background preloader

Retail

Facebook Twitter

Zoom sur les dernières innovations de monop’ Après huit semaines de travaux, le monop’ du 42 rue Saint-Maur, situé dans le XIème arrondissement de la capitale, a fait peau neuve.

Zoom sur les dernières innovations de monop’

Il ne s’agit pas d’une « simple » rénovation, ce magasin présente toutes les nouveautés du dernier concept proposé par l’enseigne, dont quelques franchisés se sont déjà emparés. « Avec ses 600 mètres carrés de surface de vente, il s’agit du plus grand monop’ de notre réseau [qui compte 102 unités, NDLR] Nous avons donc ici toutes les aspérités de notre nouveau concept », précise Olivier Rego, directeur de enseignes monop’. Une dizaine de points de vente sera remodelé dans le courant de l’année, ils reprendront quelques modules ou l’intégralité de cette nouvelle mouture. « Reprendre notre place dans la rue avec des offres de spécialistes» Premier parti paris, monop’ a fait –lui aussi- le choix de réduire son assortiment de plus de 5 % ; 4500 références sont à présent visibles dans ce magasin.

Le parcours client débute avec des produits frais. Retail : quatre tendances qui vont exploser demain. Point de vente, moyen de paiement, interaction avec la marque… le retail va énormément se réinventer ces prochaines années. Et les changements arriveront plus vite qu’on ne le pense. Un pied dans un pop-up store, les pouces sur le mobile et la tête scannée par une caméra pour payer… Vous avez le vertige ? Pas d’inquiétude, tout ceci vous semblera complètement banal d’ici quelques années. Le parcours client de demain va nous disséquer, nous driver et nous monitorer sous toutes les coutures, dans un savant mélange de physique et de numérique.

Objectif : développer des expériences client inédites, voire uniques. Le point de vente se réinvente Vous pouvez ranger fleurs et couronnes, le point de vente n’est pas mort. « Nous sommes passés du storytelling au storyliving » Rencontre avec Laetitia Faure, fondatrice du bureau de tendances marketing Urban Sublime, partie en quête des meilleures tendances détectées à New York. IN : à l'heure du digital comment toucher le consommateur en magasin et amplifier son expérience ? Laetitia Faure : l’approche des marques envers les consommateurs a beaucoup changé depuis deux ans. Nous sommes passés de l’ère de la possession à l’ère de l’émotion. Les enseignes se concentrent donc sur l’expérience à faire vivre autour du produit. Les magasins doivent sortir de leur logique unique de transaction. IN : pouvez-vous nous décrire ce concept de storyliving ? Acheter est une aventure relationnelle. Impossible de faire table rase du retail.

Acheter est une aventure relationnelle

On en frémit d’horreur ou carrément d’ennui, ce qui pourrait arriver de pire au consommateur du XXIème siècle ! Lécher les vitrines, magasiner, repérer, essayer... l’acte d’achat est une aventure individuelle et collective, où l’on fait œuvre de sociabilité, socialité et maturité. Si nécessité fait loi pour l’Homme, le cadre situationnel de la vente n’en fait pas moins référence au catalogue des plaisirs. Répétitions de situations, qui se révèlent ennuyeuses si elles oublient la subjectivité de l’expérience vécue en tant qu’acheteur. Quid de « l’aventure relationnelle » dans le futur du retail ? Quid de la frontière entre plaisir (éprouvé à travers l’achat) et désir (de l’objet convoité)? Temps long et interactions Il suffit d’écouter les discours publicitaires pour s’en rendre compte : le « Général vitesse » a pris les commandes du retail, au risque de devenir formaliste, automatiste et de se bomber d’ennui.

S’ouvrir au retailtainment 1. Les nouveaux enjeux du retail en 2018. Le retail est en pleine effervescence.

Les nouveaux enjeux du retail en 2018

Symbole du bouleversement des magasins, H&M lance ces jours-ci à Londres, Arket, une nouvelle gamme d’enseignes lifestyle, imaginée comme un lieu de vie avec son café, ses objets de décoration, ses ustensiles culinaires et ses accessoires de bain. Un espace multifonctionnel reflétant l’air du temps. La naissance du concept JO&JOE chez AccorHotels. Nos habitudes de voyage changent.

La naissance du concept JO&JOE chez AccorHotels

Nouvelles formules d’hébergement, digitalisation, façons alternatives de découvrir une destination… Quand le groupe AccorHotels s’est penché sur les désirs de la clientèle Millennials, ce sont les contours d’une génération plus exigeante dans ses envies de découverte, d’interaction et de partage qui se sont dessinés. Pour répondre à leurs attentes, il semblait donc nécessaire pour le groupe hôtelier de se lancer dans la création d’une marque plus en phase avec les usages des voyageurs de moins de 35 ans.

Le résultat ? C'est JO&JOE : un concept hôtelier aussi innovant que disruptif, lancé en septembre 2016 (implanté à Hossegor en mars 2017). Il est le fruit d'un travail d'équipe inédit dans l'histoire du Groupe entre les équipes d'AccorHotels (dont le Shadow Comex), des experts externes ainsi que des étudiants et professeurs de la Webschool Factory. JO&JOE : mix révolutionnaire entre hôtel, auberge de jeunesse et espace privé. Réinventer le doux commerce.FreeThinking.

Bouton Noir, le sur-mesure 2.0 par Auchan : 15 innovations qui vont métamorphoser la grande distribution.