background preloader

Parcours Citoyen

Facebook Twitter

Mission centenaire 14-18 : programme national commémoratif. Plus de 2000 projets commémoratifs labellisés en 2018 Le label "Centenaire" distingue et accompagne les projets les plus innovants et les plus structurants des territoires, issus à la fois des départements, des académies, des structures nationales et du reste du monde. Depuis 2014, la Mission du Centenaire a labellisé plus de 6 000 projets. Avec 2 139 projets labellisés, l'année 2018 est l'une des années du cycle commémoratif où les porteurs de projets se sont le plus mobilisés.

Parmi ces projets, il y a 286 projets pédagogiques des comités académiques du Centenaire pour l'année scolaire 2017-2018 et 382 pour l'année scolaire 2018-2019. 190 projets nationaux ont été labellisés, ainsi que 44 projets internationaux. Lors de la présentation du programme, le ministre de l’Éducation nationale a salué, devant les recteurs des académies de Lyon, Grenoble et Clermont-Ferrand, le remarquable travail réalisé par les comités académiques, les enseignants et les élèves. Mission centenaire 14-18. Parcours citoyen. 3. L'EMC au cœur du Parcours citoyen. Annoncé par la Ministre de l'Éducation nationale en janvier 2015, le parcours Citoyen est l'un des trois parcours éducatifs*mis en oeuvre à compter de la rentrée 2015 de l'école élémentaire à la classe de terminale. * Les deux autres sont le parcours d'éducation artistique et culturel (PEAC) et le parcours Avenir La Circulaire de rentrée 2015 précise que ce Parcours citoyen s’appuie sur l’EMC qui en constitue la colonne vertébrale.

Ce parcours éducatif et pédagogique doit permettre aux élèves de comprendre le principe de laïcité, le bien-fondé des valeurs et des règles qui fondent le vivre-ensemble, le nécessaire pluralisme des opinions. Il a également pour objectif de créer du lien dans l'École, grâce à une participation accrue des élèves à la vie de l’établissement mais aussi de créer du lien entre l'École et la société (EMI...) Quelques exemples de parcours Citoyens proposés dans l'académie (Fichiers en téléchargement ci-dessous) Le Parcours du collège Paul Féval de DOL DE BRETAGNE (35)

Memento pour la mise en oeuvre du parcours Citoyen. Semaine d'éducation contre le racisme et l'antisémitisme. 2015 rentreescolaire fiche 27 456326. MENE1602880C. L'École est à la fois le lieu de la transmission des connaissances et celui de l'apprentissage de la citoyenneté. Elle doit permettre le partage des principes et valeurs de la République que sont la laïcité, la liberté, l'égalité, la fraternité et le refus de toutes les discriminations.

Dans un contexte de réaffirmation de ces valeurs (Grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République - annonce des 11 mesures du 22 janvier 2015), le Président de la République a souhaité faire de 2016, l'année de La Marseillaise. L'hymne national, qui constitue le chant de rassemblement de tous les Français, a fêté en 2015 les 220 ans de son adoption (14 juillet 1795) et figure dans la Constitution aux côtés de la devise de la République « liberté, égalité, fraternité ». 1. Objectifs Cette Année doit participer de la formation du futur citoyen. . - de retracer avec les élèves la naissance de l'hymne national pendant la Révolution française ; - d'éclairer la portée de ses paroles ; 2. 2.1. 2.2.

Un portail et un ouvrage consacrés aux valeurs de la République. Égalité, laïcité, liberté, respect, esprit de justice sont quelques-uns des principes républicains présentés dans les deux nouvelles ressources consacrées aux valeurs de la République. Ces productions, qui s'inscrivent dans le cadre de la Grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République, ont pour ambition de vous accompagner dans la compréhension et la transmission de ces valeurs républicaines.

Afin de vous aider dans la construction de vos séquences pédagogiques, le portail rassemble des fiches thématiques, des documents de référence et des vidéos donnant des pistes de mises en œuvre en classe. Il s'organise autour : L’ouvrage, quant à lui, revient sur les aspects historiques, philosophiques et juridiques de 8 valeurs de la République – dignité, liberté, égalité, solidarité, laïcité, respect, refus et absence de discrimination, esprit de justice – afin d’en comprendre les enjeux actuels. Le portail et l'ouvrage sur les valeurs de la République. Affiche combattre cyber harcelement. 2015 non harcelement guide prevention cyberviolence WEB. 2015 rentreescolaire fiche 27 456326. MENE1528696C. Les écoles et les établissements scolaires peuvent être confrontés à des accidents majeurs, qu'ils soient d'origine naturelle (tempête, inondation, submersion marine, séisme, mouvement de terrain...), technologique (nuage toxique, explosion, radioactivité...), ou à des situations d'urgence particulières (intrusion de personnes étrangères, attentats...) susceptibles de causer de graves dommages aux personnes et aux biens.

En conséquence, chacun doit s'y préparer, notamment pour le cas où leur ampleur retarderait l'intervention des services de secours et où l'école ou l'établissement se trouveraient momentanément isolés. Tel est l'objectif du plan particulier de mise en sûreté (PPMS) face aux risques majeurs, adapté à la situation précise de chaque école et de chaque établissement, qui doit permettre la mise en œuvre des mesures de sauvegarde des élèves et des personnels en attendant l'arrivée des secours ou le retour à une situation normale. L'information des familles Annexe À consulter. 10 15 2013 La violence scolaire de quoi parle t on. Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France.

Comment organiser le dialogue avec les élèves le lundi 16 novembre ? En solidarité avec les victimes et leurs familles, le Président de la République a demandé qu'une minute de silence soit organisée le lundi 16 novembre 2015. Il appartient au directeur d'école et au chef d'établissement d'organiser un temps de regroupement des élèves dans les classes ou la cour de l'école et de l'établissement pour ce moment de recueillement individuel et collectif dans cette journée. Dans les deux cas, chaque enseignant doit encadrer sa classe durant ce temps de recueillement, dont la forme doit prendre en compte l'âge des élèves. Ce temps de recueillement sera précédé d'un échange d'au moins une heure entre les élèves et les enseignants dans chaque classe. C'est à ces conditions qu'une minute de silence sera faite avec les élèves, en signe de recueillement collectif, ou de réflexion personnelle silencieuse sur la gravité des faits qui se sont déroulés dans Paris et en Seine-Saint-Denis vendredi.

La prévention de la radicalisation. Le plan national de lutte contre la radicalisation violente et les filières terroristes, mis en œuvre depuis avril 2014, prévoit une action préventive, située en amont du phénomène de radicalisation, afin d’éviter le basculement dans une phase de recrutement et de passage à des actes violents. Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche participe à ce volet préventif dans le cadre des actions coordonnées par le ministère de l’Intérieur.

La participation du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche au plan national La question du repérage des situations à risque est primordiale. La mise en place d’un dispositif d’écoute et de signalement, dans le cadre de cellules de suivi auquel l’Éducation nationale participe, sous l’autorité des préfets, permet à chacun de recevoir l’aide nécessaire en cas de doute ou de questionnement. Des formations et des outils pour les personnels de l’Éducation nationale. Prevenir la radicalisation des jeunes 390768. Présentation de la première journée nationale "Non au harcèlement".

Mesdames, messieurs, J’avais annoncé, en février dernier, de nouvelles mesures pour lutter contre le harcèlement à l’École qui touche chaque année 700 000 de nos élèves. 700 000 enfants qui souffrent au quotidien de brimades, de moqueries, de mises à l’écart voire de violences physiques. Il me semblait indispensable d’interpeller l’ensemble de la société en créant une journée nationale de mobilisation, ce 5 novembre, pour dire "Non au harcèlement". La campagne et les annonces que nous vous dévoilons ce jour s’adressent prioritairement aux enfants de primaire et aux témoins. C’est en effet dès le plus jeune âge qu’apparaissent les premières situations de harcèlement.

S’agissant des témoins, la recherche et les expériences de terrain ont prouvé que c’est en les rendant acteurs de la prévention, en les faisant changer de regard et de position dans le groupe que le harcèlement diminuait. Des solutions existent, cette journée a pour objectif de les faire connaître. Charte d'engagement "Pas de Harcèlement dans mon établissement". Réagir aux violences en milieu scolaire. Prévention de la violence en milieu scolaire - Le harcèlement en milieu scolaire.

Le site national Non au harcèlement Pour répondre aux situations de harcèlement, le ministère de l'éducation nationale propose un site permettant de retrouver l'ensemble des outils utiles aux professionnels, afin qu'ils puissent mettre en place des actions préventives contre le harcèlement. Ce site valorise également les initiatives des écoles et des établissements, notamment les outils pédagogiques produits (affiches, vidéos). Le site comprend : les guides "que faire contre le harcèlement" ? " Enfin, le site propose une rubrique « que faire ? Le site Non au harcèlement diffuse également le N° vert mis en place par le ministère, le 3020 Cette plateforme téléphonique destinée aux familles, élèves et professionnels touchés par une situation de harcèlement d'un élève, offre une écoute bienveillante et des conseils personnalisés.

Définition du harcèlement en milieu scolaire Ses conséquences à court, moyen et long termes peuvent être graves tant pour les victimes que pour les auteurs. Conséquences. Valeurs de la République : des ressources pour vous accompagner (1/3) Education et société Mobilisé pour soutenir, avec tous les acteurs et partenaires de l’École, la défense des valeurs de la République et pour permettre à l’ensemble des élèves de se les approprier, Réseau Canopé vous propose : un dossier destiné à la formation : il développe le thème de la laïcité.

Il définit ce terme, le contextualise et en explique les enjeux. Abdennour Bidar, chargé de mission sur la laïcité au Ministère, y détaille en vidéo les quinze articles de la Charte de la laïcité, présentée le 9 septembre 2013. La laïcité, la participation citoyenne et l'éducation à la diversité et à la tolérance constituent les thèmes de cette première sélection de ressources. Laïcité et fait religieux Archives Participation citoyenne Guide républicain (PDF ; 2004) : ensemble de définitions telles que l’antisémitisme, le civisme, l’humanitaire, la laïcité, la mixité, la religion ou encore le sexisme.Vivre ensemble : c’est quoi être citoyen ?

Éduquer à la diversité et à la tolérance. Les Itinéraires de Citoyenneté. La Convention internationale des droits de l'enfant. La mission de l'Unicef est de défendre les droits des enfants, d'aider à répondre à leurs besoins essentiels et de leur donner davantage d'opportunités de s'épanouir pleinement. À cette fin, l'Unicef s'appuie sur les dispositions et les principes de la Convention relative aux droits de l'enfant. © Unicef France Thomas Arrivé 2009. La Convention relative aux droits de l'enfant est le premier instrument juridique international ayant force obligatoire qui énonce toute la panoplie des droits de l'homme civils, culturels, économiques, politiques et sociaux. En 1989, les dirigeants mondiaux ont décidé que les enfants devaient avoir une convention spéciale juste pour eux, car les moins de 18 ans ont souvent besoin d'une protection et d'une assistance spéciales.

C'était aussi un moyen de s'assurer que le monde reconnaissait que les enfants, eux aussi, avaient des droits. Les quatre principes fondamentaux de la Convention sont : En savoir plus. Égalité filles-garçons - Les enjeux de l'égalité filles-garçons. Une obligation légale L'École compte parmi ses missions fondamentales celle de garantir l'égalité des chances des filles et des garçons. C'est le sens des articles L. 121-1 et L. 312-17-1 du code de l'éducation qui disposent que l'École contribue, à tous les niveaux, à favoriser la mixité et l'égalité entre les femmes et les hommes, notamment en matière d'orientation, ainsi qu'à la prévention des préjugés sexistes et des violences faites aux femmes.

La loi du 8 juillet 2013 est venue rappeler que la transmission du respect de l'égalité entre les femmes et les hommes se fait dès la formation dans les écoles élémentaires. Elle a en outre introduit un nouvel enseignement moral et civique, qui « fait acquérir aux élèves le respect de la personne, de ses origines et de ses différences, de l'égalité entre les femmes et les hommes, ainsi que de la laïcité » (article L. 311-4 du code de l'éducation). Les objectifs La convention interministérielle dégage trois 3 chantiers prioritaires : Site du CHA. Le parcours citoyen.