background preloader

Antoine Lavoisier

Facebook Twitter

Lavoisier four. Portraitlavoisier. Lavoisier. Antoine-Laurent Lavoisier a été le fondateur de la chimie moderne, né à Paris le 7 août 1743, mort sur l'échafaud à Paris le 8 mars 1794.

Lavoisier.

Fils d'un avocat au parlement, il perdit sa mère à l'âge de cinq ans et fut élevé dans les conditions modestes et laborieuses d'une bourgeoisie aisée. Elève brillant du collège Mazarin, grand prix de discours français en 1760 au concours général, son goût la porta bientôt vers l'étude des sciences naturelles. Ses premiers travaux sur l'éclairage des villes, sur la préparation d'un Atlas minéralogique de France, dirigé par Guéttard, sur le tonnerre et l'aurore boréale , sur l'analyse des gypses des environs de Paris, etc., commencèrent à le faire connaître comme un jeune homme intelligent. Antoine Lavoisier. Antoine Lavoisier né Antoine Laurent de Lavoisier le 26 août 1743 à Paris mort le 8 mai 1794 à Paris est un chimiste et philosophe français.

Antoine Lavoisier

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme[modifier] Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau. En 1789, Lavoisier, dans son Traité élémentaire de chimie parle de la matière avec ces mots : On voit que, pour arriver à la solution de ces deux questions, il fallait d’abord bien connaître l’analyse et la nature du corps susceptible de fermenter, et les produits de la fermentation ; car rien ne se crée, ni dans les opérations de l’art, ni dans celles de la nature, et l’on peut poser en principe que, dans toute opération, il y a une égale quantité de matière avant et après l’opération ; que la qualité et la quantité des principes est la même, et qu’il n’y a que des changements, des modifications. Traité élémentaire de chimie[modifier] La grande expérience de Lavoisier. «L'eau n'est pas une substance simple […].

La grande expérience de Lavoisier

Elle est susceptible de décomposition et de recomposition », affirmait Antoine Lavoisier dans son mémoire lu le 12 novembre 1783 à la séance publique de l'Académie royale des sciences, à Paris. Cette affirmation, qui allait à l'encontre des idées reçues des chimistes – ils considéraient l'eau comme un élément –, s'appuyait sur des résultats obtenus après plusieurs mois d'expériences coûteuses. Pour obtenir des résultats irréfutables et convaincre tous les chimistes du bien-fondé de ses conceptions, Lavoisier entreprit de répéter ses expériences à plus grande échelle, en les améliorant. Lavoisier, le parcours d'un scientifique révolutionnaire - CNRS sagascience - Tous les textes du site. Tous les textes du site Plan du site Crédits Accueil - Voir l'animation - Voir l'animation sans Flash La révolution française, lors des pires heures de la Terreur, a envoyé de nombreux innocents à la mort.

Lavoisier, le parcours d'un scientifique révolutionnaire - CNRS sagascience - Tous les textes du site

En guillotinant Lavoisier, scientifique et citoyen visionnaire, elle a privé la société d'un homme d'exception. 1 - Lavoisier, les années de formation Antoine-Laurent de Lavoisier naît le 26 août 1743 à Paris dans une famille aisée et cultivée. L’Académie royale des sciences Depuis 1766, Lavoisier figure sur la liste des candidats pour une place à l’Académie royale des sciences. Le mariage Le 16 décembre 1771 est célébré le mariage de Lavoisier avec Marie-Anne Paulze, fille d’un fermier général, directeur de la Commission du tabac et supérieur hiérarchique direct du jeune homme. Lachimie.net - Principe de Lavoisier. Antoine Laurent de LAVOISIER, (1743-1794) Une des expériences de Lavoisier : Lavoisier a bénéficié d'une avancée technologique : La balance !

Lachimie.net - Principe de Lavoisier

Celle-ci permet de mesurer des masses. L'expérience présentée ci-dessous utilise une balance afin de déterminer si une augmentation de la masse est observée lors de la combustion d'une bougie. Le système est ouvert de sorte que l'air extérieur puisse alimenter la bougie et que celle-ci soit toujours allumée et les produits de la combustion sont aspirés et capturés dans le dispositif. Antoine Lavoisier - Chimiste. Antoine Laurent de Lavoisier (1743-1794) est le fils d'un riche avocat.

Antoine Lavoisier - Chimiste

Il reçoit une instruction coûteuse et fait son droit, avant de se tourner vers la science, d'abord en tant que géologue et minéralogiste. Il établit ensuite un laboratoire de chimie dans le but d'être admis à l'Académie des sciences, qui lui ouvre ses portes. En 1768, il entre à la Ferme générale, une compagnie privée qui collecte les impôts pour la couronne. Cette situation lui assure des revenus privés pour financer ses recherches : la science devient de plus en plus spécialisée, et les instruments précis et coûteux.

C'est notamment le cas de ceux sur lesquels les succès de Lavoisier s'appuient. En 1772, il pratique des expériences sur la combustion d'échantillons de phosphore et de soufre : il découvre que leur masse augmente lorsqu'on les chauffe fortement en présence d'air. Biographie Antoine Laurent de Lavoisier. Linternaute.com > Biographie > Antoine Laurent de Lavoisier Antoine Laurent de Lavoisier Né à Paris (France) le 26/08/1743 ; Mort à Paris (France) le 08/05/1794 Antoine Laurent de Lavoisier est considéré comme un des pères de la chimie moderne.

Biographie Antoine Laurent de Lavoisier

Il réalise en effet dans sa carrière des expériences scientifiques qui lui permettront de poser quelques uns des principes fondamentaux dans ce domaine. Il découvre ainsi le rôle de l'oxygène dans la combustion, et dans la respiration des animaux et végétaux. En tant qu'économiste, il entre à la Ferme générale et devient Régisseur des poudres sous Louis XVI. Il meurt par la guillotine lors de la Révolution française en 1794. Biographie. Antoine Laurent de Lavoisier est né le 26 août 1743 à Paris et guillotiné le 8 mai 1794 dans cette même ville sur la place de la Concorde.

Biographie

Il est le fils d’un magistrat, il a perdu sa mère à l'âge de cinq ans, c'est pourquoi il a été élevé, avec sa sœur, par sa grand-mère maternelle puis par sa tante. Il étudie au Collège Mazarin où il obtient en 1760 un prix de discours français. LAVOISIER. Antoine Laurent de Lavoisier. Chimiste français (Paris 1743-Paris 1794). 1.

Antoine Laurent de Lavoisier

La jeunesse et la formation de Lavoisier Fils d'un procureur au Parlement originaire de Villers-Cotterêts, Lavoisier perd tôt sa mère ; il est élevé, ainsi que sa jeune sœur, par sa grand-mère maternelle, puis, après la mort de celle-ci, par sa tante, restée célibataire pour se consacrer à l'éducation de ses neveux. Il fait ses études au collège Mazarin, où il semble d'abord attiré par les lettres, puisqu'il obtient en 1760 un prix de discours français au concours général. Antoine Laurent de Lavoisier. Antoine Laurent de Lavoisier, né le 26 août 1743 à Paris et mort le 8 mai 1794 à Paris, à l'âge de 51 ans, était un chimiste, philosophe et économistefrançais.

Antoine Laurent de Lavoisier

Il est considéré comme le fondateur de la chimie moderne grâce à ses découvertes, et notamment sa loi de la conservation de la masse. Biographie Antoine Laurent de Lavoisier venait d'un milieu très aisé et d'une famille d'avocats. Il était aussi fermier général. Lavoisier (1743 - 1794) - Chimiste et homme de coeur - Herodote.net. Antoine de Lavoisier. Lavoisier et son épouse. On distingue plusieurs éléments de l'appareillage utilisé pour ses expériences. Antoine Laurent de Lavoisier (Paris, 26 août 1743 - Paris, 8 mai 1794) est un chimiste français. Il est considéré comme le « père de la chimie moderne », car ses découvertes démentirent les lois de l'alchimie utilisées jusqu'alors — selon lesquelles tout élément pouvait apparaître, disparaître ou se transformer en un autre.

Biographie[modifier | modifier le wikicode] Antoine Laurent Lavoisier est né le 26 août 1743 à Paris et mort à Paris le 8 mai 1794. En 1771, il épouse Marie-Anne Pierrette Paulze alors âgée de 13 ans, qui devient ensuite sa collaboratrice et illustrera ses livres. Il découvre en 1778 que l’air était un mélange de gaz et non pas un seul gaz. En 1784, il est chargé par le roi d’étudier, avec Benjamin Franklin et deux autres scientifiques, le magnétisme animal (ancêtre de l’hypnose). Découvertes[modifier | modifier le wikicode] Sources[modifier | modifier le wikicode]