background preloader

Lectures

Facebook Twitter

La communication numérique n’existe pas ! Partout en France, des formations intitulées « communication numérique » se voulant dans l’ère du temps se substituent à des formations qui sont pourtant socialement innovante. Un tel mouvement est parfois – fort heureusement – contesté [1], mais nous voudrions, ici, remettre en cause le terme même de « communication numérique » qui, au mieux, est un raccourci utilitariste et paresseux, au pire un oxymore révélateur d’une confusion théorique. Dire que la communication numérique n’existe pas n’est pas qu’une provocation, qui, à l’image de Baudrillard [2], cherche à réveiller l’intelligence critique du public en dénonçant le simulacre médiatique qui ne nous permet plus de distinguer le réel du virtuel. C’est, certes, une provocation visant à briser le « cercle de l’évidence » dans lequel nous plonge le « bluff technologique » [3].

Effectivement, derrière l’appellation « communication numérique » se cache une conception utilitariste de la communication. Eric Dacheux. "Il faut laisser à la société civile plus de droit à l'initiative et à l'expérimentation" (Cynthia Fleury) La théorie du document de Robert Escarpit ou Des héritages en Information-Documentation : | Cultures de l'Information. Les 20 et 21 septembre 2018 se tient à Bordeaux un colloque international, qui a pour but de penser les héritages de la pensée de Robert Escarpit pour les Sciences de l’information et de la communication. Les organisateur de ce colloque supposent que « l’audace et la curiosité de Robert Escarpit,qui lui ont permis de participer à l’institutionnalisation de nouvelles approches de la culture de masse et du document peuvent trouver un écho avec les préoccupations scientifiques actuelles » (Extrait de l’appel à communication du colloque).

De fait, l’organisation de cette manifestation nous a interpelés, et c’est ainsi qu’avec Vincent Liquète et Anne Lehmans, nous avons proposé une communication inscrite spécifiquement dans le champ des cultures de l’information, particulièrement de l’information-documentation et de l’éducation à l’information. La théorie du document de Robert Escarpit : Filiations et Affiliations pour penser les cultures de l’information Bibliographie BALTZ, Claude (1998). Edgar Morin ou l’éloge de la pensée complexe. De la chanson aux mésaventures des partis politiques en passant par la mondialisation ou la laïcité, Edgar Morin est un curieux-de-tout. Mais ce qui le caractérise plus encore, c’est sa forme de pensée, dans laquelle tout est tissé ensemble. Rencontre avec le père de la pensée complexe, dans cet entretien paru en mai dans la revue « Carnets de science ». La version longue de cet entretien a été publiée dans le numéro 4 de la revue Carnets de science.

(link is external) Le temps lui a façonné une allure de vieux sage, mais Edgar Morin reste plus que jamais l’anthropologue de notre société contemporaine. Auteur d'une oeuvre monumentale, « La Méthode », publiée sur près de trente années, Edgar Morin ne se lasse pas d'expliquer encore et toujours en quoi la pensée complexe qu'il y a construite est le meilleur instrument pour comprendre le monde dans toute sa diversité. Catherine GUGELMANN/Opale/Leemage Sommes-nous là dans cette pensée complexe que vous défendez inlassablement ? Micro-contenus et snacking content : explications et bonnes pratiques. Gamers, artists, and citizens. Gamers Learning is the new literacy. Personal computers are just one example. We buy new ones every few years.

Operating systems change. By not being active learners we lose the agility to react quickly to changing situations. “Statistics Canada estimates 158,400 people aged 55 to 64 were handed permanent layoffs in 2015. When our son was in junior high school he came home one afternoon and said, “There seem to be two types of people, Dad.” How do gamers learn? There are similarities in learning how to participate on the Internet or the Web. Learning is the only literacy that will enable us to counter the negative effects of digital technologies.

Being an active learner by connecting with others outside our everyday lives can expose us to a diversity of skills, knowledge, and perspectives. Artists Artists are like gamers as they too have to fail many times as they master their craft. The artistic mindset is essential to help navigate the complex relationships of the network era. Smartflats, le luxe d’un hôtel allié au confort d’être chez soi - Adresses Incontournables. 5 ways chatbots are revolutionizing knowledge management. L’accès aux choses. Généralement associé à la Gestalttheorie, Fritz Heider est passé à la postérité comme psychologue. On retient surtout de lui ses travaux concernant les relations interpersonnelles et sa notion d’attribution causale — laquelle vise à décrire comment les personnes observent, expliquent et jugent les événements auxquels ils assistent ou les comportements d’autrui en leur assignant différents types de causes. Malgré l’importance de ces apports, avant la récente parution de Chose et médium, aucun n’ouvrage de l’auteur n’avait été traduit en français.

Cette publication ne peut, en ce sens, que se voir saluée. Il ne faut cependant pas se méprendre, le texte dont il est ici question ne relève pas du domaine de la psychologie ; quand il l’écrit, Heider ne s’y est pas encore converti. Quelques discrets surgeons des considérations à venir poignent, certes. Le caractère transitif de l’expérience Entrée du médium La distinction qui donne son titre à l’ouvrage acquiert alors toute son épaisseur. E. Pour une téléologie du numérique. Peter Sloterdijk und die Künstliche Intelligenz, oder: Götterdämmerung und antimoderne Hysterie « Nick Haflingers Blog. Anlässlich seines 70. Geburtstags erschien im Suhrkamp-Verlag 2017 ein weiterer Band von Peter Sloterdijk mit dem Titel „Nach Gott“, eine Sammlung von Vorträgen und Aufsätzen.

Der erste, neu verfasste Beitrag titelt mit „Götterdämmerung“ und befasst sich mit den „Verständnissen“ unserer „Gegenwart als Zeit wachsender Komplexitäten und Kompliziertheiten“.[1] Es darf bemerkt werden, dass Sloterdijk zu einer Minderheit gehört, die zwischen Kompliziertheit und Komplexität eine scharfe Unterscheidung trifft. Denn sonst hätte ihm – wie vielen anderen – einer der beiden Begriffe gereicht. Gleichwohl gilt der Philosoph als umstritten. Das gilt aber im Grunde für Jeden, dessen Denken in Texten mit einer gewissen Komplexität kondensiert. Zwei Zeitgenossen, die ihn verteidigen, möchte ich vorab nennen. Was mich betrifft, so gebe ich freimütig zu, dass mir seine Einlassungen vor einigen Jahren zur „gebenden Hand“ zu Staat und Steuern, überhaupt nicht gefallen haben.

Sprache als Wahrnehmung. Classement des business schools, effet Matthieu et big data  | Cracking the management code. Tout le monde connait l’effet Matthieu au moins dans ses effets. Rappelons-nous : l’effet Mathieu a été mis en évidence par Robert Merton en 1968, quand il a observé que les travaux des scientifiques prestigieux sont mieux reconnus que ceux de chercheurs moins connus même s’il s’agit de travaux similaires. Comme il est dit dans l’évangile selon Saint Matthieu (Matthieu 13 :10-17) : « On donnera à celui qui a et il sera dans l’abondance, mais celui qui n’a pas, on lui ôtera même ce qu’il a. ». Ce que dit autrement le dicton populaire : « On ne prête qu’aux riches … » ou encore l « L’argent va à l’argent ».

L’effet Matthieu dans les Business Schools Or, il apparaît de plus en plus que cet effet Matthieu fonctionne à plein dans les classements des business schools, avec trois déclinaisons : 2/ L’ « auto-prophétie » : le classement jouant à plein dans le choix des étudiants et des prescripteurs (professeurs de lycée, de classe prépa, familles ..). Disrupter ? L’arrivée des big data. Noesia 2017 001. How Google Maps and Waze May Be Making Traffic Worse. What is the price of anarchy? Technically, in transportation engineering, the price of anarchy describes the difference between what happens when every driver selfishly picks the fastest route and what the socially optimal traffic outcome would be. In the pre-mobile-app days, drivers’ selfishness was limited by their knowledge of the road network. In those conditions, both simulation and real-world experience showed that most people stuck to the freeways and arterial roads. Sure, there were always people who knew the crazy, back-road route, but the bulk of people just stuck to the routes that transportation planners had designated as the preferred way to get from A to B.

Now, however, a new information layer is destroying the nudging infrastructure that traffic planners built into cities. In some happy universe, this would lead to socially optimal outcomes, too. In the Cal Future talk, Bayen walked through a simulation created in the commercial-transportation simulator Aimsun. Appel collectif de soutien aux conclusions du Rapport Notat Senard sur l’entreprise et l’intérêt général. L’entreprise, qui aujourd’hui n’est pas définie en droit, pourra prendre son autonomie et progresser sous l’œil protecteur d’une gouvernance responsable… La publication du rapport de Nicole Notat et Jean-Dominique Senard sur l’entreprise et l’intérêt collectif marque une étape dans la préparation de la future loi PACTE.

Avec quelques collègues, nous nous sommes mobilisés pour rassembler les acteurs de la RSE, du développement durable, de la gouvernance et de l’entrepreneuriat afin de soutenir collectivement les propositions de ce rapport, qui ouvrent la voie d’une entreprise plus responsable et durable. N’hésitez pas à propager cet appel autour de vous, au sein de vos organisations et dans vos réseaux… Les personnes et les organisations signataires se proposent, chacune dans leur domaine, d’œuvrer à la pédagogie de ce rapport, à sa mise en application dans les entreprises et à en porter les orientations en faveur d’une économie préoccupée par le long terme. Signataires au 28 mars 2018 : (20+) Le scandale Facebook pose avant tout une question politique. D’abord il y a l’évidence. A l’évidence, quiconque peut disposer d’une partie substantielle et suffisamment ciblée des données collectées et agrégées par Facebook dispose d’un outil d’influence absolument redoutable et tout à fait inédit à l’échelle de l’histoire de l’humanité et de la manipulation de l’opinion.

Quantitativement et qualitativement, jamais aucun média n’avait été en capacité de disposer d’autant de données privées et intimes sur autant de personnes en temps réel et à flux constant (plus de 2 milliards d’utilisateurs). «Une version postmoderne de la Stasi», pour reprendre la formule de Julian Assange. Mais en pire. Facebook et Cambridge Analytica n’ont pas «fait l’élection» Mais attention à ne pas rater l’essentiel des enjeux de cette affaire. D’autant que rien n’est vraiment nouveau. A lire aussi :Scandale Facebook : les petits remèdes du Dr Zuckerberg Facebook et son projet politique Quel impact sur les comportements ? Ne pas se tromper de cible.

Les objets connectés font maintenant partie de notre quotidien. Présentée il y a quelques années comme LA grande révolution du XXIe siècle, l’internet des objets est un sujet passé comme de nombreux autres (one to one, big data, social business… ). Pourtant, le segment des objets connectés et autres wearables continuent d’innover et de séduire toujours plus de particuliers et d’entreprises. Si l’IoT souffre toujours des mêmes problèmes (sécurisation, confidentialité, confiance, standardisation…), les ventes sont conformes aux prévisions et les usages se multiplient.

Outre les statistiques, il est important de comprendre que les objets connectés font partie d’un tout et que leur succès est lié à celui d’autres domaines d’innovation comme l’intelligence artificielle ou les interfaces naturelles. Presque 15 milliards d’objets connectés (connectables ?) Il y aura 50 milliards d’objets connectés dans le monde d’ici 2025.

Ce n’est pas parce que les capteurs passifs forment l’essentiel du volume qu’il faut minimiser le marché des objets connectés. 5G, futur des usages mobiles : voici tout ce qui va changer. Nous avons (presque) tous l’habitude d’utiliser un réseau 4G au quotidien. Bien que certaines régions ne soient pas encore couvertes totalement par ce haut débit mobile, dans une course mondiale, les opérateurs et les fabricants anticipent déjà l’arrivée d’une nouvelle technologie encore plus rapide que la 4G : la 5G. Les États-Unis sont en bonne voie pour rendre accessible aux consommateurs la 5G en premier, bien que des pays d’Asie soient également sur la finalisation de quelques projets. Chaque mise en place va permettre de mener des tests sur de petites zones géographies. Les américains verront la 5G arriver à Sacramento, tandis qu’en Corée du Sud la technologie était déjà présente lors des JO de Pyeongchang.

En France, dix métropoles seraient d’ores et déjà éligibles. Orange va mener des expérimentations à Lille et Douai, tandis que Bouygues Telecom travaillera sur les villes de Lyon, Villeurbanne, et Bordeaux. Comment fonctionne la 5G ? Un socle de trois technologies Le streaming. Une future loi pour lutter contre les fake news - La rem. « Propager puissamment sur les réseaux sociaux une fausse nouvelle ne requiert que quelques dizaines de milliers d’euros et peut se faire dans l’anonymat. Les plateformes se verront imposer une transparence accrue sur les contenus sponsorisés afin de rendre publique l’identité des annonceurs et de ceux qui les contrôlent mais aussi de limiter les montants consacrés à ces contenus ». Ainsi s’exprimait le président de la République Emmanuel Macron lors de ses vœux à la presse le mercredi 3 janvier 2018. Un texte permettant de lutter contre la propagation des fausses nouvelles, ou fake news, pendant les périodes électorales est ainsi mis en chantier dès cette année.

La nécessité de lutter contre la diffusion de tels contenus s’est davantage fait sentir ces derniers mois, et notamment à l’occasion des élections présidentielles française et américaine. Des informations douteuses, issues notamment de médias russes tels Russia Today, ont ainsi pu viser certains candidats. Sources : Thierry Libaert, Le plan de communication – 5e édition. Définir et organiser votre stratégie de communication.

1L’ouvrage de Thierry Libaert, spécialiste des questions de stratégie de communication, se divise en trois parties. La première partie est dédiée à la phase amont du plan de communication. Après avoir énoncé les différents facteurs organisationnels et contextuels qui contribuent à remettre en question le plan de communication, l’auteur réaffirme sa pertinence. L’instabilité de l’environnement, le manque de visibilité au niveau des perspectives économiques et la nécessite d’une gestion flexible tendent à éroder l’impératif d’une communication planifiée. Or, selon l’auteur, le contexte actuel accroit l’exigence d’une réflexion stratégique préalable. 2Il définit le plan de communication comme « un outil opérationnel fournissant la programmation et le tableau de bord des actions à entreprendre ». 3L’auteur présente ensuite une série de fondements théoriques sur lesquels se baser pour concevoir le plan de communication, entamer une réflexion stratégique et penser la planification.

Le dirigeant et l’information: changement d’époque? C’est un grand patron, un très grand patron de l’une des plus puissantes entreprises françaises et même mondiales dans son secteur. Il me reçoit dans son vaste bureau meublé old fashion. Je lui montre ma liste de questions. Elles portent sur sa manière d’acquérir et de traiter l’information. Il jette un regard sur le papier. Relève la tête et ses lunettes et me jette : « Je ne vais certainement pas vous dire comment je traite l’information, ce serait dévoiler mon cerveau à mes concurrents qui en profiteraient pour me détruire. » Fin de l’entretien. Il se lève et, très courtoisement, me raccompagne.

Voilà les grands dirigeants face à l’information. Le travail de l’information Revenons brièvement sur un terme plus ambigu qu’il n’y paraît. L’information est donc un processus complexe, qui articule deux étapes. L’analogie avec la science de l’information – au sens informatique du terme – vient immédiatement. C’est pourtant un enjeu capital. Fonctions de l’information Le quotidien et l'avenir.

Quel modèle pédagogique pour l'apprentissage avec un mobile ? | Thot Cursus. Cette start-up veut télécharger votre cerveau (mais doit vous tuer auparavant) Blogue de Caroline Perron – La passion de la communication, one word at a time. Tous les numéros. L'enfer pendant deux ans chez Facebook: 51 cadres ou ex-employés balancent ! Les notifications des smartphones en questions. Conversations on Buddhism and Neuroscience With Matthieu Ricard and Wolf Singer - Awake Academy. Co-construction du savoir : une nouvelle façon d’apprendre et d’enseigner | Co-construire l'Avenir.

De Mandelbrot aux cygnes noirs. Les Cahiers européens de l'imaginaire — Le baroque. Et si les futurs « influenceurs » n’étaient pas humains ? 20180308 touscollectionneurs. Noesia 2018 02 cartographie des connaissances. Considering Community: Communities of practice as vital tools for knowledge management – Social in silico. Les arbres et les signes. Comment j’utilise les médias sociaux dans mes cours à l’université | RED. Dominique Cardon : "Le web est plus riche que les seules plateformes de réseau social". Éclairer le futur avec les théories du chaos. La censure a changé de visage, quel est le rôle des bibliothécaires? #abf29janvier - Pourquoi les banques vont disparaître. Un système d'enseignement secondaire Base|Zéro. Lire les forces telluriques avec les Aborigènes d’Australie - exposition Martumili — Art Aborigène d'Australie - Aboriginal Signature Estrangin gallery.

Instagram : Business model d’une plateforme de partage de photo | Digital Innovation and Change. Relation client : quand le numérique fait violence... et l’engendre. Présentation des Intelligences Multiples. Société | Dominique Wolton : « Internet renforce la segmentation et le communautarisme » Enseigner n’est pas une science, c’est une culture d’action éducative. CES 2018 : les 10 innovations bonnes pour la planète à ne pas r. Le changement perpétuel au cœur des rapports de domination. Ils ont marché sur mes rêves. Les contrats à impact social : une menace pour la solidarité. La connexion chinoise. CORDIER DesignH2PTM.

L'abduction: une pratique de la découverte scientifique et littéraire. Ne dites plus Smartphone ou Ordiphone, mais Mobile multifonction. Crise culture 6.2. LE gros chantier de 2018 : réduire la dette numérique. L'intelligence artificielle est un outil. Internet est mort, vive le Trinet ? Comprendre, en Intelligence Artificielle et Intelligence Humaine. Le Libellio d volume 13 numéro 4 Hiver 2017. Nouveautés 2017 | Thierry Libaert.