Actualités du Net

Facebook Twitter
Smart Body Analyzer WS-50 - Présentation
jeudi 31 mars 2011 Cour d’appel de Versailles 5ème chambre Arrêt du 31 mars 2011 Mickaël P. / Mireille B. A LIRE !!! Téléchargement illicite | Cour d’appel de Versailles 5ème chambre - 31 mars 2011 A LIRE !!! Téléchargement illicite | Cour d’appel de Versailles 5ème chambre - 31 mars 2011
Innovations & SI

COLLOQUE / Nouveaux usages d’internet, nouvelle gouvernance pour l’État COLLOQUE / Nouveaux usages d’internet, nouvelle gouvernance pour l’État Les nouveaux usages d’Internet bousculent nos systèmes démocratiques et appellent à un renouveau. D’abord limitées à la sphère économique et scientifique, ces technologies sont en train de réinventer les organisations sociales traditionnelles, notamment à travers le développement très rapide des réseaux sociaux : ceux-ci transforment radicalement la manière dont les citoyens s’approprient l’information et évaluent le travail de l’État. L’ouverture, à la fin de l’année en cours, du site data.gouv.fr, visant à mettre à disposition librement les données publiques, montre l’engagement de l’État dans ce changement, suivant ainsi le mouvement initié par Barack Obama en 2008. Des nouveaux modèles en construction Les nouveaux modèles économiques permis par internet transforment radicalement les processus d’innovation auparavant en vigueur. C’est maintenant au tour des gouvernements de prendre le train de ce changement de paradigme.
Sciences : Ce téléphone portable qui sait tout de nous De multiples données privées y sont stockées, et parfois utilisées. La Cnil entend alerter sur les risques. La vie d'un homme tient désormais dans une facture téléphonique détaillée. Ou presque. Le député allemand Malte Spitz soupçonnait son portable de l'espionner. Sciences : Ce téléphone portable qui sait tout de nous
A la pointe du droit des NTIC | Conférences A la pointe du droit des NTIC | Conférences Vous ne pouvez pas visiter cette page car : bookmark/favoris périmé Un moteur de recherche possède un listing périmé pour ce site une adresse erronée vous n'avez pas accès à cette page La ressource demandée n'a pas été trouvée Une erreur est survenue pendant l'exécution de la requête. Veuillez essayer l'une des pages suivantes : Page d'accueil
L'avenir de l'IT ? Analyse prédictive, Cloud privé, systèmes embarqués et interfaces naturelles selon une étude de Gartner Le rapport annuel « Hype Cycle » du cabinet Gartner se propose de faire le tri dans les nouvelles tendances IT. Il liste les trop-pleins d'enthousiasme, les déceptions et les arrivées à maturité des technologies qui font l'actualité tout au long de l'année. Parmi les plus prometteuses, Gartner met en avant les alimentations sans fil, les télévisions connectées ou le paiement par mobiles (NFC). En ce qui concerne les smartphones et les appareils nomades (dont les tablettes), le rapport souligne une montée en puissance des galeries d'applications et de l'utilisation de la géolocalisation, et constate la démocratisation des codes QR (et de ses variantes comme les EZ Code, etc.) - ces codes barres carrés de plus en plus présents qui facilitent l'accès aux contenus. L'avenir de l'IT ? Analyse prédictive, Cloud privé, systèmes embarqués et interfaces naturelles selon une étude de Gartner
Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d'analyse stratégique Internet bouleverse l’ensemble des pans de la société. L’économie, les relations sociales, l’organisation globale des rapports humains sont en train de se transformer profondément. Mais alors que tout change, il semble que l’État commence à peine, à se repenser et à s’adapter à ces changements. Ceci ne veut pas dire que rien n’a été fait et que l’administration est encore à l’âge de pierre : l’e-administration est déjà très développée en France, plus que dans la plupart des pays et un grand nombre de démarches administratives sont dématérialisés. L'Open Data, une nouvelle matière première au développement

L'Open Data, une nouvelle matière première au développement

Une société de la requete - Dossier

ICANN | Internet Corporation for Assigned Names and Numbers

Skip to main content Public Comment Period Open on the Draft ICANN Five-Year Strategic Plan (FY16 – FY20)Please provide your input on the draft plan » BackNext Recent Announcements ICANN Begins Transition To New Website ICANN | Internet Corporation for Assigned Names and Numbers
L'Icann autorise de nouveaux suffixes dans les adresses web L'Icann autorise de nouveaux suffixes dans les adresses web L'Icann vient d'autoriser l'utilisation de noms génériques ou de marques comme extension pour les noms de domaines sur Internet. Dès janvier 2012, des suffixes inédits vont ainsi pouvoir faire leur apparition et mettre en valeur différentes activités en ligne comme celles des entreprises ou des collectivités locales par exemple. C'est à Singapour que l'Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) a autorisé ce lundi matin l'utilisation de nouveaux suffixes dans les adresses web. Les premiers à en profiter devraient en toute logique être les entreprises et les villes, dans des visées marketing évidentes. Ainsi, à la place d'un traditionnel .com ou .fr, il va bientôt falloir s'habituer à .microsoft voire même un .paris.
le 27/10/2011, par Bertrand LEMAIRE, Opérateurs/FAI, 651 mots Les entreprises et collectivités qui souhaitent créer de nouvelles extensions Internet pourront se faire aider par le registre du .fr. Dès le 12 janvier 2012, de nouvelles extensions Internet de base pourraient voir le jour. Et l'AFNIC, qui gère le ccTLD .fr, a décidé d'aider à leur création. Les fameux Top Level Domain (TLD) sont actuellement de deux types : les extensions « country code » (ccTLD) nationales ou assimilées (.fr, .eu, .us, .uk...) et les extensions génériques (gTLD) internationales (.com, .org, .net...). A LIRE ! Gérez votre propre TLD avec l'aide de l'AFNIC - Actualités RT Opérateurs/FAI A LIRE ! Gérez votre propre TLD avec l'aide de l'AFNIC - Actualités RT Opérateurs/FAI

Logiciels libres - spécial rentrée 2011

Quasiment tous les domaines d’utilisation de l’informatique sont aujourd’hui couverts par des logiciels libres/open source. Cet article a pour objectif de vous rappeler ce qu’est un logiciel libre, quels sont ses avantages, et surtout attirer votre attention sur ceux qui peuvent vous rendre service au cours de vos études. Almost all areas of computer use are now covered by free and open source software. This article aims to remind you what is free software, what are the benefits and especially draw your attention to those that may be particularly useful during your studies. Logiciels libres - spécial rentrée 2011
e-FACT Pro ou la dématérialisation pas chère jeudi 13 octobre 2011 Open Bee vient de s'associer à ReadSoft pour proposer aux PME une solution de dématérialisation des factures fournisseurs : e-FACT Pro. e-FACT Pro est une solution tout-en-un permettant de gérer l'intégration du processus de traitement des factures : la numérisation; la reconnaissance et la capture automatique des données comptables (fournisseurs, date, référence, montant, TVA, etc.) grâce aux logiciels ReadSoft; l'approbation des factures par les collaborateurs grâce à l'Open Bee Portal; l'archivage et l'accès partagé aux pièces comptables toujours grâce à l'Open Bee Portal et, enfin, l'export des écritures comptables vers les logiciels de comptabilité ou ERP. L'offre comprend également un service d'accompagnement baptisé "Zen", allant de l'audit à l'installation de la solution, en passant par la formation.
Nul besoin de s’appeler la Banque de France ou la Réserve Fédérale américaine pour battre sa propre monnaie. Des dizaines de monnaies virtuelles circulent aujourd’hui sur les réseaux électroniques, dont certaines jouissent d’une reconnaissance et d’un poids significatif. Elles sont notamment très utilisées dans le domaine des jeux, des paris en ligne ou du marketing web. Tout savoir sur les monnaies pirates : Liberty Reserve et les autres

Commotion, le projet d'un Internet hors de tout contrôle

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Yves Eudes Un immeuble confortable et anonyme, au cœur de Washington, à quelques rues de la Maison Blanche. Dans une enfilade de bureaux au fond du 5e étage, une vingtaine de jeunes gens, surtout des garçons, travaillent discrètement, dans une ambiance à la fois studieuse et décontractée.