background preloader

Edito 08 mars 2017

Facebook Twitter

Ces hirondelles feront-elles le printemps d'une nouvelle société plus juste, plus humaine, plus démocratique, plus durable ? ...



Il y a en effet, ces dernières semaines, beaucoup de signaux positifs qui nous incitent à penser que la transition vers un monde meilleur continue - malgré tout - d’avancer … : baisse des ventes de pesticides en France pour la première fois depuis 2009, expansion de l’agriculture biologique, les installations de parcs éoliens dépassent celles du charbon, les installations solaires progressent, l’Europe tente de relancer son marché du carbone, le gaspillage alimentaire baisse en France, les ménages français se détournent massivement du diesel, les vignettes anti-pollution sont désormais obligatoires dans certaines villes françaises, EDF ouvre la voie à l’arrêt de Fessenheim, 40 multinationales collaborent pour repenser le plastique, La France installe une immense aire de protection autour de ses Terres australes, lancement en France de l’institut pour un capitalisme responsable, La France lance sa première green bond, les « faucheurs de chaises - symbole de la lutte contre l’évasion fiscale - relaxés, relaxe également pour ceux qui aident les réfugiés à retrouver un peu de dignité, mort du traité de libre échange transpacifique TPP, un nouveau président écologique prend ses fonctions en Autriche …

Les ventes de pesticides ont baissé pour la première fois en France depuis 2009. L’agriculture française reste malgré tout très fortement consommatrice de produits phytosanitaires, avec une hausse de 20 % en sept ans.

Les ventes de pesticides ont baissé pour la première fois en France depuis 2009

C’est un résultat en trompe-l’œil. Le recours aux produits phytosanitaires (insecticides, fongicides, herbicides) a connu en France un léger recul entre 2014 et 2015, marquant pour la première fois une baisse depuis 2009. Pour autant, cette inflexion ne suffit pas à enrayer la tendance de fond à l’utilisation massive de pesticides dans l’Hexagone, l’un des plus gros consommateurs de ces substances en Europe. Le parc éolien a dépassé les capacités installées de centrales à charbon en Europe - Batinfo. Les capacités installées en Europe d'énergie éolienne ont dépassé l'an dernier celles des centrales à charbon, selon des données publiées jeudi par les industriels du secteur.

Le parc éolien a dépassé les capacités installées de centrales à charbon en Europe - Batinfo

"Avec une capacité installée totale de 153,7 GW (gigawatts), l'énergie éolienne dépasse désormais le charbon pour devenir le second plus grand parc de capacité de production d'électricité en Europe", écrit WindEurope dans son bilan annuel sur le secteur. L'an dernier, 12,5 GW de nouvelles capacités éoliennes ont été installées, en baisse de 3% sur un an, mais elles ont représenté plus de la moitié (51%) de l'ensemble des nouvelles capacités de production de courant mises en service en 2016, toutes énergies confondues. 10,9 GW ont été installés sur terre et 1,56 GW en mer. Le parc éolien reste néanmoins derrière les centrales à gaz, en termes de capacités présentes sur le continent. Irruption solaire dans le monde de l’énergie. Depuis cinq ans, les énergies renouvelables rognent les parts du charbon, du pétrole et du nucléaire dans le mix énergétique.

Irruption solaire dans le monde de l’énergie

Parmi elles, le solaire, peu coûteux à produit et facilement décentralisable, se taille la part du lion. Ce mardi 31 janvier 2017, le Syndicat des énergies renouvelables reçoit en colloque le gratin de l’énergie française. Les PDG de Total, d’EDF et d’Engie, ainsi que le patron de l’Agence internationale de l’énergie, se presseront à la tribune pour proclamer leur foi dans l’énergie de demain, le Soleil.

Elle était encore impensable il y a seulement cinq ans, cette convergence des grands du secteur au chevet de la plus humble des sources d’énergie dans le monde, qui ne fournit pas plus de 1,5 % des besoins mondiaux en énergie. L’irrésistible expansion de l’agriculture biologique. La part de l’alimentation bio, sans produits phytosanitaires ni OGM, a bondi de 20 % en 2016 et les surfaces cultivées en bio ont progressé de 16 %.

L’irrésistible expansion de l’agriculture biologique

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Laurence Girard Le bio a le vent en poupe. Les chiffres publiés mardi 21 février par l’Agence Bio, qui qualifie l’année 2016 d’« historique », le prouvent. Selon le groupement d’intérêt public, la part de l’alimentation bio a bondi de 20 % en un an dans le panier de la ménagère française. Au total, les consommateurs de l’Hexagone ont déboursé 7 milliards d’euros pour s’offrir des produits labellisés sans produits phytosanitaires ni OGM.

Climat : l’Europe tente de relancer son marché du carbone. Les eurodéputés ont adopté, mercredi 15 février, un projet de réforme visant à mieux réguler les émissions de CO2.

Climat : l’Europe tente de relancer son marché du carbone

Les ONG le jugent très insuffisant. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir C’est la réforme de la dernière chance. Comment une loi a réussi à réduire le gaspillage alimentaire en France. Depuis un an, la loi oblige la grande distribution à distribuer les invendus alimentaires qu'elle jetait auparavant.

Comment une loi a réussi à réduire le gaspillage alimentaire en France

Grâce à cela, plus de 10 millions de repas ont été donnés aux plus démunis. Le 3 février 2016, la loi de lutte contre le gaspillage alimentaire était adoptée à l'unanimité au Sénat, après l'avoir été dans les mêmes termes à l'Assemblée nationale. Les ménages se détournent massivement du diesel. L’Europe se divise sur la culture de trois OGM. La Commission européenne n’est pas parvenue à faire autoriser de nouveaux maïs transgéniques, faute d’entente entre les Etats membres.

L’Europe se divise sur la culture de trois OGM

L’Union reste dans l’impasse sur ce dossier controversé. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Audrey Garric C’est une nouvelle preuve de l’incapacité de l’Union européenne à gérer le sujet controversé des organismes génétiquement modifiés (OGM), un thème sur lequel le Vieux Continent a toujours été particulièrement frileux. Vendredi 27 janvier, les Etats membres se sont prononcés, par la voix de leurs représentants, sur deux votes cruciaux : le renouvellement du permis du maïs MON810 de Monsanto, seule plante transgénique aujourd’hui cultivée sur le sol européen, et l’autorisation à la culture de deux nouveaux maïs génétiquement modifiés, le TC1507 de DuPont Pioneer et le Bt11 de Syngenta. Un deuxième vote devra être organisé au printemps, lors d’un comité d’appel.

. « Tourner la page des OGM » Lire aussi : Les OGM bannis par la majorité des pays européens. IVG : le délit d'entrave sur Internet adopté par le Parlement ... Il aura fallu trois mois de débats houleux dans et hors de l'hémicycle, pour que le texte de loi soit adopté par un vote à main levée à l'Assemblée.

IVG : le délit d'entrave sur Internet adopté par le Parlement ...

Il prévoit d'étendre au numérique le délit d'entrave à l'interruption volontaire de grossesse, créé en 1993 et sanctionné par une peine pouvant aller jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende. Tous les groupes de gauche et une majorité de l'UDI ont voté pour alors que Les Républicains ont voté contre «une atteinte à la liberté d'expression». Conçu initialement pour les «commandos» qui venaient perturber les établissements pratiquant l'avortement ou menacer les personnels, le délit d'entrave s'appliquera aussi avec ce texte aux informations destinées «à induire intentionnellement en erreur» les femmes s'informant sur l'IVG «dans un but dissuasif».

Internet, première source d'informations pour les 15-30 ans "La liberté d'expression, ce n'est pas la liberté de manipuler" Un débat houleux. Les vignettes antipollution sont désormais obligatoires à Paris. La capitale, qui souffre d’une pollution chronique, devient une zone de circulation interdite aux véhicules les plus anciens, diesel et essence.

Les vignettes antipollution sont désormais obligatoires à Paris

Paris est véritablement devenue, lundi 16 janvier, une zone de circulation restreinte (ZCR) – la première en France. Tout véhicule qui n’arbore pas sur son pare-brise ou sa fourche un certificat de qualité de l’air, ou « Crit’Air », pourra être arrêté et son conducteur verbalisé. Cette vignette correspondant au niveau d’émissions des véhicules est désormais obligatoire pour circuler dans la capitale, qu’on y habite ou qu’on y soit de passage. 533 540 véhicules franciliens sont à ce jour équipés d’un Crit’Air, dont 200 000 parisiens, alors que 600 000 véhicules circulent dans la ville.

Il est toujours possible de commander la vignette – au prix de 4,18 euros – sur le site www.certificat-air.gouv.fr. Fessenheim : EDF ouvre la voie à l’arrêt de la centrale nucléaire. Le conseil d’administration du groupe a donné son feu vert à l’accord d’indemnisation pour une fermeture anticipée de la plus vieille centrale de France.

Fessenheim : EDF ouvre la voie à l’arrêt de la centrale nucléaire

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jean-Michel Bezat Une nouvelle étape importante a été franchie, mardi 24 janvier, dans le règlement du « dossier Fessenheim » qui traîne depuis près de cinq ans. Au terme d’un compromis avec l’Etat, le conseil d’administration d’Electricité de France (EDF) a voté de justesse – grâce à la voix prépondérante de son PDG, Jean-Bernard Lévy – le mécanisme d’indemnisation du groupe d’électricité et de ses partenaires allemands et suisses pour l’arrêt de la centrale du Haut-Rhin.

L’indemnisation devrait être d’environ 450 millions d’euros d’ici à 2021. Le conseil d’administration d’EDF compte dix-huit membres. 40 multinationales collaborent afin de repenser le plastique. C’est dans le cadre du Forum de Davos que la Fondation Ellen MacArthur et le cabinet McKinsey ont rendu publique cette semaine une étude mettant en lumière les ravages du plastique sur l’environnement. Parmi les constats les plus alarmants : on prévoit que d’ici à 2050, il y aura plus de détritus plastiques dans les océans que de poissons.

On y souligne en outre que, chaque année, de 80 à 120 milliards de dollars d’emballages plastiques ne sont pas recyclés. Lire aussi : Adidas lance ses chaussures faites de plastique récupéré des océans Face à cette réalité alarmante, les auteurs de l’étude estiment nécessaire une refonte totale de la filière des emballages, et des plastiques en général, en recherchant notamment des alternatives au pétrole comme matériau de base pour leur production — l’étude indique que, si rien ne change, cette filière consommera 20 % de la production pétrolière en 2050. Chaque année de 80 à 120 milliards de dollars d’emballages plastiques ne sont pas recyclés. La France installe une immense aire de protection autour de ses Terres australes. La superficie totale de l’espace protégé pourrait être portée à 1,6 million de kilomètres carrés en 2017.

Une urgence, tant la biodiversité des archipels de Crozet et de Kerguelen, notamment, est menacée LE MONDE | • Mis à jour le | Par Martine Valo Dans l’archipel des Kerguelen, l’île Verte est devenue toute jaune, colonisée en quelques années par un pissenlit introduit accidentellement. Tout change très vite dans les Terres australes, loin des activités humaines, à 3 000 kilomètres au sud de La Réunion, mais pas à l’abri d’arrivées d’espèces envahissantes ni du changement climatique.

Cette zone à la biodiversité unique, aux confins de l’océan Indien et de l’Antarctique, a un besoin urgent de protection. Un premier pas très important a déjà été franchi en décembre. Un décret interministériel publié le 14 décembre l’a fait passer de 22 700 kilomètres carrés à 672 000 km² – dont 7 700 km2 d’espaces terrestres –, soit plus que... Lancement de l’institut pour un capitalisme responsable.

Publié le vendredi 27 janvier 2017 à 17h16 Alors que le forum économique de Davos a cette année mis le "Business responsable" au cœur de ses débats, plusieurs grand.e.s patron.e.s français.e.s ont lancé hier soir l’Institut du capitalisme responsable. Lancé par Caroline de la Marnièrre, cet institut veut être une plate-forme de réflexion, d’échange et d’action. Pour sa fondatrice, il s’agit de "tracer les contours d’un capitalisme de réciprocité" basé sur la durabilité et la responsabilité.

Plusieurs grand.e.s patron.ne.s siègeront au conseil d’administration : Jean-Louis Chaussade (directeur général de Suez), Clara Gaymard (cofondatrice de Raise et présidente du Women’s Forum), Michel Landel (directeur général deSodexo), Frédéric Mazzella (président fondateur de BlaBlaCar) ou encore Gilles Schnepp (PDG de Legrand). Un comité d’experts réunira des scientifiques, des organisations syndicales, des ONG et des représentants des médias. Relaxe pour l'enseignant-chercheur jugé pour avoir aidé des réfugiés. Jon Palais, « faucheur de chaises » contre l’évasion fiscale, relaxé. Le militant altermondialiste était poursuivi par la BNP Paribas pour un vol en réunion dans une de ses succursales le 19 octobre 2015.

Le militant altermondialiste Jon Palais, qui était jugé pour avoir revendiqué un « fauchage » de chaises dans l’une de ses succursales de la banque BNP Paribas le 19 octobre 2015, afin de protester contre l’évasion fiscale des banques, a été relaxé lundi 23 janvier par le tribunal de Dax. Une décision conforme aux réquisitions. Le traité de libre-échange transpacifique est mort. Le président américain a signé une ordonnance actant le retrait des Etats-Unis du traité transpacifique. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphane Lauer (New York, correspondant) Chose promise, chose due. Trois jours après son investiture, Donald Trump a pris, lundi 23 janvier, une décision hautement symbolique en signant une ordonnance qui entérine le retrait des Etats-Unis du traité de libre-échange transpacifique (TPP). Par ce geste, le président américain affirme sa volonté de remettre à plat les relations commerciales du pays avec ses principaux partenaires accusés d’exposer les salariés américains aux quatre vents de la mondialisation, un thème qu’il n’a cessé de marteler tout au long de sa campagne électorale. « Ce que nous venons de faire est une très bonne chose pour l’ouvrier américain », a déclaré M.

Autriche : le nouveau président écologiste entre en fonctions. Alexander Van der Bellen avait battu le candidat de l’extrême droite, Norbert Hofer, le 4 décembre 2016. 11.000 logements parisiens seront rénovés avec le dispositif. Nouvelles mesures chinoises pour lutter contre la pollution. Pesticides, déconnexion, recyclage… Ce qui change en 2017.

La France lance sa première green bond. C’était l’une des promesses de François Hollande. Lors de la 4e conférence environnementale, le Président de la République s’était engagé à ce que la France émette une obligation verte souveraine. L’objectif affiché ? Financer la transition énergétique. Exploration pétrolière : Barack Obama sanctuarise une partie de l'Arctique, Etats Unis.