background preloader

Articles

Facebook Twitter

A l'avenir, tout le monde au Japon aura un androïde - 19 juillet 2014. Terminator, Z6PO, Blade Runner : l'imaginaire hollywoodien regorge de robots plus ou moins amicaux qui ont donné vie au mythe de l'androïde susceptible un jour de supplanter son créateur.

A l'avenir, tout le monde au Japon aura un androïde - 19 juillet 2014

On en est encore loin, mais au Japon on y croit. En matière de robotique industrielle, aucun doute : le pays du Soleil-Levant fait la course en tête, mais certains savants songent en plus à des "créatures" qui, tels de parfaits "maîtres d'hôtel" ou "dames de compagnie", se mettraient au service d'une population vieillissante. Quelque 300 sociétés viennent d'ailleurs de se regrouper pour former un consortium afin de développer d'ici à 2020 une centaine de robots ultra-sophistiqués pensés comme des amis ou assistants.

Quant au Premier ministre Shinzo Abe, il veut carrément organiser en 2020 des Olympiades des robots, en parallèle aux JO humains à Tokyo. Le combat homme-robot n'est pas loin. Real Humans revu par les chercheurs (2) Les robots auront-ils des droits ?

Real Humans revu par les chercheurs (2)

Devront-ils ressembler aux êtres vivants ? Quand laisser les machines prendre des décisions ? Dans ce 2e article inspiré par la série Real Humans, réflexions sur l’éthique en robotique. La série télévisée Real Humans n’a pas passionné les roboticiens parce qu’elle…ne parle pas de robotique ! Ou très peu. « Cette série traite plutôt des humains à travers les robots », commente Raja Chatila, directeur de l’Institut des systèmes intelligents et de robotique1.

. « Ces machines sont extrêmement loin de la réalité ou même d’un futur éventuel, et je trouve dommage que la série donne au final une vision si négative de la robotique », reprend Raja Chatila. Même si elle est très pessimiste, irréaliste, Real Humans illustre certains cas où l’éthique pourrait pointer le bout de son nez. Real Humans revu par les chercheurs (1) Qu'est ce qui est réel dans la série Real Humans ?

Real Humans revu par les chercheurs (1)

Une intelligence artificielle peut-elle devenir présidente des Etats-Unis ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual Il ressemble à tous les autres sites des candidats à la présidentielle américaine.

Une intelligence artificielle peut-elle devenir présidente des Etats-Unis ?

Un drapeau étoilé flotte au vent, le design est soigné, agrémenté de vidéos, le propos est clair, argumenté, direct. A la différence près que ce candidat-là n’est pas humain : il s’agit de Watson, le programme d’intelligence artificielle phare d’IBM, l’un des plus avancés au monde. « Nous pensons que les capacités uniques de Watson pour analyser l’information, et prendre des décisions éclairées et transparentes, en font un candidat idéal pour le poste à responsabilités que représente celui de président », peut-on lire sur le site de la campagne Watson 2016.

Sur un ton on ne peut plus sérieux, le site déroule son argumentaire : Vers une théorie de l'intelligence. Une première version de cet article est parue dans le dossier n°87 Les robots en quête d'humanité de la revue Pour la Science, numéro d'avril/juin 2015.

Vers une théorie de l'intelligence

L’idée qu’il existe plusieurs types d’intelligences séduit, car elle évite à chacun de se trouver en un point précis d’une échelle absolue et parce que chacun espère bien exceller dans l’une des formes d’intelligence dont la liste tend à s’allonger. Cette pluralité d’intelligences a été proposée par le psychologue américain Howard Gardner : dans son livre Frame of Mind, de 1983, il énumère huit types d’intelligence.

Très critiquée, par exemple par Perry Klein, de l’Université d’Ontario, qui la considère tautologique et non réfutable, cette théorie est à l’opposé d’une autre voie de recherche affirmant qu’il n’existe qu’une sorte d’intelligence à concevoir mathématiquement avec l’aide de l’informatique et de la théorie du calcul. Dames, échecs, go, voitures... La place de l’homme face à l’intelligence artificielle – Le compte rendu. L’intelligence artificielle a connu ces dernières années des développements importants grâce aux progrès réalisés dans la mise en œuvre informatique de réseaux de neurones, capables d’un véritable apprentissage.

La place de l’homme face à l’intelligence artificielle – Le compte rendu

Entraînés sur d’immenses bases de données et bénéficiant de l’augmentation considérable de la puissance de calcul, ces systèmes voient aujourd’hui leur champ d’application s’étendre : reconnaissance vocale, d’image ou d’écriture, véhicules autonomes, traitement du langage naturel, assistants personnels ou professionnels… L’intelligence artificielle ira-t-elle jusqu’à supplanter l’homme, comme le suggèrent certains scénarios hollywoodiens ? Quels sont les bénéfices attendus du développement de cette discipline et de ses applications ? Quel sera l’impact de l’accélération actuelle du progrès sur la société, le travail et l’économie ?

Demain selon Google : des intelligences artificielles partout, tout le temps. Nous n’en sommes qu’au tout début des transformations technologiques de notre monde, assure Sundar Pichai, PDG de Google, dans la lettre annuelle des fondateurs d’Alphabet (maison mère de Google).

Demain selon Google : des intelligences artificielles partout, tout le temps

Il revient sur la victoire du programme AlphaGo sur un champion de jeu de go : « Les implications de cette victoire changent littéralement le jeu – et le gagnant ultime c’est l’humanité. C’est une autre pas important vers la création d’une intelligence artificielle qui peut nous aider en tout, de la réalisation de nos tâches quotidiennes et de nos voyages à l’affrontement de plus grands défis comme le changement climatique et le diagnostic du cancer. » Sundar Pichai ne partage manifestement pas les angoisses de Bill Gates, Elon Musk (Tesla) ou de l’astrophysicien Stephen Hawking devant les risques d’une intelligence artificielle demain trop puissante. « Robot et Frank » (2012) de Jake Schreier - Frank (Frank Langella) et son robot auxiliaire de vie.

Les prodiges de l'intelligence artificielle. "Intelligence artificielle": la formule évoque de mystérieuses prouesses réalisées par des cadors de l'informatique dans le secret de leur laboratoire.

Les prodiges de l'intelligence artificielle

Pourtant, l'IA - comme la nomment les scientifiques - se trouve déjà profondément ancrée au coeur de nos vies, sans qu'aucun d'entre nous n'en ait pris conscience. Au saut du lit, vous dégainez votre iPhone et interrogez Siri, sa commande vocale? Pourquoi le travail et l'emploi vont disparaître. INTERVIEW - Paul Jorion, chercheur en sciences sociales, explique comment «l'ordinatisation» des métiers va tuer - et tue déjà - l'emploi à petit feu.

Pourquoi le travail et l'emploi vont disparaître

Selon une étude réalisée par deux chercheurs de Harvard, 47% des emplois pourront être confiés à des ordinateurs d'ici 20 ans. Pis, il faudra trouver des moyens de «s'occuper», de passer le temps. Il y a quelques mois, Le Figaro vous parlait de David Graeber, cet anthropologue américain qui avait écrit une tribune sur des métiers «inutiles»... En 1930 déjà, l'économiste anglais John Maynard Keynes prédisait - dans une fiction - qu'un siècle plus tard, on pourrait se contenter de travailler 15 heures par semaine, et que le principal problème résiderait dans la répartition du travail. Paul Jorion, chercheur en sciences sociales, partage ce point de vue.

"Intelligence artificielle" militaire: pourquoi les scientifiques s'inquiètent. Empêcher "le jour du Jugement dernier".

"Intelligence artificielle" militaire: pourquoi les scientifiques s'inquiètent

Voilà ce que plus de 1000 experts en robotique et en intelligence artificielle, mais aussi des intellectuels et philosophes, sont bien décidés à faire. Leur lettre ouverte mettant en garde contre les "armes autonomes" et "la course au développement d'une intelligence artificielle militaire" (la lettre complète ici) a rapidement fait le tour du monde, ou du moins d'Internet, et a engendré de nombreux débats. A l'appel d'Elon Musk, entrepreneur cofondateur de SpaceX et de Tesla Motors, John Carmack, l'un des développeurs de jeux vidéo les plus connus au monde, répond: "Cela semble bien trop inéluctable. Argumenter contre serait futile". Armes létales autonomes : l’état des débats. Système Phalanx. Source : Raytheon.

Les réunions de la mi-avril ont fini avec une recommandation non contraignante que les Etats parties à la Convention établissent formellement un groupe d'experts gouvernementaux (GGE) lors de la prochaine Conférence d'examen, qui se tiendra en décembre 2016. En supposant que la Conférence d'examen accepte la recommandation, le GGE se réunirait en 2017 et en 2018 pour "explorer et se mettre d'accord sur les recommandations possibles sur les options liées aux technologies émergentes dans le domaine des LAWS. " En attendant, le débat autour de LAWS/SALA continuera de se dérouler avec quatre questions clés, qui sont sur la table depuis 2014 au moins, sinon plus tôt.

Intelligence artificielle appliquée au marketing prédictif : mythes et limites. Avec le développement des modèles d’analyses de données massives (big data) et les succès récents dans le domaine de l’apprentissage « profond » (deep learning) en intelligence artificielle (IA), le marketing prédictif semble être devenu la réponse incontournable pour de nombreuses entreprises en situation ultra concurrentielle. Il s’agit, pour l’essentiel, d’analyser les comportements des prospects et des clients à partir des données disponibles en grand nombre, afin d’en déduire des profils types qui permettent ensuite de proposer les produits ou services les plus adaptés. Réponses en temps réel Un exemple souvent donné pour illustrer les applications du marketing prédictif est celui des opérateurs ayant accès aux sites que visitent leurs clients, de manière à anticiper les éventuelles résiliations de leur abonnement.

Une fois détectés, grâce entre autres à l’étude des sites concurrents visités, les clients sont contactés en amont de leur décision afin de leur faire une offre. Drones armés, drones de combat et « robots tueurs » Dans leur article intitulé « Drones de combat et éthique de la guerre : le débat est politique », Ludovic Fabre et Yves Auffret relaient les arguments habituels contre les drones armés, qui manqueraient de précision, feraient des dommages collatéraux, réduiraient la distinction entre combattant et non-combattant et augmenteraient l’asymétrie entre grandes et petites puissances. Ils ont raison d’utiliser le conditionnel car ces accusations sont largement discutables et nous y avons répondu ailleurs (par exemple ici, là ou encore là). Ce n’est pas sur le débat éthique que nous souhaitons réagir cette fois, mais sur la description des drones, qui n’est pas neutre et témoigne selon nous d’un certain nombre de confusions regrettables.

Qu’est-ce qu’un drone aérien ? En anglais, les expressions remotely piloted aircraft systems (RPAS) et unmanned aerial vehicle (UAV), présentées comme équivalentes, ne le sont pas tout à fait. Voilà pourquoi l’adjectif unmanned est trompeur. Drones autonomes : peut-on embarquer la prise de décision ? (2) Le second article de notre mini-série sur les drones porte sur la question de l’autonomie. Cette notion soulève en effet de nombreuses interrogations, dont les sciences cognitives se sont emparées, en particulier, l’intelligence artificielle (IA) et la psychologie cognitive.

L’un des principaux points à discuter est la notion de « prise de décision ». Voici venir l’homme bionique : quand les bio-hackers inspirent le marché. L’adoption de la technologie bionique par une société est souvent perçue comme une contre-utopie. Et pourtant, elle se manifeste tout autour de nous… par la faute des lois du marché. Philosophie punk. Les enjeux de la recherche en intelligence artificielle. Voici à quoi «rêve» le réseau d'intelligence artificielle de Google.

La place de l’homme face à l’intelligence artificielle – Le compte rendu. Bientôt l'intelligence artificielle dans mon smartphone ? Les processeurs graphiques (GPU) ont joué un rôle déterminant dans le regain d’intérêt pour les réseaux neuronaux et l’apprentissage profond. © agsandrew, Shutterstock. Un robot et un drone travaillent de concert pour mettre les éboueurs au chômage - Tech. Google commence à deviner la localisation d'une photo sans données Exif - Tech. Google commence à développer un algorithme qui sait deviner d'où une photo a été prise, même lorsque l'internaute a désactivé les données Exif de géolocalisation. Nous avons vu la scène dans un film ou une série TV. Amusez-vous avec Captionbot, l'IA de Microsoft qui décrit vos photos - Tech. Lors de la Build 2016, Microsoft a présenté le Captionbot, une IA qui peux analyser des photos et en faire une description en langage naturel.

Pour montrer ses progrès en matière d’apprentissage automatique et d’intelligence artificielle, Microsoft a présenté Captionbot.ai lors de la Build 2016, sa conférence annuelle à destination des développeurs. Bonjour, je suis Tara, le chatbot qui remplace votre DRH - Business. Une intelligence artificielle a presque remporté un prix de littérature - Pop culture.

Un concours littéraire japonais a vu se présenter 11 auteurs robotiques sur les 1 450 participants. Un seul a réussi à se retrouver au sommet de l'affiche, devant des écrivains faits de chair et d'os. Jusqu’à aujourd’hui, les robots écrivains étaient connus pour leur compétence sur de courts textes qui font appel à de nombreuses données, dates, lieux, chiffres etc. Les robots aspirants journalistes par exemple se multiplient notamment dans l’information financière. L'IA d'Alibaba a su prédire le vainqueur de La Nouvelle Star chinoise - Tech. Google perd l'artisan de son moteur de recherche - Tech. Amit Singhal quitte Google après quinze ans dans l'entreprise. Jukedeck, une IA qui compose de la musique libre de droits à la demande - Tech. L'Unicef teste le conseil médical par intelligence artificielle - Sciences.

Au Crédit Mutuel, votre banquier sera une IA - Business. Ava, le robot qui nous calculait trop. Le « deep learning », une révolution dans l'intelligence artificielle. Et si les voitures sans conducteur étaient programmées pour nous tuer? Le problème de la voiture autonome, c'est qu'elle respecte le Code de la route. Les prodiges de l'intelligence artificielle. IA contre EI: l'intelligence artificielle dans la lutte contre Daech. Sophia, le robot humanoïde qui veut "détruire l'humanité" en souriant.

L'intelligence artificielle pourrait mettre 50% de l'humanité au chômage. Voiture sans chauffeur: mais qui commande? Palantir, l'oeil caché du contre-terrorisme. Une intelligence artificielle peut-elle devenir présidente des Etats-Unis ? L'Intelligence artificielle au cinéma - H+ MAGAZINE. Est-il possible de créer un cerveau artificiel? Toutes les API Microsoft pour l'intelligence artificielle - Sciences. Intelligence artificielle : le robot Nao est désormais capable d'apprendre et d'enseigner.

Jeu de go : comment savoir si les programmes d’intelligence artificielle sont vraiment… intelligents. L’homme battu par la machine au go : « Sur Internet, beaucoup de joueurs sont désespérés » Le jeu de go, paroxysme de la guerre entre Facebook et Google sur l’intelligence artificielle. Les 37 projets d’Elon Musk contre les dangers de l’intelligence artificielle. Hawking : « L'intelligence artificielle pourrait mettre fin à l'humanité »

L’intelligence artificielle sans alternative. Intelligence artificielle : une machine est-elle capable de philosopher ? Derrière les dérapages racistes de l’intelligence artificielle de Microsoft, une opération organisée. Watson, le cerveau artificiel d'IBM bientôt sur smartphone. Microsoft enseigne le sens de l'humour à une IA - Sciences. L'intelligence artificielle. Intelligence artificielle : une machine peut-elle ressentir de l’émotion ? L’intelligence artificielle menace-t-elle l’humanité. Intelligence Artificielle, « as-tu passé les bornes des limites » Intelligence artificielle: attention danger, même Bill Gates a peur! Une intelligence artificielle apprend à parler - H+ MAGAZINE. Stephen Hawking et Elon Musk réclament l’interdiction des « robots tueurs »

Une intelligence artificielle de Google capable de discuter du sens de la vie. Intelligence artificielle, robotique et nanotechnologie pourraient supprimer 5 millions d'emplois d'ici 2020. Les robots et l'IA pourraient mettre la moitié de la population mondiale au chômage d'ici 2045. Ne donnons jamais aucun droit à nos robots!