background preloader

Intelligence artificielle : une machine est-elle capable de philosopher ?

Intelligence artificielle : une machine est-elle capable de philosopher ?
Alors qu’Apple vient encore d’améliorer son assistant vocal Siri, de quoi sont aujourd’hui capables les intelligences artificielles les plus avancées en matière de conversation ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual Cet article fait partie d’une série consacrée à l’état des lieux de l’intelligence artificielle. De C-3PO à HAL, en passant par l’héroïne virtuelle du film Her, le fantasme d’une intelligence artificielle (IA) aussi évoluée que celle de l’homme passe, dans l’imaginaire collectif, par une machine capable de communiquer naturellement avec son interlocuteur. Avec l’apparition, ces dernières années, d’outils tels que Siri, qu’Apple vient encore de peaufiner, au fond de nos poches, des progrès considérables semblent avoir été faits dans cette direction. Mais où en est-on vraiment ? Un dialogue primaire La technologie derrière ces outils est similaire à celle utilisée par la plupart des « chatbots », ou agents conversationnels. En quête de sens La piste des robots En bref : Related:  Intelligence artificielleArtistiqueIntelligence Artificielle

Comment le futur de l'intelligence artificielle pourrait révolutionner le monde d'ici 25 ans FUTUR - Imaginez la scène: une poignée de scientifiques de renom, réunis dans les locaux de Google, discutant tranquillement de la fin possible de l'histoire humaine d'ici moins d'un siècle. Si ce décor vous semble tout droit sorti d'un roman d'anticipation un rien complotiste, vous allez être surpris. Car cette rencontre a bien eu lieu, cet été lors de la SciFoo, une série de conférences annuelles données à Mountain View. Cette année, au sein d'une des salles colorées du géant du web, Nick Bostrom, Gary Marcus, Jaan Tallin, Max Tegmark, Murray Shanahan et Meia Chita-Tegmark (qui a rapporté la teneur de cette réunion chez nos confrères américains) discutent à bâtons rompus. De leur domaine de spécialité, dont ils sont des grands noms bien sûr: l'intelligence artificielle (IA). De son futur plus exactement. D'ailleurs, de nombreux grands noms ont fait part de leur peur. Elle pourrait aussi nous permettre d'atteindre un niveau de bonheur inimaginable, voire l'immortalité. Échec et Michigan

Intelligence artificielle : quand la machine imite l’artiste Certaines peignent à la façon des grands maîtres, d’autres improvisent sur du jazz… Dotés d’une forme d’imagination, certains programmes d’intelligence artificielle parviennent désormais à concurrencer l’esprit humain. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual Cet article est le premier épisode d’une série consacrée à l’état des lieux de l’intelligence artificielle. Un algorithme capable de générer des œuvres proches de celles de Picasso ou de Van Gogh : c’est ce qu’a récemment conçu une équipe de chercheurs allemands, qui détaillent leur invention dans un article publié fin août 2015. En analysant les tableaux de ces artistes prestigieux, la machine est capable « d’apprendre » leur style, grâce au deep learning, et de le calquer sur n’importe quelle photo. Les machines seraient-elles donc en mesure de concurrencer les hommes dans le domaine de la créativité ? Question récurrente Mais de quoi parle-t-on ? Combiner des éléments déjà enregistrés Shimon improvise sur du jazz

Au Japon, un écrivain mort il y a un siècle revient sous forme de robot Quel amateur de littérature n’a pas rêvé de voir Marcel Proust ou Henry James s’animer devant ses yeux ? C’est ce que pourront vivre les étudiants de l’université Nishogakusha, à Tokyo, à la fin de l’année 2016, avec l’un des auteurs de leur panthéon littéraire. Un robot androïde à l’effigie de Soseki Natsume va être programmé pour donner cours et faire des lectures publiques. L’auteur de Je suis un chat (Ed. Selon Livres Hebdo, qui rapporte l’information, le visage de l’écrivain sera reproduit à partir du scan de son masque mortuaire et de photos. Lire aussi : Hiroshi Ishiguro, l’homme qui crée des robots à son image Le robot devrait mesurer 130 centimètres de haut et sera présenté en position assise, comme la plupart des robots humanoïdes actuels. L’équipe de chercheurs s’est d’ailleurs en partie basée sur les archives de ce journal pour lequel Soseki Natsume écrivait, en parallèle de son activité d’écrivain.

Intelligence artificielle : "Je suis Julie Desk, votre assistante personnelle. Et virtuelle" Manuel Diaz, président de l’agence de communication numérique Emakina, vante les mérites de sa nouvelle assistante : Je suis un grand fan de Julie. Elle est d’une fiabilité déconcertante, elle rend la vie vraiment plus facile et en plus, elle a toujours le sourire !" Une perle, qu'il partage avec le Dr Mohammad Al-Ubaydli, PDG de PatientsKnowBest, un réseau social de patients basé en Grande-Bretagne : Julie me fait gagner énormément de temps... Une assistante hors pair, bilingue, et qui travaille dans plusieurs pays à la fois, et se met en quatre - jour et nuit - pour gérer votre calendrier ? Julie est un programme d’intelligence artificielle, que nous avons conçu et optimisé pour prendre vos rendez-vous professionnels, par email, avec tous vos interlocuteurs." Julie est particulièrement appréciée par les managers de petites et moyennes entreprises, et/ou les responsables de développement business de grands groupes, notamment ceux qui travaillent avec l’étranger. Julie, mode d'emploi

42 Artificial Intelligences Are Going Head to Head in 'Civilization V' is currently hosting a fascinating "Battle Royale" in the strategy game Civilization V, pitting 42 of the game's built-in, computer-controlled players against each other for world domination. If you've never played it before, Civilization V is a grand strategy game in which players choose a civilization and take turns guiding it through the ages by establishing cities, securing resources, and choosing between different technologies, religions, and forms of government. The match is being played on the largest Earth-shaped map the game is capable of, with both civilizations that were included in the retail version of the game and custom, player-created civilizations that were modded into it after release. So far the match has lasted 161 turns, putting it at 1880 BC, but some interesting, historically inaccurate world events are already taking place. Ironically, Poland is currently putting the screws to Nazi Germany There are several ways to win a Civilization match.

Archives H+ Magazine #01 – Juillet / Août 2015 Contrairement aux idées reçues, les technologies émergentes ne déshumanisent nullement la société. Tout au contraire, elles rapprochent les humains en faisant profondément évoluer les rapports sociaux. Internet et les objets connectés bouleversent les habitudes et les makers bouleversent la donne avec l’émergence de communautés et surtout la mise en commun des fichiers « open source ». Autre exemple des progrès phénoménaux faits par les robots, cet incroyable concours lancé par la DARPA pour lequel se sont affrontés les meilleures équipes de roboticiens du monde entier. Disponible dans les meilleurs kiosques (France / Belgique / Suisse).

On a testé pour vous… Deep Dream, la machine à « rêves » psychédéliques de Google On a testé pour vous le programme d'intelligence artificielle de Google permettant de faire apparaître des formes dans les images. Un cochon-escargot dans les nuages, des palais merveilleux de toutes les couleurs et des circonvolutions hypnotisantes dans les tableaux des grands maîtres… Ce sont quelques-uns des exemples surprenants de l'expérience d'intelligence artificielle Deep Dream, dévoilée en juin par une équipe de chercheurs de Google. Ce programme basé sur un réseau de neurones artificiels, entraîné à reconnaître des formes pour mieux les reproduire, donne des résultats aux allures fantasmagoriques, qui évoquent les rêves... Qu'à cela ne tienne : Pixels a décidé d'expérimenter le programme. Comment ça marche ? Deep Dream fait partie d'un projet de recherche sur l'apprentissage des machines. Une fois le réseau entraîné, il est en mesure d'analyser les images pour y reconnaître des formes. « La première va peut-être rechercher des bords et des angles. Nos expériences ...

Projet Magenta : Google veut créer une IArtiste L’intelligence artificielle vise à mimer le fonctionnement du cerveau humain, ou du moins sa logique lorsqu’il s’agit de prendre des décisions. Futura-Sciences est parti à la rencontre de Jean-Claude Heudin, directeur du laboratoire de recherche de l’IIM (institut de l’Internet et du multimédia) afin de mieux comprendre d’où vient ce concept. Après avoir fait de son programme d’intelligence artificielle (IA) un champion du jeu de go, Google va tenter d’en faire un artiste accompli. À l’occasion du Moogfest, un festival de musique et de technologie qui s’est déroulé il y a quelques jours outre-Atlantique, l'entreprise a en effet dévoilé un tout nouveau projet de recherche baptisé Magenta. « La question que pose Magenta est : est-ce que des machines peuvent faire de la musique et de l’art ? Le projet Magenta est né du travail effectué avec Deep Dream, un programme capable de créer ces images surréalistes à partir de photos classiques. © Google À voir aussi sur Internet Sur le même sujet

Des robots qui marchent comme les hommes : cette technologie pourrait tout changer ! Le bipède ATRIAS est désormais le robot à avoir une démarche la plus proche de celle de l’homme. Les ingénieurs de l’Oregon State University (OSU) et de la Technische Universitat de Munich viennent de publier une étude dans laquelle ils expliquent que le robot est capable d’évoluer sur tous types de terrains. Le système mécanique contrôlé par ordinateur se base sur le concept de masse-ressort. L’avantage d’un tel système ? Il calcule en permanence la façon dont le robot doit réagir par rapport au terrain qu’il est en train de piétiner, son maintien en équilibre, et son efficacité afin de garder son allure. “Je suis convaincu que cela est l’avenir de la locomotion des robots à jambes”, a déclaré Jonathan Hurst, professeur à l’OSU en génie mécanique et directeur du Laboratoire de Robotique dynamique. La mise au point d’un tel système permettant à un robot de marcher et courir comme les humains, ouvre des possibilités immenses et des applications qui n’existent pas encore aujourd’hui.

Artificial intelligence: can scientists stop ‘negative’ outcomes? | Technology Expert in artificial intelligence, University of Bath What I don’t like is when people say artificial intelligence is going to take over. As humanity gets smarter, we keep creating these dangers – like climate change, the global extinctions of biodiversity, nuclear weapons. But AI just makes us smarter: it’s wrong to think of it as alien. Professor of artificial intelligence and robotics, University of Sheffield There are many areas [of AI] which, if handled in the right way, can be very beneficial to us but if handled in the wrong way could sink us. Director of the Future of Humanity Institute, University of Oxford If [super intelligence] ever were to be developed, it should be done only for the benefit of all of humanity and in the service of widely shared ethical ideals. Professor of cognitive neuroscience, University of Sheffield I support the pledge, although I’m not sure it will have the intended impact. Co-founder and vice president, engineering, Google DeepMind

Related: