background preloader

Qu'est-ce qu'une rumeur ?

Facebook Twitter

Déconstruire la désinformation et les théories conspirationnistes. Au niveau de l’information, le ministère de l’intérieur a trois comptes twitter qu’il convient de suivre pour éviter tout développement d’une rumeur @prefpolice , @Place_Beauvau et @PNationale.

Déconstruire la désinformation et les théories conspirationnistes

On te manipule. Une Théorie du complot, c'est quoi ?

On te manipule

Une théorie du complot (on parle aussi de conspirationnisme ou de complotisme) est un récit pseudo-scientifique, interprétant des faits réels comme étant le résultat de l’action d’un groupe caché, qui agirait secrètement et illégalement pour modifier le cours des événements en sa faveur, et au détriment de l’intérêt public. Incapable de faire la démonstration rigoureuse de ce qu’elle avance, la théorie du complot accuse ceux qui la remettent en cause d’être les complices de ce groupe caché.

Elle contribue à semer la confusion, la désinformation, et la haine contre les individus ou groupes d’individus qu’elle stigmatise. Pourquoi croit-on aux rumeurs ? Propos recueillis par Camille Caldini Mis à jour le , publié le Elles bouleversent l'histoire d'un pays, gâchent des vies, ou tombent dans l'oubli sans conséquences.

Pourquoi croit-on aux rumeurs ?

Depuis que l'homme parle, il colporte la rumeur. En France, fin janvier, des militants diffusent une rumeur selon laquelle une prétendue "théorie du genre" serait enseignée à l'école maternelle et primaire, accompagnée de cours d'éducation sexuelle. Des parents ont ainsi retiré leurs enfants de l'école pendant une journée en signe de protestation, et le ministère de l'Education est forcé de multiplier les démentis. Rumeur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rumeur

Légende urbaine. FRANCE - Info ou intox : comment déjouer les pièges sur Internet ? La manipulation de l'information à l'ère des médias sociaux. Ces derniers temps de nombreux articles ont été écrits sur le thème de la manipulation de l’information à l’ère des réseaux et médias sociaux. Photos recadrées, sorties de leur contexte. Vidéos ne correspondant pas à la période citée ou au pays mentionné, faux comptes Twitter, absence de sources… Toutes les manipulations possibles sont utilisées pour entretenir la désinformation, la rumeur, le dénigrement… L’utilisation des médias et réseaux sociaux comme le retweet automatique sans vérifier l’information participent-ils à la propagation de la manipulation de l’information ?

Effet Buzz : Film sur le thème de la rumeur via les réseaux sociaux. A découvrir : Effet Buzz ou une rumeur propagée via Facebook par 7 jeunes de la Maison des Jeunes Le Grand Moulin de Neufvilles (Belgique) – une association qui dispose d’un EPN – avec dans la foulée la réalisation d’un documentaire de 18 minutes qui relate l’expérience.

Effet Buzz : Film sur le thème de la rumeur via les réseaux sociaux

Il s’agit d’un projet d’éducation aux médias soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles et accompagné désormais d’un livret pédagogique. Fort de cette expérience et suite au succès lors de diffusions en public, l’équipe a souhaité partager aux Centres de Jeunes, aux enseignants, aux parents, aux jeunes, aux seniors… le fruit de leur travail et des méthodes pratiques d’animation. « Effet Buzz » est sorti en janvier 2014 en DVD et est également à visionner sur Internet (cf. ci-dessous). Le DVD est diffusé dans toutes les organisations jeunesse de Wallonie et de Bruxelles. 4 livrets pédagogiques d’éducation aux médias 1. Info ou intox : fiche pédagogique.france24. Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le complot #DATAGUEULE 50. "Combattre les théories du complot par l'humour".

Corentin Durand est depuis avril 2014 le président de l'Union nationale lycéenne.

"Combattre les théories du complot par l'humour"

Les conspirationnistes et les contre-cultures : style « paranoïde » et mode social de pensée. Stéphane François Cet article doit être vu comme un « work in progress » pour reprendre une expression anglo-saxonne, c’est-à-dire comme un travail en cours, une réflexion non finalisée.

Les conspirationnistes et les contre-cultures : style « paranoïde » et mode social de pensée

Nous y analyserons une vision-du-monde, une Weltanchauung, qui se manifeste par une conception complotiste du monde. Cette vision-du-monde se développe considérablement dans les milieux populaires depuis le début des années 2000. En effet, cette vision du monde est fort à la mode actuellement, comme le montre le nombre croissant d’études universitaires sur le sujet. Cependant, nous devons garder en mémoire qu’elle s’est diffusée avant tout depuis des milieux radicaux ou considérés comme tels que nous étudierons dans cet article, et qu’elle est devenue une constante importante de ces milieux. Les théories du complot ou « la vérité est ailleurs » Les thèmes conspirationnistes connaissent un succès croissant sur Internet, comme je l’ai mis en évidence dans plusieurs travaux de recherche. Pour une frange de plus en plus importante de la population occidentale, la « vérité est ailleurs », ainsi que l’énonce explicitement le slogan de X-Files, célèbre série télévisée américaine au contenu ouvertement complotiste, ou si l’on préfère « conspirationniste ».

Cette recherche est importante pour comprendre comment cette thématique se diffuse autant, touchant des secteurs de plus en plus large de l’opinion publique des démocraties occidentales. Et si elle couvre l’ensemble du spectre politique, elle contamine principalement les extrêmes, de gauche comme de droite. Voici un bref état des lieux, fondé sur l’analyse d’un important corpus de documents numériques et papiers (blogs, sites, livres et articles).

François S., Schmitt O., 2015, « ‘Être russe signifie être anti-américain’. CC Creative commons Crédits Patrick Mignard pour Mondes Sociaux.