background preloader

Courants pédagogiques, débats, etc.

Facebook Twitter

Stella Baruk - réseau Canopé. La méthode Félicitée dans l'émission "Sans Chichis" de la RTBF. Evaluer, en pédagogie Freinet, est-ce concevable. "SECTEUR ÉVALUATION Evaluer, en pédagogie Freinet, est-ce concevable ? Si les enfants de nos classes exercent un certain pouvoir de décision sur l'organisation des activités, sur leur contenu, sur les structures institutionnelles de ta classe, sur l'emploi du temps et sur la vie sociale même du groupe, pourquoi n'auraient-ils pas, dans la même démarche, la possibilité d'exercer ce même pouvoir au niveau de l'évaluation de leurs savoirs et savoir-faire ?

Pourquoi n'effectueraient-ils pas eux-mêmes, ou ne participeraient-ils pas à cette évaluation ? Cette conscientisation de leurs responsabilités au sein du groupe-classe, cet éveil à l'appréciation individuelle ou collective de leurs travaux, cette prise en charge plus précise de leurs capacités donnent droit à la parole. Mais, pour l'heure, ce sont bien les adultes qui décident pour les enfants, pour leur devenir.

Alors, de quoi on parle ? Pourquoi on parle ? Résolution #11 : Apprendre les leçons en classe avec les élèves. On sait bien que nos élèves ne sont pas égaux devant le travail à la maison. Il y a ceux qui n'ont pas assez de place, ceux qui n'ont pas assez de calme, ceux qui n'ont pas envie, ceux qui n'ont personne pour les "faire réciter"... On sait aussi que c'est important d'apprendre aux élèves à apprendre leurs leçons. Apprendre à apprendre. Alors, j'essaie d'apprendre les leçons avec les élèves, en classe. Concrètement, cela peut se traduire par : Prendre la petite fiche "Ce que je dois savoir", lire les questions une par une, et demander aux élèves d'y répondre.

Etc... pour qu'une grosse partie du travail de mémorisation soit fait en classe, non seulement pour qu'ils retiennent, mais aussi pour qu'ils apprennent à apprendre. Pour lire les résolutions précédentes : clic. Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple. La Pédagogie ouverte est une adaptation des concepts fondateurs de la démocratie ouverte au monde de l’éducation. Armel LeCoz et Cyril Lage ont réalisé un schéma très clair de la démocratie ouverte (organisée autour des trois piliers : coopération, transparence et participation). L’objectif est alors de voir comment ces mêmes principes peuvent se vivre dans un contexte de formation. pédagogie ouverte Je vous propose de voir comment ils peuvent se décliner en analysant un module de formation de BTS IRIS de 38 heures.

Le sujet abordé était « XML et JSON : formats d’échange de données sur le web ». Très vite, nous sommes partis sur l’idée de travailler sur l’Open Data, concept émergeant dans le monde de l’informatique. 1 – Premier pilier : la coopération Un deuxième aspect de la coopération réside dans l’organisation du travail des étudiants, en exploitant des pédagogies actives (pédagogie par projets, approche par problèmes). 2 – Deuxième pilier de la pédagogie ouverte : la transparence.

Les appréciations : Une bonne intention parfois mal maîtrisée. Quel rôle jouent les appréciations portées sur les bulletins et les copies ? Comment les décrypter et en comprendre le sens ? Gilbert Longhi nous aide à mieux saisir les enjeux des outils de base de la communication entre l'Ecole et la famille. Il nous offre même un "lexique du prof" pour bien comprendre ce que les mots veulent dire...

Un rapport récent de l’inspection générale aborde la question des commentaires en toutes lettres que les enseignants apposent à côté des notes chiffrées données aux élèves (1) . Les inspecteurs et inspectrices Charbonnier, Houchot, Kerrero, Moutoussamy et Thollon, dépassant le sens littéral des appréciations avancent l’idée d’une violence graphique propre à l’écriture ou à la présentation physique. Lexique des professeurs Le vocabulaire utilisé dans les appréciations est difficile à interpréter tant pour les élèves que pour leurs parents.

ACCEPTABLE. S’ACCROCHER. ASSURANCE. ATTENTIF. BAVARD. CAPACITÉS. CONVENABLE. DECEVANT. DÉCROCHER. DIFFICULTÉS. EFFORT.

Reportages, vidéos

Courants pédagogiques. La configuration et la salade. Entre la « configuration » des élèves, à qui l’on demande de « faire pareil » que le maître, et la pédagogie de la salade, où l’on se conterait de regarder « pousser » les enfants pour ne pas entraver leur créativité, Sylvain Connac défend l’hypothèse qu’il existe un juste milieu. C’est une trivialité que de penser l’acte d’éduquer comme une activité complexe. Elle est traversée par ce que les philosophes appellent des apories. Ce ne sont rien d’autres que des contradictions associées dans l’agir, qui conduisent les éducateurs à toujours rechercher des équilibres instables. L’une d’elle est merveilleusement expliquée par Daniel Hameline sous le nom du Domestique et de l’Affranchi (éditions Ouvrières, 1977).

La pédagogie de la configuration voit l’éducateur, et plus spécifiquement l’enseignant, organiser sa classe et ses cours de telle manière qu’ils visent à faire acquérir des pratiques expertes. Se laisser conduire Des élèves passifs... ... ou égoïstes ? Oxymore ou sublimation. Grâce à la répétition, cette instit fait des miracles. Dans les Vosges, elle met en œuvre un apprentissage différent qui rejoint la ligne fixée récemment par le ministère de l’éducation nationale. Dix-neuf élèves posent leurs mains devant les yeux. Ils cherchent dans leur mémoire la dernière leçon de sciences.

Une élève va au tableau et, petit à petit, retrouve les propriétés de l’aimant. Toute la classe de CM1 et CM2 se met alors à applaudir. La fillette se rassoit, sourire aux lèvres. Personne ne bavarde, pas un ne s’agite, tous regardent la maîtresse, attentifs. Certes, elle a de beaux yeux verts, mais surtout elle ne cesse de sourire et jamais ne hausse le ton. Quelle magie opère sur ces élèves modèles de Docelles, petit village des Vosges ? De plus en plus d’enseignants séduits En ce début d’année scolaire, sa démarche connaît un succès croissant.

Comment les enfants apprennent-ils ? Dans sa démarche, qui suit les programmes, elle limite les moments d’apprentissage à vingt minutes par matière. Par Dominique Perrin. La méthode Freinet, une pédagogie innovante au cœur de l'école publique. Un reportage de Delphine Roucaute Dans la classe réunie en cercle, les propositions fusent tous azimuts. Pour la plupart âgés de 9 ans, les vingt-huit élèves débattent pour savoir comment organiser l'accès aux ordinateurs pour les exposés. Au bout d'un moment, l'institutrice, Emilie Lassau, lève la main pour intervenir : « Un problème est soulevé, il faut maintenant trouver une solution. » Vote à main levée sur les propositions de deux élèves. L'ordre du jour du « conseil de gestion de classe » peut continuer à être déroulé, enfants aux manettes. Hebdomadaire dans cette classe de CM2 de l'école élémentaire de la rue Dunois, dans le 13e arrondissement de Paris, cet exercice d'autogestion est un moment fort de la pédagogie mise en place par Emilie Lassau, institutrice depuis onze ans, dont dix selon la méthode Freinet.

. « La pédagogie du travail choisi » Pourtant, il s'agit d'une méthode innovante, et bien spécifique. « Freinet, c'est la pédagogie du travail choisi, explique Emilie Lassau. Outil pour la classe : Changer sans tout changer. La pédagogie Freinet a besoin de temps pour s'installer. Libérer l'expression, engager la communication, susciter la coopération, inviter à l'autonomie sont des actions qui ne se décrètent pas. Leur mise en place dans la classe peut décaler peu à peu tout le fonctionnement de la classe et le rapport de chacun vis-à-vis des savoirs et des apprentissages. Cet outil est composé d'un livret de 104 pages pour l'enseignant et de 40 fiches pour les élèves en lien avec les activités proposées.

Les deux tables des matières Quelques extraits associant fiches enseignants (A..) et fiches élèves (E...) Extrait 1 Extrait 2 Extrait 3 Extrait 4. Outils pédagogiques et publications. Les publications de l'ICEM s'adressent aux enseignants, aux formateurs, aux éducateurs, aux étudiants et à tous ceux qui s'intéressent à l'éducation : pratiques et réflexions pédagogiques, travaux de recherche... Les livres, revues et brochures pédagogiques sont prolongés par des outils directement utilisables dans les classes de la maternelle au lycée.

Les publications de l'ICEM s'adressent aux classes où elles tiennent une place originale parmi les éditions destinées aux jeunes, non seulement de par leur origine mais également par leur mode de fonctionnement. Elles sont nées de la nécessité et continuent à répondre aux besoins des classes et à leurs préoccupations tout en offrant de nouvelles pistes de réflexion. Des outils pour la classe (gamme de fichiers, CD-Rom et DVD-Rom...), des documentaires (revues Premier et Second Degré, encyclopédies en ligne, fiches documentaires), une revue pour les apprentis lecteurs (Jmagazine). Questions de classe(s) Espace Profs & parents | gaiakids.be. Les empêchements à apprendre - Evaluer les écrits à l'école primaire - INRP groupe EVA.