background preloader

Focus sur les Data

Facebook Twitter

Terra Data - Expositions passées - Dominique Cardon - Nos vies à l'heure des big data. Algorithmes : l’heure de la grande régulation. Par Gautier Roos, France Télévisions, Direction de la Prospective C’est devenu une évidence, partagée bien au-delà du cercle des spécialistes du numérique, qu'il est temps de discuter : les algorithmes nous gouvernent.

Objet de débats publics récurrents (pensons au phénomène des bulles de filtres, réapparu au moment de l’élection de Trump), ils sont aujourd’hui au cœur des enjeux de régulation de l’économie numérique. Problème : leur architecture complexe et leur fonctionnement opaque rendent souvent difficile la justification de tel ou tel résultat dans un moteur de recherche par exemple. Après avoir été épinglé pour avoir placé en tête des résultats un site négationniste, Google s’est justifié de la sorte : l'algorithme fait des choix basés sur des critères objectifs, et sa page n’est que le reflet du monde tel qu'il est. Le tri des résultats ne vous plaît pas ? On le voit bien : des problèmes éthiques, sociaux et économiques inédits se posent pour le régulateur. Unfiltered.news. La data dans tous ses états. Comprendre le Big Data à travers les films de cinéma. Le Big Data, tout le monde en parle et pourtant, nous ne réalisons pas à quel point ces nouvelles technologies nous touchent tous les jours.

Sans que nous y ayons pris garde, nos vies sont devenues de plus en plus « digitales » et génèrent un flot ininterrompu de données. Ce déluge de données serait-il en train de révolutionner notre façon d’expérimenter et de comprendre le monde, voire... De le prédire ? Qu’est-ce que le Big Data ? Et si le cinéma hollywoodien avait justement anticipé cette révolution du Big Data, et qu’il nous livrait toutes les clés pour le comprendre ? Un souci technique avec ce cours, pour accéder aux exercices ou corriger les activités ? La vie privée et les travailleurs de la donnée (Le Monde, 22 janv. 2018) Dans Le Monde du 22 janvier 2018, je publie avec Paola Tubaro une tribune à l’occasion des 40 ans de la CNIL. Attention : La tribune a été traduite en portugais et publié sur le site brésilien Outras Palavras.

Notre vie privée, un concept négociable Antonio Casilli (Télécom ParisTech/EHESS) et Paola Tubaro (CNRS) La défense de nos informations personnelles ne doit pas exclure celle des droits des travailleurs de la donnée L’idée que nous nous faisons de la vie privée a profondément changé ces dernières années. Lorsque, en 1890, les juristes américains Samuel Warren et Louis Brandeis définissaient the right to privacy comme ” le droit d’être laissé en paix “, ils ignoraient qu’un siècle plus tard, cette définition n’aurait pas de sens pour 4 milliards d’êtres humains connectés. Nos informations ne sont plus ” chez nous “. Exit la notion de privacy comme pénétration qui était à la base de la loi Informatique et libertés de 1978, place à celle de privacy comme négociation. Les travailleurs de la donnée d’Antonio Casilli. A qui appartiennent nos données personnelles ?

"La vie privée a changé de visage, elle a arrêté d'être un droit individuel pour devenir une négociation collective. Pas au sens commercial du terme, mais au sens syndical. " Antonio Casilli Notre invité est le sociologue Antonio Casilli, spécialiste des réseaux sociaux, maître de conférences en Digital Humanities à Telecom ParisTech et chercheur associé au Centre Edgar-Morin (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris). Auteur en 2010 de Les liaisons numériques (Editions du Seuil, Paris, 2010), sur les nouvelles formes de sociabilité contemporaine, et en 2015 avec Dominique Cardon de Qu’est-ce que le digital labor?

Chez INA Editions, un essai sur l’impact des plate-formes numériques sur nos manières de travailler. Dans une tribune parue récemment dans le Monde, il revient sur cette idée que la protection de nos données personnelles ne doit pas exclure celle des droits des travailleurs du cliqu. Sons diffusés : RGPD / GDPR : On répond à vos questions avec la CNIL. NOTHING TO HIDE documentaire (français, film complet HD) À propos. How Google Search Works | Search Algorithms. 8 faits intéressants que vous ignoriez sur l'algorithme de Google. Depuis déjà plus de vingt ans, Google fait partie de notre quotidien. Avec un tel passé, il doit bien y avoir des anecdotes amusantes à son sujet. Les algorithmes peuvent se révéler vraiment captivants, après tout, ce sont eux qui fournissent des résultats pour chacune de nos recherches sur internet.

Mais comment fonctionne l'algorithme de Google et comment a-t-il évolué au cours de ces nombreuses années ? Cet article rassemble des informations intéressantes et amusantes sur l'algorithme de Google et la façon dont il a façonné la manière dont nous effectuons des recherches aujourd'hui. Qu'est-ce qu'un algorithme ? Pour citer Google, « les algorithmes sont les processus et formules informatiques qui prennent vos questions et les transforment en réponses ». Bien heureusement, Google a développé un algorithme qui peut lire, à une vitesse inimaginable, différentes informations sur les pages web et il détermine leur probabilité de pouvoir répondre à votre question. Comprendre l'algorithme de Twitter dans le fil d'actualité. L’annonce par Twitter d’utiliser un algorithme pour afficher les Tweets dans votre fil pour plus de pertinence date déjà de 2016.

Largement critiqué par les utilisateurs et les activistes pour son aspect de « bulle de filtres », Twitter a été obligé de passer par là pour plusieurs raisons. La première concerne le nombre d’utilisateurs. Avec plusieurs centaines de millions d’utilisateurs, l’affichage des Tweets, pour rester pertinent, doit générer de l’engagement et des connexions multiples de la part de la communauté. Deuxièmement, l’ensemble des plateformes sociales, tout comme de services (cf. Google ou Amazon) utilisant un algorithme pour générer des résultats, ont vu leur chiffre d’affaires s’accroitre. De quoi donner le « go » à cette mise en place qui a bouleversé le principe originel du réseau social. Cette capture-écran de mon fil d’actualité est assez représentative de l’impact de l’algorithme de Twitter sur cet emplacement. Que faut-il en conclure ?

Décrypter l’algorithme de Twitter. L’algorithme : une notion info-documentaire à didactiser ? Introduction Au cours d’un autre article1, nous avons présenté sous la forme d’une synthèse le contenu du dernier ouvrage de Dominique Cardon, sociologue spécialiste du numérique et d’Internet, publié en octobre 2015 et consacré aux algorithmes2. Cette lecture a amené le professeur documentaliste que nous sommes à s’interroger quant à la pertinence de considérer l’algorithme comme une notion info-documentaire et donc, par extension, de la didactiser.

Le premier chapitre du livre intitulé « Quatre familles de calcul numérique », sur lequel s’appuient en grande partie les considérations qui vont suivre, offre beaucoup de matière abondant en ce sens. C’est pourquoi nous souhaitons ouvrir le débat sur l’accueil de l’algorithme dans la famille des notions info-documentaires. 1. Considérer l’algorithme comme une notion info-documentaire peut sembler, de prime abord, un peu étrange. 2. Le tableau ci-dessous, élaboré par Dominique Cardon, offre une vision synthétique de ces quatre familles4. 3.

Petite histoire de l'intelligence artificielle | Dossier. Au milieu du XXe siècle, les travaux de McCulloch et Pitts sur les neurones artificiels simulant les lois de la logique (1943) et ceux de Turing, concernant une machine universelle capable théoriquement de résoudre tous les problèmes en manipulant des symboles (1936, 1950), ont amorcé l'idée qu'il était possible qu'un système artificiel puisse être aussi performant qu'un esprit humain. Plongez au cœur de l'histoire de l'intelligence artificielle. L'apparition de l'intelligence artificielle En 1956, l'avènement de l'intelligence artificielle (nom donné par McCarthy) a suscité la conception de systèmes ayant pour objectif délibéré de modéliser la complexité de l'intelligence humaine. Les chercheurs ont conçu ces systèmes comme des cerveaux isolés d'un corps, excluant l'action dans l'élaboration de leurs connaissances.

Des réalisations semblaient prouver, par leur efficacité, que des ordinateurs pouvaient se passer d'organes sensoriels et moteurs pour raisonner ou communiquer. Jean-Gabriel Ganascia, l'IA et moi. Troisième grand explorateur cette semaine, un explorateur qui parcourt un territoire qui reste encore largement inexploré ou plutôt, un territoire qui nourrit tous les fantasmes, toutes les peurs et tous les espoirs : celui de l’Intelligence Artificielle, une expression aujourd’hui lexicalisée, courante mais qui regroupe autant de réalités que de fantasmes bien distincts. A l’heure où les géants du numérique investissent massivement pour produire des Intelligences Artificielles, qui elles-mêmes produisent des IA de plus en plus performantes… Jusqu’où peut donc s’étendre ce continent synthétique ?

Jean-Gabriel Ganascia est notre invité pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode Scientifique. Le reportage du jour L’intelligence sociale sera-t-elle le prolongement de l’IA ? Écouter LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage "La Robotique sociale" Les références musicales Le titre du jour : "You've got to learn" par Nina Simon Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy. Démythifier l'intelligence artificielle et ses prédictions apocalyptiques. L’intelligence artificielle : l’avenir de l'homme... ou sa fin programmée ? Free games with AI | Jean-Gabriel Ganascia | TEDxISTEC. [#Éducatectice] Quelle place pour l’Intelligence Artificielle dans l’École de demain ?