background preloader

DECOUVERTE Notions économiques

Facebook Twitter

1.Expliquez la loi de l’offre et de la demande et ses limites.
2.Définissez la notion de chômage et son mode de calcul.


3.Définissez la notion de droits de douane et rappelez l’exemple de l’acier et l’aluminium entre la Chine, l’Union Européenne et les Etats Unis.
4.Distinguez les multinationales et les start-up.
5.Qu’est-ce qu’une licorne (au sens économique) ? Citez des exemples.
6.Que signifie la notion « destruction créatrice » ?
7.Qu’est-ce qu’un entrepreneur ?
8.Définissez la notion de bien public et prenez plusieurs exemples pour illustrer les différents termes.
9.Distinguez concurrence directe et indirecte.

Comment marche la loi de l'offre et de la demande ? La loi de l'offre et de la demande. De toutes, c’est de loin la plus connue : pas un jour sans qu’elle ne soit évoquée par un commentateur, pour louer les vertus du marché ou en dénoncer les vices.

La loi de l'offre et de la demande

Pourtant, l’expression n’est pas née sous la plume des fondateurs de l’analyse économique. John Stuart Mill (1806-1873), dans ses Principes d’économie politique (1848), parle d’"équation de l’offre et de la demande". Il faut attendre Alfred Marshall (1842-1924) et son livre de 1890, portant le même titre que celui de Mill et qui fut le premier manuel d’économie néoclassique, pour trouver l’expression "loi de l’offre et de la demande". Il en propose une représentation graphique devenue universelle : la courbe de demande décroît lorsque le prix augmente, la courbe d’offre suit le mouvement inverse et il arrive donc forcément un moment où les deux courbes se coupent, déterminant ainsi un prix et une quantité d’équilibre. N’est-ce pas l’évidence ? Sauf que les choses ne sont pas forcément aussi simples. Chômage. Définition de droits de douane. Définition de firme multinationale (fmn) Une FMN (ou firme transnationale) est une entreprise qui agit à l'échelle de la planète.

définition de firme multinationale (fmn)

Elle réalise des investissements directs à l'étranger (IDE) et possède des implantations dans différents pays. Ces firmes ignore les frontières et traverse les nations. L’adjectif "multinational" marque le caractère mondial de leur stratégie. Elles sont en mesure de planifier leur développement à l’échelle mondiale. Ce qualificatif explique mieux la mobilité du capital au niveau mondial. Définition de start-up. Le terme startup a commencé à être utilisé juste après la Seconde Guerre mondiale, c’est avec l’apparition des premières sociétés de capital-risque que le terme a commencé à être utilisé massivement.

Définition de start-up

De nos jours, il est dans le dictionnaire et voici le résultat : « Jeune entreprise innovante, dans le secteur des nouvelles technologies » (Larousse) Bon déjà, attaquons par l’orthographe. Startup, start-up, et au pluriel ? Et startuper, start-upper ? Il y a un vide juridique. Allons pour startup. En revanche, nous mettons notre veto sur l’utilisation du terme « jeune pousse ». Vous souhaitez en savoir plus sur l’écosystème startup, ses cultures, ses languages, ses méthodes ? Julien Pillot, Xerfi Canal Destruction créatrice et stratégies d’innovation. Joseph Schumpeter. Il est l'auteur d'une Histoire de l'analyse économique, parue en 1954 et qui fait encore référence.

Joseph Schumpeter

Ni keynésien, ni néoclassique, on le rapproche parfois de l'École autrichienne d'économie, mais Ludwig von Mises considérait qu'il n'en faisait pas partie[1]. Il est considéré comme l'économiste de l'effervescence et on le qualifie d’économiste hétérodoxe pour ses théories sur l’évolution du capitalisme dans la démocratie, qu'il estime voué à disparaître pour des raisons sociales et politiques. Avantage concurrentiel. Théorisé par Michael Porter en 1985 dans un livre éponyme, l’avantage concurrentiel, ou avantage compétitif, est l’élément qui différencie fondamentalement l’offre d’une entreprise par rapport à ses concurrents, et qui constitue donc sa puissance de différenciation.

Avantage concurrentiel

La stratégie mise en place par une entreprise doit contribuer à la création puis à la pérennité de cet avantage. Un avantage absolu confère à l’entreprise une position dominante, dont elle peut être tentée d’abuser, dans les limites de la loi en vigueur. Cinq forces ont été définies par l’auteur en 1979 et sont représentées dans le schéma. Elles s’opposent en permanence ; quatre forces permettant d’apprécier la cinquième.

Si la notion concerne initialement l’entreprise, elle est également utilisée par extension, pour caractériser l’avantage ou non, d’une zone géographique, d’un pays, voire d’un individu. La domination par les coûts. La stratégie de domination par les coûts consiste pour l'entreprise à obtenir les coûts les plus bas pour un niveau de qualité donné.

La domination par les coûts

Cette compétitivité de l'entreprise en termes de prix constitue son avantage concurrentiel. L'objectif principal de l'entreprise est alors de minimiser ses coûts complets, c'est-à-dire ses coûts fixes (coûts de conception, de recherche et développement, coûts marketing, coûts liés aux investissements, coûts administratifs...) ainsi que ses coûts variables (coûts de fabrication, coûts de distribution, proportionnels ou non...). Une stratégie concurrentielle de volume Source : d'après Frédéric Leroy, Bernard Garrette, Pierre Dussauge, Rodolphe Durand, Laurence Lehmann-Ortega, dir., Strategor, Dunod, 6e édition, 2013.

Stratégie de domination par les coûts : finalités et mise en oeuvre. Que signifie "domination par les coûts" ?

Stratégie de domination par les coûts : finalités et mise en oeuvre

Le principe de base est de s'efforcer à obtenir les coûts les plus faibles possible par rapport à ses concurrents et pouvoir ainsi pratiquer des politiques commerciales agressives tout en maintenant une marge correcte. Les bases d'une stratégie marketing low cost. Pour réussir ce pari, les entreprises qui ont choisi cette voie, cherchent à réaliser des économies grâce à l'effet d'expérience . Il repose principalement sur 2 composantes : Les économies d'échelle : plus l'entreprise fabrique et plus les coûts baissent mécaniquement grâce à de meilleurs prix obtenus auprès des fournisseurs et avec des coûts fixes (R&D, structure...) amortis sur des quantités très importantes de produits... Limites et risques de cette stratégie Un point important : cette stratégie n'est viable que si, pour un marché, le facteur clé de succès dominant est le prix.

Cours Cost leadership strategy. Définition - Revenu disponible. Pouvoir d'achat du salaire. FACILECO - Qu'est-ce que le pouvoir d'achat. Le pouvoir d'achat correspond à la quantité de biens et de services qu’un revenu permet d’acheter.

FACILECO - Qu'est-ce que le pouvoir d'achat

Le pouvoir d’achat dépend alors du niveau du revenu et du niveau des prix. L’évolution du pouvoir d’achat correspond donc à la différence entre l’évolution des revenus des ménages et l’évolution des prix. Si la hausse des revenus est supérieure à celle des prix, le pouvoir d’achat augmente. Dans le cas contraire, il diminue. Pour mieux rendre compte de l’évolution du pouvoir d’achat des Français, l’Insee utilise la méthode des unités de consommation (UC). Le calcul des unités de consommation Le premier adulte compte pour 1 UCChaque personne de plus de 14 ans supplémentaire compte pour 0,5 UCChaque enfant de moins de 14 ans compte pour 0,3 UC Par exemple : un ménage composé d’un couple, d’un adolescent de 16 ans et d’une enfant de 10 ans comptabilise 2,3 UC (1 UC pour le premier parent, 0,5 UC pour le deuxième parent, 0,5 UC pour l’adolescent et 0,3 UC pour l’enfant).