background preloader

Burn-out

Facebook Twitter

De l'affairement au surmenage

Le burn-out, maladie professionnelle? "Ne vous tuez plus au travail": un cri d'alarme contre le burn-out. Un brillant ingénieur terrassé par une rupture d'anévrisme à force de travailler 90 heures par semaine entre ses multiples dossiers et les téléconférences avec l'autre bout du monde, une cheffe de produits à l'international en surrégime de boulot qui, un matin de repos, ne s'est plus réveillée.

"Ne vous tuez plus au travail": un cri d'alarme contre le burn-out

Burn-out du dirigeant : de la prévention à la reconstruction. Il y a quelques semaines, je publiais ici-même la première partie d’un article concernant le burn-out du dirigeant.

Burn-out du dirigeant : de la prévention à la reconstruction

Magie du web, spontanéité de l’enfant libre en moi (auquel je laisse de plus en plus de place) et heureuse rencontre m’ont permis de vous proposer cette suite sur un mode plutôt original : l’interview croisée. En effet, l’un des commentaires à l’issue de ce premier article fut proposé par une consoeur coach avec laquelle j’ai eu envie de co-construire cette suite. Quelques échanges plus tard, nous voici en train de partager nos points de vue sur le sujet et croiser nos regards sur la prévention et/ou l’accompagnement d’un dirigeant ayant traversé un burn-out. C’est donc le fruit de notre échange que je vous propose aujourd’hui.

Pour vous permettre de découvrir Claire Chesneau, ma partenaire dans cette exercice en duo, je vous propose sa présentation : Burn-out du dirigeant : le coaching en prévention. Ou dit autrement et de façon un peu plus “cash”, comment un coaching peut-il éviter à un patron d’exploser en vol ?

Burn-out du dirigeant : le coaching en prévention

J’aborde ce sujet aujourd’hui, car il fait sens avec l’évolution de mon propre parcours professionnel. En effet, depuis quelques mois, en plus du coaching que je pratique toujours, j’ai renoué avec mes premières amours professionnelles, à savoir les soins infirmiers en secteur psy; secteur que j’avais quitté il y a une dizaine d’années pour “voir autre chose”. Dix ans plus tard, je constate (malheureusement sans beaucoup de surprise) que les cas de burn-out ont considérablement augmenté.

C’est donc une tentative de lien entre mes deux casquettes professionnelles que je vous propose avec ce duo d’articles sur le burn-out du dirigeant. Étant donné que le sujet est tout aussi complexe que passionnant, je préfère le traiter en deux parties. Comme souvent avec les notions qui touchent au médical, elles font sensation et sont rapidement utilisées un peu à toutes les sauces. . Prendre en charge le burn-out. Dossier du magazine Santé mentale n° 190 de Septembre 2014 réalisé par Ariane BILHERAN, Normalienne, psychologue clinicienne, consultante et présidente de la société de conseil Sémiode.

Prendre en charge le burn-out

Victime de conditions de travail dégradées et violentes, Mathilde, la cinquantaine, souffre de burn-out. Une consultation spécialisée «Souffrance et travail» lui permet d’analyser les processus à l’oeuvre dans l’organisation pathogène de l’entreprise mais également dans son histoire personnelle. Médecine, santé, forme et bien-être – ra-sante. Un actif français sur cinq (17%) s’estime en situation potentielle de burn-out, selon une étude de l’Institut Think.

Médecine, santé, forme et bien-être – ra-sante

Une proportion encore plus importante chez les cadres (24%). Le docteur Christian Ferrand, coordinateur du service de médecine du travail à l’AST Grand Lyon, décode les principaux signes d’alerte de ce fléau du XXIeme siècle. Surcharge de travail, stress, harcèlement… Aucune profession n’est épargnée par le risque de burn out ©P.Frieh Qu’est-ce que le burn out ? Le burn out est une souffrance au travail, qui n’a d’ailleurs pas de définition propre et n’est pas encore reconnu comme maladie professionnelle. Quels sont les principaux facteurs ? Ils diffèrent selon les personnalités, mais un fort investissement personnel, la surcharge de travail, le stress chronique, des conflits interpersonnels, des problèmes d’organisation du travail, voire du harcèlement, l’exigence du client sont les facteurs les plus courants.

Comment se manifestent les premiers symptômes ? Burn-out : un médecin sur 2 se dit concerné. Selon une enquête, 50 % des professionnels de santé estime avoir déjà été en situation de burn-out.

Burn-out : un médecin sur 2 se dit concerné

Ils sont 80 % à souhaiter une prise charge loin de leur lieu d'exercice. Un mois après le suicide par défenestration du Pr Jean-Louis Megnien, cardiologue à l’Hôpital Européen Georges-Pompidou (HEGP), ces chiffres ne vont pas rassurer. Dans une récente enquête « Souffrances des professionnels de santé » lancée par Stéthos International (1), 1 905 répondants ont en effet confié leur mal-être au travail. Et pour ceux qui pensaient que cette situation ne concernait que l'hôpital, sachez que la majorité des sondés (1383 médecins) étaient cette fois-ci issus du secteur libéral et âgés en moyenne de 54 ans.

La menace des addictions Premier constat, en 2015, près de 50 % des professionnels sont et/ou ont été en situation de burn-out ou à fort risque de burnout (50,3 % des médecins et 43,4 % des professionnels de santé). Santé. Être débordé. TDA/H.

Addiction au travail

Psychologie. Burn Out. L'épuisement au travail ou burn-out - Presse - Cnam - Introspection. Livres. Podcasts.