background preloader

Ville Chine

Facebook Twitter

Chine. Pékin : abattre les murs pour libérer les voitures. Pour diminuer les embouteillages, les autorités veulent démolir les enceintes entourant les nombreuses résidences fermées de la capitale.

Chine. Pékin : abattre les murs pour libérer les voitures

Une idée qui déclenche opposition et sarcasmes. Pékin vient d’annoncer son intention de faire abattre les murs entourant les quartiers fermés, dont les artères privatisées pourraient devenir désormais des voies de passage publiques. Shanghai. By HG Sempai · 23 août 2014 Un pearltrees sur le sujet Localiser et situer Shanghai L’étude de cas au format exe learning: shanghaiUn schéma sur les extensions du port de Shanghai pour illustrer une EDC sur le sujet Un extrait de la conférence d’Yves Boquet à Saint Dié permettant d’illustrer l’évolution du port de Shanghai: shanghai_evol_portUne carte sur le puissant hinterland du Yangzi au format pdf (shanghai_tete_dragon)

Shanghai

Métropolisation chinoise et villes nouvelles : l’exemple de l’aménagement polycentrique de Shanghai. En Chine, l’urbanisation est retardée jusqu’aux années 1990, puis s’accélère en périphérie des très grandes villes dès les années 2000.

Métropolisation chinoise et villes nouvelles : l’exemple de l’aménagement polycentrique de Shanghai

La ville de Shanghai, située en Chine de l’Est, connaît alors une croissance spectaculaire. Cette municipalité de rang provincial se rend capable de moderniser sa physionomie urbaine, de mobiliser l’ensemble de son territoire afin d’opérer un desserrement, puis un redéploiement polycentrique de ses activités et de sa population vers ses villes nouvelles. Depuis 1978, la population résidante totale de Shanghai a plus que doublé. En 2013, la municipalité accueille, sur un territoire de 6 340 km² (la moitié de l’Île-de-France), plus de 24,2 millions d’habitants résidants, dont près de 9,9 millions ne sont pas enregistrés à Shanghai (tableau 1). Tableau 1 : La population de la municipalité de Shanghai en 2013.

Les vélos abandonnés de Beijing. Pendant des décennies la Chine était le royaume du vélo, c’était le moyen de transport presque exclusif d’une grande majorité de la population et il faisait partie de la culture collective de ses habitants.

Les vélos abandonnés de Beijing

Tout ça a changé en quelques années avec l’arrivée en masse de la voiture qui l’a presque complètement éradiquée des rues. Le photographe Xiaomeng Zhao s’est demandé où étaient passés ces millions de vélos qui ne sont plus utilisés et s’est mis à leur recherche dans les arrière-cours et les contre-allées de Beijing. Vous pouvez voir le reste de ses photos sur son site. «Le miracle économique chinois aurait été impossible sans les travailleurs des sous-sols» FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN - Patrick Saint-Paul, correspondant du Figaro en Chine, a réalisé un livre-enquête au sujet du million de travailleurs pauvres qui vivent dans les sous-sols de Pékin.

«Le miracle économique chinois aurait été impossible sans les travailleurs des sous-sols»

L'envers du modèle chinois. Patrick Saint-Paul est correspondant en Chine du Figaro depuis 2013, après avoir couvert le Sierra Leone (Lauréat du prix Jean Marin des Correspondants de Guerre en 2000), le Libéria, le Soudan, la Côte d'Ivoire, l'Irak, l'Afghanistan, le conflit israélo-palestinien et l'Allemagne. Le peuple des rats, paru en 2016 chez Fayard est son premier livre. FIGAROVOX. - Votre livre Le peuple des rats décrit les vies d'un à deux millions de paysans venus habiter Pékin pour y travailler, et qui vivent de façon précaire dans les sous-sols de la ville. Ce phénomène est-il méconnu?