background preloader

Épuisement professionnel (burnout)

Épuisement professionnel (burnout)
L’épuisement professionnel est surtout connu sous l’appellation anglaise burnout. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), il se caractérise par « un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail »1. C’est en 1969 que le terme burnout a été utilisé pour la première fois. Il a fait l’objet de nombreuses définitions depuis. Dans les années 1970, on réservait l’expression aux employés du domaine de la relation d’aide, très engagés émotivement dans leur travail, comme les infirmières, les médecins, les travailleurs sociaux et les enseignants. L’ampleur du problème Depuis le début des années 1990, la fréquence des problèmes de santé psychologique au travail augmente de façon alarmante. On ne dispose pas de statistiques précises sur l’épuisement professionnel. Causes Du point de vue biologique, les experts ne parviennent pas encore à expliquer complètement ce qui mène à l’épuisement professionnel. Conséquences possibles

Anxiété: la relaxation procurerait les mêmes bienfaits que le massage 23 mars 2010 - Des séances de relaxation dans une ambiance confortable et baignée d'une musique apaisante procureraient les mêmes bienfaits que les massages pour soulager certains symptômes associés au trouble de l'anxiété généralisé : tensions musculaires, fatigue, et insomnie. Ce sont les conclusions d'une petite étude américaine1 à laquelle participaient 68 personnes. Les spécialistes ont réparti les patients en 3 groupes. Chacun utilisait une technique de relaxation choisie parmi les traitements de médecine alternative les plus populaires aux États-Unis : le massage suédois, la thermothérapie2 ou la relaxation avec des techniques de respiration profonde. Les séances se sont déroulées sur une période de 12 semaines, pour un total de 10 séances de 1 heure chacune. À la fin de l’étude, tous les participants ont rapporté une diminution de 40 % de leurs symptômes d’anxiété, un chiffre qui est grimpé à 50 % 3 mois plus tard. Danny Raymond – PasseportSanté.net 1.

Comment réussir son retour au travail suite à un épuisement professionnel Personne n’est à l’abri d’un épuisement professionnel, qu’on soit opérateur de machines, gestionnaire ou médecin. Selon Statistique Canada, en 2004, 3 400 000 travailleurs souffraient de burnout au Canada, une tendance qui semble loin de se renverser. Basée sur des expériences cliniques, la réflexion amorcée dans cet article vise, dans un premier temps, à mieux cerner les enjeux vécus par les employés aux prises avec un épuisement professionnel et, dans un deuxième temps, à préciser quelques facteurs organisationnels facilitant le retour au travail de ces individus. Les employés touchés par l’épuisement L’activité professionnelle constitue une partie importante de la vie des gens puisqu’elle occupe souvent plus du tiers de leur temps. L’acceptation Reprendre contact avec soi Après un moment, la personne retrouve le goût d’accomplir des activités autrefois appréciées; toutefois, il n’est pas rare qu’elle se demande comment ce sera perçu par son entourage. Prêt pas prêt, j’y vais!

Soutenir un collègue de travail qui est atteint de maladie mentale « FFAPAMM Que l’on soit employé ou employeur, règle générale, le travail est associé à la performance, à l’atteinte de résultats, à la quête d’un épanouissement personnel et professionnel et ce, dans un contexte où le stress est souvent omniprésent. Or, lorsqu’un collègue ou un gestionnaire ne va pas bien, que l’on soupçonne que sa santé mentale est en déséquilibre, on peut rapidement devenir démuni. Lorsqu’il y a présence de maladie mentale, la personne souffre de sa maladie mais également de ses relations avec les autres. Elle ne veut pas causer de troubles et devenir dépendante de quelqu’un. La plupart du temps, la personne présente une grande vulnérabilité au stress. Dans la tourmente, elle se sent coupable, même qu’elle peut perdre confiance en ses capacités. Ce genre de situation est plus souvent qu’autrement source de conflits. Savoir communiquer La crise est souvent associée à des problèmes de communication. Que faire, à quel moment intervenir et de quelle façon? Code de conduite

Burn-out : prévenir l’épuisement professionnel : Prendre soin de soi | Psychologies.com Trois règles d’or - Personne n’est protégé face au burn-out - On ne peut pas s’en sortir tout seul- Au quotidien, il est bon d’interroger la distance que l’on a avec son travail : prend-il trop d’importance ? Et Catherine Vasey va plus loin : « le principe de base, c’est de ne pas focaliser sur ce qui est stressant, usant, mais sur la façon dont on peut prendre soin de soi. » Se ressourcer… au travail, voilà l’objectif. Burn-out : et après ? Face au burn-out, nous avons donc les moyens de réagir. Catherine Vasey a fondé Noburnout, un réseau de spécialistes qui entend créer des outils de recherche et de prévention du burn-out en entreprise. Il est alors temps de consulter son généraliste pour un bilan de santé. Juin 2011

Anti-stress : faire le choix d'être calme le juillet 29th, 2011 Si vous êtes régulièrement stressé dans la vie de tous les jours, ou même simplement tendu, voici un petit exercice de visualisation pour apprendre et s’entraîner à rester calme en toute situation. Tout d’abord, je vous invite à bien vous détendre (vous pouvez par exemple lire cet article : petit exercice de relaxation). Tendu ou stressé ? Entraînez-vous à rester calme Visualiser une journée normale Ensuite fermez les yeux et visualisez une de vos journée normale, du levé jusqu’au coucher. Dans cette visualisation, vous faîtes toutes vos activité, une par une, sans ne jamais vous énervez, vous restez imperturbable, calme, tranquille. Vous faîtes simplement ce que vous avez à faire, mais calmement, sans aucune tension. Visualisez ainsi votre levé, votre petit déjeuné, vos différentes activités pour par exemple aller au travail, travailler, déjeuner rentrer le soir, diner… tout cela toujours sereinement. Inclure des éléments perturbants habituels

Comment éliminer une mauvaise habitude ? le août 31st, 2011 Beaucoup de nos blocages sont directement liés à des habitudes négatives. Comment se débarrasser de ces habitudes qui nous empoisonnent la vie ? Comme j’ai commencé à l’expliquer dans l’article sur le pouvoir des habitudes, nous sommes des êtres d’habitudes. 95 % de nos comportements, sentiments, émotions sont des habitudes (Maxwell Maltz) Ce que l’on fait par habitude, on le fait quasi-automatiquement, sans réfléchir ou presque. Hmmm… je vous laisse réfléchir par vous-même à cette question… Comment éliminer une mauvaise habitude ? En tout cas, les habitudes nous aident pour toutes les choses que nous devons faire régulièrement, mais certaines habitudes peuvent aussi être un frein ou un blocage par rapport aux changements que l’on veut dans sa vie. Prendre la décision d’éliminer une habitude négative Je vous propose aujourd’hui de prendre quelques minutes pour réfléchir aux comportements, aux pensées et aux émotions négatives que vous avez régulièrement (par habitude).

epuisement Sophie Bernard On associe souvent le syndrome de l'épuisement professionnel, ou burn-out si vous préférez, aux métiers de l'enseignement et de la santé. « Mais il serait plus juste de dire que l'épuisement professionnel touche les métiers qui font appel à l'empathie, donc les infirmiers, les travailleurs sociaux, les intervenants de l'aide à l'enfance et... les avocats quand ceux-ci commence à jouer un autre rôle que celui de simple avocat, quand la distance professionnel-client commence à s'effacer », explique la directrice du programme d'intervention de crise au Groupe santé Physimed. En fait, l'épuisement professionnel n'est pas un phénomène rare chez les avocats. Il est évident que les avocats font face à des pressions que de nombreuses autres professions ne connaissent pas. Épuisement professionnel, la définition Il est relativement facile, à première vue, de confondre les symptômes de l'épuisement professionnel avec ceux de la dépression. Vers une hygiène de vie

sante-mentale-vie-professionnelle.pdf

Related: