background preloader

Présentation de la première journée nationale "Non au harcèlement"

Présentation de la première journée nationale "Non au harcèlement"
Mesdames, messieurs, J’avais annoncé, en février dernier, de nouvelles mesures pour lutter contre le harcèlement à l’École qui touche chaque année 700 000 de nos élèves. 700 000 enfants qui souffrent au quotidien de brimades, de moqueries, de mises à l’écart voire de violences physiques. Il me semblait indispensable d’interpeller l’ensemble de la société en créant une journée nationale de mobilisation, ce 5 novembre, pour dire "Non au harcèlement". La campagne et les annonces que nous vous dévoilons ce jour s’adressent prioritairement aux enfants de primaire et aux témoins. C’est en effet dès le plus jeune âge qu’apparaissent les premières situations de harcèlement. S’agissant des témoins, la recherche et les expériences de terrain ont prouvé que c’est en les rendant acteurs de la prévention, en les faisant changer de regard et de position dans le groupe que le harcèlement diminuait. Des solutions existent, cette journée a pour objectif de les faire connaître.

La prévention de la radicalisation Le plan national de lutte contre la radicalisation violente et les filières terroristes, mis en œuvre depuis avril 2014, prévoit une action préventive, située en amont du phénomène de radicalisation, afin d’éviter le basculement dans une phase de recrutement et de passage à des actes violents. Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche participe à ce volet préventif dans le cadre des actions coordonnées par le ministère de l’Intérieur. La participation du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche au plan national La question du repérage des situations à risque est primordiale. La mise en place d’un dispositif d’écoute et de signalement, dans le cadre de cellules de suivi auquel l’Éducation nationale participe, sous l’autorité des préfets, permet à chacun de recevoir l’aide nécessaire en cas de doute ou de questionnement. Des formations et des outils pour les personnels de l’Éducation nationale

Ouvrir le CDI aux parents d'élèves Parallèlement, et en concertation avec les délégués de parents d'élèves, je propose des interventions à destination des parents : une « présentation des ressources en ligne du CDI » qui doit donner aux parents les moyens d'accompagner efficacement leurs enfants dans leurs travaux de recherche documentaire à la maison et une « information sur les usages d'internet et des réseaux sociaux » qui suscite généralement une double réflexion : d'une part sur la manière dont les parents doivent ou peuvent (ré)agir face aux pratiques numériques des jeunes, d'autre part sur le rôle de l'institution scolaire, notamment en matière de formation et de prévention. Cette information me semble d'autant plus utile que le CDI utilise plusieurs médias sociaux et que je suis partisan d'une intégration raisonnée de leur usage par les élèves dans le cadre d'activités pédagogiques encadrées.

Sécurité des écoles, collèges, lycées : consignes applicables à partir du 23 novembre 2015 Le ministère rappelle à l'ensemble des écoles et établissements scolaires, des directions départementales de l'éducation nationale et des rectorats que les consignes Vigipirate du 14 novembre 2015 doivent toujours être respectées. A ce titre, le ministère communique ce jour à l'ensemble des académies : Une fiche "Vigipirate - Alerte Attentat" (pour les académies de Créteil, Paris et Versailles) ;Une fiche "Vigipirate" (pour toutes les autres académies) rappelant les principales consignes de sécurité, les bons réflexes à adopter ainsi que les consignes relatives aux déplacements et rassemblements. Ces documents devront obligatoirement être affichés à l'entrée des écoles et établissements scolaires. Le ministère demande à chacune et chacun, personnels de l'Education nationale, parents d'élèves, élèves de prendre connaissance de ces consignes et de les respecter afin d'améliorer le niveau de sécurité dans nos écoles et établissements. Principales consignes Cellules psychologiques

La coéducation : créatrice d’un climat favorable à la réussite de tous? – Productions M1 Vannes Un lien entre l’école et la maison par Hélène GANDOUIN- Jimi ETIENNE- Guillaume BRAIRE- Clément DUVEAU- Carole DIDIER Qu’est-ce que la coéducation ? Définissons la coéducation : c’est la relation entre les éducateurs dits «premiers», que sont les parents et les éducateurs «professionnels» qui œuvrent en parallèle tout au long du développement de l’enfant. Cette relation est plus présente au niveau du cycle 1 puisque les parents ont besoin de communiquer avec l’enseignant pour avoir un retour sur la journée de leur enfant. Certaines écoles mettent en place des projets pour favoriser l’accueil des parents, ce qui n’est pas un gage de réussite, alors que d’autres sont moins à l’aise dans la pratique. être aussi diverse et variée qu’il y a d’école et d’environnement. Pourquoi la coéducation ? Historiquement, les parents sont restés aux portes des écoles. Parents-Enseignants : des relations à créer Parents-Enseignants : un parcours parfois houleux Comment la mettre en place ? Avec quels outils ?

L'autonomie : Pour quoi faire ? Au coeur des réformes depuis un demi siècle, l'autonomie des établissements ne cesse d'apparaitre comme la solution aux difficultés de l'Ecole pour, sans cesse, se dérober. Administration & éducation, la revue de l'AFAE, lui consacre son dernier numéro sous le titre "l'autonomie, pour quoi faire ". La question du pourquoi y est effectivement traitée. Mais ce sont surtout les obstacles à l'autonomie qui alimentent le débat. Où en est-on ? Où en est-on dans l'autonomie des établissements en Europe ? New Public Management En France, l'idée d'autonomie vient de loin. Le moteur de l'autonomie est à chercher dans la quête de réponses à la démocratisation de l'enseignement. Quels obstacles ? Mais l'essentiel du numéro est consacré aux obstacles, ce qui donne cette idée d'une autonomie dépitée, tous les auteurs de ce numéro étant favorables à l'autonomie des établissements. Le statut enseignant principal obstacle Quelle école après 2017 ? François Jarraud L'autonomie, pour quoi faire ? Le sommaire

Climat scolaire - Interroger mon rôle en tant que conseiller principal d'éducation (CPE) Afin que chaque CPE se sente impliqué dans l’action par rapport aux élèves, aux autres acteurs et à lui-même, les fiches s’appuient sur leur ressenti par rapport au climat scolaire. Cette ressource est constituée de pistes de réflexion qui peuvent être complétées par le CPE. Développer un sentiment de sécurité Pour l’élève J’organise le service de la vie scolaire pour que tout élève soit écouté lorsqu’il en a besoin. Pour l’enseignant Je construis des séances d’amélioration du climat de classe avec les professeurs. Pour le chef d’EPLE Je rends compte régulièrement des événements rencontrés par le service. J'agis avec un plan de prévention des violences. Développer un sentiment de justice/d’autorité Je mets en œuvre des stratégies pédagogiques pour que le RI soit approprié et connu de tous.J’explique les décisions que je prends sur des critères définis collectivement entre adultes et élèves. Je fais une analyse du registre des punitions et des sanctions, et je propose des remédiations.

Autonomie des établissements : La question de confiance ? Luc Chatel est allé l'étudier jusqu'en Finlande cet été. L'autonomie des établissements secondaires fait partie des objectifs gouvernementaux et est testée à grande échelle dans les établissements ECLAIR. Mais peut-elle éviter la concurrence et le creusement des inégalités ? Interview de Jean-Paul Delahaye et Gérard Mamou, auteurs et coordonnateurs de l’ouvrage Votre ouvrage, consacré à l’autonomie des établissements scolaires, vient combler un manque assez incompréhensible tant ce sujet est devenu présent dans les discours institutionnels et tant il suscite de questions et parfois même d’opposition chez beaucoup d’acteurs ou d’usagers du service public. J-P.D. et G.M. A la lecture de votre ouvrage, on apprend que l’autonomie est en fait une idée très ancienne dans le système éducatif français, car elle y apparaît dès la fin du XIXème siècle. J-P.D. et G.M. Finalement, il a fallu attendre les lois de décentralisation et le décret de 1985 pour que l’autonomie des EPLE soit enfin reconnue.

Les parents à l'École Inscription et choix des établissements Principe Les parents sont libres d'inscrire leur enfant dans une école ou un établissement public ou privé ou de l'instruire dans la famille. Pour l'enseignement public, les parents inscrivent l'enfant dans l'établissement qui dessert le secteur scolaire de résidence. Ils ont parfois la possibilité d'obtenir une dérogation pour une école de leur choix. C'est le domicile qui détermine le lieu d'inscription. Dans le premier degré, le directeur d’école procède à l'admission des élèves sur production du certificat d'inscription délivré par le maire. Dans le second degré, le directeur académique des services de l'éducation nationale affecte les élèves dans les collèges et les lycées. Assouplissement de la carte scolaireQu'est-ce que la sectorisation à l'école ? Dérogations Les demandes de dérogation sont introduites à la mairie pour les écoles et auprès des établissements pour les collèges et lycées. Cas particuliers L'inscription des élèves handicapés

L'utilisation du numérique et des Tice à l'École Vers une généralisation du numérique à l'École Espaces numériques de travail : vers un déploiement généralisé Un espace numérique de travail (ENT) est un ensemble intégré de services numériques, choisi, organisé et mis à disposition de la communauté éducative d'une ou plusieurs écoles ou d'un ou plusieurs établissements scolaires dans un cadre de confiance. pédagogiques : cahier de texte numérique, espaces de travail et de stockage communs aux élèves et aux enseignants, outils collaboratifs, blogs, forum, classe virtuelle, etc.d’accompagnement de la vie scolaire : notes, absences, emplois du temps, agendas, etc.de communication : messagerie, informations des personnels et des familles, visioconférence etc. Élèves, parents, professeurs, personnels administratifs peuvent accéder à ces espaces numériques de travail depuis n'importe quel matériel connecté à internet. Des partenariats entre les académies et les collectivités territoriales permettent de déployer les ENT. Des programmes adaptés

Entre ZEP et REP, les lycées de l'éducation prioritaire s'inquiètent pour leur statut Pour les garanties, il faudra repasser. Les enseignants d’une trentaine de lycées estampillés «Education prioritaire» étaient rassemblés cet après-midi devant le ministère de l’Education dans l’espoir d’être reçus par Najat Vallaud-Belkacem. Membre du collectif «Touche pas ma ZEP», ils craignent que les lycées soient rayés de la carte de l’éducation prioritaire. Ils ont finalement dû se contenter d’une entrevue avec des membres du cabinet de la ministre qui leur ont assuré que leur indemnité spécifique serait prolongée sans pour autant leur promettre que leur établissements seraient intégrés à la réforme qui a transformé les ZEP en REP. @tpamz "J’accuse" dans la rue du ministère de l'@EducationFrance. Pour comprendre, un retour en arrière s’impose. En 2014, Vincent Peillon, alors ministre de l’Education, entreprend donc de réformer tout ça, nouvel acronyme à l’appui. «On nous a expliqué qu’on s’occuperait des lycées plus tard» «Peu importe le nom, l’important ce sont les moyens»

[PISA 2012] Des résultats qui s'aggravent : que fait-on pour inverser la tendance ? Documents à consulter PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France Les résultats des élèves de 15 ans en culture mathématique situent la France dans la moyenne des pays de l’OCDE en 2012, mais la performance globale diminue rapport à l’enquête comparable de 2003. La France se singularise comme le plus inégalitaire des pays de l’OCDE : la performance scolaire y est plus fortement marquée par le niveau socioéconomique et culturel des familles. PISA 2012 : baisse des performances des élèves de 15 ans en culture mathématique et augmentation des inégalités scolaires en France PISA 2012 : les performances des élèves français de 15 ans restent stables en compréhension de l'écrit et en culture scientifique Les scores moyens obtenus par les élèves de 15 ans en compréhension de l’écrit et en culture scientifique sont en moyenne équivalents en 2012 à ceux des précédentes éditions de PISA.

Qu'est-ce que l'éducation prioritaire ? Principes, cartographie et mesures spécifiques sont décryptées. - SNUipp-FSU A la rentrée 2022, plus de 1,1 million d’enfants sont scolarisés dans les 6 615 écoles de l’éducation prioritaire. Quarante ans après sa création, la politique d’éducation prioritaire a toujours pour objectif de corriger l’impact des inégalités sociales et économiques sur la réussite scolaire par un renforcement de l’action pédagogique et éducative dans les écoles et établissements des territoires qui rencontrent les plus grandes difficultés sociales. En 2014, de nouveaux principes, une nouvelle cartographie et des mesures spécifiques sont mises en place : scolarisation des moins de trois ans, plus de maitres que de classes, allègement du service d’enseignement pour dégager du temps de travail en équipe en REP+. Des mesures qui allaient dans le bon sens mais qui sans moyens à la hauteur n'ont pas pu atteindre leurs objectifs. L'éducation prioritaire en quelques dates # L’indemnité ZEP apparait. L’accent est mis sur les objectifs pédagogiques et le pilotage. Cartographie des REP et REP+ #

La "mallette des parents" La "Mallette des parents" est destinée à améliorer le dialogue entre les parents d’élèves et l’École. Elle contient des outils que les équipes éducatives utilisent pour animer la discussion avec les familles lors des rencontres. C'est aussi un site de ressources destinées aux familles et aux professionnels de l'éducation pour accompagner ensemble les enfants vers la réussite : mallettedesparents.education.gouv.fr Comment accompagner les parents d’élèves ? L'implication des parents est essentielle dans la réussite scolaire de chaque élève. La mallette des parents s'organise autour de trois rencontres annuelles qui permettent aux parents et professionnels de l'éducation d'aborder la scolarité de l'élève, la vie au sein de l'établissement, le fonctionnement de l'école. La mallette des parents permet aux équipes éducatives d'accompagner et soutenir les parents, en leur rendant plus compréhensibles : le sens et les enjeux de la scolarité de leur enfantle fonctionnement de l'institution scolaire

Related: