background preloader

Translittératie

Facebook Twitter

S’informer et informer avec un nouveau genre de document, l’infographie : une situation pédagogique translittératique. Pour quelles raisons mettre en place une séquence sur l’infographie en première année de CAP vente ? Il y a eu plusieurs Interrogations pédagogiques de départ : - comment prendre en compte le développement dans la presse du caractère de plus en plus visuel de l’information ? Et comment l’intégrer dans des situations pédagogiques d’EAM, notamment dans le secteur de la documentation professionnelle de la vente où les infographies se développent ? Avec une évidence : il y a des compétences à acquérir en matière de lecture et d’analyse pour que l’apprenant se trouve en mesure de s’informer avec de tels documents ; - comment prendre en compte le développement des nouveaux outils de communication en magasin pour les clients via les écrans ? Avant de la décrire je voudrais insister sur l’un de mes postulats de départ : écrire et lire sur le web nécessitent des compétences appartenant à des champs différents.

O Deux heures classe entière (18 élèves) Les points de jonction entre littératie numérique et littératie médiatique. La littératie numérique et la littératie médiatique sont des concepts passablement récents; c’est sans doute pour cette raison qu’experts et universitaires du monde entier discutent ferme quand vient le temps de les définir.

Les points de jonction entre littératie numérique et littératie médiatique

Dans l’ensemble, on s’entend pour dire que le habiletés et compétences de ces deux disciplines, littératie numérique et littératie médiatique, sont étroitement liées et figurent sur la liste des compétences essentielles, en ce 21e siècle, pour toute personne qui vit et travaille dans notre monde centré sur les médias et l’information. Pour qui s’y engage, la littératie médiatique signifie plonger au cœur des médias de masse et, par conséquent, des technologies numériques qui occupent aujourd’hui une place de choix. La littératie numérique regroupe l’ensemble des habiletés personnelles, technologiques et intellectuelles qui nous sont nécessaires pour évoluer dans un monde numérique. À titre d’exemple, voyez l’évolution du jeu. [i] Hobbs, Renee (2010). De l'EMI à la translittératie : sortir de notre littératie ?

La translittératie est une notion, un concept, une démarche d’apprentissage non encore stabilisée, sur laquelle la recherche française réfléchit et publie depuis plus de cinq ans.

De l'EMI à la translittératie : sortir de notre littératie ?

D’un point de vue étymologique, la translittératie est le « passage d’un système d’écriture à un autre » (Delamotte, Liquète, Frau-Meigs, 2014) mais est traversée par plusieurs courants. Nouvelle approche de l’information intégrable aux projets d’Education aux Médias et à l’Information, la translittératie serait-elle à l’origine d’une mutation future de notre métier de professeur documentaliste ?

Approche et contexte de la translittératie Qu’est-ce que la translittératie ? Le concept est né aux États-Unis en 2005 suite à l’intégration du numérique dans la vie courante et notamment la lecture en ligne, puis est arrivé en Europe par l’Angleterre et Sue Thomas. En France, une définition de Divina Frau-Meigs permet de cibler les contours de la translittératie (2012) : Quand la lecture devient écriture : doit-on apprendre à éditorialiser un parcours de lecture ? (with images) · MCarbillet.

Les (biens) communs : vers une littératie des Communs. Les compétences en littératie médiatique : grille d'analyse des séances pédagogiques. Infographie : communiquer sur le projet pédagogique global au sein de l’établissement. L’éducation aux médias est-elle nécessaire ? A quelles conditions ? / E-dossier de l'audiovisuel : qu’enseigne l’image ? qu’enseigner par l’image ? Divina Frau-Meigs, normalienne, agrégée.

L’éducation aux médias est-elle nécessaire ? A quelles conditions ? / E-dossier de l'audiovisuel : qu’enseigne l’image ? qu’enseigner par l’image ?

Boursière Fulbright et Lavoisier, elle est diplômée de l’université de la Sorbonne, de l’université de Stanford (Palo Alto) et de l’Annenberg School for Communications (université de Pennsylvanie à Philadelphie). Sociologue des médias, elle est spécialiste des contenus et comportements à risque (violence, pornographie, information, paniques médiatiques,…) ainsi que de questions de réception et d’usage des technologies de l’information et de la communication (acculturation, éducation, réglementation,…). Elle est professeur à l’université Sorbonne nouvelle ( Voir ) Au tournant du troisième millénaire, après des années de travail pionnier aux marges, l’éducation aux médias a finalement attiré l’attention des décideurs. Elle a le vent en poupe parmi les membres des trois secteurs, public, privé et civique. L’éducation aux médias L’éducation auxmédias, le bonbon qui fait passer la pilule de la dérégulation • La privatisation des risques Références :