riches enseignements.

Créer une culture de collaboration dans nos collèges: Est-ce possible

Malheureusement, lorsque ces études sont rendues publiques, l’attention est polarisée sur les établissements collectionnant les médailles ou sur ceux se battant pour éviter le bonnet d’âne. Pourtant, ces classements nous indiquent aussi, par exemple, que deux établissements distants de quelques centaines de mètres, de populations comparables à la fois en termes de taille et de niveau socio-économique obtiennent parfois des résultats diamétralement opposés. Métier enseignant : Rehausser le degré de confiance, demande l'OCDE. Il y a-t-il un lien entre la confiance dans ses capacités d'enseignant et la réussite des élèves ?

Métier enseignant : Rehausser le degré de confiance, demande l'OCDE

C'est ce que pense l'OCDE qui appelle, dans un nouvel ouvrage, à rehausser le niveau de confiance des enseignants. 17. Sans titre. L'entraide entre enseignants, clé de la réussite scolaire ? "Les meilleures conditions d’apprentissage possibles sont plutôt rencontrées lorsque les enseignants travaillent ensemble et s’entraident".

L'entraide entre enseignants, clé de la réussite scolaire ?

Lutter contre les difficultés des élèves rapporte plus que ça ne coûte. Plus d’un quart des élèves de 15 ans affichent de faibles résultats scolaires en mathématiques, en compréhension de l’écrit et/ou en sciences.

Lutter contre les difficultés des élèves rapporte plus que ça ne coûte

Lutter contre ces déficiences est coûteux, mais se révélerait rentable à long terme, selon PISA, l’enquête phare de l’OCDE, parue mercredi 10 février. Le rapport se base sur des données recueillies à l’occasion de la dernière édition, en 2012, de cette enquête qui paraît tous les trois ans. D’après elle, ces faiblesses scolaires concernent 13 millions d’élèves dans au moins une matière dans 64 pays ; la proportion atteignant 50 % dans certains pays. Elles « ont des conséquences à long terme », avec « un risque élevé de décrochage complet » pour ces jeunes et une croissance économique amoindrie. Soutien ciblé et lutte contre les inégalités.

PISA : Qui sont les élèves très faibles ? Les élèves les plus faibles ne sont pas les moins travailleurs, nous révèle la dernière livraison de PISA.

PISA : Qui sont les élèves très faibles ?

L'OCDE publie le 10 février le dernier volume de PISA 2012 consacré aux élèves les plus faibles. La publication conforte les mauvaises performances et l'inégalité sociale de réussite dans l'école française. Philippe Meirieu : Leçon de Finlande. 107 janvier 2016. 5jrp3qdk2fzp. « Si vous voulez améliorer les résultats des élèves, le pédagogique seul ne. Se préoccuper du climat scolaire est dans l’air du temps.

« Si vous voulez améliorer les résultats des élèves, le pédagogique seul ne

Peut-être parce qu’une prise de conscience est en train de se faire et que l’on réalise collectivement que c’est un facteur essentiel pour la réussite des élèves, et le bienêtre de tous. A quelques jours de la parution du numéro des Cahiers pédagogiques portant sur cette question, voici ce qu’en disent les coordonnateurs du dossier. Qu’est-ce qui vous a le plus intéressés dans la constitution de ce dossier ? Le travail sur l’établissement scolaire, avec un point de vue très particulier : celui de l’établissement considéré comme un système. Aucun élément pris isolément ne peut améliorer la qualité du climat scolaire : si vous voulez améliorer les résultats des élèves, le pédagogique seul ne produira pas les effets escomptés. Les devoirs et les inégalités scolaires. Les devoirs donnés à la maison sont bien un facteur d'accroissement des inégalités sociales de réussite scolaire, souligne l'OCDE dans un Pisa à la loupe.

Les devoirs et les inégalités scolaires

" Les devoirs représentent une possibilité supplémentaire d’apprentissage ; toutefois, ils sont susceptibles de creuser les inégalités socio-économiques dans les résultats des élèves. Les établissements d’enseignement et les enseignants devraient trouver les moyens d’encourager les élèves en difficulté et défavorisés à faire leurs devoirs. Ils pourraient, par exemple, proposer d’aider les parents à motiver leurs enfants pour qu’ils fassent leurs devoirs et offrir aux élèves défavorisés la possibilité de faire leurs devoirs dans un endroit calme lorsqu’ils n’y ont pas accès à la maison", déclare l'OCDE.

Toujours est-il que les devoirs constituent bien un des outils avec lesquels l'Ecole contribue à la fabrication des inégalités sociales. Les enseignants restent devant la difficulté de permettre la réussite de tous. L'Ecole face aux marchés scolaires. Prenez trois des meilleurs sociologues de l'Ecole et demandez-leur d'analyser son évolution récente. Ils feront apparaître l'impact du développement de véritables marchés scolaires. Et ils mettront en évidence les effets sociologiques, scolaires et politiques de leur développement. Actualités du monde de l'éducation. RAPPORT_OCDE_2014_COMPARATIF_TAILLE_DES_CLASSES.pdf. Enseignants : "Le travail invisible ne peut donner lieu à une reconnaissance".

OCDE : L'urgence de valoriser les enseignants français. A quoi va ressembler le prof du 21 ème siècle? Il est à peu près acquis qu'il ne sera pas un simple clone numérique. Les apprentissages, en particulier avec des jeunes nécessitent du contact direct, des échanges, de l'interactivité. Une fois dit cela, on n'a pas beaucoup avancé.