background preloader

Féminisme

Facebook Twitter

Arguments anti-féministes (2) « Tu es trop agressive, cela nuit à ton message  Agressive: se dit en particulier d’une féministe avec laquelle on est en désaccord.

Arguments anti-féministes (2) « Tu es trop agressive, cela nuit à ton message 

Étrangement, c’est l’un des arguments les plus difficiles à contrer. Pourquoi? Viola Davis’s Emotional Emmys Acceptance Speech. L'afro-féminisme, c'est quoi ? — Je veux comprendre. Un récent article du Figaro s’est interrogé sur l’exclusion des minorités au sein du féminisme français. Des associations comme Osez le féminisme ont été pointées du doigts et accusées de ne pas intégrer les questions raciales dans un féminisme pensé par des femmes blanches issues d’un milieu social aisé. L’article expliquait la naissance d’un mouvement identitaire pour des femmes qui sont soit invisibles médiatiquement, soit assimilées à la délinquance ou à l’exotisme. Ces femmes tentent, de leur côté, de se détacher de cette image stéréotypée façonnée par les hommes mais aussi par les personnes occidentales en général, et essayent de se défaire des diktats de beauté qui les poussent à ressembler aux femmes caucasiennes, puisque le féminisme de France ne les aidera sans doute pas à le faire.

Qu’est ce que l’afro-féminisme et pourquoi est-il nécessaire ? VersoBooks.com. Le cinéma se féminise lentement, mais surtout au profit d’héritières. Le Festival de Cannes est devenu un observatoire de la condition cinématographique des femmes depuis une tribune retentissante parue en 2012 à l’initiative du collectif féministe « La Barbe » (Le Monde daté 12 mai 2012).

Le cinéma se féminise lentement, mais surtout au profit d’héritières

La missive, signée par la comédienne Fanny Cottençon, l’écrivaine Virginie Despentes et la réalisatrice Coline Serreau, avait fait souffler un vent de polémique sur la Croisette en pointant la duplicité coupable du Festival, consistant à mettre à l’honneur le glamour des actrices sans jamais reconnaître le talent des réalisatrices. De ce point de vue, la Sélection officielle opère cette année un tournant de façade. La Tête haute d’Emmanuelle Bercot figure en ouverture et en Sélection officielle, mais pas en compétition. Voilée et féministe de gauche ? Sylvia Nerina Les temps changent, l’oppression sexiste évolue et prend de nouvelles formes, mais certaines lignes directrices restent, comme notamment l’entrelacement entre sexisme et racisme qui donne toujours des cocktails détonants.

Voilée et féministe de gauche ?

Le débat autour des « filles voilées » a fait couler beaucoup d’encre. Alternative libertaire. Revenir sur l’histoire des féministes noires permet de comprendre le concept d’intersectionnalité des rapports sociaux (de sexe, race, classe...).

Alternative libertaire

En effet, ce sont aux luttes et aux analyses des Black feminists que l’on doit en grande partie cet apport majeur pour l’analyse des rapports de pouvoir. Le féminisme Noir [1] émerge dans les années 1970-1980 aux États-Unis dans un contexte marqué par de multiples mouvements sociaux (mouvement contre la guerre au Vietnam, mouvements des droits civiques...). Il est le fruit d’un héritage historique multiple. L’histoire du féminisme noir est indissociable de l’histoire de l’esclavage nord-américain et des mouvements abolitionnistes. A partir de la deuxième moitié du XIXe siècle, des femmes Noires et blanches s’associent pour combattre l’esclavage au Sud des États-Unis.

Effets de l'esclavage sous un angle économique. Dans le précédent article publié, j'ai parlé d'une prise de notes d'un cours d'Histoire moderne sur la traite négrière.

Effets de l'esclavage sous un angle économique

Donc, j'ai repris des avis faits par des historiens. Maintenant, regardons, si vous le permettez, ce que pensent les économistes sur la question de l'esclavage envers les noirs, et plus précisément, l'impact que l'esclavage a (ou a eu selon certains) sur les économies du continent africain aujourd'hui. Beautés noires : La femme noire et le white gaze. [Trigger Warning/Avertissement : agressions sexuelles, violence, spoile] Si vous suivez How to get away with murder, vous n’avez pas manqué la scène marquante où l’héroïne se démaquille et se dévêtit de tous ces apparâts pour se révéler à elle-même dans son miroir.

Beautés noires : La femme noire et le white gaze

Cette scène a énormément tourné sur les réseaux sociaux entre les femmes noires. Mais pourquoi ? En quoi la mise à nu d’une femme noire devant son miroir, ôtant sa perruque, est-ce significatif ? La beauté noire a toujours été synonyme d’une laideur imposée, à l’opposée des modèles de beauté blancs véhiculés en Occident. “Belle”, un long métrage qui suit la construction d’une jeune femme métisse dans sa famille blanche noble, dans l’Angleterre victorienne (2014) 1. Dans 12 years a slave, Patsey est une jeune esclave noire. Not all men comic. « Les femmes musulmanes sont une vraie chance pour le féminisme ». Entretien avec Zahra Ali.

Zahra Ali est engagée depuis de nombreuses années au sein de dynamiques musulmanes, féministes et antiracistes.

« Les femmes musulmanes sont une vraie chance pour le féminisme ». Entretien avec Zahra Ali

Elle est doctorante en sociologie à l'EHESS et à l'IFPO. Elle vient de publier Féminismes islamiques où elle donne la parole à des chercheuses et militantes investies dans les mouvements du féminisme islamique (Omaima Abou-Bakr, Zainah Anwar, Margot Badran, Asma Barlas, Malika Hamidi, Saida Kada, Hanane al-Laham, Asma Lamrabet et Ziba Mir-Hosseini).

Dans cet ouvrage, elle défend la nécessité de « décoloniser le féminisme » afin de le renouveler. « Sexes et races, deux réalités : une réponse à Nancy Huston et Michel Raymond. La romancière Nancy Huston et Michel Raymond, "spécialiste de biologie évolutionniste", ont publié le 17 mai dans Le Monde une tribune intitulée "Sexes et races, deux réalités".

« Sexes et races, deux réalités : une réponse à Nancy Huston et Michel Raymond

La première a publié récemment un ouvrage qui se veut une charge contre la fameuse "théorie du genre": Reflets dans un oeil d’homme (Actes Sud, 2012). Son cheval de bataille: la reconnaissance du déterminisme biologique façonnant notamment les comportements sexuels des hommes et des femmes, qui serait nié par le genre, présenté comme une idéologie. Il faut, écrit-elle, replacer l’humain dans une continuité biologique avec le règne animal, continuité qui se manifesterait par exemple ainsi: Grossièrement exprimé, les jeunes femelles humaines tout comme les guenons tiennent à séduire les mâles, car elles veulent devenir mères. Pour atteindre cet objectif, elles se font belles. Gradient Lair. In HuffPo UK, Adele Wilde-Blavatsky published a piece titled Stop Bashing White Women in the Name of Beyonce: We Need Unity Not Division.

Gradient Lair

Yes, the piece is as offensive as the title and I’ve responded to some of it below, her portion in blockquote: Over the last few days, I have read a few articles in the media rightly congratulating the brilliance of Beyonce’s new album but also bizarrely claiming it is somehow a slap in the face to ‘white feminism’. While it may be true that certain female writers or journalists (including women of colour) may have said things that challenge Beyonce’s stance and influence on certain women’s issues, such voices by no means speak for ‘all’ women, including white women.

Gradient Lair. On my post Who Can Be A Womanist, alavendermenace left this comment:

Gradient Lair

The Atlantic Article, Trickle Down Feminism, and my Twitter Mentions. God Help Us All. This is one of those posts that can go nowhere but down. There are things you simply cannot do in this life and slaying unicorns is one of them. What do I mean by “slaying unicorns”? It’s an old Livejournal term. It means providing evidence that one’s sacred emotional belief or object is either not a) universal b) all that great or c) grounded in reality or supported by empirical evidence. I am really, really bad about this. Remembering Malcolm X. Yesterday was the 46th anniversary of Malcolm X’s assassination. As a feminist, I have always been very drawn to Malcolm’s ideological transformation. After reading his autobiography, I saw Malcolm less as a sexist and more as a man who was prompted to reevaluate his world view because of sexist injustices against women.

It is no secret that his break with the Nation of Islam was primarily motivated by Elijah Muhammad’s affairs with his young secretaries where he fathered 6 children. Malcolm X: Sexist or Feminist. William Sales’ From Civil Rights to Black Liberation: Malcolm X and theOrganization of Afro-American Unity focuses mainly on Malcolm’s ideology following his split with the NOI due to the fact that Sales is writing specifically about thecreation and decline of the OAAU which occurred after his split with the Nation. Malcolm X and Black Women: Struggling For Closure. Gradient Lair.