background preloader

Societe

Facebook Twitter

Comment la seconde main fait son entrée en magasin.

Chine

Le premier réseau mondial d’espaces de travail dans les cafés, hôtels... Gowork&Co proposera à ses abonnés d’ici à la fin du premier trimestre 2019 de pouvoir travailler dans des hôtels et des restaurants partenaires.

Le premier réseau mondial d’espaces de travail dans les cafés, hôtels...

Qui ne l’a pas fait au moins une fois dans sa vie ? Entre deux rendez-vous, vous avez une ou deux heures à perdre et cherchez un endroit pour aller travailler tranquillement. Une terrasse de café, un coin de table après un déjeuner pris sur le pouce, le hall d’accueil d’un hôtel… Vous sortez discrètement votre ordinateur portable et espérez qu’aucun employé ne vous demandera toutes les vingt minutes de commander une nouvelle consommation. Régis Talidec connaît bien cette problématique. Des abonnements dégressifs Les trois partenaires ont commencé à faire la tournée des hôteliers de la région nancéenne à la fin de l’année 2017, mais il aura fallu plus d’un an pour mettre au point leur business model.

Pour profiter de ce service, un abonné doit tout d’abord acquérir une carte qui lui sera facturée 20 euros. Pourquoi il faut (sérieusement) s’intéresser à Fortnite – Signaux Faibles. Il aurait pu être question de géopolitique, d’environnement ou de technologie de rupture. Pour le premier focus de Signaux Faibles, c’est un thème en apparence moins stratégique qui sera pourtant mis en avant ici : le jeu vidéo, et en particulier un jeu, Fortnite. Pourquoi donc s’intéresser à un jeu vidéo lorsque l’on n’est pas soi-même joueur, ni proche de cet univers qui peut légitimement laisser de marbre ? Parce que Fortnite, phénomène de l’année avec plus de 200 millions de joueurs à fin novembre (en hausse de 400% par rapport à janvier), soit plus que le nombre d’habitants qu’un pays comme la Russie, constitue l’un de ces mouvements de fond qui préfigurent demain.

Un nouveau modèle Comment expliquer l’ascension éclair de Fortnite, dont le mode de jeu phare dit « Battle Royale » (mélange de jeu de survie et de tir où cent joueurs parachutés sur une île s’affrontent jusqu’au dernier survivant) n’est sorti qu’en septembre 2017, et sa domination aussi massive dans le monde du jeu vidéo ? Le tour du monde des shoppers en trois nations (1/3) : le Brésil. Mondialisation, village global...

Le tour du monde des shoppers en trois nations (1/3) : le Brésil

Nos cultures et nos économies sont désormais étroitement liées. Mais malgré ce rapprochement, chaque pays conserve ses traditions et ses habitudes. Des comportements parfois divergents qui amènent à une consommation différente. INfluencia vous propose un panorama des trois grands pays ( La Chine, L'inde et le Brésil) qui pourraient nous inspirer - sans influencer, ni dénaturer nos comportements. Première étape : Le Brésil. Vaste marché de 200 millions d’habitants, le Brésil connaît depuis 2014 une crise économique, politique et sociale très impactante pour la consommation : perte de valeur du real (-25 % vs le US$ en 2015 !) Attirées par cette dynamique, depuis 2010, 130 marques s’y sont implantées, et malgré le contexte difficile actuel, Ralph Lauren (2014) et Yves Saint Laurent (2015) ont consacré leurs premières opérations à São Paulo, tandis que Cartier y installait sa troisième boutique.

Le tour du monde des shoppers en trois nations (2/3) : Les... La Chine a renoué avec l'économie de marché dans les années 1970 et est en passe de devenir la première puissance mondiale.

Le tour du monde des shoppers en trois nations (2/3) : Les...

Il va sans dire qu'elle s'est éveillée, dans sa totalité, mais chacune de ses parties en fait son dynamisme : un milliard 367 820 de Chinois, ça ne passe pas inaperçu. Comment vivrons-nous en 2020 à Paris ? Se déplacer, se restaurer, s’informer, la ville de Paris est en train d’évoluer en une cité toujours plus communicante.

Comment vivrons-nous en 2020 à Paris ?

Nous sommes en 2020 et voilà ce que nous offre la ville lumière… L'IPAG Business School, en collaboration avec l'Institut de l'économie circulaire et la Fondation Nicolas Hulot, a réalisé une étude intitulée « Sur la mise en œuvre de l’économie de fonctionnalité : Paris 2020 ». La Santé est le premier centre d’intérêt des consommateurs pour les wearables...

Parmi les résultats de la dernière étude d’OpinionWay portant sur les Français et les objets connectés, le secteur prioritaire dans lequel devraient se développer les objets connectés est la santé, citée par 64% des sondés, devant la sécurité (53%) et les domaines de l’énergie et la domotique (51%).

La Santé est le premier centre d’intérêt des consommateurs pour les wearables...

Chez les distributeurs et fabricants, également interrogés dans cette étude, les avis sont davantage partagés entre ces trois secteurs d’application. Dans une autre étude, portant sur les wearables (= vêtement et accessoires connectés) et menée par PwC aux USA, la santé ressort comme la première motivation d’achat d’un wearable, et les 3 types d’acteurs qui donnent le plus envie d’essayer une technologie de wearable sont le médecin, l’hôpital et la compagnie d’assurance santé. Ce sont également les 3 types d’intervenants qui inspirent le plus confiance pour capter des informations personnelles, devant la banque et la pharmacie. Emmanuel Charonnat Ce qu’il faut retenir . . . Lire aussi : .

Afrique