background preloader

Réflexion intellectuelle sur enjeux contemporains

Facebook Twitter

Article d'analyse de fond pertinent et intéressant

L’ubérisation de l'auto-stop. Texte inédit pour le site de Ballast L’expression « ubérisation de la société » est dans toute les bouches et le nouveau président va jusqu’à parler de « start-up nation » lorsqu’il évoque la France.

L’ubérisation de l'auto-stop

Mais sortons des sentiers battus de la francophonie pour nous aventurer, ici, dans les grands espaces américains : l’auto-stop se transforme sous les coups de boutoir de la maximisation du profit et de la recherche des nouveaux marchés. Ubérisation contre culture hippie. Marchandisation contre partage gratuit. ☰ Par Sirius Epron Aux États-Unis, l’auto-stop est criminalisé socio-économiquement et annoncé comme une pratique dépassée, tout en se transformant en un service de transport — afin de fonder de nouveaux marchés sur les ruines d’une culture hippie.

Criminalisation et marchandisation de l’auto-stop « L’auto-stop subit une criminalisation institutionnalisée, causée par trois facteurs principaux d’ordre culturel, économique et social. » Dusica Paripovic / Getty Images. L'élection présidentielle arrivant, il est temps que la fin de la récréation soit sifflée.

Jean-Luc Mélenchon a rebattu les cartes du vote populaire. « Les médias ne sont plus que très accessoirement des facteurs de l’utilité publique » – un entretien avec Alain Accardo - VICE. L'invisible, vainqueur de la présidentielle. C’est donc un soupir de soulagement.

L'invisible, vainqueur de la présidentielle

La candidate du Front national n’est pas élue. Cette défaite annonce des lendemains tumultueux au sein du parti d’extrême-droite. On ne pleurera pas sur son sort, mais gardons l’oeil ouvert, la leader appelle les «patriotes» à joindre «une nouvelle force politique» contre les «mondialistes». Macron, «le banquier», le grand vainqueur. Une victoire écrasante à première vue. À LIRE ÉGALEMENT >>>> Présidentielle, le fil des événements Sur les 20 millions de voix pour Macron, 43% disent avoir voté pour lui en premier lieu pour faire barrage à Marine Le Pen. Au-delà du refus, il y a aussi une volonté croissante de construire, sans compter sur le politique.

Il viendra hanter aussi les grands partis, de gauche comme de droite qui auront peine à se reconstruire après la violence des résultats du premier tour. Refus du système, refus d’un néolibéralisme, refus de l’extrême-droite, refus «de jouer le jeu». Americans overwhelmingly support Bernie Sanders’ economic policies — so how’d we end up here? During a CNN town hall held by Sen.

Americans overwhelmingly support Bernie Sanders’ economic policies — so how’d we end up here?

Bernie Sanders last Monday, the Vermont senator and progressive icon tried to drive home a point that he has frequently made in the past: There is widespread support for most of the economic policies that he ran on, even if they were often portrayed as radical and divisive by the media. “The overwhelming majority of the American people — including many people who voted for Mr. Trump — support the ideas that we’re talking about,” insisted Sanders. “On many economic issues you would be surprised at how many Americans hold the same views. Donald Trump annonce un changement de doctrine face à l'Europe. Le président élu des Etats-Unis Donald Trump s'est longtemps désintéressé de l'Europe.

Donald Trump annonce un changement de doctrine face à l'Europe

Il commence, à quelques jours de son investiture le 20 janvier, à se pencher sur la question du Vieux continent. Dans une interview accordée aux quotidiens allemand Bild Zeitung et britannique The Times ce lundi 16 janvier, il a donné quelques éléments de sa vision européenne. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle est désormais radicalement nouvelle. Changement radical de doctrine Pendant des décennies, les Etats-Unis ont vu dans l'Union européenne un élément clé de leur politique étrangère. Cette vision s'ancrait dans une autre : celle d'une politique étrangère étasunienne fondée sur des zones d'influence qui pouvaient rencontrer des rivaux. Tout ceci semble donc appartenir au passé. Economisme américanocentré Donald Trump a, comme les Républicains de jadis, une vision purement économique du monde qu'il voit comme un immense champ d'opportunités et de risques.

L'opportunisme comme seule ligne. Trump’s Crony Cabinet May Look Strong, but They Are Scared. The Canada experiment: is this the world's first 'postnational' country? Non-white people can be racist.  This is Goldsmiths university’s student union welfare and diversity officer, Bahar Mustafa, explaining why she can’t be racist: I, an ethnic minority woman, cannot be racist or sexist to white men because racism and sexism describe structures of privilege based on race and gender.

Non-white people can be racist. 

Therefore, women of colour and minority genders cannot be racist or sexist, since we do not stand to benefit from such a system. For our actions to have been deemed racist or sexist, the current system would have been that enabled only women and people of colour to benefit economically or socially on such a large scale and to the systematic exclusion of white men, who for the past 400 years would have had to be subjected to colonisation. To be racist is to be powerful.